Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 08:45

 

 

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 13:01

CRS ps

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 167 (25/10/12)

Nantes sera capitale verte de l'Europe en 2013...


Depuis le 16 octobre se poursuit une opération policière de grande envergure sur le site de la ZAD ( Zone d'aménagement différé) de Notre-Dame-Des Landes destinée à accueillir l'aéroport du Grand Ouest.


C'est là que depuis deux ans, voire trois pour certains, se sont installés environ 150 opposants, qui ont occupé sur 25 sites les maisons rachetées par AGO- filiale de Vinci, construit des cabanes individuelles et des lieux de vie collectifs, fait fructifier la terre en créant des potagers dont ils se nourrissent. C'est là que ces opposants-occupants vivent chaque jour en démontrant concrètement que la terre n'est pas une marchandise, et qu'ils espèrent un monde sans fric et sans béton inutile.


Mais les porteurs du projet, et en premier lieu Jean-Marc Ayrault et ses courtisans en ont décidé autrement, malgré l'opposition grandissante d'année en année contre ce projet inutile et coûteux, grand dévoreur de terres et de fonds publics, cadeau offert sur un plateau par le PS à la multinationale Vinci !


Selon eux, la légalité c'est d'avoir vendu ces terres à AGO/Vinci, l'occupation de ces terres est donc illégale, vidons les lieux de ses occupants...

 

suivront les agriculteurs, d'abord les détenteurs de bail et enfin les propriétaires . Place nette et ensuite on bétonne, pour la plus grande gloire de JMA, et le plus grand profit des bétonneurs !


Des centaines de CRS et de gendarmes, venus de loin, sillonnent depuis mardi toute la région de Notre-Dame-Des -Landes, pour « sécuriser » la zone et permettre la destruction systématique de tous les lieux de vie et de toutes les récoltes des jardins collectifs : routes coupées et détournées, contrôles incessants, vérification des identités, fouille des voitures, tout est fait pour pourrir la vie des habitants, les décourager et les diviser, au nom de l'application de la loi.

 

Un hélicoptère, sinistre, survole la zone et « contrôle les opérations ».

 

Selon le préfet, la zone restera « militarisée » jusqu'à ce que ces terres soient vidées de leurs habitants.


C'est sans compter avec la résistance, et la solidarité qui s'est forgée au fil des années entre les opposants, qu'ils soient occupants de la ZAD ou non.

 

C'est sans compter avec la détermination sans faille qui s'est exprimée notamment depuis 2010 par des manifestations locales, régionales et nationales par la grève de la faim courageuse de militants l'hiver dernier, par des rappels à toute occasion aux porteurs du projet qu'ils ne sont pas légitimes.


Depuis mardi la résistance s'organise: d'abord sur les lieux de vie : malgré les gaz lacrymogènes tirés massivement, des lieux « nettoyés » sont réoccupés.

 

Depuis mercredi tous les soirs à 19 heures des manifestations de centaines d'opposants déambulent dans les rues du centre ville de Nantes. Samedi plus de 1 500 personnes y ont manifesté.


Tous les jours à Notre-Dame-des Landes un rendez-vous permet d'organiser la solidarité : bottes et vêtements chauds, nourriture, recherche de logements provisoires… Parallèlement des démarches sont effectuées pour interpeller les responsables de cette destruction.


Malgré les démolitions et les expulsions, objectif à court terme : la réinstallation !


Correspondante Locale 44

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 12:53

dangereux

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 167 (25/10/12)

 

Sans grand suspense, Harlem Désir le favori du président, du Premier ministre et de tous les dirigeants du parti a été élu premier secrétaire du PS.

 

Succédant à Aubry, il incarne la garantie d’un PS totalement inféodé aux orientations gouvernementales. Un pas de plus dans le social-libéralisme.À l’issu d’une procédure « démocratique » assez particulière, Harlem Désir a été élu jeudi 18 octobre par 72 % des militants socialistes. Petit problème, au vu du faible enjeu de ce scrutin interne, c’est à peine plus de 46 % des militants qui se sont déplacés pour reconduire celui qui de toute façon fait déjà le job depuis plusieurs semaines.


Table rase dans la gauche du parti


Il faut dire que Désir défendant la motion archi majoritaire présentée par Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault, le résultat était connu d’avance. Certes, il avait face à lui un représentant de la dite aile gauche du parti, Emmanuel Maurel, qui a fait lui à peine plus de 27 % des voix. Commode pour mettre en scène la vie démocratique d’un PS où pourtant ce sont les manœuvres de couloir qui souvent font et défont les majorités, mais pas suffisant pour réellement exister.


Car le grand perdant de ce scrutin aura été la gauche qui tant bien que mal survivait malgré les différentes périodes d’exercices du pouvoir depuis 1981 et l’accumulation des renoncements et des reniements. En témoigne le rôle que Benoît Hamon, jusqu’ici chef de file de cette gauche du parti, a joué depuis l’élection de Hollande. Complètement intégré et solidaire d’un gouvernement où il dispose d’un ramequin ministériel, il a jusqu’ici tout assumé, en particulier la mise en place du TSCG ouvrant le feu de l’austérité de gauche, se ralliant même à la motion Aubry-Ayrault pour ce congrès.


« Rassembleur » autour de l’austérité gouvernementale


À la veille du congrès socialiste qui se tiendra du 26 au 28 octobre, celui qui se veut le « rassembleur » du parti est avant tout le meilleur agent de service après vente, multipliant les déclarations appuyant la politique du gouvernement. Ainsi défend-il dimanche 21 octobre à l’antenne de Radio J la réduction des déficits publics à 3 % « un impératif, une question d’indépendance économique » selon lui. Celui qui encore l’an dernier s’opposait à « l’absurde règle d’or » de Nicolas Sarkozy en est donc devenu un bon petit soldat.


Dès lors, comment peuvent exister une quelconque démocratie interne, une liberté d’élaboration et de débats dans le PS, voire même – soyons fous – un courant défendant une orientation de gauche, alors que le chemin est aussi clairement balisé tant par son premier secrétaire que par le gouvernement ?


Entre petits arrangements avant pendant et après le congrès, partage des postes et surtout solidarité sans faille avec le gouvernement, ce secrétaire général place ses pas entièrement dans ceux d’Hollande et de sa gauche d’adaptation et de renoncements.


Manu Bichindaritz

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 12:38

menacesurlagora.jpg

 Jeudi 25 octobre 2012

Depuis le début de l’année 2012, de plus en plus de maires, pour la plupart UMP [1], se permettent d’interdire totalement la distribution de tracts et pétitions sur les marchés.

 

Au lieu de les stopper net dans cet abus de pouvoir, le Conseil d’État a rendu le 17 avril une ordonnance surprenante (req. n°358495) [2] considérant que cela « ne porte pas gravement atteinte aux libertés d’expression et de communication ». Pourtant, ce serait réduire les marchés à la seule consommation. Alors qu’ils sont également, depuis l’agora antique, des lieux de débat public, d’échange d’informations et d’expression des contre-pouvoirs qu’ils soient politiques, syndicaux, associatifs…

 

Suite à cette ordonnance, les modifications de règlement des marchés et les arrêtés municipaux ne cessent de se multiplier et menacent de s’étendre grâce à la jurisprudence.

 

C’est pourquoi, par-delà nos différences, nous demandons instamment une modification de la législation pour rendre caduque cette ordonnance contraire à la libre circulation des opinions et des informations et, par conséquent à l’idée même de démocratie, quelle qu’en soit notre conception.

 

Faute de quoi, toute poursuite abusive contre des distributeurs de tracts ou de pétitions sera dénoncée, portée devant le Conseil Constitutionnel et, si nécessaire, la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

 

Nous appelons dans toutes les communes les populations à être vigilantes et à ne pas accepter cette confiscation du pouvoir de s’exprimer librement et de s’informer mutuellement.

 

http://www.ldh-france.org/Alerte-a-la-liberte-d-expression.html

 

http://www.netoyens.info/index.php/contrib/24/10/2012/menace-sur-l-agora

 

Voir tous les autres signataires depuis le lancement hier jeudi :

 

http://portail.netoyens.info/menace...

 

Signer la pétition (on a besoin de tous) :

 

http://portail.netoyens.info/menace...

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 12:18

183908 223016-amiante7

Social vendredi 26 octobre 2012

Ils étaient une bonne trentaine de manifestants devant la permanence de la députée Patricia Adam ce vendredi matin pour demander la régularisation de leurs droits à la retraite.


En effet, une cinquantaine de personnes sur Brest (et environ quatre cents sur l’ensemble des ports français) vivent une situation atypique.  

 

« Nous sommes ni retraités, ni actifs », déplore Jean-Yves Corbel, secrétaire adjoint de la section CGT retraités de l’arsenal. Ces ouvriers, ont quitté leur activité au titre de l’ACAATA (allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante).

 

Depuis trois ans, ils perçoivent des avances sur leurs pensions, mais sans savoir s’ils perçoivent trop ou pas assez. « Nous demandons au ministre de la Défense de combler rapidement le vide juridique qui existe entre le décret amiante et la particularité des départs en retraites liés aux travaux insalubres.

 

Cette situation dure depuis trois. Nous ne pouvons plus attendre », souligne Gilles Le Mignon, secrétaire de la section CGT.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Les-retraites-de-l-arsenal-reclament-leur-droit-a-la-pension_40779-2126824------29019-aud_actu.Htm

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 12:02

27 octobre 2012 à 10h48 

 

Un débrayage aura lieu sur le site de Lannion mercredi à 10h, pendant la tenue du comité d'établissement.


Les délégués syndicaux d'Alcatel-Lucent ont été reçus hier soir par la députée, Corinne Erhel. Les représentants CFDT, CGT et CFE-CGC ont pu, au-delà des quatre pistes d'actions déjà évoquées par l'élue parlementaire pour sauver la filière numérique, insister sur l'urgence de la situation et la nécessité de contrer, très vite, le plan de 1.430 suppressions d'emplois annoncé par le groupe, en France. «Lannion est plus fragile que Paris et l'on sait que le site peut être touché sur tous ses métiers: activités support mais aussi R & D et pôle formation», rappellent les élus syndicaux. Pour qui il faut «rester mobilisé», au niveau national, sans attendre que les chiffres site par site tombent.

Débrayage mercredi

Un débrayage aura lieu sur le site de Lannion mercredi à 10h, pendant la tenue du comité d'établissement. «Un rassemblement de toute la filière télécoms, avec les collègues d'Orange, SFR, Bouygues également touchés par des plans sociaux, est envisagé pour le 13 novembre», annonce par ailleurs Hervé Lassalle, délégué central CFDT au niveau national.

 

Une action forte est aussi à prévoir fin novembre, le jour du comité central d'entreprise Alcatel-Lucent France, durant lequel les mauvaises nouvelles pourraient prendre une tournure plus précise. «L'inquiétude est très forte, les salariés s'interrogent désormais quant à la pérennité du groupe. On a l'impression que la branche Alcatel est aujourd'hui dans la même situation catastrophique que l'était l'américain Lucent, avant la fusion. Sauf que les rôles sont inversés. Aujourd'hui, le groupe se tourne vers les clients américains, bons payeurs, et c'est l'Europe, orientée vers les marchés moins lucratifs d'Afrique et du Moyen-Orient, qui morfle.»

  • V.C-R.

http://www.letelegramme.com/local/cotes-d-armor/lannion-paimpol/ville/alcatel-lucent-les-syndicats-lannionnais-decretent-l-etat-d-urgence-27-10-2012-1886682.php

 

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 11:44

flics-noir

26.10.2012 - 07:12 

 

Le 16 octobre dernier, Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur et de l'Immigration publiait une circulaire assouplissant les règles de naturalisation pour devenir Français. Une autre circulaire est sur le point de sortir. Elle donnera cette fois les nouvelles consignes en matière de régularisation pour obtenir des titres de séjour.

 

Un texte particulièrement attendu par les associations de défense des adolescents sans papiers.


Car depuis la loi du 26 novembre 2003, un jeune étranger scolarisé en France n'est plus automatiquement régularisé à sa majorité. A 18 ans, ces élèves en situation irrégulière reçoivent donc des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) malgré leur scolarisation.


C'est le cas de plusieurs lycéens que nous n'avons rencontrés et qui témoignent de leurs situations souvent très difficiles. Aujourd'hui, le Réseau Education Sans Frontières (RESF) demande à Manuel Valls de prendre en compte leur situation dans sa circulaire.

 

Le collectif organise à Evry samedi 27 octobre un rassemblement d'anciens lycéens régularisés et d'élèves actuellement sans papiers.

 

Lire la suite

 

2275872759

27 octobre

LES ANCIENS LYCEENS SANS PAPIERS REGULARISES DEPUIS DES ANNES ET CEUX D’AUJOURD’HUI INTERPELLERONT LE PRESIDENT HOLLANDE DEPUIS LA PLACE DES DROITS DE L’HOMME D’EVRY (91)

 

Samedi 27 octobre de 14h30 à 18h, le Réseau Education sans frontières réunira, à la maison des syndicats à Evry, des lycéens sans papiers en attente de leur régularisation par la circulaire Valls à venir et d’anciens lycéens qui, comme eux, furent sans papiers.

 

Ils auraient dû être expulsés il y a trois, cinq, dix ou quinze ans. Leurs camarades, leurs professeurs, leur milieu qui les connaissaient et les appréciaient l’ont empêché. Gladys et Sandrina, Issa, Mohamed, Jean, Nina, Najlae, Jodelle, Verlain, Suzilène, Illyès et tant d’autres ont vu le cours de leurs vies préservé par la solidarité de leurs camarades, exemples magnifiques donnés par cette jeunesse aux dirigeants qui refusent de voir le monde bouger et restent tentés de spéculer ou de faire des concessions à ceux qui spéculent sur les préjugés, la xénophobie, le racisme.

 

http://www.educationsansfrontieres.org/article45047.html

 

 

 

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 09:52

arton19403.jpg

 

Rencontres audiovisuelles "Eau de Terre, Eau de Mer"
Samedi 27 octobre 2012
Espace Georges Palante à Hillion (22).
Rencontres libres d'accès et gratuites.

Téléchargez le programme : recto, verso.

 

Pus d'informations sur le site de l'association :

www.halteauxmareesvertes.fr


17H Projection du film de Iciar Bollain « Même la pluie »

Le film Même la pluie de la réalisatrice Icíar Bollaín, choisi par l'Espagne pour la représenter dans la course à l'Oscar 2011 du Meilleur Film Étranger est une œuvre ambitieuse, qui ose, s'adossant à l'histoire, aborder un sujet qui s'imposera dans un avenir proche comme la principale source de bouleversements et de conflits sur toute la planète, de la Bolivie à l'Espagne en passant par la Palestine et l'Afrique : l'accès à l'eau potable. Entre la découverte des Amériques et notre époque actuelle, l'or bleu a remplacé l'or jaune et la vision romanesque du passé rejoint le cynisme d'une mondialisation dévastatrice de vies humaines et prédatrice de ressources naturelles.

19H Travaux pratiques avec un apéritif dînatoire.

20H15 Projection du film de Christian Rouaud « Tous au Larzac » 

Marizette, Christiane, Pierre, Léon, José... sont quelques uns des acteurs, drôles et émouvants, d'une incroyable lutte, celle des paysans du Larzac contre l'Etat, affrontement du faible contre le fort, qui les a unis dans un combat sans merci pour sauver leurs terres.
Un combat déterminé et joyeux, mais parfois aussi éprouvant et périlleux.
Tout commence en 1971, lorsque le gouvernement, par la voix de son ministre de la Défense Michel Debré, déclare que le camp militaire du Larzac doit s'étendre. Radicale, la colère se répand comme une trainée de poudre, les paysans se mobilisent et signent un serment: jamais ils ne cèderont leurs terres. Dans le face à face quotidien avec l'armée et les forces de l'ordre, ils déploieront des trésors d'imagination pour faire entendre leur voix. Bientôt des centaines de comités Larzac naitront dans toute la France... Dix ans de résistance, d'intelligence collective et de solidarité, qui les porteront vers la victoire.
Plus que jamais le Larzac est vivant !
Le film est présenté en Séance de Spéciale lors du Festival de Cannes 2011.

22H15 Débat en présence de Christian Rouaud

23H Projection du film de Mathurin Peschet « L'enfer vert des bretons »

Depuis plus de trente ans, chaque été, les algues vertes reviennent envahir de nombreuses plages bretonnes. Les programmes anti-pollution se succèdent sans jamais réussir à endiguer leur prolifération. Le phénomène s'est même aggravé ces dernières années avec la mort d'animaux intoxiqués par des algues en décomposition. L'agriculture et les élevages intensifs sont souvent désignés comme responsables de ces marées vertes... Mais est-ce si simple ? Un trentenaire breton décide de mener l'enquête et tente de remonter jusqu'aux sources de cette pollution.

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 09:42

pegeot

Repost 0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 13:30

TEAN une n°167.preview

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 167 (25/10/12)


Les débats et premiers votes sur le budget viennent de commencer.

 

À écouter le gouvernement, ce projet de loi de finances serait véritablement un budget de « justice sociale » de « combat contre la crise, la dette et les injustices ». Mais derrière la communication et les phrases ronflantes, la réalité est toute autre.


À écouter l’UMP et le patronat, on pourrait croire que ­François Hollande est en train de mettre en œuvre, à travers le budget 2013, une véritable « révolution fiscale » qui reviendrait sur les avantages consentis aux plus riches depuis des décennies, qui taxerait fortement les hauts revenus, les profits des sociétés et les patrimoines des riches.


Un budget fait pour satisfaire les marchés…


Mais dans les faits, tout l’édifice est conçu pour rassurer les marchés financiers et montrer que la France est dans les clous, puisque ce budget 2013 s’inscrit dans l’objectif de réduire le déficit de 4, 5 % à 3 % du PIB fin 2013. C’est en réalité un plan d’austérité en total cohérence avec le traité de stabilité et de cohérence budgétaire (TSCG). Via ce budget, la « rénovation de l’action publique » du gouvernement Ayrault aggravera dans les fait la RGPP de Sarkozy puisque les postes créés dans les ministères dits prioritaires seront tous supprimés ailleurs (– 2 500 postes à Bercy, – 650 dans le logement et autant dans l’écologie…). Les dépenses publiques seront abaissées de 10 milliards d’euros, ce qui concrètement concerne les dépenses d’investissement mais aussi les dépenses sociales de l’État comme les aides au logement, l’allocation adulte handicapé, les contrats aidés…


… en faisant payer la majorité de la population


Certes, ce budget comporte quelques petits progrès effectifs comme la taxe de 75 % sur les ultra-riches, la nouvelle tranche supérieure d’imposition de 45 %, le plafonnement plus sévère des niches fiscales et le relèvement de l’ISF… Mais on est loin, très loin du compte.


La réforme de l’Impôt sur le revenu est très limitée tant sur le nombre de personnes visées que dans le temps. La nouvelle tranche n’a rien de « révolutionnaire » puisqu’il s’agit d’un alignement sur l’Allemagne et le Royaume-Uni. La taxe de 75 % est exceptionnelle (pour deux ans) et ne portera que sur les seuls revenus d’activité des personnes, et non du capital, gagnant plus de 1 million d’euros dans l’année.


En revanche, le gel du barème de l’impôt sur le revenu augmentera la charge de 16 millions de foyers fiscaux, bien au-delà donc des riches et même de ce que l'on appelle communément les « classes moyennes », et rapportera beaucoup plus à l'État. La réforme Sarkozy de l’ISF de 2011 n’est même pas complètement abolie. La plupart des niches fiscales demeurent.


Mobilisation contre cette gauche de renoncement


Ce gouvernement ment tout simplement en affirmant que désormais les revenus du capital seront autant imposés que ceux du travail puisqu’il vient de capituler devant les fameux faux« pigeons » mais vrais rapaces. Les dividendes continueront de bénéficier d’un abattement de 40 % et le plafonnement des niches fiscales permettra encore aux plus riches de faire encore et toujours de grosses économies. Le système fiscal français restera donc scandaleusement défavorable aux plus grand nombre et continuera d’épargner les revenus du capital.


Comment s'en étonner, tant la véritable feuille de route fixée par les marchés européens, le TSCG, a été défendue sans aucun état d'âme par Hollande, Ayrault et leurs amis. Loin d'être les auto-proclamés ennemis de la finance tel qu'ils s'étaient mis en scène dans le cadre de la campagne présidentielle, les dirigeants du PS s’affichent aujourd’hui comme leurs véritables garants.


La lutte contre ce projet de loi de finance doit donc être une nouvelle étape dans le regroupement de toutes celles et ceux qui, au sein de la gauche sociale et politique, refusent l’austérité capitaliste. L’abstention des députés du Front de Gauche sur les recettes du budget alors qu’ils avaient voté contre le TSCG est un retournement contraire aux intérêts des travailleurs et de la population, le prix à payer pour avoir un strapontin dans la majorité. Nous militons pour lier mobilisations contre les conséquences de ces politiques, notamment sur le terrain de la défense de l'emploi, et développement de cadres unitaires contre la dette et l'austérité, pour avancer dans la constitution d'une véritable opposition de gauche. Cela reste une nécessité, cela doit devenir une réalité.


Sandra Demarcq

Repost 0
NPA QUIMPER - dans NPA
commenter cet article

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg