Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 12:37
explosion-dans-une-centrale-nuclaire-japonaise-big

16 mars par Yoko Akimoto


 


On voit sans cesse de nouveaux chiffres quand on allume la télévision… Il est bien clair que la centrale nucléaire de Fukushima est hors de contrôle... Tristement, le séisme nous a fait réfléchir à notre mode de vie. Compte rendu de Yoko Akimoto, du secrétariat d’ATTAC Japon

 

Tristement, avec le temps qui passe, la réalité nous fait ouvrir les yeux. On voit sans cesse de nouveaux chiffres quand on allume la télévision, ce qui doit malheureusement être aussi le cas de nos amis du Pakistan et d’Haïti qui souffrent toujours des conséquences des catastrophes naturelles qui se sont abattues sur eux.

 

Hier, le gouverneur de Miyagi a annoncé que le bilan dépasserait les 10 000 morts. Aujourd’hui, le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Fukushima a explosé, et maintenant (à 2h00 du matin heure locale dans la nuit du 14 au 15 mars) le cœur du réacteur n°2 est entré en fusion. Il est bien clair que la centrale nucléaire de Fukushima est hors de contrôle. Il y a quarante ans, nos membres luttaient contre la construction de centrales nucléaires, pointant du doigt les dangers qu’elles représentent dans ce pays si souvent frappé par des séismes. Malheureusement, leurs mises en garde n’ont pas été entendues ! Et le gouvernement a alors exproprié par la force les coopératives de pêcheurs et détruit la vie des communautés locales pour construire cette centrale nucléaire, affirmant en toute confiance qu’elle était sûre.

 

Aujourd’hui le gouvernement et la compagnie d’électricité japonaise Tokyo Electric Power (TEPCO) responsable de l’accident ne cessent de répéter qu’un tremblement de terre beaucoup plus fort que prévu a frappé le nord du Japon. Cependant, comme le fait remarquer Hiroaki Koide, professeur du Research Reactor Institute de l’université de Kyoto : « Le Japon étant un des pays où les séismes surviennent le plus fréquemment au monde, des séismes inattendus ne doivent jamais survenir si le gouvernement encourage la génération d’énergie nucléaire ». De nombreux Japonais peuvent donc conclure qui sont les responsables de cet accident. La compagnie TEPCO a commencé hier à instaurer des coupures de courant à Tokyo et dans quelques autres préfectures – lesquelles dureront jusqu’à la fin du mois d’avril –, en expliquant que l’accident nucléaire entraînait un manque d’électricité. En conséquence, de nombreux trains vont devoir être annulés. Tout au plus la moitié des lignes régulières étaient assurées hier.

 

Les magasins et supermarchés dans la métropole n’ont plus assez de nourriture à vendre. Le lait, l’eau, le pain et le riz commencent également à manquer. Certains rayons sont déjà vides. Ceci est essentiellement dû aux problèmes de distribution : certaines autoroutes sont bloquées, les poids-lourds à destination de Tokyo sont arrêtés sur le bord des routes. Les habitants de la zone métropolitaine de Tokyo bénéficient depuis longtemps de toutes les commodités. On pouvait facilement acheter et manger tout ce qu’on voulait à Tokyo, même si on ne savait pas que notre repas avait parcouru plusieurs centaines de kilomètres – voire plus – avant d’arriver dans notre assiette. On n’avait pas besoin de savoir qui avait produit notre nourriture, et ça nous allait bien comme ça. Mais tristement, un énorme tremblement de terre et la fusion d’un cœur de réacteur nous ont rappelé que la distribution était soutenue par un processus faible et tout cela nous a forcés à réfléchir à notre mode de vie. Comme la surproduction, la surconsommation et le surplus de déchets, le surplus de commodité est inévitablement néfaste pour la planète puisqu’il entraîne des émissions de carbone excessives ou inutiles et la destruction de notre chère Terre. Nous devons réfléchir à notre mode de vie et notre plus grande tâche est désormais de chercher à vivre sans détruire l’environnement.

 

Voilà, quatre jours sont passés depuis cette tragédie et les mauvaises nouvelles tombent les unes après les autres. Nous ne savons pas encore si tous nos membres sont sains et saufs dans les zones touchées. La contamination radioactive se répand. Il paraît même qu’elle aurait déjà atteint Tokyo. Nous sommes maintenant murés dans une anxiété invisible. Solidairement, avec espoir et amour.

Voir en ligne : http://www.ciranda.net/fsm-dacar-20...


Yoko Akimoto est membre Secrétariat d’ATTAC Japon

Traduction : Maxime Ferreol

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg