Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:31

 

18897901.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20080117_022321.jpg

Cinéma mercredi 19 septembre 2012

Le film de René Vautier Avoir vingt ans dans les Aurès (1971) a fait l’objet d’une restauration prise en charge par le CNC Patrimoine, la Cinémathèque Française, la Cinémathèque de Bretagne et l’association Mas O Menos.

 

Prix de la Critique Internationale à Cannes en 1972, il sera présenté en avant-première à la 69e Mostra de Venise dans le cadre de la rétrospective Venezia Classici, sélection de films restaurés.

 

Y jouent Noël Arcady, Philippe Léotard, Hamid Djellouli, Jean-Michel Ribes.

 

L’histoire : 1961, dans le Sud algérien.

 

Des rappelés, hostiles à la guerre d’Algérie, ont été repris en mains par le lieutenant Perrin. Pris dans l’engrenage de la guerre, ils pillent, ils tuent, ils violent. Sauf Noël, un humaniste. Il libère un prisonnier algérien qui doit être fusillé et fuit avec lui vers la frontière. Le film sera diffusé commercialement à partir du 26 septembre en Bretagne.


A l'occasion des Cinés Ouverts en Finistère, avec le réseau Cinéphare, des séances en présence de Nicole et Félix Le Garrec, respectivement scripte et photographe sur le film, sont organisées.


Jeudi 18 octobre à 20h30 : Le Dauphin, Plougonvelin.

Lundi 22 octobre à 20h30 : Arthus Ciné, Huelgoat

Jeudi 25 octobre à 20h30 : Le Quai Dupleix, Quimper.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_--Avoir-vingt-ans-dans-les-Aures-de-Vautier-restaure_40779-2114286------29019-aud_actu.Htm

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:27

1703-1

Économie mardi 18 septembre 2012

150 salariés du Crédit immobilier de Bretagne, mais aussi des Pays-de-la-Loire et de Normandie, ont manifesté ce mardi matin dans les rues de Rennes, pour dénoncer les menaces qui pèsent sur leurs emplois.


L’organisme de financement du logement social, qui compte 2 500 emplois à travers la France, est en péril depuis que sa note a été dégradée de trois crans par l’agence Moody’s.


« L’État nous a apporté sa garantie à hauteur de 24 milliards d’euros, destinée à couvrir les échéances de prêts, mais en contrepartie il nous demande de ne plus accorder de prêts, ce qui signifie en clair que nous cessions notre activité », explique Alain Giboire, membre du comité d’entreprise du Crédit immobilier Bretagne.


En Bretagne, l’organisme de crédit accorde un millier de prêts chaque année et emploie 125 salariés, auxquels s’ajoutent les salariés d’organismes HLM comme la Secib (une dizaine de personnes), la SA les Foyers à Rennes (maison de personnes âgées) et BSB (Bâtiments et styles de Bretagne) à Saint-Brieuc.

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Rennes.-150-salaries-du-Credit-immobilier-manifestent_40823-2114025_actu.Htm

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:19

ben-hur-rameur

18 septembre 2012 à 21h14 - 

 

Après une grève de 24 heures la semaine dernière, la tension continue de monter à bord des bateaux de la Brittany Ferries. Les marins du Cap Finistère annoncent une grève pour jeudi, à l’escale de Santander en Espagne. De même, ce mardi, l’équipage du Pont-Aven a voté un préavis de grève de 24 heures pour le vendredi 28 septembre au départ de Roscoff vers l’Irlande, tout comme les marins du Bretagne au départ de Saint-Malo vers Porstmouth.  

 

 http://www.letelegramme.com/ig/generales/economie/brittany-ferries-de-nouvelles-greves-a-l-horizon-18-09-2012-1842533.php

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 11:03
Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 10:34

A-dog-barks-at

esquerda.net

Sábado 15 de septiembre de 2012

 

Les principaux syndicats grecs:  GSEE (privé) et ADEDY (public) ont appelé à une grève générale pour le 26 septembre pour protester contre l'autérité imposée par la troïka et le président Samaras.


Ce sera la première grève générale depuis la formation du gouvernement entre le parti socialiste (PASOK) , la gauche démocratique (DIMAR) et  Démocratie Nouvelle.

 

Au même moment se discutent de nouvelles mesures d'austérité de 11,5 milliards d'euros pour 2013 et 2014 qui comprennent: une nouvelle baisse du salaire minimum et des pensions que le gouvernement avait pourtant promis d'éviter, une attaque contre les négociations collectives, les indemnités de licenciement et une hausse de l'âge de la retraite, entre autres.

 

Source: http://www.vientosur.info/spip/spip.php?article7132

 

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:31

salah

 

Vous aviez peut-être vu la courageuse intervention de François Cluzet sur FR2 - le 8 septembre 2009 - , et ses interrogations sur la façon dont le cas de Salah Hamouri , ce franco-palestinien était pris en charge et défendu par la Diplomatie française de l'époque... ?


Ou alors vous aviez "entendu" un matin en direct sur France Inter, le silence embarrassé de Gérard Longuet, alors ministre de la Défense - le 19 octobre 2011 - au moment de répondre à une question sur le cas "Salah Hamouri" ...?

Sinon... sachez que Salah Hamouri est un jeune Palestinien de citoyenneté française, qu'il a été emprisonné à l'âge de 20 ans et maintenu 7 ans dans les prisons isaéliennes, au mépris des règles du Droit International.


Aujourd'hui, il est libre et parcourt la France pour témoigner et soutenir les prisonniers politiques palestiniens.
L'Association France-Palestine Solidarité Trégor a le plaisir de le recevoir le 25 septembre à Lannion .

Salah témoignera pour les quelques 4 700 Palestiniens actuellement détenus dans une trentaine de centres, tous situés en Israël, en violation de la 4 ème Convention de Genève qui interdit les transferts forcés en dehors des territoires occupés. Parmi eux 210 enfants, 20 députés et 285 détenus administratifs....

Salah vient nous informer de la condition de ces détenus, il nous racontera aussi ce qu'est la "détention administrative" en Israël...

 
Ne manquez pas cette chance. Venez nombreux à sa rencontre !

Salah HAMOURI
LE MARDI 25 SEPTEMBRE à 20h30
à LANNION, Centre Savidan, salle 1

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:06

logoNPA29

 

Faire des efforts pour réduire le déficit et rembourser la dette… le refrain n'est pas nouveau. Mais le TSCG -ou pacte budgétaire- donne un tour de vis supplémentaire.


L'équilibre du budget sera imposé sous le contrôle du FMI, de la BCE  et même de la Cour de Justice Européenne. Ce traité est une arme de guerre contre les peuples. Jean-Claude Trichet l'ex-président de la BCE le dit lui même : «Si un pays n'applique pas suffisamment les accords, alors les autorités européennes doivent pouvoir prendre le pouvoir dans ce pays».

 

 Hollande veut imposer ce carcan sans débat, par un simple vote à l'Assemblée et au Sénat. La ratification, refusée par le Front de Gauche et une partie des parlementaires du PS et des Verts, passera avec l'aide de l'UMP. Normal, le traité a été négocié par Sarkozy !

 

Contre le traité européen toutes et tous dans la rue le 30 septembre


Le samedi 30 septembre de nombreuses organisations dont ATTAC, des associations et des syndicats, le Front de Gauche, le NPA… appellent à une manifestation unitaire contre la ratification du Traité. Ce sera le premier rendez-vous national de celles et ceux qui refusent de payer la crise et n'acceptent pas plus la rigueur de gauche que l'austérité de droite.


Chaque fois qu'ils prétendent nous sauver, les dirigeants européens nous plongent un peu plus dans la barbarie sociale. Le déficit et la dette publique servent de prétexte pour en finir avec les acquis sociaux, les services publics, la protection sociale, faire baisser les salaires et les retraites.

 

Et faisons converger toutes les résistances !


Partout les mêmes attaques font descendre les peuples dans la rue. Le 15 septembre, des manifestantEs venuEs de tout l'Etat Espagnol ont convergé à Madrid. Au même moment  plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestaient à Lisbonne et dans plusieurs villes du Portugal.


Ici aussi, des résistances s'organisent.

 

Le 29 septembre ceux de Ford Blanquefort qui résistent à la fermeture de leur usine depuis des années donnent rendez-vous aux autres salariéEs en lutte contre les licenciements pour se faire entendre à l'occasion du salon de l'auto.

 

Le 9 octobre, différents secteurs et en particulier celui de l'automobile seront mobilisés contre les destructions d'emplois et manifesteront à Paris et dans plusieurs villes.

 

Le 6 octobre, c'est la défense du droit à  la santé, de l'hôpital public, de l'accès aux soins qui unira salaréEs et usagerEs dans une manifestation à Paris dans le cadre d'une semaine européenne de mobilisation. Il est temps que toutes ces mobilisations se rejoignent, se renforcent mutuellement et préparent un vrai mouvement d'ensemble contre tous ceux qui veulent nous faire payer la crise.


Dans quelques semaines, le gouvernement Ayrault va faire voter son budget. Il sera  cuisiné dans la même marmite à réduire le déficit, avec la même recette de baisse des dépenses publiques  que partout en l'Europe. 

 

Dans la foulée du 30 septembre, il faudra poursuivre et amplifier la mobilisation contre les conséquences concrètes de l'austérité sur nos vies.

Repost 0
NPA QUIMPER - dans NPA
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:02

vote-copie-1.JPG

Repost 0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 12:03

chicago.jpg


Plus de 90 % des enseignants ont voté la grève dans les 900 écoles de Chicago.

 

Une première depuis 1987. Ils se battent contre les réformes que veut imposer le maire, Emanuel Rahm, un proche d’Obama, surnommé « Monsieur le maire des 1 % » : la prolongation de la journée de travail à l’école de 20 % sans compensation, l’augmentation de la participation aux frais de l’assurance maladie et la fin des progressions salariales en fonction de l’ancienneté.

 

Rahm aimerait aussi continuer à fermer des écoles publiques pour les remplacer par des écoles privées, comme il le fait depuis quelques années. Une partie des impôts locaux, auparavant alloués à l’éducation, vont maintenant dans les poches des groupes d’investisseurs qui « revalorisent » des quartiers sinistrés.


Le syndicat demande des augmentations de salaire de l’ordre de 30 %. Une commission indépendante a proposé 15 % tandis que la ville propose… 2 %.


La grève est animée par une direction militante et démocratique, indépendante par rapport au Parti démocrate.
Un facteur important dans la grève sera la bataille pour le soutien de l’opinion publique. Face aux tentatives de la mairie de dresser la population contre les enseignants – présentés comme opposés aux intérêts des élèves –, le syndicat a mis sur pied des comités de soutien par quartier, où les parents ont la parole et le syndicat explique ses revendications.


La mairie tente aussi de diviser les syndicats et d’isoler les enseignants. Le bras de fer entre le maire de Chicago et le syndicat des enseignants sera la prochaine bataille dans la guerre généralisée contre la fonction publique aux États-Unis. Partout les salariés subissent des licenciements et des attaques contre leur salaire et leur retraite. Ainsi, les enjeux sont énormes, et pas seulement pour les enseignants de Chicago et leurs 400 000 élèves.

 

http://www.npa2009.org/content/gr%C3%A8ve-dans-les-%C3%A9coles-de-chicago

 

Lire aussi:

 

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20120917.AFP9101/usa-la-greve-des-enseignants-reconduite-a-chicago.html

 

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_la-greve-des-enseignants-continue-a-chicago?id=7840405

Repost 0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 11:59

Photo F.vignette paysage


Brest n’échappe pas à la règle : l’arrivée de migrants, loin d’être massive comme le voudrait le fantasme du moment, s’est faite plus régulière ces dernières années.


Des migrants qui fuient les conditions socio-économiques injustes, générées précisément par le système que défendent les champions de tous bords de la lutte contre l’immigration, sans oublier les risques bien réels pour leur vie en cas de retour dans leurs pays d’origine.


Conformément à la directive européenne du 27 janvier 2003, la France est tenue d’assurer aux réfugiés des « conditions d’accueil comprenant le logement, la nourriture et l’habillement, fournis en nature ou sous forme d’allocation financière ou de bons, ainsi qu’une allocation journalière ». En la matière, l’État PS, comme sous la présidence Sarkozy, se défausse et refuse tout simplement de respecter la loi.


Face à cette situation, 32 migrants, tous demandeurs d’asile, occupaient le hall de la mairie PS de Brest depuis le 10 août pour protester contre la situation et alerter l’opinion publique afin que leurs droits soient respectés et qu’une solution soit trouvée. Signe d’une inflexion droitière du PS, la mairie PS va se montrer plus qu’intraitable et sans aucune compréhension vis-à-vis de la situation dramatique des migrants.


De nombreux militants – notamment du NPA – comme de simples citoyens s’étant ému du sort fait aux familles tchétchènes, kosovares et albanaises, se sont mobilisés à leur côté et n’ont pu que constater le total dénuement et leur extrême précarité.


Le maire François Cuillandre leur a clairement signifié sa volonté de ne pas dialoguer, comme il a pu démontrer à la presse qu’elle n’était pas la bienvenue.

 

Après avoir joué le pourrissement, il en est venu à des mesures plus radicales.


Le 23 août, l’expulsion de la mairie a été ordonnée par voie d’huissier avec déploiement d’un dispositif policier. À l’exception de trois familles tchétchènes logées de manière très provisoire, seize personnes ont été condamnées à la rue dans la plus complète illégalité, et le plus total mépris des lois et de la simple décence.


Plutôt que de passer la nuit à la rue, une solution de repli a été trouvée dans une école désaffectée depuis deux ans de la rue Levot. Dès le lendemain, la mairie, informée de ce déménagement, a dépêché l’huissier à cette nouvelle adresse, ordonnant une nouvelle expulsion effective le 30 août.


Qu’à cela ne tienne, les demandeurs d’asile ont occupé une maison individuelle.

 

La réaction de la municipalité a été la même... Désormais c’est le hall du Centre départemental d’action sociale qu’ils occupent… mais pour combien de temps ?


Certains Français dorment avec eux depuis le premier jour, d’autres le font de temps en temps quand ils le peuvent. Tout est propre, rangé, le ménage est fait régulièrement. Une vie sociale s’organise. Pour les enfants, une visite a été organisée au parc Océanopolis. Ils sont inscrits dans les écoles pour la rentrée et en sont fiers – petits et grands se retrouvent même parfois devant un tableau pour un cours improvisé de français ou de mathématiques…


Ce qui se passe à Brest n’est pas un fait isolé ; la nomination de Valls au ministère de l’Intérieur, les expulsions d’Évry, de Brest… comme les récentes déclarations d’élus socialistes sur l’immigration ou l’intervention possible de l’armée dans les banlieues dénotent bien un nouveau ralliement sur cette question, à la politique menée par la droite depuis des années, et qui n’a fait qu’amplifier et banaliser la poussée du Front national.

 

http://www.npa2009.org/content/demandeurs-d%E2%80%99asile-%C3%A0-brest%E2%80%89-la-droitisation-de-la-politique-du-ps-en-mati%C3%A8re-d%E2%80%99immigration

Repost 0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg