Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 13:57
kiosque 181195
*

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 183 (21/02/13)

 La politique économique de Hollande subit un échec cinglant. Celui-ci avait claironné sur tous les tons que la France devait absolument revenir à 3 % de déficit public en 2013. En fait, non seulement, l’objectif ne sera pas tenu mais la France, avec l’ensemble de l’Europe, s’enfonce dans la récession.

*

Au 4e trimestre 2012, le PIB (ensemble des richesses produites) de la France a baissé de 0,3 % et sa croissance a été nulle sur l’ensemble de l’année. Le gouvernement va être obligé de revoir ses perspectives pour 2013. En fait, c’est toute l’Europe qui replonge : le PIB de la zone Euro a diminué de 0,5 % en 2012. Chacun des pays subit l’impact de sa propre austérité et de celle de ses voisins à travers ses exportations. Même l’Allemagne ralentit.

 

Question de « sérieux »…


Pas un moment, Hollande, Ayrault et plus largement les responsables européens, ne s’interrogent sur leurs responsabilités dans la faiblesse de la croissance. Certes, la crise capitaliste est mondiale, mais c’est en Europe qu’elle est la plus forte. Et les dirigeants européens se considèrent comme ni responsables ni coupables. Les ministres des finances du G20 se sont réunis le 16 février à Moscou et leurs préconisations sur l’austérité sont certes un peu plus prudentes que d’habitude. « La prise en compte de la situation économique doit nous permettre de ne pas ajouter l’austérité à la récession », estime Moscovici. Mais il ajoute immédiatement « tout en conservant une orientation de moyen terme qui soit ancrée dans le sérieux ».

 

Valls en chien de garde de l’austérité


Ayrault persiste et signe : « Ce qui compte, c’est la trajectoire. Nous allons la poursuivre. Nous allons dans la bonne direction. » Le gouvernement français s’apprête donc à plancher sur de nouvelles mesures d’austérité qui seront annoncées en mars-avril. Certaines coupes sont déjà assurées, comme celle des dotations aux collectivités locales qui devront se débrouiller pour gérer les aides sociales dont la responsabilité leur a été transférée. Et la réforme des retraites se profile.


Le cap est donc fixé. Cela éclaire le sens des déclarations répétées de Manuel Valls sur les risques de « dérapages » dans les conflits sociaux. Au-delà du souci de l’individu de se mettre en avant, il s’agit de donner des assurances au patronat et aux autres gouvernements européens sur le fait que l’État français est prêt à « tenir » face à d’éventuels mouvements sociaux offensifs. Valls, si nécessaire, suivra l’exemple d’un Jules Moch (lui aussi socialiste) qui mobilisa CRS et militaires face aux grèves de 1947…


Henri Wilno

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg