Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 08:44

  comment cacher les vrais problèmes

Le ministère du Travail a lancé le 19 avril une campagne sur le thème des troubles musculo-squelettiques (TMS), ces maladies des articulations provoquées par la répétition des mêmes gestes des heures durant.

La campagne intitulée « mettre fin aux TMS dans votre entreprise, c'est possible » est censée « sensibiliser » les patrons mais elle commence par pointer du doigt les soi-disant responsabilités des salariés. Ainsi dans des spots diffusés à la télévision ou sur les radios on peut voir deux travailleurs, Carole et Hervé, qui ont mal au dos ou au poignet parce qu'ils portent des sacs et des cartons sans utiliser un chariot ou un monte-charge. C'est à croire qu'ils sont seuls responsables de leurs douleurs en faisant des gestes inadaptés et que leur patron n'y est pour rien.

Cela fait des années que le gouvernement prétend faire de la prévention dans le domaine des TMS, mais c'est un échec complet, la Caisse d'assurance-maladie indiquant que, depuis 1995, le nombre de nouveaux cas de TMS s'est accru de près de 13 % par an. Et encore ne prend-t-elle en compte que les TMS indemnisés et reconnus comme maladie professionnelle, au nombre d'environ 40 000 en 2008. Mais il y en a beaucoup plus car bien des patrons refusent d'admettre le lien entre les douleurs et le travail effectué : l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail estime ainsi que 25 % des travailleurs souffriraient de TMS en Europe.

Si les TMS augmentent, c'est tout simplement parce que les conditions de travail se dégradent et que les patrons ne font rien ou presque en matière de prévention. Entre aménager des postes de travail, ou permettre à des salariés de ne pas faire de gestes répétitifs toute la journée, ils ont vite fait de ne rien... faire et de laisser le soin à l'Assurance-maladie de prendre en charge les TMS pour la bagatelle de 847 millions d'euros en 2008.

Pour ne prendre que l'exemple d'une caissière d'un hypermarché, qui fait d'ailleurs l'objet d'un autre spot de la campagne, les patrons des Carrefour et autres Auchan savent pertinemment que la répétition des gestes quotidiens est seule responsable des TMS. Ils n'ont même pas besoin de lire l'étude de la faculté de Rennes qui a montré que, dans une seule journée de huit heures, une caissière soulève près de 17 articles par minute pour la lecture des code-barres et manipule plus de trois tonnes de marchandises, à raison d'un client toutes les deux ou trois minutes.

Ils le savent parfaitement, mais entre la santé des travailleurs et la recherche de la productivité maximale et de profits en hausse, les patrons ont choisi sans hésitation.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg