Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 10:18

Brizemur qui c est-048c1

17 novembre 2010 à 08h05 - Le Télégramme


Les manifestations de professeurs stagiaires, «débordés par la tâche», se multiplient. Aujourd'hui, ils sont appelés à se réunir devant le ministère. Un rassemblement est annoncé à Rennes, le 24 novembre.

 

«C'est un peu inhumain. Il est inacceptable de demander 18 heures à un professeur stagiaire. C'est excessivement lourd». Le propos n'est pas d'un syndicaliste ronchon mais du proviseur du lycée de L'Harteloire, à Brest, Jean-Jacques Hillion.

Un discours qui n'a rien d'isolé chez les chefs d'établissement. Michel Le Mastrallan, proviseur à Charles-de-Gaulle, à Vannes, est lui aussi très critique sur la manière dont ont été lancés dans le grand bain, presque sans aucune formation, les jeunes professeurs: «La charge est vraiment très lourde. Pour eux c'est un choc». Et cela malgré la très bonne volonté dont la plupart, comme le reconnaissent les deux proviseurs, font preuve.

À temps plein depuis la Toussaint

Jusqu'à la Toussaint, les 289 stagiaires bretons ne faisaient que neuf heures mais depuis la reprise des cours, ils sont désormais à temps plein avec une journée de formation une semaine sur deux, le jeudi. «Notre charge de travail, qui n'était déjà pas légère, a carrément doublé», souligne Nolwen,  jeune professeur stagiaire dans les Côtes-d'Armor.

Des stagiaires qui, pour ajouter à leurs difficultés, ont en plus récupéré en plein trimestre des élèves qui pendant les deux premiers mois de l'année avaient été confiés à un professeur remplaçant. «C'est compliqué à gérer, il faut que l'on s'accorde avec les remplaçants pour voir ce qui a été fait ou pas fait». Alors que les conseils de classe commencent dès la semaine prochaine, comment ces professeurs vont-ils pouvoir porter une appréciation sur des élèves qu'ils ne connaissent que depuis deux semaines?

Des cours pendant la journée de formation

Stagiaire dans un lycée de Guingamp (22), Yann se retrouve avec deux heures de cours le jeudi alors que, normalement, ce jour-là, il doit être en formation. «Toutes les deux semaines, j'ai deux heures qui sautent avec la même classe», explique, un brin dépité, ce jeune stagiaire qui ne comprend pas que le professeur remplaçant qui travaillait avec lui jusqu'à la Toussaint soit aujourd'hui chez lui, «payé à ne rien faire».

«On nous a refusé les remplaçants après la Toussaint pour des raisons financières et l'on s'aperçoit que beaucoup sont sans affectation tout en étant payé. C'est quand même choquant». Autre motif de grogne: contrairement à ce qu'avait promis le ministre, des stagiaires ont bien en charge des classes à examen. «Ce n'est pas possible, avec 18 heures de cours, d'éviter les classes à examen», plaide le proviseur vannetais.

En plein flou

Contrairement, encore, à ce que prétend l'administration, tous les stagiaires n'ont pas de tuteur. Ou alors il s'agit de «tuteurs officieux» ou désignés volontaires, les enseignants titulaires ayant refusé, pour la plupart, de cautionner ce système. Quand ce n'est pas l'inspecteur pédagogique qui fait, comme dans un établissement brestois, office de tuteur. «On est en plein flou, on ne sait pas comment on va être évalué», observe Yann.

Les incongruités ne manquent pas. L'impression pour les stagiaires est que tout a été fait en dépit du bon sens. «Ce n'est que maintenant que notre formation aborde la question de la gestion d'une classe, deux mois après la rentrée, regrette Nolwen. Mais il est déjà trop tard pour construire son autorité sur une classe». Vraiment une drôle d'année pour ces stagiaires.

Rendez-vous Manifestation aujourd'hui à Paris devant le ministère à l'appel du collectif «Impossible stagiaire».

  • Yvon Corre
Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg