Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 16:43

30 novembre 2010 - Le Télégramme

 

Le 7 juin 2008, six Carhaisiens étaient interpellés à Quimper à l'issue d'une manifestation de défense de l'hôpital de leur ville. Poursuivis pour violences, ils avaient été relaxés par le tribunal de Quimper. La cour d'appel, qui statuait hier à Rennes, rendra sa décision le17 janvier.

C'était une manifestation de plus, dans un processus de refus sans cesse plus affirmé au fil duquel la tension montait de semaine en semaine en cette fin de printemps 2007. Ce samedi-là, les Carhaisiens étaient une nouvelle fois venus à Quimper pour tenter de sauver leur hôpital dont l'arrêt de mort des services actifs était, disait-on, déjà acté. Tension, menaces sur la préfecture, craintes de perte de contrôle et de dérapage, grenades lacrymogènes... Un schéma connu. Cette fois, les forces de l'ordre s'étaient organisées, avec une unité d'intervention chargée du repérage, de l'identification, du suivi et de l'interpellation des manifestants qui se seraient rendus coupables de violences contre les fonctionnaires dépositaires de l'autorité.

Un lance-pierres et des bâtons

Six Carhaisiens seront arrêtés, une quarantaine de minutes après la constatation de faits délictueux par l'adjudant commandant la force d'intervention: il signale dans son rapport que ces six personnes ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre. Sur eux, on trouvera un lance-pierres, des bâtons, des masques, deux boulons, des fusées de détresse et des pétards. En ont-ils fait usage? Étaient-ce bien eux qui avaient été vus plusieurs dizaines de minutes auparavant? Ils ont nié et le tribunal correctionnel de Quimper a estimé qu'il subsistait trop de doutes sur l'implication des personnes arrêtées, en raison notamment du trop long délai entre le repérage et l'interpellation.

Deux mois avec sursis et 1.000€ d'amende requis

Hier, à Rennes, devant la cour d'appel, les arguments n'avaient pas changé. Le ministère public, prenant en compte l'expérience et la spécialisation des gendarmes, a considéré qu'il ne pouvait y avoir d'erreur dans l'identification des prévenus. Il a également estimé que le délit de port d'arme était constitué dans la mesure où la loi liste le lance-pierres parmi les armes de 6e catégorie. Il a requis deux mois de prison avec sursis et 1.000€ d'amende pour chacun des manifestants. Pour la défense, Me Gourves a tenu à faire la différence entre ces citoyens qui «combattent pour un service vital, leur hôpital», et les «voyous violents qui débordent trop souvent dans les manifestations». Et le fameux lance-pierres? «Un petit engin de compétition, acheté pas cher et qui serait bien incapable de faire du mal à un CRS». D'ailleurs, si les prévenus avaient endossé l'«uniforme du manifestant», ils n'avaient pas l'intention de faire du mal à qui que ce soit mais seulement, «au nom des symboles», d'exprimer leur résistance.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg