Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 10:13

mardi 09 avril 2013

Des enquêtes démontrent que des étudiantes se prostituent pour financer leurs études. Le coût de la vie et la précarité grandissante mettent des jeunes femmes dans la galère.


« Étudiante 21 ans se propose de vous accompagner... » Sur certains sites, les annonces fleurissent. Et pas seulement au printemps. Toute l'année, des jeunes femmes, inscrites à l'université, vendent leurs charmes pour subvenir à leurs besoins. « Elles disent qu'elles sont escort girls mais on se doute qu'elles vont plus loin », estime Charlotte, en master de droit à Agen.


Combien sont-elles ? Les chiffres précis n'existent pas. Plusieurs universités ont essayé de mesurer l'ampleur du phénomène. Poitiers, Montpellier, Paris et Rennes ont lancé des enquêtes qui ont clairement révélé l'existence de la prostitution à l'université.


Le service interuniversitaire de Rennes a envoyé des milliers de questionnaires à des étudiantes, en 2011. Ils portaient sur la précarité dans laquelle elles pouvaient vivre. Environ 1 500 réponses sont revenues. 130 jeunes femmes se disaient prêtes à vendre leur corps pour payer leur loyer et leurs factures. Une trentaine sont passées à l'acte.


« Difficultés pour les approcher »


À Montpellier, en 2009-2010, une enquête a aussi mis en évidence que des étudiantes avaient recours à des relations tarifées : « Sur 651 personnes interrogées, treize avaient accepté de l'argent en contrepartie d'un acte sexuel. » Ce chiffre rapporté à la population étudiante totale, soit 2,3 millions de personnes, ferait « apparaître une prostitution de l'ordre de plusieurs dizaines de milliers de jeunes femmes », selon un rapport parlementaire de 2011, présenté par l'ex-députée socialiste des Côtes-d'Armor, Danielle Bousquet.


Ces données n'ont pas été approfondies. Les services sociaux ont des difficultés à approcher les étudiantes concernées et celles-ci n'en parlent pas. « C'est dommage, déplore une infirmière. Qu'elles sachent au moins que nous sommes là si elles veulent sortir de ce bourbier. »


Depuis des années, l'Unef et d'autres syndicats tirent la sonnette d'alarme.

 

Environ 10 % de la population étudiante, soit 230 000 personnes, vit dans la plus grande précarité. La crise s'est accélérée, les petits jobs deviennent rares et les budgets pour le logement et l'alimentation explosent. Fin 2012, l'Unef rappelait que « les bourses et les aides cumulées plafonnent à 493 € par mois, insuffisant pour vivre décemment ».


La prostitution a d'abord été facilitée par les annonces sur Internet. En 2005 déjà, une enquête menée par Loïk Villerbu, directeur de l'Institut de criminologie de Rennes, expliquait qu'elles peuvent, sur le Net, « se créer un personnage imaginaire, au risque de se mettre en danger si elles tombent sur des hommes violents et déterminés ».


Le Bureau d'aide psychologique universitaire de Rennes avance une autre explication. « Peut-être que les pratiques sexuelles à risques se sont banalisées avec les fêtes alcoolisées, s'interroge le docteur Danièle Olive. Pour celles qui ne le voient pas, le glissement vers la prostitution est alors possible. »

*

Serge LE LUYER.
*

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg