Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 09:07

 

Tract soutien Yveline Helias rectoa

vendredi 15 avril 2011

Ici, sur 5,5 hectares, elle élève vingt brebis, deux vaches, deux cochons. Fait pousser quelques légumes et produit du fromage et du yaourt qu'elle vend sur le marché. Ce serait le bonheur... si ses frères et soeurs ne s'étaient mis en tête de vendre les bâtiments, manifestement pour un projet immobilier. Ils ont intenté diverses actions en justice. Et voilà Yveline menacée d'expulsion.

 

La bergère s'est installée dans la ferme familiale en 1996 pour s'occuper de ses vieux parents. Elle a monté sa petite exploitation avec, assure-t-elle, l'accord de ses frères et soeurs. Une activité à taille humaine lui laissant la possibilité de s'occuper, trois mois par an l'été, d'un troupeau dans les Alpes.

 

Pourtant, pour le tribunal, ce n'est pas assez. Un premier jugement l'année dernière a condamné la MSA qui l'avait affiliée : « La justice a nié mon activité agricole pour la raison qu'elle serait négligeable. Pour eux, mes brebis, mon fromage, c'est farfelu. » Dernièrement, le tribunal des baux ruraux a aussi ordonné son expulsion... en pleine année de cultures ! « Le tribunal m'enlève la possibilité d'avoir un bail sur des terres que j'exploite depuis des années. Si un huissier vient demain, j'ai huit jours pour partir... ce qui ne se fait jamais en agriculture. » D'autant qu'Yveline a fait appel.

 

Incompréhensible pour de nombreuses associations militantes : Minga, la Wouamap, le groupement des agriculteurs bio Gab 29, la Confédération paysanne, le Civam, Terre de liens... Leur pétition de soutien a déjà recueilli 1 600 signatures sur Internet. Dimanche, jour de la journée internationale pour les luttes paysannes, elles organisent aussi une journée de mobilisation chez Yveline.

 

« Il ne s'agit pas de prendre parti sur l'enjeu du procès qui l'oppose à sa famille, mais sur l'enjeu du maintien de ce type d'agriculture dans le Finistère », explique Emmanuel Antoine, président de Mingwa. Pour ces associations, l'histoire d'Yveline illustre parfaitement les difficultés que rencontrent aujourd'hui les paysans. Les zones d'activités et les lotissements dévorent la campagne. « Il y a une pression foncière dingue. Chaque jour, en France, 230 ha disparaissent. En Bretagne, chaque année, 500 jeunes n'arrivent pas à trouver des terres. »

 

Il est urgent de repenser le modèle agricole. « Des exploitations comme celle d'Yveline ne sont pas un modèle folklorique du passé, mais un enjeu d'avenir, martèle Emmanuel Antoine. Non seulement, elles font vivre les campagnes, créent de l'emploi, mais elles approvisionnent le marché local. »

 

Yann-Armel HUET

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Yveline-ne-veut-pas-devenir-paysanne-sans-terre-_40734-1765022------29019-aud_actu.Htm

 

Lire plus:

 

Coat Keroec Tremeoc

Partager cet article
Repost0

commentaires

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg