Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 11:38
arton354
*
vendredi 25 janvier 2013
*

Ce jeudi à 11 h, le personnel gréviste du conseil général envahit l'assemblée après une heure de débat entre élus.

*

Chacun campe son rôle. Échanges de tirades, postures, monologue : c'est théâtral. À 11 h 45, Pierre Maille, président PS de l'assemblée, quitte son siège. Les manifestants, présents jusqu'à 12 h 30, annoncent qu'ils reviendront à 14 h. Le président reporte la séance à ce vendredi, 9 h.

Premier acte : entre élus

*

Il est 10 h 15. Le rideau s'ouvre sur Pierre Maille qui conclut l'ouverture de la séance dédiée au budget 2013 par une citation de Richelieu : « Faire en sorte que la politique ne soit pas l'art du possible, mais l'art de rendre possible ce qui est nécessaire. » Michel Canevet lance quelques banderilles pour l'opposition : « Dans le budget culture, vous persistez dans des choix coûteux et élitistes. » L'élu de Carhaix, Christian Troadec, dit tout le mal qu'il pense du futur acte III de la décentralisation : « Je crains que nous restions en France l'État le plus centralisé d'Europe. Nous sommes des nains politiques. » Jean-Yves Cozan salue avec ironie les aires de covoiturages, à signalétique bilingue : c'est du breton d'usage. Soudain, le brouhaha des manifestants résonne dans le conseil général. Trompes et sirènes mettent fin au débat.


Deuxième acte : les manifestants

*

« Social et routes, même combat ! » lancent les grévistes. Les agents du conseil général en grève sont « excédés ». L'intersyndicale CGT, CFDT, FO demande le retour « d'un vrai dialogue social. Aujourd'hui, un gouffre s'est créé, ce n'est plus du dialogue, c'est un monologue. » Pierre Maille suspend la séance, invite les représentants syndicaux à prendre le micro.


Les syndicalistes interpellent les élus sur la fermeture des centres d'exploitation des routes : « Une insécurité pour les agents et les usagers ». Ils revendiquent une autre politique d'action sociale. « Il n'y a aucune réflexion avec les équipes de terrain. Résultat, aujourd'hui, nous sommes dans une situation inextricable. » Les agents dénoncent « une pseudo-démarche participative qui n'est que pure démagogie. » « À quand une présidence expérimentale » se moque une manifestante CFDT ? Sourire de Pierre Maille.


Troisième acte : les routes


Le président du conseil général répond : « Les conditions de travail changent en permanence. L'organisation et les méthodes doivent évoluer. Ce n'est pas parce que nous fermons un centre d'exploitation des routes que le conseil général ignore la sécurité des routes. » Il cite l'exemple de Châteaulin et Pleyben, regroupés dans un nouveau centre neuf. « Je n'accepte pas qu'on laisse penser que le service public recule. » Les manifestants ne voient là que du « bla-bla ». « La moindre des choses, c'est qu'on ait des réponses. »


Quatrième acte : le social


Pierre Maille revient sur une déclaration faite à Brest lors du colloque en décembre. L'élu s'interrogeait sur la culture des intervenants sociaux. « Comment progresser par rapport à ce qui existe déjà dans l'action sociale et médico-sociale ? Pourquoi le nombre d'enfants placés, par exemple, est-il si différent d'un département à l'autre ? En Finistère, ce nombre est plus important, alors que la situation sociale y est moins dégradée qu'ailleurs. » Hier matin, il y revient : « Si certains de mes propos ont blessé, je le regrette. Mais, je me sens responsable d'évoquer les questions de formation des personnels. » Dans la salle, on crie : « Des excuses, des excuses. »


Cinquième acte : la sortie


Un grand coup de corne. Pierre Maille reprend la parole : « Ce ne sont pas les conditions idéales pour le dialogue social. » Il quitte la salle. Les élus de la majorité se lèvent. Les agents restent sur place. Dans l'après-midi, une quarantaine d'agents revient. Pierre Maille propose une rencontre à une dizaine de représentants. Refus des grévistes : c'est tout le monde ou personne. Pour dialoguer, il faut être deux.


Christian GOUEROUet Elodie RABÉ.
*

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg