Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:35
Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:30
Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 09:55

mich 2

*

A l 'aube du 21ème jour de grève de la faim, la direction du CMB/Arkéa n'a pas bougé d'un iota.


Force est de constater que la situation est bloquée.

J’ai, conformément à ce que j’avais annoncé, décidé de poursuivre ma grève de la faim, pour une durée illimitée.

Je le redis, ce n'est pas l'acte d'un désespéré ou d'un demi-fou; je suis "une personne vulnérable" oui, face à une banque, sans doute, (et qui ne l'est pas, vulnérable, face aux puissances de l'argent?). Et aujourd'hui plus que jamais dans cette lutte inégale.


Mais c'est bien un acte politique, un acte de dignité que je réalise là.


C'est ce combat, ou la rue et la misère. La mort physique ou la mort civile, la mort par intoxication bancaire, faute d'un toit, notamment. Toutes les deux à petit feu.


Ma détermination est donc totale.


J’ai demandé à mes avocats de travailler à tous les moyens utiles à la défense de mes intérêts, mais également de veiller à ce que ma santé, mise en danger par l'obstination de certains puissants à ne pas faire un geste, (puissants qui eux, à n'en pas douter, mangent bien, dorment bien, et n'ont pas d'angoisses matérielles quant à leur avenir), ne soit pas mise en danger pour rien.


Au début de ce vingt-et-unième jour de mon action, mon état de fatigue est profond. Ma santé va se détériorer progressivement et de plus en plus rapidement, je le sais.


La banque, par son silence, témoigne de son profond mépris à mon égard, mais aussi à l'égard de ses clients et de ses « sociétaires » à qui elle montre finalement le peu de cas qu'elle fait des valeurs mutualistes...

Chacun devra donc assumer les conséquences de ses actes. De son inaction, de son action.


J’en appelle solennellement à toutes et tous ceux qui veulent me soutenir, et à travers moi, engager également ce combat pacifique, pour eux, pour leurs enfants, leurs petits-enfants, pour les 776 000 ménages habitants de ce pays surendettés. Pour dénoncer l'hypocrisie totale d'un système qui fait tout pour vous pousser à consommer, à vous endetter d'une main, pour vous reprendre de l'autre bien plus que ce qui vous a été prêté.


Vous pouvez m’aider, aider tous les surendettés concrètement, en vous organisant, en vous regroupant en collectifs, en comités, et en décidant des actions de soutien devant les agences du Crédit Mutuel de Bretagne et ailleurs selon les modalités que vous jugerez les plus appropriées.


Ne nous mentons pas: chaque jour compte. Et va compter de plus en plus.


J’en appelle également à toutes les forces politiques progressistes, qui disent vouloir mettre l'humain au cœur de la société, qui disent vouloir battre la finance, remettre les banques au pas... à m’apporter leur soutien dans ce combat inégal.


Vous pouvez enfin signer et faire signer la pétition de soutien ici :

 

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article134031

Michel Madec

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 14:27

logoNPA29

Le 18 mars dernier, une caravane de 14 sans-papiers et de militant-e-s en soutien est partie de Paris pour se rendre au Forum Social Mondial de Tunis, en passant par la Belgique et l’Italie.

 

Parvenue à Tunis, la caravane s’est trouvée bloquée dans le port par les autorités tunisiennes. La caravane, contrainte de reprendre le bateau, est en ce moment en train de retourner vers Gênes. Les 14 militant-e-s sans papiers courent, à leur arrivée en Italie, de très graves risques d’être placés en centre de rétention et expulsés.


Le NPA condamne cette situation discriminatoire et inique, ainsi que les législations nationales, européennes et internationales qui sanctionnent toujours plus durement les migrant-e-s dans la logique du « tout sécuritaire », faisant de nos frontières des murs toujours plus infranchissables.


Le NPA se bat aux côtés de celles et ceux qui se battent contre le racisme institutionnalisé et les machines sécuritaires criminelles mises à sa disposition.


Il appelle à se rassembler ce soir à 17h30 devant l’Ambassade d’Italie à Paris (51, rue de Varennes), pour exiger :


- Que ces personnes soient ré-admises en Italie sans aucune poursuite ni procédure de rétention ni d'expulsion

- Un moratoire sur les négociations entre l'Union Européenne et la Tunisie sur les accords migratoires tant que la Tunisie ne sera pas dotée d'institutions permanentes et n'aura ratifié les conventions internationales relatives aux droits des migrants.

- La liberté de circulation et d'installation pour toutes et tous.


Ce ne sont pas les sans-papiers et les migrant-e-s qui sont un problème, c’est les politiques racistes et la violence sécuritaire.

 

La possibilité de retour de la caravane en France dépend d’un choix politique des gouvernements italien et français : imposons-le !

Repost 0
NPA QUIMPER - dans NPA
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 14:03

Claude Léostic dans la Muqata avec Yasser Arafat
*

Communiqué de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, dont la LDH est membre.

*
En janvier dernier, Claude Léostic a été interrogée et fouillée au poste frontière de Calais, le motif : son mandat de présidente de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine.

*

Le 31 janvier dernier, lors d’un déplacement privé à Londres, la présidente de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine a été isolée, fouillée et interrogée par des agents de la Police de l’Air et des Frontières et des douanes au poste frontière de Calais, au prétexte que son nom est apparu sur une liste de personnes à contrôler.

 

Un des motifs de cet interrogatoire était « entre autres » son mandat de présidente de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine. A son retour du Royaume-Uni, le mardi 5 février, le même interrogatoire s’est produit.


La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine regroupe, depuis 1993, les ONG françaises les plus importantes, elle est interlocutrice des pouvoirs publics et reconnue par les acteurs politiques.


Manuel Valls a été alerté par courrier du comportement de ses services mais n’a pas donné suite à notre interpellation.

 

La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine demande que le ministre de l’Intérieur fournisse une explication officielle sur les raisons ayant conduit à la fouille et à l’interrogatoire de sa présidente. Elle demande enfin que son nom soit immédiatement retiré de la base de données du ministère concernant des suspects potentiels.


La solidarité internationale, en particulier avec la Palestine n’est pas un délit.

 

Il est inconcevable dans un Etat de droit de soupçonner une personne d’activités malveillantes au simple titre qu’elle est engagée dans un mouvement associatif, basé sur l’exigence du droit international, qui plus est, solidaire des droits des Palestiniens.


Paris le 22 mars 2013.

*

http://www.ldh-france.org/Quand-la-police-francaise-harcele.html

 

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article134375

*

Commentaire: Le NPA  assure notre camarade brestoise de tout son soutien!

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 13:34

*

Par Agnès Rousseaux (25 mars 2013)

*

« Nous avons réussi à créer de la misère et du mal-être dans des sociétés d’opulence matérielle », assène Vincent Liegey.

*

L’ingénieur et porte-parole du Parti pour la décroissance ne se contente pas de pourfendre le mythe de la croissance infini. Lui et les co-auteurs du livre « Un projet de décroissance » proposent d’accorder à chacun une « dotation inconditionnelle d’autonomie » : un revenu d’existence qui pourrait ouvrir bien des horizons. Et une invitation à nous questionner sur le sens de notre société.

 

Basta ! : Instaurer un revenu de base, aussi appelé revenu d’existence ou allocation universelle, est une revendication qui commence à émerger. Vous faites une nouvelle proposition en ce sens. En quoi votre projet est-il original ?


Vincent Liegey [1] : Le revenu d’existence consiste à donner à tous, de la naissance à la mort et de manière inconditionnelle, un revenu. C’est une idée très ancienne que l’on a contribué à exhumer, mais avec un regard critique : ce type de revenu peut très bien s’inscrire dans le système économique actuel, sans le renverser ni le questionner. Même Milton Friedman, l’un des pères du néolibéralisme, était favorable à un revenu d’existence – en supprimant minimas sociaux et syndicats, et en laissant agir la « main invisible » du marché ! Nous avons développé une proposition, la dotation inconditionnelle d’autonomie (DIA), qui s’appuie sur les réflexions passées, mais qui se situe hors du système marchand. Un revenu de base « démonétarisé », en quelque sorte.


Comment ce revenu sera-t-il versé aux citoyens ?


Nous proposons une DIA distribuée non pas en euros, mais en droits d’accès, en droits de tirage sur les ressources, et en système monétaire alternatif. Il s’agit de donner à tous ce qui est nécessaire pour avoir une vie décente et frugale : un « droit de tirage » sur le foncier, pour permettre à chacun d’avoir un logement, un local d’activité ou un lopin de terre pour être autosuffisant en nourriture.

 

Un droit de tirage sur les ressources naturelles de base, comme l’eau, le gaz et l’électricité : les premiers kWh ou m3 seraient gratuits. Et le tarif devient ensuite progressif pour pénaliser les consommations jugées excessives. Pourquoi devrait-on payer au même prix l’eau pour boire ou faire la cuisine, et celle pour remplir sa piscine individuelle ou laver son 4x4 ? La DIA donnerait également un droit d’accès, gratuitement, aux services publics, à l’éducation, à la culture, aux services de pompes funèbres... Et, troisième élément, une partie de la DIA serait versée en monnaie locale, pour encourager la consommation locale, par exemple pour l’alimentation ou l’habillement.

Lire la suite

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 13:15

mich 2

*

lundi 25 mars 2013 - 12h35

RASSEMBLEMENT AU KIOSQUE de MORLAIX MARDI 26 MARS A 10H 45

*

en soutien à Michel Madec, en GREVE DE LA FAIM depuis le 6 mars. Il est en lutte contre sa banque qui l’a contraint au surendettement et qui veut le mettre à la rue pour apurer ses dettes. Avis à tous les précaires, surendettés, pauvres, exclus et autres révoltés en vue de la création d’un collectif de soutien à Michel et plus si affinités.

*

Et toujours la pétition:
*
 

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article134031


Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 12:33

*

Le 25 mars, cela fera 100 jours que Sombath Somphone a disparu après avoir été l'une des principale figure du Forum populaire Asie-Europe (AEPF), réuni à Vientiane en octobre dernier.

Il est demandé que des coups de téléphone répétés et des envois de fax multiples soient assurés ce jour, pour  faire savoir à l'ambassade du Laos dans le maximum de pays, notre mobilisation en sa défense.

Pour info, voir sur ESSF:
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?mot8798

Ambassade du Laos:

Tél: 01 45 53 02 98

Fax: 01 47 27 57 89

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 12:01

3-accords-FG-FASE-PC622.preview

24 mars 2013 à 17:07

Strasbourg, Clichy-la-Garenne, Montreuil... Jean-Luc Mélenchon souhaite des listes autonomes dans une soixantaine de villes en 2014.

Le Parti de gauche (PG) souhaite que le Front de gauche, auquel il appartient, présente des «listes autonomes» dès le premier tour des municipales dans au moins «une soixantaine de grandes et moyennes villes», a annoncé Jean-Luc Mélenchon lors de la clôture du 3e congrès du PG.


«Nous présenterons des listes autonomes dans au moins soixante villes moyennes et grandes et dans toutes les capitales régionales», a annoncé Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche.


«Dans les semaines à venir, dans toutes les grandes villes pour commencer, le PG va localement prendre contact avec ses partenaires du Front de Gauche et tous ceux qui, à gauche, refusent la politique d’austérité du gouvernement, pour avancer sur ces listes», annonce le Parti de Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué qui dresse la liste des villes qui «d’ores et déjà» «répondent à cette ambition».


«Nous ferons évidemment appel à nos partenaires du Front de gauche, et donc le Parti communiste, pour construire ces listes», a précisé à l’AFP Eric Coquerel, secrétaire national du PG.


Sont concernées : Nancy, Reims, Chaumont, Besançon, Dole, Lons-le-Saulnier, Strasbourg, Dijon, Nevers, Mâcon, Rennes, Lorient, Nantes, St-Nazaire, Angers, La-Roche-S/Yon, Cognac, Poitiers, Soissons, St Quentin, Beauvais, Lille, Lisieux, Caen, Cherbourg, Rouen, Limoges, Clermont-Ferrand, Tours, Rodez, Toulouse, Colomiers, Tarbes, Bergerac, Périgueux, Bordeaux, Nimes, Montpellier, Lyon, Villeurbanne, Grenoble, Chambéry, Annecy, Gap, Marseille, Avignon, Toulon, Nice, Cannes, Paris, St-Ouen, St-Denis, Montreuil, Argenteuil, Cergy, Evry, Massy, Corbeil-Essonne, Clichy-la-Garenne.

*

http://www.liberation.fr/politiques/2013/03/24/municipales-le-parti-de-gauche-souhaite-des-listes-autonomes-dans-60-villes_890889

*

Commentaire: Ni Brest, ni Quimper, ni Morlaix...

 


Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 11:42

bank.jpg

*

Par Michel Husson le Dimanche, 24 Mars 2013

 

Le plan imaginé par l’Eurogroupe pour Chypre témoigne de la violence des politiques européennes et de la capacité des dirigeants européens à aggraver la crise qu’ils sont censés gérer.

 

Ils n’ont pas hésité à remettre en cause leur respect de la propriété privée, en l’occurrence leur engagement à garantir les dépôts bancaires jusqu’à 100 000 euros, au nom d’un principe supérieur : faire payer aux citoyens la facture de la crise. Ils se trouvaient dans le cas de Chypre face à un petit pays (0,2 % du PIB européen) mais qui avait besoin, pour recapitaliser ses banques, d’une « aide » de 15,8 milliards d’euros, à peu près équivalente à son PIB annuel.


Cela s’explique par la taille énorme des actifs bancaires de Chypre:

 

150 milliards d’euros, soit près de 9 fois le PIB. Elle illustre le rôle de plaque tournante pour les investissements russes « round-cycling » qui ne font que transiter par Chypre pour être réinvestis en Russie : ainsi, plus de 50% des investissements dans l'immobilier russe viennent de Chypre, qui est le deuxième investisseur étranger en Russie.


Le plan initial prévoyait une aide de 10 milliards d’euros, conditionnée à un prélèvement de 5,8 milliards sur les dépôts se répartissant ainsi : 2 milliards sur les dépôts en dessous de 100 000 euros et 3,8 milliards au dessus. Ses effets auraient été catastrophiques, avec une énorme ponction sur le pouvoir d’achat mais son annonce a suffit à déclencher une panique bancaire et un bras de fer entre la Russie et l’Union européenne. La pression populaire a heureusement conduit au refus de ce plan, mais le mal est fait et les conséquences sont difficiles à prévoir : un effet en retour sur la situation grecque, voire espagnole, n’est pas exclue, puisque dorénavant une ponction directe sur les dépôts est entrée dans le domaine du possible.


La vraie question est de savoir ce qu’il aurait fallu faire.

 

L’idée de faire payer les oligarques russes est paradoxalement subversive, puisque les institutions européennes légitiment un projet consistant à faire payer la crise à ceux qui ont profité du capitalisme financier et non au peuple qui n’est en rien responsable de la crise. On pouvait recueillir la même somme en prélevant 15 % (et non 9,9 %) sur les seuls dépôts supérieurs à 100 000 euros. Cela impliquait à terme l’abandon du statut de « paradis bancaire » de Chypre, mais le pays pourrait se recentrer sur ses autres ressources, notamment les réserves de pétrole et de gaz récemment découvertes, et assainir en partie sa situation financière.


Les dirigeants européens faisaient preuve ces temps derniers d’un optimisme obscène en affirmant que la crise des dettes était dorénavant sous contrôle, oubliant le prix à payer pour « rassurer » les marchés financiers, à savoir le saccage de pays entiers, et en particulier de la Grèce.

 

Mais le choc chypriote montre que rien n’est terminé et que la troïka est prête à pousser jusqu’à l’absurde la violence de ses politiques.

 

La leçon à en tirer est double : que seules les résistances sociales peuvent répondre à cette violence et que les occasions de mobilisation n’ont pas disparu. Mais elles ont besoins de s’appuyer sur une alternative radicale qui passe par l’annulation des dettes illégitimes, la taxation des revenus du capital (seulement 10 % à Chypre !), la socialisation des banques et à l’échelle européenne une logique de solidarité. Chypre pourrait donner l’exemple, non pas par une sortie de l’euro qui ne règlerait rien, mais plutôt par des mesures de rupture en ce sens, allant jusqu’à l’émission directe de monnaie par le Banque centrale.

*

Source : http://hussonet.free.fr

Repost 0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg