Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 13:06

1-NHS-demo.jpg
 

La Caisse nationale d'assurance maladie veut étendre à l'ensemble du pays une expérience testée depuis 2010 dans plusieurs départements, qui vise à limiter à deux ou trois jours la durée du séjour dans les maternités des femmes dont l'accouchement s'est déroulé sans complications.

La Cnam propose en contrepartie un accompagnement à domicile effectué par une sage-femme libérale, qui viendrait voir la mère une première fois le lendemain de son retour chez elle, et une seconde et dernière fois la semaine suivante.

Même si le ministre de la Santé Xavier Bertrand justifie cette mesure en disant qu'elle « repose bien souvent sur une demande des mères » et qu'elle ne se fait pour l'instant qu'au volontariat, il est évident qu'il s'agit avant tout de raisons économiques.

 

En diminuant par deux le temps d'occupation des lits, actuellement supérieur à quatre jours, cela ouvre la voie pour fermer encore plus de maternités. En revanche, ce sera tout bénéfice pour les cliniques ou les hôpitaux privés qui pratiquent des accouchements puisque, en étant payés à l'acte, ils touchent la même somme forfaitaire de 2 200 euros, que le séjour dure deux ou huit jours. Mais pour les femmes, si ce projet se développe, avec en plus le risque que cela ne se fasse plus au volontariat, ce serait un recul supplémentaire. Déjà, le temps passé à la maternité a diminué au fil des années.

 

Mais deux jours après l'accouchement, alors que « les femmes et les enfants sont fragiles, on les éjecte des maternités », dénonce le président de la Fédération des médecins de France. Un accompagnement plus long est indispensable aux mères dont c'est le premier enfant pour se familiariser avec les bons gestes et savoir déceler d'éventuels symptômes inquiétants. Quant aux mères de famille nombreuse, particulièrement celles de familles populaires, elles n'auront même plus le temps de souffler un peu, et seront obligées de s'occuper à la fois d'un nourrisson, qui leur prend une bonne partie de leur temps, de leurs autres enfants, des repas et des tâches ménagères.

Une attaque supplémentaire contre la santé.

Marianne LAMIRAL

 

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2265&id=5

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg