Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 10:16
95378bebe.jpg

 

Un casier vierge, des papiers en règle et des tests urinaires pour entrer dans un bac professionnel public.

Le lycée professionnel et technologique régional L’Estaque est un établissement situé dans l’un des quartiers les plus populaires de Marseille : le plus au nord des quartiers nord.

 

Ce lycée d’insertion qui accueille des publics difficiles propose depuis 2006 un bac professionnel sécurité prévention qui prépare aux métiers de la sécurité : pompier, police, personnel pénitencier ou vigile. Durant les deux années de formation, les élèves font des stages chez les pompiers, dans la police, dans la police des airs et des frontières…

 

Or, cette année, les rectorats des académies accueillant ce bac (et le CAP correspondant) ont donné l’autorisation de mettre en place des entretiens préalables avec les futurs élèves afin de donner une bonification de 8 000 points à ceux qui sauront satisfaire à quelques critères. Une partie des enseignants a immédiatement dénoncé une sélection à peine déguisée.
En effet les critères sont scandaleux et discriminants.

 

Dans le domaine des capacités physiques, sachant que l’on s’adresse à des enfants de 14 à 15 ans, il faut désormais mesurer au minimum 1, 60 mètre, avoir une bonne vue, pouvoir faire des pompes (dix pour les garçons, cinq pour les filles). Ces critères ne sont pas les mêmes selon les académies.


À cela s’ajoute un entretien sur les motivations. Quelles questions seront posées ? Comment mesure-t-on la motivation des candidats ? Comment mesure-t-on le dynamisme d’un candidat assis sur sa chaise ? Autant de questions posées par les élus CGT, à qui l’on a répondu : « ce sera la surprise ! » Comment lutter contre les possibles délits de faciès ? Les inspecteurs répondent : « Faites confiance à vos collègues ! » Or, dernière surprise, dans les jurys sont présents des policiers et des pompiers appelés « partenaires ».


Enfin, si le candidat a répondu à toutes ces attentes, il doit encore constituer un dossier avec un extrait de casier vierge, avoir des papiers en règle… et à son entrée en première, il devra faire un test urinaire pour détection de substances illicites1.


Finalement, une cinquantaine d’élèves sur 248 dossiers obtiennent les 8 000 points. La sélection a eu lieu ! Aucune possibilité d’appel, aucun recours possible.


Ainsi apparaissent des filières dites « d’élite » dans un lycée qui, à la prochaine rentrée, verra son nombre d’heures d’enseignement diminué alors que le nombre d’élèves augmente.


Emmanuelle Johsua (Tean)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg