Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 10:48
43528839.jpg

En solidarité avec les habitants de Sidi Bouzid

25 décembre 2010

 

RASSEMBLONS-NOUS DEVANT LES CONSULATS TUNISIENS EN FRANCE ET LES AMBASSADES DE TUNISIE AU MAGHREB, EN EUROPE ET AU CANADA FACE A L’EXTENSION DU MOUVEMENT DE PROTESTATION DE LA JEUNESSE DE SIDI BOUZID CONTRE LE CHÔMAGE, LA PRÉCARITÉ ET LA CORRUPTION ET POUR LA DIGNITÉ ; LES AUTORITÉS TUNISIENNES FONT TIRER SUR LES MANIFESTANTS : BILAN UN JEUNE MANIFESTANT* DE MENZEL BOUZAÏNE TUE PAR BALLE


Le mouvement de protestation des jeunes chômeurs de Sidi Bouzid qui dure depuis plus de dix jours vient de perdre deux nouveaux jeunes, après l’immolation par le feu de Mohamed Bouazizi, le suicide par électrocution de Houcine Falhi, Mohamed Béchir El Amari a été tué par balles alors qu’il manifestait hier avec ses camarades dans la ville de Menzel Bouzaïne pour l’emploi, une vie digne et contre la corruption.


Contrairement à la propagande et aux promesses en l’air des autorités tunisiennes les faits sont là : face aux milliers de manifestants des villes de la région de Sidi Bouzid les réponses sont des balles.


Encore une fois les jeunes refusent l’indignité et le mépris, au prix de leurs vies ils manifestent contre la misère, le chômage et contre la corruption. Fidèle à leurs pratiques répressives les autorités tunisiennes répondent par le mépris, l’emprisonnement, les promesses mensongères et maintenant par les balles qui tuent les jeunes.


Face à ces crimes le collectif de soutien aux luttes des habitants de la région de Sidi Bouzid invite toutes les personnes éprises de démocratie et de justice à se rassembler devant les consulats de Tunisie demain dimanche 26 décembre 2010 à 11 heures devant le consulat général de Tunisie à Paris pour soutenir la luttes des jeunes de Sidi Bouzid pour l’emploi et la dignité et contre la corruption. La solidarité avec les habitants de Sidi Bouzid et le soutien de leurs revendications quand aux politiques sociales et de développement durable.


- POUR UNE COMMISSION D’ENQUÊTE SUR LES MORTS TRAGIQUES DES JEUNES.

- POUR LA LEVÉE COMPLÈTE ET IMMÉDIATE DU SIÈGE POLICIER APPLIQUÉ À LA RÉGION DE SIDI BOUZID.

- VIVE LA LUTTE DES HABITANTS DE SIDI BOUZID ET DE SA JEUNESSE.

- HALTE A LA RÉPRESSION ET AUX SOLUTIONS SÉCURITAIRES.

- LIBÉRATION IMMÉDIATE DES EMPRISONNES.


RASSEMBLEMENT DEVANT LE CONSULAT DE TUNISIE DE PARIS

Rue Lubeck Paris 75016 métro Iéna ligne 9 - Boissière ligne 6


* Des informations contradictoires circulent sur la mort du jeune Chaouki Hidouri qui a été blessé hier par balles réelles.


COLLECTIF DE SOLIDARITÉ AVEC LES LUTTES DES HABITANTS DE SIDI BOUZID
C/O : FTCR – 5 Rue de Nantes 75019 – Paris – ftcr@ftcr.eu - 0140230711

Paris le 25 décembre 2010


26 décembre 2010

 

Depuis trois ans les populations de régions déshéritées de Tunisie, exclues du « miracle économique »exhibé comme vitrine du régime, se soulèvent à tour de rôle pour exiger des emplois, la fin de la corruption et du népotisme.


Après celles du Bassin Minier de la région de Gafsa, de La Skhira et de Ben Guerdane, c’est, depuis une semaine, au tour de la population du gouvernorat de Sidi Bouzid, au centre du pays, de manifester.


Comme toujours, la réponse des autorités est répressive, sécuritaire, voire meurtrière : arrestations, tortures, couvre-feu, déploiement des milices du parti au pouvoir, de la police et de l’armée, tirs à balles réelles qui ont fait des dizaines de blessés et un mort, des suicides, le tout dans le silence ou la désinformation d’un blocus médiatique imposé.


Des syndicalistes ont organisé des manifestations de soutien à Bizerte et Tunis, Nabeul et Sfax.


Le NPA affirme son soutien plein et entier à la lutte légitime des populations pour l’emploi, exige la libération des personnes arrêtées, réclame une commission d’enquête indépendante sur la torture et les morts, le départ des forces de police et de l’armée et le rétablissement des libertés démocratiques confisquées.


Le NPA dénonce le silence du pouvoir français complice de la dictature et appelle à la solidarité internationale avec le peuple tunisien en lutte.

 

source des photos: http://www.tunisiawatch.com/

 

Sidi-bouzi-18-12-2010

 

Sidi-Bouzid2.jpg

 


Emeutes en Tunisie après l'immolation d'un jeune chômeur (Rue 89)

Logo de Global Voices.

 

Un Tunisien au chômage a tenté de s'immoler par le feu la semaine dernière pour protester contre son impossibilité à trouver du travail, ce qui a déclenché une vague de violents affrontements sur place [un manifestant a été tué vendredi, ndlr] et un mouvement de solidarité sur les plateformes de réseaux sociaux. (Voir la vidéo d'une manifestation à Sidi Bouzid)


Tandis que le sort de Mohamed Bouazizi, 26 ans, de Sidi Bouzid, dans le sud tunisien, reste inconnu -grièvement brûlé, il a été hospitalisé-, les internautes de Tunisie se sont saisis de l'affaire pour déplorer le manque d'emplois, la corruption et la détérioration des droits humains dans leur pays.


Sur Facebook, Twitter et les blogs, les internautes ont exprimé leur solidarité avec Mohamed, diplômé de l'université de Mahdia il y a quelques années, mais dans l'incapacité de trouver un emploi.


Seul pour nourrir sa famille, il a décidé de chercher un gagne-pain et, avec l'appui familial, s'est lancé dans la vente de fruits et légumes sur un stand de rue. Son entreprise ne lui rapportait pas grand chose, juste assez pour sauvegarder la dignité de sa famille.

Mais les employés municipaux veillaient et lui ont confisqué plusieurs fois sa marchandise. Il a essayé de leur expliquer qu'il n'avait pas choisi de faire cela mais essayait seulement de survivre. A chaque fois, sa marchandise a été confisquée, et il s'est fait insulter et chasser des abords de la mairie.


La dernière fois que cela s'est produit, Mohamed a perdu tout espoir : il s'est arrosé d'essence et y a mis le feu.

« Nos médias dépravés exercent un black-out complet sur cet incident »

Sur Facebook, plusieurs groupes ont été créés pour dénoncer ces événements. « M. le Président, les Tunisiens s'immolent par le feu » (en arabe) est l'un d'eux. En moins de 24 heures, le groupe comptait 2 500 membres, et a attiré à ce jour plus de 11 000 soutiens. Mais les autorités n'ont pas attendu 24 heures pour le censurer et bâillonner Internet de leur main de fer.

Des blogueurs ont commenté les événements, exprimant leur colère. Ecrivant en arabe dialectal tunisien, Boukachen a écrit un billet intitulé « L'holocauste de Sidi Bouzid » :

« Ce qui s'est passé n'est pas nouveau. Cette situation misérable persiste depuis de nombreuses années dans les régions à l'écart. C'est le résultat d'une combinaison de conditions climatiques et de la marginalisation de ces régions, à quoi s'ajoute la totale indifférence [des autorités]. Mais l'histoire ne s'arrête pas là puisque nos médias dépravés exercent un black-out complet sur cet incident. »

Sur son blog, A Tunisian Girl a quant a elle écrit :

« Le gouvernement n'a trouvé d'autre remède que de censurer les sites internet diffusant l'affaire et d'imposer un blocus à la ville de Sidi Bouzid, où les gens donnent libre cours à leur colère en manifestant dans les rues. »

Sur Twitter, la fureur continue aussi, avec le hashtag #sidibouzid en tête chez les utilisateurs tunisiens.

En partenariat avec Global Voices

Logo de Global Voices.

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89

http://www.rue89.com/2010/12/26/emeutes-en-tunisie-apres-limmolation-dun-jeune-chomeur-182422

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg