Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 12:34

1605925799.jpg

7 juillet 2010 - Le Télégramme

À nouveau, des scientifiques affirment que le Plan algues vertes est voué à l'échec si on ne revoit pas en profondeur les systèmes de production agricole.


Le Plan algues vertes est parti du mauvais pied. Outre le report de son comité de pilotage, à la demande de la Région, et son boycott par les associations (Le Télégramme de mardi), le comité scientifique chargé d'apporter son expertise émet de sérieux doutes quant à sa réussite, du moins dans son état actuel.

De 5 à 10mg/l

Les experts insistent ainsi sur le fait «qu'en l'absence d'une prise en compte ambitieuse des objectifs» de réduction de pollution azotée en sortie des bassins-versants (*) mais aussi de pollution entrante, «le plan semble voué d'emblée à l'échec à l'horizon 2015 (réduction visible des marées vertes) et, même probablement, au-delà de cette date». Ils mettent l'accent sur le fait que la croissance des algues est un phénomène dont l'ampleur ne varie pas linéairement avec les concentrations en nitrate dans l'eau de mer. À l'instar des chercheurs de l'Inra (Le Télégramme du samedi 26 juin), le comité scientifique fixe un seuil de 5 à 10 mg/l de nitrate à ne pas dépasser, entre mars et septembre, pour qu'une réduction massive des marées d'algues soit observée.

Mutation à engager

Ils considèrent qu'une réduction de pourcentage est inadaptée à la problématique: «Le seuil de 30% par rapport à la moyenne 1999-2003, proposé dans le cadre des appels à projets de territoire, est clairement insuffisant. Cet objectif a, en effet, d'ores et déjà été en partie atteint par certains bassins-versants au cours de ces dernières années sans qu'une diminution des marées vertes ait été observée». En conséquence, le comité scientifique souligne que la résolution du problème «requiert une révision en profondeur des systèmes de production. Cela doit conduire à une réelle réflexion sur les mutations à engager pour l'agriculture dans les bassins concernés». Concrètement, les experts considèrent qu'il va falloir rechercher une autonomie en azote de chaque bassin, en prenant en compte les engrais minéraux et les effluents d'élevage mais aussi les aliments du bétail, riches en protéines.

Réduction drastique

Quoi qu'il en soit, compte tenu de l'inertie générée par les stocks de nitrate et leurs temps de résidence dans les eaux souterraines et les stocks d'azote organique dans le sol, la réduction des charges azotées en entrée doit être drastique pour qu'un effet significatif puisse être observé dans les concentrations en sortie de bassin d'ici 2015: «Le plan d'action doit donc intégrer ce niveau d'ambition extrêmement élevé pour avoir une chance de succès notable et non contestable par rapport aux variations naturelles de concentration en nitrate dans les eaux superficielles, issues des variations annuelles du climat».

* De la Lieue de Grève et de la baie de Saint-Brieuc, bassins expérimentaux.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg