Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 12:12

non-au-missile-m51

11 septembre 2012 

 

Il y avait comme un contre-écho ou une sorte de riposte pacifique, hier après-midi, à la maison des Syndicats. Les participants à l'Université d'été de la Défense qui se tient jusqu'à demain à Brest auraient trouvé matière à débat.


Des chiffres, eux aussi, ils ont plein leur musette. Comme ce 81% des Français qui soutiendraient un désengagement nucléaire de la France par une convention internationale. Et 78% de ces mêmes sondés aimeraient voir le sujet des dépenses militaires d'avantage abordées dans le débat public.

 

«Il n'y a pas matière à débat, puisqu'il y a consensus», leur répond tout de go le président de la République, François Hollande. C'est sûr, la discussion entre les pros armements et les antis tournerait rapidement au dialogue de sourd. «Pourquoi s'est-on lancé dans la modernisation du missile M45 qui avait déjà fait l'objet d'améliorations par rapport à son prédécesseur?», objectait Roland Nivet, du collectif Bretagne du mouvement de la paix. «Un certain nombre de militaires pensent également que les armes nucléaires sont militairement invisibles, dangereuses, coûteuses, illégales sur le plan international. La France ayant signé un traité de non-prolifération...».

Les arguments ne manquent pas

Sur le plan purement économique, les anti-armements ne manquent pas non plus d'arguments. «Peut-on, en ces temps de crise économique assumée, poursuivre la même route qu'à l'époque de la Guerre froide?», se demande Roland de Penanros, de l'Université européenne de la paix, qui souligne le côté désuet de la bombe atomique.

 

«La France y gagnerait plus à se désengager du processus nucléaire, ne serait-ce en terme d'image et de symbole». Même son de cloche du côté des bénévoles d'associations humanitaires présents à ce forum. Dominique Dieterlé (Aixos, orphelinat du Togo) pose la clairement la question de l'exploitation des états riches sur les états pauvres. «Commençons déjà par rémunérer et acheter à un prix raisonnable les matières premières qui servent à notre économie, jusqu'aux armes construites et revendues à prix d'or».

Reconversion toute trouvée

Hervé Cadiou, de l'Université européenne de la paix, rappelle qu'il est temps d'imaginer la reconversion de tous les emplois liés au nucléaire. En commençant par la décontamination et le traitement des matières hautement contaminées. «Le monde de l'armement vadans le mur. Son escalade mène au chaos!». Message martelé, hier, devant un parterre de convaincus.

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/forum-ils-veulent-la-paix-sans-armes-11-09-2012-1833807.php

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg