Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 12:10

humour+malades

mercredi 8 août 2012

 

 La ministre de la Santé, Marisol Touraine, vient de faire une fleur au géant de l’industrie pharmaceutique Novartis, au détriment de l’hôpital et de la Sécu.

 

L’heureux élu a ainsi obtenu le monopole de fait d’un traitement de choc, efficace mais coûteux, grâce à la mise à l’écart de son concurrent, qui propose un produit équivalent, vendu 16 fois moins cher ! Ce petit cadeau ne va pas améliorer les comptes des hôpitaux et de la Sécu.

 

 A l’origine de cette catastrophe sanitaire et financière, une maladie de la rétine, la « dégénérescence maculaire liée à l’âge », ou DMLA. Laquelle frappe 12 % de la population entre 65 et 75 ans et provoque la cécité de 2 000 à 3 000 personnes par an. Pour soigner ce million de personnes (on en prévoit le double d’ici à 2025), il existe le Lucentis du labo suisse Novartis, à 800 euros l’injection. Mais aussi l’Avastin, un traitement anticancéreux conçu par Roche, à 50 euros la dose, dont les toubibs se sont aperçus qu’il était tout aussi efficace pour traiter ces problèmes de rétine. Du coup, bien que l’Avastin n’ait jamais reçu, pour cette pathologie précise, une autorisation de mise sur le marché en bonne et due forme, les hôpitaux au régime sec l’administrent sans états d’âme, comme le font de nombreux pays européens.

 

 Le Mediator épouvantail


 Ou plutôt l’administraient. Car, le 13 juillet, le directeur général de la Santé a eu un coup de chaud. Depuis l’affaire du Mediator, le principe de précaution a rang de religion dans l’admnistration. Quelques rares pépins ayant été observés avec l’Avastin, les autorités sanitaires ont ouvert un grand parapluie et interdit son utilisation dans le traitement de la rétine. Pour les services d’ophtalmologie, c’est un coup dur.

 

A l’Hôtel-Dieu, à Paris, service de pointe de l’Assistance publique, qui a pratiqué 2 000 injections en 2011, la douloureuse va passer de 100 000 euros à 1,6 million. Et, aux célèbres Quinze-Vingts, la structure de référence pour toutes les maladies de l’oeil, le surcoût sera de 200 000 euros par an. Autant dire qu’à l’échelle nationale le trou de la Sécu va prendre des allures de puits sans fond.

 

 L’oukaze a fait hurler tous les hospitaliers étranglés par les restrictions budgétaires, mais la ministre s’est courageusement défaussée sur le fabricant. Au laboratoire Roche de batailler, a-t-elle suggéré, pour que son produit obtienne l’autorisation de mise sur le marché.

 

 Sauf que Roche et Novartis sont liés. Via sa filiale Genetech, le premier est intéressé au jackpot financier que représente le Lucentis. Il n’a donc aucun intérêt à mettre un rival dans les pattes du second. Et personne n’a expliqué ça à la pauvre Marisol ! Laquelle est pourtant très au fait des us et coutumes du petit monde pharmaceutique : en 2009, elle appartenait encore au Club avenir de la santé, un groupe de pression financé par GlaxoSmithKline, le numéro 2 mondial du secteur.

 

 Pour Novartis, en tout cas, c’est Noël tous les jours, avec un chiffre d’affaires de 50 milliards de dollars, en hausse de 14 % en 2011. Et sa santé ne cesse de s’améliorer : outre son monopole sur le traitement de la DMLA, le labo vient d’obtenir l’autorisation d’utiliser le Lucentis contre les oedèmes du diabète et les occlusions veineuses. A 600 euros la seringue, et à raison de quatre par an.

 

 Le loto, c’est maintenant.

 

 Brigitte Rossigneux

 

Source:  Info secu santé

Repost 0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 11:39

bateau estelle pour gaza

 

AFPS-Cornouaille communique:

 

Il y aura finalement une tribune/conférence de presse , le mardi 21 août, à 12 h, sous le chapiteau sur la place (Place de Stalingrad), derrière la poste de Douarnenez, où se tient le Festival de Cinéma.


Auparavant il y aura un rassemblement au port de Douarnenez, à partir de 10 h 45, pour accueillir les amis qui sont à bord de l’Estelle et pour les accompagner en cortège jusqu’au Festival de Cinéma  où ils prendront la parole.


Par ailleurs, une carte postale sera éditée, destinée à être adressée au Président de la République pour lui demander d’intervenir en faveur de la levée du blocus de Gaza et du libre accès de l’”Estelle” au port de Gaza (ou de ce qu’il en reste !).

 

Organisations membres de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine: Comité de jumelage Douarnenez-Rashidiyeh-AJPF, CCFD-Terre solidaire, GREF, LDH, Mouvement de la Paix, Pax Christi, Secours Catholique-Caritas France, ACAT, Amnesty International, RITIMO.

Organisations membres du collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens: ANECR, ATTAC, ARAC, CGT, EELV, FSU, les Alternatifs, NPA, PCF, PG, Solidaires & CNT & Peuples solidaires.

Repost 0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 11:14

Photo F.vignette paysage

Immigration samedi 18 août 2012

Depuis une semaine, une trentaine de de sans-papiers occupent le hall de la mairie de Brest.

Ils sont Tchétchènes, Arméniens, Kosovars ou Albanais. Des familles avec enfants, et quelques célibataires. Depuis une semaine, une trentaine de de sans-papiers occupent le hall de la mairie de Brest.

 

Ils ont (ou veulent) entamer une procédure de demande d’asile mais les solutions d’hébergement provisoires locales sont épuisées.

 

La mairie a essayé d’évacuer le hall vendredi soir en mettant les matelas dehors. Finalement, elle a accepté qu’ils restent jusqu’à lundi, en espérant qu’une solution soit trouvée avec la préfecture.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Une-trentaine-de-sans-papiers-occupent-le-hall-de-la-mairie_40779-2105174------29019-aud_actu.Htm

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 10:11

affiche festival 2012 slideshow

17 août 2012 

 

La 35e édition du Festival du cinéma ouvre ses portes, ce soir, à18h. Elza etJeanne, de l'équipe déco, sont déjà sur le pont depuis quinze jours pour mettre la place de La Poste à l'heure espagnole.


Pendant les dix prochains jours, 280 bénévoles se relaieront pour faire vivre le festival. L'équipe déco, elle, a travaillé plus amont. «Nous préparons les éléments de décoration depuis quinze jours pour que nous n'ayons plus qu'à les installer au dernier moment», confie Jeanne, l'une des quinze membres de l'équipe déco. «Pendant ces deux semaines, nous n'avons pas chômé, poursuit sa collègue Elza. Nous avons peint la signalétique, le mobilier des différents stands, conçu et fabriqué des lampes et les abat-jours qui seront suspendus sous le chapiteau».

Recréer un petit bout d'Espagne

«Nous avons aussi transformé le Dojo de la MJC en un lieu accueillant et chaleureux pour les petits-déjeuners-palabres qui se dérouleront tous les matins». «Maintenant il ne reste plus qu'à finir de tout installer, entre deux gouttes de pluie, pour finir de transformer cette place de parking en un petit bout d'Espagne», enchaîne Jeanne.

«Un mix de différentes influences»

«Dans la déco de cette année, nous avons voulu aborder l'Espagne dans sa globalité et non en faisant exclusivement référence aux trois régions invitées, indique Audrey Losque coresponsable de la déco. C'est un mix de différentes influences, on yretrouve le flamenco, les fameuses oranges d'Espagne, l'architecture de Gaudi ou encore l'univers du graphiste et street-artiste espagnol Sam3, auteur de l'affiche du festival».

 

http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/ouest-cornouaille/douarnenez/festival-du-cinema-le-decor-est-plante-17-08-2012-1809624.php

Repost 0
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 09:56

Certains-avaient-crie-au-blaspheme-apres-la-prestation-des-

Justice vendredi 17 août 2012

Les trois jeunes femmes du groupe de punk rock russe Pussy Riot contre lesquelles le parquet de Moscou a requis trois ans de camp pour une « prière » anti-Poutine dans une cathédrale connaîtront leur jugement ce vendredi.


Trois ans de camp requis


Dans la capitale russe, en fin de matinée ce vendredi, la présidente du tribunal Khamovnitcheski doit entamer la lecture du jugement de Nadejda Tolokonnikova, 22 ans, Ekaterina Samoutsevitch, 30 ans, et Maria Alekhina, 24 ans, qui comparaissent depuis fin juillet et sont en détention provisoire depuis cinq mois.


Les prévenues doivent répondre de « hooliganisme » et d’« incitation à la haine religieuse » pour avoir chanté le 21 février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une « prière punk » dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, demandant à la Sainte Vierge de « chasser Poutine » du pouvoir.


Le procureur a requis trois ans de camp contre chacune d’elle, expliquant avoir tenu compte de leur casier judiciaire vierge et du fait que deux de ces femmes avaient des enfants en bas âge. La peine maximale est de sept ans de camp.

Les avocats de la défense ont plaidé la relaxe.


Journée mondiale de soutien pour leur libération


L’affaire a pris une dimension internationale. Des rassemblements en faveur des Pussy Riot auront lieu en Russie et dans de nombreuses villes à l’étranger, de Varsovie à Sydney en passant par Paris et New York.

Les trois femmes ont reçu ces dernières semaines de nombreuses marques de soutien du monde entier.


Jeudi, l’ex-membre des Beatles Paul McCartney a assuré que « lui-même et beaucoup d’autres qui croient à la liberté d’expression feront tout ce qui est en leur pouvoir pour (les) soutenir, (elles) et l’idée de liberté artistique ».


D’autres artistes comme Madonna, Sting et Yoko Ono, la veuve de John Lennon, avaient auparavant déjà exprimé leur solidarité.


En Russie, l’affaire a profondément divisé la société, de nombreux prêtres et fidèles dénonçant la profanation de la cathédrale et une attaque en règle contre l’Eglise. Mais d’autres, y compris au sein de l’Eglise, ont jugé les poursuites à leur encontre et leur maintien en détention disproportionnés par rapport aux faits qui leur sont reprochés.


« De possibles conséquences » pour Poutine


Dans ce contexte, la juge chargée du procès, Marina Syrova, a été placée jeudi sous protection de l’Etat à la suite de menaces qui émaneraient de partisans du groupe.


Selon un sondage de l’institut Levada, cité vendredi par le quotidien Vedomosti, la cote de popularité de Poutine est au plus bas depuis son arrivée à la tête de la Russie en 2000, avec seulement 48 % de personnes satisfaites contre 25 % d’insatisfaites. En mai dernier, une enquête d’opinion faisait état de 60 % de satisfaits et de 21 % d’insatisfaits.

Face à la résonance de l’affaire des Pussy Riot, Poutine a semblé plaider début août en faveur d’une certaine indulgence, estimant que les jeunes femmes ne devaient pas être jugées « trop sévèrement ».


Dans une interview publiée vendredi par le journal Novaïa Gazeta, une des prévenues, Ekaterina Samoutsevitch, a estimé que l’issue du procès ne dépendrait pas du « principe de justice », mais de « la crainte de Poutine devant les possibles conséquences (négatives) pour lui à l’automne 2012, où notre incarcération aura une importance particulière ».

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Proces-des-Pussy-Riots.-Le-jugement-attendu-ce-vendredi_39382-2104887_actu.Htm


Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 15:33

pussy riot

Depuis mars 2012, Ekaterina Samoutsevitch, Maria Alekhina et Nadejda Tolokonnikova, trois membres du groupe punk féministe « Pussy riot » sont emprisonnées pour avoir chanté une « prière » anti-Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.


C'est pour avoir voulu contester le soutien apporté par le patriarche Kirill, dirigeant de l’église orthodoxe au candidat Vladimir Poutine qu'elles risquent sept ans de prison pour «hooliganisme ». Le verdict sera rendu le 17 août, et c'est Vladimir Poutine en personne qui décidera de l'issue du procès.


En plus d’être inacceptables, les conditions de détention de ces trois jeunes femmes sont plus qu'intolérables (manque de nourriture, d'hygiène, de sommeil...), et s'ajoutent aux problèmes de santé que rencontre l'une d'entre elles.


En Russie, l’absence de démocratie a déjà été remise en question avec les manifestations qui ont fait suite à la réélection de Poutine.

 

De plus, l’État, influencé par l’Église et ses valeurs conservatrices, nie totalement les droits des femmes, avec par exemple la remise en question du droit à l'avortement et l'impunité des violences conjugales. Le pouvoir de contestation, droit fondamental dans une démocratie, est quant à lui fortement réprimé et le procès de ces trois activistes est fait pour « montrer l'exemple ».


Nous ne pouvons donc qu'être solidaires avec les Pussy Riot, de leurs performances artistiques féministes, contestataires. Nous demandons leur libération immédiate et l'arrêt des poursuites contre les opposant-e-s au régime autoritaire de Poutine.


Le NPA appelle donc à participer massivement au rassemblement de soutien qui se tiendra le 17 août à 12h30 place Stravinsky à Paris ainsi que plusieurs villes de France.


Certains-avaient-crie-au-blaspheme-apres-la-prestation-des-.jpg

Ci-dessous l’appel à manifester :

Les organisations signataires* appellent à un rassemblement pour la libération immédiate de Nadejda Tolokonnikova, Maria Alekhina et Ekaterina Samoutsevitch, membres du collectif punk féministe russe Pussy Riot :

 

ce rassemblement aura lieu en même temps qu’un rassemblement similaire organisé à Moscou, et dans plusieurs autres villes à travers le monde, à quelques heures du verdict, attendu le 17 août en début d’après-midi.


Le procureur a requis contre les trois jeunes femmes 3 ans de camp, pour 3 minutes de chanson.


Les trois jeunes femmes du groupe punk féministe russe Pussy Riot ont participé le 21 février 2012, dans la Cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, à une prière punk intitulée «Sainte Vierge chasse Poutine». Aucune dégradation du lieu de culte n’a été constatée et aucune insulte envers les croyants n’a été prononcée. Elles ont pourtant été rapidement arrêtées et sont accusées de «vandalisme aggravé, d’incitation à la haine religieuse et de sabotage des valeurs et du fondement spirituel du pays».


Les jeunes femmes plaident «non coupable», rejettent l’acte d’accusation formulé contre elles et affirment que leur action n'avait pas un caractère religieux, mais politique. Par cette entreprise, elles tenaient à dénoncer l’utilisation politique de l’Eglise orthodoxe par le régime. Ce spectacle s’inscrivait dans un cadre de protestation plus large contre Vladimir Poutine et les élections frauduleuses en Russie.


L’affaire des Pussy Riot est symbolique de la répression grandissante de toute forme de contestation en Russie. Elle met en lumière les dérives inquiétantes d’autorités prêtes à utiliser la justice comme arme politique pour combattre ses opposants pacifiques. Le procès des Pussy Riot a été incontestablement d’une grande iniquité. La peine requise par le procureur est clairement disproportionnée par rapport à la performance politique et artistique des trois jeunes femmes, qui n’ont fait qu’utiliser leur droit internationalement reconnu à la liberté d’expression.

 

Les organisations signataires appellent aujourd’hui toutes celles et ceux qui défendent la liberté d’expression, et la liberté artistique, les droits humains, les principes démocratiques et féministes à se rassembler à Paris, ce vendredi 17 août 2012, à 12h30, afin de demander la libération immédiate des membres du groupe Pussy Riot !


*Organisations signataires :

 

Amnesty International France, Association Russie-Libertés, Convoi Syndical pour la Tchétchénie, FreePussyRiot.org France, Fédération Internationale des ligues des Droits de l'Homme (FIDH), Ligue des droits de l’Homme, Mouvement des Jeunes Socialistes, Les Jeunes écologistes, Osez le Féminisme !, Syndicat SUD-PTT.

 

Avec le soutien de l’Union syndicale Solidaires.



Une journée internationale de solidarité avec les Pussy Riot a été organisée pour le 17 août.

A Paris, le rassemblement se tiendra donc :


Le vendredi 17 août à 12h30 place Stravinsky (Paris 4ème arrondissement, à côté du centre Pompidou).

Pour rappel, les Pussy Riot sont des militantes féministes punk qui sont actuellement emprisonnées et poursuivies par Poutine et l'Episcopat pour avoir chanté une prière anti-Poutine (de moins d'une minute) dans la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou. Le chef d'accusation est: "vandalisme aggravé, incitation à la haine religieuse et sabotage des valeurs et du fondement spirituel du pays». Elles encourent jusqu'à 7 ans de prison et sont déjà victimes de mauvais traitements.

Le but de leur action avait pour but de démontrer les liens entre l'Etat et l'Eglise en Russie, le texte de la chanson, intitulée « Vierge Marie, deviens féministe, délivre-nous de Poutine! », mentionnant la corruption de l'Eglise, ainsi que l'interdiction des Gay Prides en Russie.

Il est donc important d'être présent-e-s et visibles vendredi pour dénoncer la répression du mouvement féministe en particulier et la liberté d'expression en général, mais aussi tout simplement pour soutenir des militantes qui vont payer le prix fort pour leur engagement féministe et révolutionnaire.

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 15:24
JPEG - 41.3 ko

jeudi 16 août 2012 - 10h53

Les manifestations contre la guerre en Iran se multiplient devant la résidence du premier ministre israélien à Tel- Aviv.


Des centaines de manifestants se sont déjà rassemblés plusieurs fois en ce mois d’août devant le récent immeuble résidentiel, dont Ehoud Barak occupe le 14ème étage.

 

Et ils se promettent de continuer, tandis que la polémique se développe en Israël sur l’opportunité d’attaquer l’Iran et sur les pertes que cela pourrait occasionner pour Israël.


Des militants de diverses associations, de Gush Shalom au Meretz en passant par le parti communiste, s’opposent à la politique guerrière des dirigeants israéliens et notamment du premier ministre Benjamin Netanyahou, dont ils réclament la démission.


Dimanche soir et mardi soir les slogans fusaient : "Non aux bombardements sur l’Iran !", "Armageddon ? Non merci !" "Un Moyen-Orient sans nucléaire !", tandis que les manifestants tournaient autour de ce luxueux building occupés par nombre de magnats israéliens.


Par ailleurs des pétitions ont été lancées et signées y compris par des universitaires israéliens de renom, pour demander aux pilotes de refuser de bombarder l’Iran.

 

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article129500

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 15:20

nd des landes-copie-1

30 juillet 2012
  

2000 ha de terres agricoles seraient massacrés si le projet d’aéroport se concrétisait.


2000 hectares en moins dans le bassin laitier de Notre Dame des Landes ce sont 600 emplois qui disparaissent. Autour d’un exploitant agricole se greffent six emplois : ouvrières et ouvriers de fermes et de CUMA, de l’industrie laitière, d’entretien-vente de machine-outils, vétérinaires, etc... 100 exploitant-es disparaîtraient avec ce projet, soit 600 emplois pérennes.


Le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes, c’est la disparition de 600 emplois !


Les terres agricoles sont l’outil de travail de plusieurs centaines de salarié-e-s agricoles (fermes, coopératives, usines de transformation et de conditionnement ?). Ces terres nourricières, travaillées depuis des siècles, doivent poursuivre leur vocation : nourrir les populations alentour. Pourtant, d’année en année, cet outil se réduit. La Loire Atlantique est dans le peloton de tête de la stérilisation des terres agricoles : 16% des terres du département sont déjà bétonnées.

Création d’emplois : nous ne sommes pas dupes !


Le transfert de l’activité aéroportuaire du sud au nord du département, à notre époque de crise écologique (la capacité de NDL ne serait pas supérieure à celle de Bouguenais !) n’impliquera pas d’augmentation du personnel aéroportuaire, mais une diminution comme chaque « modernisation ».

 

Les entreprises (Vinci) de construction s’engagent verbalement à « favoriser » la main d’ ?uvre locale mais nous savons bien que le chantier terminé, les ouvriers repartiraient...sur d’autres chantiers. Ceux qui prétendent que ce projet sera source de nombreux emplois nouveaux devraient prendre en compte le solde des emplois. Ne perdons pas ceux qui sont liés à de l’économie locale.


L’AÉROPORT DE NOTRE DAME DES LANDES : PROJET INUTILE IMPOSÉ.


Gourmand en argent public, néfaste pour l’environnement, l’économie et l’aménagement du territoire, ce projet est inutile. Le Grand Ouest est déjà sur-doté en équipements aéroportuaires. Nous ne pouvons pas accepter un tel gaspillage de l’argent public (pas perdu pour tout le monde !), tant de destructions économiques, écologiques et sociales pour servir les intérêts d’une entreprise privée de travaux dits publics.


Nous, syndicalistes de toutes obédiences, exigeons l’abandon pur et simple de ce projet !


Confédération Paysanne - 31 Bd Einstein CS12316 - 4323 Nantes cedex 3 - cp44@free.fr

Union syndicale solidaires - 9 rue Jeanne d’Arc 44000 Nantes - solidaires44@orange.fr

30 juillet 2012

 

POUR SIGNER LA PETITION : http://www.petitionpublique.fr/Peti...

 

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 14:57
  • Les actes homophobes dans le pays et dans le monde sont en constante et inquiétante augmentation, et il n'est plus un secret aujourd'hui de dire que ces actes vont se multiplier dans les semaines et les mois qui viennent avec l'avènement du mariage et de l'adoption pour tous d'ici à début 2013. Et que nous le voulions ou non, ce déluge de violence fait des victimes plus nombreuses tous les jours. Mais plus grave encore, est l'homophobie quotidienne, banalisée, même pas honteuse. 

    Forts des constats que nos deux associations ont fait, tant chacune de leur côté qu'en commun, notamment lors de l'article sur les tweets homophobes, &braiseZ et Rainbow Brest ont décidé d'unir leurs forces afin de contrer les LGBT phobies, et de prendre par tous les moyens le mal à la racine. 

    Le 31 Aout, à Brest, nous lancerons la campagne Let Us Be. Nous vous donnons tous et toutes rendez-vous à 21 heures au 4 rue Ernest Renan, afin de lancer avec nous une campagne différente pour l'amour, la tolérance, la diversité. Vivre ensemble, aujourd'hui, c'est possible !

    Plus d'information sur le site de la campagne

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 14:34

 FMI BM dette

Un rapport de la Banque mondiale indique que les transferts d'argent des migrants vers leur pays d'origine ont totalisé 372 milliards de dollars en 2011, soit une hausse de 12,1 % sur un an, et pourraient atteindre près de 400 milliards en 2012.

 

Ces chiffres, qui de l'aveu même de la Banque mondiale sont sous-estimés, représentent trois fois l'aide au développement versée par les pays riches.


L'Inde avec 64 milliards de dollars et la Chine avec 62 milliards en ont été les principaux destinataires, suivis par le Mexique (24 milliards), les Philippines (23 milliards) ou encore l'Égypte (14 milliards) et le Nigeria (11 milliards).

 

Dans un certain nombre de pays, cet argent représente une part importante des ressources. Ainsi au Tadjikistan, ces transferts constituent 31 % du produit intérieur brut ; au Lesotho, 29 % ; en Moldavie 23 %, etc.


Le rapport indique aussi que, malgré la crise, la baisse de ces envois de fonds de la part des migrants est restée limitée.

 

Les auteurs du rapport ont même noté que les transferts avaient « continué à alimenter un flux régulier de devises étrangères en direction des pays d'origine, à un moment où l'aide internationale et les investissements directs à l'étranger ont nettement fluctué ».

 

Les analystes qualifient les transferts par les migrants « d'une des sources les moins volatiles de revenus en devises étrangères pour les pays émergents ».


C'est dire les efforts considérables que font les travailleurs immigrés pour envoyer des fonds à leur famille. L' aide aux pays pauvres... vient d'abord des pauvres eux-mêmes.


David MARCIL

 

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2298&id=33

Repost 0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg