Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 10:58


*

Le 6 novembre, le comité confédéral national de la CGT a avalisé la désignation du successeur de Bernard Thibault à la tête de la confédération.

 

Il s'agit de Thierry Lepaon, anciennement militant chez Moulinex et actuel représentant de la confédération au Conseil économique et social, un organisme qui est aussi loin des travailleurs qu'un salon de thé du Palais-Royal.


Les commentateurs ont bien évidemment glosé sur la personnalité du futur secrétaire général, interrogeant des ouvriers licenciés de chez Moulinex qui ne l'appréciaient guère et publiant des déclarations de l'ancien PDG lui tressant des couronnes.

 

D'autres ont ironisé sur les difficultés rencontrées par les instances confédérales pour se mettre d'accord sur un nom. Mais, parmi les militants et adhérents de la CGT, pourtant les premiers concernés, cette succession n'a soulevé aucune discussion, du moins à la base.


Comment l'aurait-elle pu ?

 

Non seulement les militants n'ont pas été consultés, encore moins si c'est possible que lors de la préparation, très contrôlée, du dernier congrès. Mais en plus le problème du choix du futur secrétaire général ne s'est à aucun moment posé en fonction des nécessités et des intérêts des travailleurs dans cette période.


Quelle attitude et quel langage la confédération doit-elle avoir vis-à-vis d'un gouvernement qu'elle a contribué à mettre en place ? Comment lutter contre la vague actuelle de licenciements et la hausse continue du chômage ? Face à la crise qui s'approfondit, quelles perspectives la confédération a-t-elle à offrir aux travailleurs ?


Pas un mot sur tout cela, et bien malin qui peut dire si, entre les candidats à la succession, de Nadine Prigent à Éric Aubin et Thierry Lepaon, il y a eu le moindre débat à ce sujet. Il faut bien en conclure qu'il n'y en a eu aucun, ou aucun d'important.


Au moment où les travailleurs et les militants sont confrontés à une situation de plus en plus difficile, le seul débat au sommet de la CGT aura donc été pour savoir qui serait sphinx à la place du « sphinx », puisque paraît-il c'est le surnom de Thibault au siège de la CGT.


P. G.

 

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2310&id=8

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg