Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 08:48
feminisme-10 01MG 171212
*
NPA 7 mars 2013
 

Les politiques d’austérité, que le gouvernement Hollande - Ayrault poursuit et amplifie après les gouvernements de droite, ont des conséquences très concrètes sur la vie des femmes.

 

Les femmes subissent directement la détérioration des services publics  : en à peine dix ans, c’est 144 maternités et 180 centres IVG fermés, rendant l’accès au soins de plus en plus difficile, en particulier pour l’avortement. La pénurie grave de places en crèche et en maternelle, la destruction du service de santé public et des retraites reporte sur les femmes la charge des enfants, des malades et des personnes âgées, limitant leurs possibilités de travailler et d’acquérir ainsi une autonomie financière.


Les suppressions de postes dans la fonction publique et diminution des budgets dans le milieu associatif impactent en premier les femmes, qui représentent près de 60 % des fonctionnaires, en particulier dans l’éducation, la santé (77 %) ou l’administration publique (73 %), et 70 % des salariéEs du secteur associatif. Les femmes touchent des salaires inférieurs de 27 % à ceux des hommes, et représentent 80 % des temps partiels, et leur taux de chômage est supérieur à celui des hommes… De plus, elles assument 80 % des tâches domestiques, du travail non rémunéré. Avec la crise actuelle, la situation de l’ensemble des salariéEs est en train de s’aggraver, et les incitations au retour au foyer des femmes se font de plus en plus fortes.


Des mesures d’urgence


Nous voulons des créations d’emplois de titulaires dans tous les secteurs où les besoins se font sentir – petite enfance, éducation et santé en particulier –, emplois majoritairement féminins et dont l’absence retombe d’abord sur les femmes. Les tâches assumées par le secteur associatif doivent être reconnues comme un véritable service public et financées comme telles. Dans le privé, il faut imposer l’égalité des salaires, l’interdiction des temps partiels imposés, la transformation des contrats précaires en CDI… afin de permettre aux femmes de gagner leur autonomie économique.


C’est notamment essentiel pour les femmes victimes de violence.

 

La plupart des femmes violées, battues, harcelées, connaissent leur agresseur  : père, patron, conjoint, ex… Les violences contre les femmes touchent tous les milieux, et trop souvent les femmes n’ont pas d’échappatoire, contraintes de rester dans les cadres familiaux. Nous exigeons également l’ouverture de foyers d’accueil pour les femmes et leurs enfants, et la fin de la logique sexiste dans la police et la justice qui broie les femmes qui osent porter plainte et libère les agresseurs  !


Mobilisation contre ce gouvernement


Si la loi autorisant le mariage pour les couples de même sexe a été adoptée suite à une large ­mobilisation, l’autorisation de la PMA (procréation médicalement assistée, légale et largement utilisée pour les couples hétéros stériles) pour les lesbiennes a été repoussée. Encore une fois, les femmes sont les premières victimes d’un gouvernement qui tergiverse. La mobilisation pour l’égalité totale des droits va donc devoir se poursuivre et s’amplifier pour gagner le droit à la PMA pour les lesbiennes et les femmes célibataires. Alors que la médecine a permis des avancées dans l’autonomie des femmes (contraception, IVG), pourquoi conditionner la maternité au fait d’être en couple hétérosexuel  ?


Malgré un vernis féministe, le gouvernement applique aussi les politiques d’austérité dont sont victimes les femmes. Najat Vallaud-Belkacem ose même qualifier l’Accord national interprofessionnel, qui vise à la précarisation de l’ensemble des salariéEs, d’«  avancée décisive pour les femmes à temps partiel  »   ! S’il est vrai que l’accord introduit une limitation des temps partiels à 24 h/semaine, il permet aussi de nombreuses dérogations. Il offre surtout au patronat l’outil des «  avenants temporaires  », rendant possible au bon vouloir de l’employeur l’augmentation du temps de travail des salariéEs à temps partiel, sans modification du contrat de travail.


Solidaires des luttes internationales


Premières touchées par la crise, utilisées comme variable d’ajustement par les capitalistes, les femmes luttent et s’organisent à l’image des Licenci’elles qui luttent contre les licenciements massifs et pour la convergence des luttes.

En solidarité avec les femmes du monde entier, celles qui luttent contre les désastres écologiques à travers le monde, celles qui résistent dans les pays en guerre, celles qui se lèvent contre les politiques d’austérité, celles qui se battent pour la scolarisation des filles, celles qui revendiquent toujours le droit à être reconnues égales des hommes, d’exister et de disposer de leurs corps par et pour elles-mêmes, nous serons dans la rue le 8 mars.

*

Commission nationale intervention féministe du NPA

*

* Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 185 (07/03/13).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg