Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:36

arnaque.jpg

17 novembre 2010 - Le Télégramme


Alors que le nombre de litiges réglés par la CLCV augmente dans le département, ses moyens sont menacés, en particulier le poste de deux de ses quatre salariés.


 

Présente depuis plus de vingt ans dans les Côtes-d'Armor, la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie), association de défense de consommateurs et de locataires, vient d'installer sa structure départementale à Guingamp. Elle compte, en outre, quatre antennes locales (Lannion, Saint-Brieuc, Dinan et Paimpol) et quatre salariées: l'une à Lannion et trois autres dépendant de la structure départementale.

Deux emplois menacés

Deux de ces trois derniers postes seraient menacés, celui de Françoise Le Fibelec qui prendrait fin en décembre et celui de Véronique Le Guillou, en avril, car ils ne seraient plus aidés par l'État (environ 8.000€ par an et par salarié). «Une association comme la nôtre n'a pas d'autres moyens de fonctionner qu'avec des contrats aidés (CAE), se défend le président, Michel Poiraton. Si on nous enlève ces moyens-là, ce sont aussi des moyens qu'on enlève à nos concitoyens».

Litiges en augmentation

L'association a enregistré en 2010 une augmentation de20à 25% du nombre de ses adhérents. Cela correspond à une augmentation du nombre de litiges (non-restitution du dépôt de garantie, fournisseurs internet, téléphonie, nouveaux fournisseurs d'énergie, malfaçons de construction, etc.): en septembre 2010, 285 dossiers avaient été ouverts, contre 239 pour toute l'année 2009. Autre chiffre: près d'un million d'euros ont été récupérés par les adhérents costarmoricains pour l'année 2010, au titre de leurs dommages et intérêts.

 

L'association, elle, ne récupère que le montant de l'adhésion (30 €). «Nous sommes un véritable acteur de l'économie sociale et solidaire», souligne Michel Poiraton. «Nous, ce qu'on dit aux pouvoirs publics, c'est donnez-nous1€, on réinjecte 15 € dans l'économie locale». Un «patron» qui entend défendre ses salariés, des contrats aidés qui étaient reconductibles et qui, du jour au lendemain, ne le sont plus. «Laissez nous vivre», lâche-t-il.

 

Pratique CLCV 22 : 4, place du Murio, 22200 Guingamp, tél.02.96.40.16.53; cotesdarmor@clcv.org

  • Catherine Merrer
Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg