Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 09:38

HD 4USCinfantryDetail.preview
*

« Toute personne esclave dans un État ou une partie déterminée d'un État dont les citoyens sont actuellement en rébellion contre les États-Unis, est dès maintenant, et pour toujours, déclarée libre.

*

(...) Et, si elle est en bonne condition, elle sera acceptée au sein de l'armée des États-Unis ». C'est ainsi que, le 1er janvier 1863, Abraham Lincoln, seizième président des États-Unis, annonça, en pleine guerre de Sécession, la fin de l'esclavage aux États-Unis.


Les motifs de la sécession Nord-Sud


Quand la guerre civile entre le Nord et le Sud des États-Unis avait commencé en avril 1861, à l'initiative des sudistes, peu après l'intronisation de Lincoln à la présidence, ce dernier avait fixé pour seul objectif le maintien de l'Union. En dépit des pressions des milieux abolitionnistes, radicaux ou présents dans son parti, le Parti républicain, et de sa répugnance personnelle vis-à-vis de l'esclavage, Lincoln n'avait pas mis en avant cet objectif. Mais la question de l'esclavage, de son maintien ou de sa disparition, empoisonnait depuis toujours les relations entre le Nord du pays, plutôt industriel, et un Sud qui avait bâti sa prospérité sur le dos des esclaves noirs.


Depuis 1820, la vie politique avait été marquée par une série de compromis passés entre le Nord et le Sud, dont ce dernier était le principal bénéficiaire. Le Parti républicain de Lincoln, né en 1854, regroupait des politiciens venus de différents horizons qui voulaient en finir avec la politique du Parti démocrate lié aux planteurs esclavagistes. Les États-Unis regroupaient deux réalités bien différentes.

 

Le Nord était un État industriel, doté de riches régions agricoles, où New York dominait les circuits financiers.

 

Le Sud, peu industrialisé, s'appuyait sur une économie de plantation reposant sur l'esclavage. Il produisait notamment du coton destiné aux filatures anglaises et aussi françaises. 350 000 planteurs y régnaient sur quatre millions d'esclaves. Tandis que la bourgeoisie industrielle du Nord avait besoin de tout le marché américain pour se développer, le Sud esclavagiste cherchait à étendre son système à d'autres États américains, au fur et à mesure que ceux-ci entraient dans l'Union.


La sécession sudiste cherchait l'alliance avec la Grande-Bretagne, son principal client. Elle était tentée de redevenir une semi-colonie de celle-ci, à rebours de la guerre d'Indépendance de 1776 qui avait donné naissance aux États-Unis.

*

Lire la suite

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg