Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 14:55

*

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 173 (06/12/12)

*

Au lendemain des élections pour le parlement catalan, entretien avec Josep Maria Antentas, professeur de sociologie à l’université autonome de Barcelone et membre de la direction d’Izquierda Anticapitalista (État espagnol).

*
Comment analyses-tu les résultats des élections en Catalogne ?

*
La nuit du 25 novembre n’a pas été la nuit dont Artur Mas et son parti la CIU (Convergence et unité, centre-droit) rêvaient. La mobilisation du 11 septembre dernier – presque 2 millions de personnes dans les rues de Barcelone – a débordé la perspective de CIU. Ils n’ont donc pas obtenu les résultats escomptés car beaucoup d’électeurs ont voté pour l’ERC (centre-gauche indépendantiste), grande gagnante du jour avec 496 000 votes (13, 68 %) et 21 députés.

 

La CIU n’a pas réussi à faire oublier à une large partie de l’électorat qu’il est le parti de l’austérité au service du capital financier. La mobilisation remarquable du vote pro-espagnol, visible surtout à travers la montée de Ciutadans (parti de centre-gauche espagnoliste), qui multiplie par trois ses sièges, est une autre donnée importante. Le PP (Parti populaire, droite) parvient à éviter de perdre des soutiens suite aux coupes sombres dans les budgets de Rajoy et à augmenter ses résultats, passant de 387 066 voix (12, 3 %) et 18 sièges à 471 197 (13 %) et 19 députés.


La crise use le système de partis traditionnels et les deux grands partis de la politique catalane, CIU et PSC (Parti des socialistes de Catalogne) ne rassemblent que 45 % des voix, alors qu’ils faisaient 56, 8 % en 2010 et 75 % en 1999.


Quels sont les résultats de la gauche ?


Le PSC continue sur sa pente descendante. Bien que ses dirigeants aient craint un scénario encore pire, ses maigres 523 000 voix (14, 6 %) transforment l’ombre de plus en plus allongée du PASOK grec en un cauchemar. Déchiré entre les tensions de son secteur le plus catalaniste et celui davantage lié au PS, il manque d’une perspective crédible au niveau national qui vient s’ajouter à son manque de crédibilité en tant qu’alternative de gauche.


ICV-EUIA (Les Verts-Gauche Unie, 858 857 voix, 9, 9 %) va jusqu’à obtenir 13 députés (contre 10 auparavant), une progression qui, si elle est importante, ne suppose pas pour autant un changement qualitatif, après une campagne assez light, avec un discours qui s’aventure à peine à défendre les « politiques sociales ».


La grande nouveauté, c’est l’irruption de la CUP-Alternativa d’Esquerres (Candidature unité populaire-alternative de gauche), dont les 126 219 voix (3, 48 %) lui ont valu 3 députés. Né comme l’instrument politique de la gauche indépendantiste, la CUP arrive au Parlement catalan avec le soutien électoral et militant de la gauche anticapitaliste organisée, des courants communaux alternatifs et de larges secteurs de la gauche sociale étrangers à l’indépendantisme. Pour la première fois, une formation de gauche étrangère aux consensus de la Transition fait son entrée au Parlement.

*
Comment IA (Izquierda Anticapitalista) se définit-elle par rapport à la question de l’indépendance ? Celle-ci n’est-elle pas un instrument de division ?

*
Nous défendons le droit à l’autodétermination du peuple catalan et la constitution d’une République catalane qui puisse décider librement des liens qu’elle entend avoir avec le reste des peuples qui font partie aujourd’hui de l’État espagnol et de l’Europe.

 

Nous considérons qu’il est très important de forcer le gouvernement catalan à appeler à un référendum le plus vite possible, afin qu’un acte de souveraineté du peuple catalan ne serve pas uniquement à obtenir des libertés nationales pour la Catalogne, mais aussi à provoquer dans tout l’État une crise et une rupture démocratique avec le régime né en 1978.

*
Propos recueillis par Yvan Lemaitre

*

Commentaire: Ah! Yvan,  c'est terrible!  "La question de l’indépendance ? Celle-ci n’est-elle pas un instrument de division ?", c'est de l'humour? J'en doute!  car le nationalisme de grande puissance lui n'opprime, ni ne divise! Lénine qui dénonçait le chauvinisme grand-russe, avant et surtout APRES la révolution de 1917,  reviens nous donner des cours de marxisme !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg