Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 20:39

le-projet-de-notre-dame-des-landes-suscite-une-vive-opposit

 

Le Collectif du pays de Morlaix contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes

pour soutenir les opposants au projet d'aéroport  

appelle à un rassemblement :


Samedi 24 novembre à 11 h, devant la sous-préfecture de Morlaix

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 19:16

viewer

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 15:15

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSj7Z0UMTfObFldh0iBSCGJRmzfoj6RSlIBn1tNI_iKoYkJfjiA

Si le gouvernement pense se débarrasser de Notre Dame des Landes et du symbole que représente cette lutte en envoyant ses flics, il se trompe lourdement !

 

Moins d’une semaine après le succès de la manifestation du 17 novembre qui a fait la démonstration de la popularité, de l’unité et de la radicalité des opposantEs à l’Ayrault-port, envoyer les gendarmes à l’heure du laitier pour saccager les constructions et déloger les occupants ne peut que renforcer notre détermination.

 

Le NPA, qui participe et soutient la mobilisation contre ce projet inutile et destructeur, appelle à participer encore plus massivement à toutes les initiatives qui seront prises dans les heures et les jours qui viennent, à Notre Dame des Landes et dans tout le pays pour protester contre ce coup de force.

 

http://www.npa2009.org/content/nddl-500-flics-au-petit-matin-ne-suffiront-pas-%C3%A0-faire-plier-la-r%C3%A9sistance

Repost 0
NPA QUIMPER - dans NPA
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 15:03

OGM LOGO

 

Une centaine de Faucheurs volontaires ont détruit aujourd’hui sur le port de Lorient une cargaison importée de soja transgénique afin de dénoncer la présence de ce produit “toxique”, selon eux, dans la chaîne alimentaire.

 

Les contestataires, vêtus de combinaisons blanches, sont montés en haut d’un silo avant de déverser de l’huile de ricin sur le soja afin de le rendre inutilisable, a constaté un photographe de l’AFP.


“Il faut que les producteurs d’aliments pour bétail qui utilisent du soja OGM se rendent compte qu’il s’agit d’un produit toxique”, a déclaré à l’AFP Jean-François Roux, un des Faucheurs volontaires.


Il a évoqué la récente étude du professeur Gilles-Éric Séralini sur des rats pour dénoncer “une plante pesticide importée massivement en Europe”.


Les Faucheurs volontaires demandent la suspension des importations de soja OGM (qui proviennent essentiellement d’Amérique du Sud), l’étiquetage des produits transgéniques et la relocalisation des cultures d’oléagineux en Europe.


Des policiers entouraient les lieux, prêts à intervenir. “Les policiers sont tout autour, on attend d’être mis en garde à vue”, a déclaré Jean-François Roux.

 

Source: AFP

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 14:44

vinci

Chers Journalistes de l' Huma,
Cher(e)s ami(e)s et camarades,
Militante active du PCF ( Section Pau et Agglo), je suis porteuse de l'orientation fédérale du PCF, à savoir le refus de l' axe E7, qui d'autoroute Pau Langon, en 4 voies de désenclavement Pau Oloron,
non seulement fait disparaitre des terres agricoles dont nous allons avoir besoin pressant d'ici peu, mais encourage les délocalisations et surtout privatise le droit à se déplacer. Eiffage, Vinci. Lavallin y font leur réputations mondiales et la rémunération de leurs actionnaires !

Et donc en lisant l'article page 4 de l' Huma de ce 19/11/12 relatif à la manifestation de "réoccupation de la ZAD de Notre dame des Landes, je rigole... jaune. Voici les raisons d'un désaccord profond.

1) Commencer l'article par l'énumération de "personnalités politiques", pour la pluspart austérité-compatibles, c'est manquer le sens de ce rassemblement: ce n'est pas la venue de ces personnalités qui a mobilisé les 30 000 personnes. Et ce qui me chagrine en tant que lectrice, c'est que je ne doute pas que Laurence Mauriaucourt le savait tout autant que moi. Alors pourquoi ce parti pris politicien?

2) L'ACIPA et les collectifs sur le site ont démontré l'efficacité de leurs modes d'information et d'organisation. Et les relais d'alerte citoyenne ont permis de rassembler sur le refus de ce deuxième aéroport Vinci dans la proximité nantaise, une foule citoyenne, calme et déterminée, diverse en âge, en revenus et pouvoir d'achat, en engagement partidaire: le secrétaire fédéral de Loire Atalntique doit être si peu identifié PCF et tellement comme président de la commission développement économique du conseil régional à majorité dominante PS, qu'annoncer mon militantisme PCF Front de Gauche n'a provoqué aucune aggressivité de la part de mes nombreux et divers interlocuteurs. Si la journaliste s'était fondue dans le cortège, elle aurait pu lire que le PS, l'UMP, et Cécile Dufflot et eux seuls étaient la cible des critiques.

Je crois que les changements intervenus en fédération du Morbihan et les efforts des communistes de terrains comme moi, permettent de rétablir dans l'opinion la position majoritaire dans le PCF: le refus
de la privatisation des infrastructures, des rentes servies à Vinci grand collecteur de fonds Quatari, de mise à mal des terres cultivables, et bien sur depuis 2004, de non docilité politicienne vis à vis d'un PS dominant, docilité souvent liée à quelques avantages institutionnels.

3) A trois reprises, la page de l' HUMA ne me parait pas digne d'un ex journal PCF, ou du journal de Jaurès qu'il est devenu avec honneur.

a) La référence à N. Sarkozy dans l'encart" information sous contrôle"! Mais de qui se moque-t-on par ce persiflage injurieux, au lieu de convaincre que cette peur du "fichage" par la presse est bien naïve de la part de grands utilisateurs d'internet et de mobiles!

b) L'encart sur les chiffres concernant l'exposition au bruit... une mise en regard du coût de l'aéroport par rapport à celui d'une isolation phonique (et au passage thermique), conséquente des zones impactées... serait plus convaincante que ce cet encart relevant d'un argument non sourcé, discutable et non discuté par le journaliste.

c) Et comme le journalisme c'est aussi le choix des mots, donner sans recul la version préfectorale sur les terres libérées- nous avons bien lu, LIBEREES, hors emprise de l'aéroport, supérieures aux terres bétonnées...

C'est aussi se moquer des lecteurs.

Pour conclure, je demande à la rédaction d'inviter à une table ronde sur NDDL, les portes paroles des opposants sur le terrain, Michel Tarain par exemple, en sachant que vous trouverez sans peine des responsables du conseil régional de Loire Atlantique pour soutenir les intérêts de Vinci ... sous divers déguisements.

salutations fraternelles
PLM

Source: http://danactu-resistance.over-blog.com/article-notre-dame-des-landes-une-militante-du-pcf-revoltee-par-les-positions-de-l-huma-112645208.html

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 14:00

planning.jpg

 

Cette année, à Brest, comme les années précédentes, nous appelons les FEMMES à occuper la RUE, la NUIT, pour manifester, toutes ensemble, contre les violences masculines car :
Elles sont l’expression de la domination des hommes sur les femmes,
Elles sont l’expression d’un système social basé sur un sexe considéré comme plus fort.

Ces violences masculines prennent racine :

Dans les inégalités entre les hommes et les femmes,
Dans la volonté sociale de maîtriser le corps des femmes et leur sexualité,
Ces violences ne sont pas le fait d’hommes isolés vu leur nombre, elles relèvent d’une tolérance sociale aux inégalités de sexe.

C’est pourquoi la lutte contre les violences masculines :
Implique une volonté de transformer les rapports entre les sexes,
Concerne les pouvoirs publics, chacune et chacun d’entre nous,
Suppose une éducation à la sexualité pour toutes/tous dès le plus jeune âge

Les évènements récents, et plus particulièrement le verdict scandaleux du procès des viols collectifs de Créteil, démontrent encore et toujours
La permanence du sexisme,
Le dénigrement des victimes,
Le déni de la parole des femmes dans leur entourage jusqu’aux tribunaux.

Nous voulons faire entendre notre ras le bol de cette société où le corps des femmes est à prendre, qu’il sʼagisse du viol, du harcèlement sexuel, de la prostitution, de la violence conjugale et de toutes autres formes d’oppression.

Avant un départ en MANIFESTATION ENTRE FEMMES, le Théâtre de l’Opprimé nous propose des « Images d’oppression » jouées sur les marches de la Mairie.
Après la manifestation, retrouvons nous à l’Espace LCause (4, rue Ernest Renan) pour un temps convivial mixte : une soupe et un vin chaud nous y attendent.
Source: Planning Familial Brest

 

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 13:36
nddl-an.jpg
« Force du droit » 23/11/2012 à 12h57 Sophie Caillat | Journaliste Rue89
 

Stupéfaction parmi les militants anti-aéroports ce vendredi matin : la police ne s’est pas contenté vendredi matin de pénétrer la maison du Rosier, expulsable depuis le 15 novembre. Elle est intervenue sur une propriété privée, celle d’un agriculteur qui n’a pas encore été exproprié, ce qui est contraire aux accords signés en mai à l’issue de la grève de la faim.

 

Quelque 500 policiers et leurs pelleteuses ont dégagé les barricades de la route et utilisé des gaz lacrymogènes contre les manifestants pour pouvoir atteindre les constructions érigées lors de la manifestation de réoccupation du 17 novembre, au bois de la Châtaigneraie. Les manifestants avaient justement choisi cette propriété privée pour être à l’abri... L’avocat de l’agriculteur propriétaire du terrain, Me Etienne Boittin, a envoyé un huissier de justice constater ce qui semble être une « voie de fait », car :

« La parcelle appartient à un agriculteur en voie d’expropriation. Il a reçu son ordonnance d’expropriation en février 2012, le jugement définitif est tombé en juillet, mais tant que les indemnités ne sont pas payées par Aéroport du Grand-Ouest (AGO), mon client reste propriétaire.

Le chèque reçu est arrivé au courrier de ce matin, après l’intervention, AGO a dû se rendre compte qu’il avait fait une boulette. L’intervention est bancale juridiquement. »

« Force à la loi » dit Hollande...

A la préfecture, on affirme que l’opération est « parfaitement légale » et qu’’« il a fallu une semaine pour border l’affaire sur le plan juridique ». Un arrêté préfectoral a permis cette opération, mais la préfecture refuse de le communiquer car « c’est un acte juridique individuel ».

Le problème, c’est que le propriétaire du terrain concerné n’en dispose pas non plus. Son avocat envisage d’attaquer cet arrêté au Tribunal Administratif. La représentante des du Collectif d’élus doutant de la pertinence de l’aéroport, le Cédpa, l’élue du Front de gauche Françoise Verchère n’en revient pas de ce que l’Etat se permet :

« Pas de décision de justice, juste un arrêté préfectoral, c’est formidable !
Force du droit, dit le gouvernement, et ben bravo ! Depuis quand le préfet se substitue-t-il à un juge pour dire que la maison est illégale ? »

Une plainte à venir contre la gendarmerie

Michel Tarin, un autre agriculteur en voie d’expropriation, opposant depuis quarante ans à l’aéroport, rappelle que le week-end dernier, ce n’étaient pas des cabanes, mais « de beaux bâtiments de 80m2 avec du bois tout neuf et bien isolés » que les manifestants avaient érigés :

« Ils font comme avec les Roms, ils considèrent que puisque la maison est construite sans autorisation, peu importe que le terrain soit privé ».

L’avocat Me Raphaël Romi, actuellement sur place avec un huissier pour faire constater les faits, affirme qu’il va déposer plainte pour « dégradation » contre les forces de l’ordre.

 

http://www.rue89.com/rue89-planete/2012/11/23/notre-dame-des-landes-une-operation-policiere-juridiquement-bancale-237280

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 13:27

Par Sophie Chapelle (23 novembre 2012)

*

L’amendement dit « Nutella » défendu par Jean-Louis Roumegas (EELV), initialement adopté par la commission des Affaires sociales du Sénat, a été rejeté le 21 novembre lors de la nouvelle lecture, en commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013.

 

L’amendement repoussé visait à taxer davantage l’huile de palme, utilisée dans de nombreux produits alimentaires. L’huile de palme est mise à l’index pour ses impacts sanitaires – ses graisses saturées favorisent l’obésité – et environnementaux – sa culture intensive favorisant la déforestation.


Le député proposait d’instituer une contribution additionnelle de 300 euros par tonne sur les huiles de palme (et les huiles de palmiste et de coprah) destinées à l’alimentation humaine.  

 

« Les problèmes posés par l’huile de palme pourraient être traités dans le futur projet de loi de santé publique », a estimé Gérard Bapt (PS), rapporteur du projet.


Ferrero, le géant italien de la pâte à tartiner, avait aussitôt réagi à la proposition d’amendement en achetant de larges espaces publicitaires dans la presse quotidienne pour dénoncer l’initiative et vanter les mérites de sa pâte. Le texte de loi avait suscité des réactions jusqu’en Malaisie.

 

Le Conseil malaisien de l’huile de palme avait appelé le gouvernement français à rejeter « une agression sans fondement » menaçant la survie de « petits paysans ». Précisons que la Malaisie abrite le puissant conglomérat Sime Darby, qui possède de nombreuses plantations d’huile de palme sur plusieurs continents.

 

L’enquête de Basta ! menée au Libéria sur la filière de l’huile de palme révèle pourtant les déforestations massives, les expropriations et l’accaparement de terres générés par ces cultures industrielles. Du côté de Ferrero, le groupe avait indiqué qu’il ne toucherait pas d’un iota à sa spécialité phare, même si la taxe était confirmée. Ambiance.


Aller plus loin : Crime environnemental : sur la piste de l’huile de palme

 

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs
pour poursuivre son travail, faites un don.

Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 12:49

Le Monde.fr | 22.11.2012 à 14h58 Par Pascal Boniface, Rony Brauman, Anne Brunswic, Jean-Paul Chagnollaud, Manu Chao, Rokhaya Diallo, Miguel Angel Estrella, HK et les Saltimbanks.

*

  Dans les prochaines semaines, l'Assemblée générale de l'ONU va se prononcer sur la demande palestinienne d'admission au sein de l'organisation comme "Etat non membre" avec tous les droits afférents à ce statut.

*

Cette démarche vise à surmonter l'impasse du "processus de paix" initié à Oslo et de "négociations" menées sans référence aux paramètres du droit international. Elle répond à une question simple : oui ou non, l'Etat de Palestine a-t-il vocation à exister et à être reconnu dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale, conformément au droit international, et donc admis au sein de la communauté des nations ? Cette demande place les Etats membres devant leurs responsabilités : oui ou non, vont-ils enfin choisir de faire un acte politique pour imposer le droit ?

La France ne peut se dérober devant pareille responsabilité. François Hollande s'y était engagé et, avec lui, sa majorité. Aujourd'hui, toute esquive aurait des conséquences gravissimes et donnerait quitus à l'occupation. Elle compromettrait pour longtemps la crédibilité de notre pays qui affirme vouloir s'engager pour un règlement, fondé sur le droit. C'est le moment d'agir !


La France doit voter "oui" à l'admission de l'Etat de Palestine à l'ONU comme elle a voté pour son admission à l'Unesco. Entraînant avec elle ses amis et partenaires, européens notamment, elle choisira la seule voie qui vaille, celle du droit qui permettra la coexistence de deux états vivant côte à côte en paix et en sécurité.

Pascal Boniface, Rony Brauman, Anne Brunswic, Jean-Paul Chagnollaud, Manu Chao, Rokhaya Diallo, Miguel Angel Estrella, HK et les Saltimbanks...

*

Pascal Boniface, géopolitologue ; Rony Brauman, médecin, ancien président de Médecins sans frontières ; Anne Brunswic, écrivain, journaliste ; Jean-Paul Chagnollaud, professeur des universités ; Manu Chao, auteur, compositeur, interprète et musicien ; Rokhaya Diallo, éditorialiste pour la télévision et la radio ; Miguel Angel Estrella, pianiste, ambassadeur de l'Argentine à l'Unesco ; HK et les Saltimbanks, groupe de musique ; Jacques Gaillot, évêque français  ; Gisèle Halimi, avocate, ancienne députée à l'Assemblée nationale, représentante de la France à l'Unesco ; Stéphane Hessel, diplomate et militant ; Marcel-Francis Kahn, professeur, ancien coprésident de l'AFPS ; Edgar Morin, sociologue et philosophe ; Lilian Thuram, ancien footballeur et créateur de la Fondation Lilian Thuram-Education contre le racisme ; Dominique Vidal, historien et journaliste ; Zebda, groupe de musique ; Jean-Claude Lefort, président de l'Association France Palestine Solidarité ; Claude Léostic, présidente de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine ; Pierre Tartakowsky, président de La Ligue des droits de l'homme.

 *

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/11/22/la-france-doit-dire-oui-a-l-admission-de-la-palestine-a-l-onu_1794695_3232.html



Repost 0
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 12:37
*
HOUTART François 23 novembre 2012

Le Sud Kivu est une des trois composantes de l’ancien Kivu : Nord-Kivu, Sud Kivu et Maniema.

 

Il jouxte le Burundi et le Rwanda et s’étend entre le lac Tanganyika et le lac Kivu par la vallée du Ruzizi sur un territoire grand comme deux fois la Belgique. Sa population était en 2011 de 5.300.000 habitants, la majorité étant des agriculteurs et des éleveurs vivant dans un territoire montagneux, en frontière de grands parcs nationaux. Les richesses naturelles sont importantes : pétrole à l’ouest et dans le lac Kivu, méthane sous le même lac, produits miniers, surtout l’or vers l’ouest.


Au cours des diverses guerres entre 1994 et 2006, pour renverser Mobutu d’abord, pour assurer une hégémonie rwandaise sur la RDC ensuite, mais aussi comme conséquence des génocides du Burundi et du Rwanda, cette région a connu le développement de groupes armés irréguliers, d’appartenance rwandaise, de tutsis du Congo ou au contraire, d’origine congolaise et opposée aux premiers (Mai Mai), des centaines de milliers de réfugiés, des massacres innombrables, les viols systématiques.


L’instabilité se poursuit et a repris force à partir d’avril 2012, avec l’occupation de fait d’une partie du Nord Kivu par le Rwanda et l’Ouganda ou par leurs hommes de main et la création du M23 (Mouvement du 23 mars, devenu l’ARC ou l’Armée révolutionnaire du Congo).

 

Il s’agit d’une armée irrégulière commandée par un officier tutsi dissident de l’armée congolaise, implantée dans le nord du Kivu et s’infiltrant aussi dans la région d’Uvira au Sud, avec la complicité d’éléments burundais. Selon un rapport de l’ONU, elle serait armée par le Rwanda [1]. La MONESCO (Mission des Nations Unies pour la Stabilité du Congo), branche militaire des Nations-Unies, dirigée par un officier britannique et composées surtout de troupes du Pakistan, du Bangladesh, de l’Uruguay et minoritairement de Chinois, n’est guère appréciée par la population, car son mandat la rend quasi-inopérante.

 

L’armée congolaise, en partie composée d’éléments d’anciens groupes irréguliers favorables au Rwanda, est très sporadiquement payée et rançonne les populations.

 

Lire la suite

Repost 0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg