Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 09:41

che Guevarrec2

17 octobre 2012 


L'UFC-Que Choisir de Bretagne vient de réaliser, sous forme de cartographie, une étude de la fracture sanitaire en Bretagne. Elle révèle les difficultés d'accès aux soins médicaux, qu'elles soient liées à l'éloignement ou aux dépassements d'honoraires.

L'enquête réalisée, l'an dernier, par l'UFC-Que Choisir de Bretagne, et pour laquelle 2.180 Bretons ont répondu, a révélé que leurs principales inquiétudes en matière de santé concernent le coût et la proximité médicale. Une préoccupation dont les raisons sont confirmées par l'étude de la localisation des médecins et des tarifs pratiqués. «Le résultat est sans appel: les Bretons sont victimes de ce qu'il convient d'appeler une fracture sanitaire», résume Yves Bernard, président régional de l'UFC-Que Choisir.

Généralistes: la situation se tend

Ce n'est pas la carte des médecins généralistes qui paraît la plus alarmante. Il est vrai qu'aujourd'hui, la Bretagne est plutôt mieux lotie que la plupart des régions. C'est le fruit de son attractivité et de son maillage urbain. Mais, on le sait, les perspectives d'évolution de la densité médicale sont telles qu'il y a du souci à se faire dans un avenir proche. Et il faut aussi remarquer que l'association de consommateurs a défini la proximité médicale en retenant une distance de 30km, ce qui est plutôt élevé pour un médecin de famille. À cela s'ajoute l'impact de la pénurie de médecins qui limite leur capacité à accepter de nouveaux patients, une donnée qui n'est pas prise en compte dans l'étude mais qui ajoute aux difficultés des secteurs ruraux.

Spécialistes: trop loin trop cher

«La situation est bien plus grave pour les gynécologues, ophtalmologues et pédiatres», note Yves  Bernard. «21% de la population bretonne réside à plus de 40km d'un gynéco et ils sont 13% pour un ophtalmo. Ces chiffres grimpent à 27% et21% pour les spécialistes qui ne pratiquent pas de dépassements d'honoraires (secteur 1). «C'est la double peine en Centre-Bretagne, là où la pénurie de généralistes s'accélère, où les spécialistes sont rares et où les revenus sont faibles.

 

Beaucoup de gens ne bénéficient pas d'une mutuelle qui rembourse les dépassements d'honoraires». Il n'y a pas que les zones rurales isolées à être victimes de cette fracture. «C'est aussi le cas pour une ville comme Saint-Brieuc, par exemple, dès lors que les patients n'ont pas les moyens de consulter un ophtalmo du secteur2. Même dans l'agglomération rennaise, on commence à trouver des zones en tension». En revanche, le littoral sud ne connaît aucune difficulté.

Traitement de cheval

Le diagnostic est posé. Reste à prescrire le traitement. Pour YvesBernard, une prescription brutale s'impose pour repeupler les déserts médicaux: «Les incitations n'ont pas suffi, il faut en arriver à interdire l'installation dans les secteurs surabondants. C'est la règle pour les pharmacies, alors pourquoi pas pour les cabinets médicaux?». Une proposition que l'UFC-Que Choisir compte soumettre aux parlementaires bretons.

  • Alain Le Bloas

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/acces-aux-soins-la-fracture-bretonne-17-10-2012-1874496.php

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg