Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 09:15

haiti-un678.jpg

Suite au tremblement de terre en Haïti, des appels à la solidarité ont été lancés par Batay Ouvriye, une organisation qui regroupe syndicats d’ entreprise, comités d’usine, associations de travailleurs et militants, et par le mouvement international de paysans La Via Campesina.

Batay Ouvriye

Le tremblement de terre du 12 janvier à Port-au-Prince, en Haïti, nous a lourdement frappés au niveau des masses populaires.


En effet, aux côtés des bâtiments publics effondrés en grand nombre, ce sont nos quartiers populaires qui ont été les plus détruits. Ceci n’est pas surprenant, ce sont les plus fragiles, les plus instables : c’est là que l’État n’a jamais su répartir les services minima, chercher à consolider nos maisons et s’en occuper sérieusement. Au contraire, nous avons toujours été menacés d’expulsion, de « déplacement », de sorte que nous-mêmes n’avons jamais su non plus, encore moins pu nous concentrer sur l’amélioration de notre propre habitat.


Pendant que certains capitalistes cherchent à forcer les ouvriers à retourner travailler dans des usines fissurées ; pendant que les propriétaires des grands magasins se refusent à distribuer gratuitement leurs marchandises et exigent même que leurs prix augmentent ; pendant que tout le monde peut constater l’absence flagrante et honteuse de l’État, son incapacité, son incompétence (lui qui, certainement, ne sait que voler, « magouyer », en ne défendant que les grands propriétaires fonciers, les bourgeois et autres multinationales) ; pendant que la police nationale, soi-disant là pour « protéger et servir », brille également par son absence devant la catastrophe d’une part, et, d’autre part, face aux gangs qui sévissent (certainement, elle ne sait que réprimer le peuple) ; pendant que les forces impérialistes profitent de l’aide qu’elles administrent pour, de manière éhontée, approfondir leur domination et transformer les relations en une véritable tutelle sans partage… les ouvriers, travailleurs de tous genres, masses populaires en général, subissent cette situation catastrophique où elles se retrouvent les bras cassés.


Une certaine presse a favorisé le développement d’aspects franchement progressistes, permettant un minimum de coordination à partir du terrain même, des comités populaires conséquents travaillent sans relâche à porter aide et secours. Seulement, partout, les moyens font énormément défaut. En vérité, en plus de nous avoir frappés violemment, le tremblement de terre nous laisse sans recours autonome et nous dépasse complètement.


À Batay Ouvriye, même si la plupart de nos cadres et membres ont pu sauver leur vie, plusieurs d’entre nous ont perdu des membres de leur famille, leur maison, leurs rares biens… plusieurs sont blessés, estropiés et, en plus d’avoir à enterrer nos morts, la survie nous devient de plus en plus difficile.


C’est ce qui nous amène aujourd’hui à lancer cet appel à la solidarité en direction de tous les ouvriers, travailleurs et progressistes conséquents du monde entier pour tâcher de nous aider à sortir de cette terrible passe. Nous remercions à l’avance tous ceux qui comptent contribuer. Le moment d’une telle débâcle demande non seulement une solidarité renforcée mais encore un rapprochement conscient, initial ou en approfondissement, pour une lutte commune internationale.


Pour nous faire parvenir de la nourriture, de l’eau ou encore des vêtements, des médicaments, des petits mobiliers… l’adresse de notre local principal à Port-au-Prince est : Batay Ouvriye, Delmas 16, # 13 bis.


Pour envoyer de l’argent, notre compte bancaire est le :


Bank Name : City National Bank of New Jersey
Bank Address : 900 Broad Street, Newark, NJ 07102
ABA Number : 0212-0163-9 City of NJ Newark


For further credit to :
Account Number : 01 000 9845
Account Name : Batay Ouvriye
Account Address : Ave. Jean Paul II, # 7


Naturellement, nous rendrons publiques toutes les sommes reçues et informerons de nos activités au fur et à mesure de leur déroulement.

Via Campesina

Chers / Chères camarades et ami(e)s,
Par cette missive, nous adressons nos condoléances les plus sincères et notre solidarité au peuple haïtien qui a été surpris, il y a deux jours, par un séisme dévastateur. En effet, le tremblement de terre a causé des milliers de victimes, morts, blessés et disparus.


Nous souhaitons partager notre douleur face à une telle catastrophe et transmettre toute notre affection solidaire aux Haïtiens et, en particulier, à nos camarades de La Via Campesina d’Haïti. Nous espérons qu’ils pourront rapidement se remettre de cette situation difficile. L’histoire nous a appris, non en vain, que ce peuple a toujours fait preuve de force et de détermination.


Ce fut le premier de toute l’Amérique à abolir l’esclavage de façon autonome et durable. Il nous faut également souligner et dénoncer que les effets de toute catastrophe naturelle sont toujours plus aigus dans un contexte de pauvreté, de vulnérabilité et d’exclusion. Nous sommes conscients que ces forces de la nature ne sont ni contrôlables ni prévisibles et qu’elles ne relèvent pas de la responsabilité de la communauté internationale.


Pour autant, la question demeure : comment est-il possible que ladite communauté internationale continue de permettre un monde fondé sur une telle injustice et iniquité, celle-là même qui multiplie les effets destructeurs et le nombre de victimes lors d’un tremblement de terre comme celui que vient de connaître Haïti ?


La Via Campesina lance un appel urgent à la solidarité internationale envers le peuple d’Haïti dans l’intention de faire parvenir toute l’aide financière recueillie par le truchement des mouvements sociaux sur place et, plus concrètement, par les organisations de paysans haïtiennes membres du mouvement paysan international.


La Vía Campesina va centraliser tout apport économique des personnes et organisations souhaitant aider de façon urgente les Haïtiens sur le compte bancaire suivant :


Titulaire du compte : Asociación Lurbide – El Camino de la Tierra
Banque : Ipar kutxa
Adresse : Gudari, 2 – Amorebieta (Bizkaia) – País Vasco - Espagne


Nº du Compte : 3084-0023-53-6400061004
IBAN : ES54 3084 0023 5364 0006 1004
Swift : CVRVES2B
Concept : Solidaridad Haití

 

Soutenez la PAPDA, membre du réseau international du CADTM et envoyez vos dons !

Le tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010 a laissé l’île et son peuple dans le plus grand dénuement. Après l’aide d’urgence, la reconstruction du pays est l’enjeu essentiel. Les grandes puissances et les institutions financières internationales (FMI, Banque mondiale…) s’y affairent déjà afin de renforcer leur mainmise sur ce pays.

Il est donc important, pour que la reconstruction se fasse par et pour les Haïtiens et non sans et contre eux, de soutenir et d’accompagner les mouvements sociaux haïtiens qui dénoncent et combattent l’ingérence, la domination, l’exploitation, réclament l’annulation inconditionnelle et immédiate de la dette largement odieuse d’Haïti et revendiquent la pleine souveraineté de leur pays.

La Plateforme Haïtienne de plaidoyer pour un Développement alternatif (PAPDA) est l’une de ces organisations. Membre du réseau international du CADTM, elle milite pour l’annulation de la dette haïtienne et la mise en place d’alternatives socialement justes et écologiquement soutenables ; la PAPDA travaille en collaboration avec de nombreux acteurs internationaux et locaux (mouvements de paysans, mouvements de femmes, organisations de défense des droits humains, etc.). La PAPDA est actuellement membre d’une coordination de plus de 18 organisations qui tentent de répondre conjointement à la situation.

Pour soutenir la PAPDA, envoyez vos dons au CADTM Belgique. Les dons collectés seront intégralement reversés à la PAPDA.

Belgique : Envoyez vos dons par virement au compte du CADTM, avec la mention « soutien PAPDA Haïti » : 001-2318343-22.

Les dons supérieurs à 30€ seront déductibles en 2011 des revenus 2010 pour les personnes soumises à l’impôt sur les personnes physiques. Une attestation sera envoyée en juin 2011.

Autres pays : Envoyez vos dons par chèque au CADTM, 345 avenue de l’Observatoire 4000 Liège, Belgique (avec la mention « soutien PAPDA Haïti » au dos du chèque) ou par virement au compte du CADTM, avec la mention « soutien PAPDA Haïti » : IBAN BE06 0012 3183 4322 Code Swift BIC : GEBA BE BB.

Merci de votre soutien !

CADTM

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg