Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 11:09
pref1.jpg
pref2.jpg
pref3.jpg
pref4.jpg
Casss papiers
(Collectif d'Actions, de Soutien et de Solidarité avec les Personnes Sans-Papiers) 

 

Le 29 février dernier, Laïla et sa petite fille de 3 ans Inès étaient convoquées au commissariat en vue d'être expulsées vers le Maroc. Suite à une mobilisation, les autorités se sont contentées de les "assigner à résidence" pour une durée de 45 jours.


Laïla est arrivée en France en 2006 pour suivre ses études.

 

Après l’obtention d'un master professionnel, elle a trouvé du travail. Mais son titre de séjour n'ayant pas été renouvelé, elle a perdu le droit de travailler. En 2008, Laïla a eu une petite fille, Inès, née en France et scolarisée à l'école Bellevue à Brest.


Depuis le 29 février dernier, Laïla doit se présenter au commissariat Colbert tous les deux jours pour signer un registre de présence (comme les criminels ?) . Le 12 avril dernier, cette assignation a été renouvelée pour 45 jours.

 

La préfecture ne démord pas de son objectif initial : l’expulsion à tout prix.


Cette peur de l'expulsion que la préfecture manie comme une épée de Damoclès envahie leur quotidien et empêche Laïla et sa fille de faire tout projet d'avenir. D'autant plus que la petite étant née hors mariage, cette expulsion mettrait leur vie en danger, le Maroc étant un pays où les islamistes sont de plus puissants et où la charia fait office de loi.


Laïla et Inès vivent en France et doivent pouvoir y rester ! Parce qu'elles y ont construit leur vie, parce qu'elles y ont leurs amis et leurs copains, nous refusons leur expulsion.


Parce que cette situation de précarité et d'insécurité quotidienne n'a que trop duré, nous exigeons des papiers pour Laïla et Inès.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 08:42

16186.preview

  • Par Europe1.fr

     

    Publié le 2 mai 2012 à 08h22

    L'ONG écologiste Greenpeace a réalisé une nouvelle opération-surprise pour dénoncer le manque de sécurité des centrales nucléaires françaises. Un militant a réussi à survoler la centrale nucléaire de Bugey, dans l'Ain, avant de lâcher un fumigène sur la centrale et de faire atterir son engin sur le site.

     

    "Ce matin Greenpeace a survolé la centrale du Bugey pour illustrer la vulnérabilité des installations à la menace aérienne", a confirmé l'ONG mercredi matin sur son compte Twitter. Le militant écologiste a été interpellé dans la foulée par les gendarmes du PSPG selon les informations obtenues par Europe 1.
Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 15:40

1612924622.jpg

 

ASSOCIATION FRANCE-PALESTINE SOLIDARITÉ
GROUPE DU PAYS DE CORNOUAILLE.
 
Le 17 avril dernier, journée des prisonniers palestiniens, environ 1200 d’entre eux, de toutes tendances politiques, ont lancé une grève de la faim illimitée.

 

Le mouvement se développe et aujourd’hui environ 2300 prisonniers (sur 4700) y participent.

 

Ils protestent contre des pratiques contraires aux droits de l’homme que sont la détention prolongée au secret de certains prisonniers et la détention administrative qui concerne plus de 320 prisonniers détenus, sans avoir été inculpés ni jugés, pour des périodes de 6 mois indéfiniment renouvelables.

 

Ils protestent aussi contre des mesures répressives, accrues contre les grévistes de la faim: refus des visites des familles, des avocats, des médecins indépendants (comme les médecins israéliens, membres de "Médecins pour les Droits de l’Homme-Israël"), transferts répétés, mise en détention au secret, et, dans certaines prisons, confiscation du sel, seul aliment ingéré par les grévistes de la faim.


Le groupe du Pays de Cornouaille de l’Association France-Palestine Solidarité est très inquiet devant l’état de santé de certains prisonniers dont plusieurs mènent une grève de la faim de longue durée:

 

_ deux prisonniers en sont à leur 63e jour (au 1-5-2012) de grève de la faim et leur santé se dégrade dangereusement;

_ deux autres en sont à plus de 50 jours, trois autres ont atteint ou dépassé 40 jours. La santé d’autres prisonniers, faisant également la grève des médicaments, se détériore rapidement.


Devant une telle situation, le groupe de l’AFPS du Pays de Cornouaille, estime qu’il est urgent d’apporter un soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim et appelle à participer nombreux à un rassemblement de la solidarité,

 

le vendredi 4 mai prochain, à 18 h, Place de la Résistance à Quimper.


------------------------------------------------------

 Brisons le mur du silence dans les médias qui ne font aucune mention des prisonniers en grève de la faim et qui n‘ont pas parlé (sauf dans certains journaux nationaux) de la grève de la faim de Khader Adnan (66 jours) et de Hana al-Shalabi (43 jours).

Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 15:11
1er mai brest 2012d
Cliquez sur la ville de votre choix:
Brest : 5.000 manifestants

Quimper : 2.500 manifestants

Carhaix : 400 manifestants

Quimperlé : 500 manifestants

Châteaulin : 150 manifestants

Morlaix : 1.500 manifestants
Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 14:58
1 mai 2012 à 12h51 - Le Télégramme


Ce mardi matin, ils étaient environ 150 manifestants à défiler dans la cité de l'Aulne pour ce 1er-Mai. Soit environ trois fois plus qu'à l'accoutumée. Dans la rue, des militants syndicaux de la CGT et la FSU, mais aussi des membres de partis politiques, dont le PS, le Front de Gauche ou le NPA.

1er mai. 150 personnes dans les rues de Châteaulin
Faits de société mardi 01 mai 2012 - Ouest-France
Aux environ de 150 personnes se sont réunies dans les rues de Châteaulin à l’appel de la CGT pour ce 1er mai. Les syndicats, plutôt habitués à compter sur une cinquantaine de sympathisants à battre le pavé, se sont réjouis de la forte mobilisation. Sur, qu’à 5 jours du premier tour de l’élection présidentielle, le contexte politique n’y est pas pour rien.
Le Front de Gauche de Noëlle Peoc’h, ainsi que le NPA et le PS ont défilé derrière les syndicats.
Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 14:24

1er-mai-brest-2012d.jpg

 

1er-mai-brest-2012a.jpg

 

1er-mai-brest-2012a.jpgb.jpg

 

1er-mai-brest-2012c.jpg

 

1er-mai-brest-2012h.jpg

 

1er-mai-brest-2012j.jpg

 

1er-mai-brest-2012k.jpg

 

1-mai-brest1.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 10:08

g3bD_ESc_KZiK103TH0XIzl72eJkfbmt4t8yenImKBVaiQDB_Rd1H6kmuBW.jpg

 


La crise et l’austérité touchent tous les peuples d’Europe. Pour protester contre la spéculation et les diktats de la Troïka, une mobilisation est organisée en Allemagne devant la BCE.

Le 19 mai, quelques jours après le premier anniversaire du mouvement des IndignéEs de l’État espagnol, la Conférence européenne contre l’austérité appelle à manifester dans les rues de Francfort. Ce sera l’aboutissement de trois jours d’actions dans le quartier des banques.

 

L’objectif est de réunir un maximum de monde devant le siège de la Banque centrale européenne (BCE), contre l’austérité, les coupes budgétaires, les privatisations, les baisses des salaires, les suppressions d’aides sociales, etc. Il est possible, par les pressions populaires, de faire reculer le pacte budgétaire et les conséquence antisociales et antidémocratiques qu’il porte. Mais au-delà, ce rassemblement est une étape pour la construction d’une convergence des luttes contre les politiques d’austérité en Europe.


La Troïka fait la loi


La crise de la dette continue de s’accentuer : après la Grèce, l’Italie ou l’État espagnol, la France est dans la ligne de mire des marchés… Au point que les traders allemands ont mis en place un outil spécialement destiné à spéculer sur sa dette.


L’idée de ces professionnels de la finance est de faire monter le taux d’intérêts des emprunts de l’État français. C’est dans les poches des salariéEs qu’il trouvera l’argent pour engraisser les banquiers. Un mécanisme de plus pour leur transférer nos richesses. Le FMI vient d’emprunter 430 milliards d’euros aux marchés en prévision de la faillite potentielle de ces pays. Un indice de plus de l’urgence de la situation.


Chômage, précarité, misère, sont les conséquences connues de la crise. Concrètement, cela se traduit par une augmentation de 40 % du taux de suicide, en un an, en Grèce, des jeunes, des salariéEs et des chômeurEs obligéEs de couper du bois à Athènes pour se chauffer, car le gaz est devenu trop cher, une pénurie de sparadrap à l’hôpital...


Les peuples résistent


Malgré cette situation désespérante, la colère commence à prendre le pas sur la résignation. Après une réduction de 22 % du Smic grec en février, la population est descendue massivement devant le Parlement. Dans l’État espagnol et au Portugal, les centrales syndicales ont organisé des journées de grève réunissant des centaines de milliers de personnes. À Prague, en avril, a eu lieu la plus forte mobilisation depuis la chute du Mur.


L’initiative est préparée en Allemagne par les mouvements Occupy de Francfort et Berlin, des associations et collectifs locaux, Attac Allemagne, des groupes d’extrême gauche, Die Linke... Elle est relayée en Grèce, en Autriche, en Belgique, dans l’État espagnol, en Italie, en Slovénie ou encore en France. Un collectif unitaire (réunissant notamment Attac, le CADTM, Solidaires, Transform et le NPA) s’est mis en place. Les collectifs contre la dette seront également au centre de la mobilisation.


Pour nous, la mobilisation du 19 mai a une importance particulière. Il s’agira du premier rendez-vous après la présidentielle, contre les plans de rigueur et le BCE. Cela en fait une échéance majeure pour la construction d’une riposte face à l’austérité, quel que soit le vainqueur le 6 mai prochain.


Elsa Péhuite, Lucien Soufyene et J-B Pelé

L’inscription pour partir en bus à la manifestation du samedi 19 mai

(40 euros l’aller-retour) peut se faire par mail,

à francfort@attac.org, par téléphone, au 01 56 06 43 62 (de 17h à 19h tous les jours en semaine)

ou auprès du NPA.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 09:44

1er mai

30 avril 2012 à 14h45 

 

À l'initiative de l'intersyndicale, un rassemblement aura lieu demain, à 10h30, à la maison des syndicats, à l'occasion de la Fête du travail (nos éditions des 27 et 28 avril).

 

L'Union locale CFDT de Carhaix appelle à son tour ses militants et sympathisants à participer à la manifestation, estimant qu'en cette période, «elle peut être un signe fort de pression pour être écoutés par le nouveau gouvernement».

 

Christian Troadec et la municipalité se joignent également à l'appel au rassemblement.

 

http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix/carhaix/1er-mai-rassemblement-a-carhaix-a-10h30-30-04-2012-1686815.php

Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 09:40

1er-mai-m rne-la-v

30 avril 2012 à 15h29 

 

CGT, FSU, Solidaires et Unsa.

 

Les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires et Unsa rappellent que la journée du 1er-Mai appartient à tous les travailleurs, demandeurs d'emploi et retraités. Cette journée de manifestation est aussi la journée de solidarité du monde du travail au-delà des frontières et des cultures, pour combattre le racisme et les discriminations. Elles appellent tous les Finistériens à se mobiliser pour venir manifester demain, dans les villes de Châteaulin, Carhaix, Quimperlé, Rosporden et Quimper où le rassemblement aura lieu place de la Résistance à 10h30.

Parti socialiste.

 

Le PS de Quimper appelle ses militants et sympathisants à participer nombreux au rassemblement du 1er-Mai à 10h30, place de la Résistance, derrière les organisations syndicales. Pique-nique de la fraternité initié par la Ligue des Droits de l'Homme de Quimper, à 12h30, sur le parvis de la MPT de Penhars. Rendez-vous mercredi, à 20h, à la fédération du PS 26 b, rue Aristide-Briand à Quimper, pour suivre le débat télévisé de l'entre-deux tours de l'élection présidentielle.

CFDT.

 

L'Union des retraités adhérents CFDT du Pays de Cornouaille appelle à rejoindre les syndicats professionnels CFDT participant aux rassemblements intersyndicaux prévus à Quimper et Quimperlé le 1er-Mai. Ce 1er-Mai doit être centré sur les préoccupations fortes des travailleurs actuels, salariés des entreprises privées, publiques, des travailleurs à venir, étudiants, lycéens, demandeurs d'emplois et des retraités.

 

http://quimper.letelegramme.com/local/finistere-sud/quimper/ville/1er-mai-manifestation-unitaire-a-10h30-a-quimper-30-04-2012-1686927.php

 


Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 09:17

 1er mai

30 avril 2012 à 15h34 

 

CGT, FSU, Unsa, Solidaires présentent un front syndical uni dans la perspective de ce 1er-Mai de l'entre-deux tours, pour lequel ils appellent à des rassemblements. Absence notable de la CFDT.

À l'occasion de ce 1er-Mai de l'entre-deux tours de la présidentielle, quatre organisations syndicales.


La CGT, l'Unsa, la FSU et Solidaires ont choisi de présenter un visage uni. Au-delà de leurs traditionnelles revendications («priorité à l'emploi», «lutte contre la précarité», «promotion des salaires») et de solidarité internationale des travailleurs, le contexte est particulier, marqué par les propos controversés du candidat Sarkozy sur le«vrai travail» et par son jugement sévère pour le monde syndical, particulièrement pour la CGT.

 

La CGT qui, affirmait-il encore dans Le Télégramme d'hier, «n'est plus un syndicat. C'est un parti politique qui appelle à voter François Hollande»... Tout en affirmant demeurer dans leur champ naturel d'action, les syndicats en question du plus radical (Solidaires) au plus réformiste (Unsa) ne cachent d'ailleurs pas leur hostilité envers le président sortant: «Il faut que Sarkozy passe àla trappe», confirme Gilbert Phelep (CGT), tout en estimant que son syndicat «ne franchit pas laligne jaune». «Nous souhaitons sanctionner fortement ce gouvernement», renchérit André Garçon, (Solidaires). Sabri Zidane (Unsa) explique, pour sa part, que «l'action syndicale ne s'interrompt pas pendant l'élection présidentielle».

 

Déclaration à laquelle Olivier Cuzon (Solidaires29) ajoute que «le combat syndical sepoursuivra aussi après le6mai»... Reste qu'une absence fait quelque peu désordre : non pas celle, traditionnelle, de FO, mais celle de la CFDT. Une absence qu'Olivier Cuzon ne «comprend pas», quand Gilbert Phelep indique la regretter: «On trouve ça dommage, d'autant que la CFDT participera à la manifestation nationale à Paris...».

Pratique
Rassemblement mardi à 10h30 place de la Liberté.

  • Patrice Le Berre

CFDT : «Positionnement partisan de la CGT»

La CFDT explique son refus de s'associer à l'intersyndicale évoquée ci-dessous : « À l'exploitation de cette journée par le Front national s'est ajouté l'appel de Jean-Luc Mélenchon: "Mobilisons-nous le 1er mai avec nos syndicats", explique Patrick Jagaille. Si le Front de Gauche est propriétaire de syndicats, laCFDT n'en fait pas partie. Cerise sur le gâteau, le candidat Sarkozy tente aussi d'instrumentaliser laFête du travail à son bénéfice électoral avec un mot d'ordre qui fleure mauvais le pétainisme». Le responsable de la CFDT estime qu'en «détournant l'objet du 1ermai, des politiques portent atteinte à l'autonomie des syndicats etdonc à une règle de base de la démocratie.

 

Le problème est que, dans le Finistère, des syndicats sesont engagés aussi dans cette dérive politique, comme la CGT, laFSU et Solidaires (...)». Et d'enfoncer le clou : «L'attitude générale de la CGT est sans ambiguïté puisque, avec un soutien très clair à la campagne du Front de Gauche et la diffusion d'un tract appelant à ne pas voter pour le sortant, elle a choisi un positionnement partisan qui facilite la campagne anti-syndicats de l'UMP, lui donne des arguments et justifie l'OPA de politiques sur le 1er-Mai. Cette situation confirme l'analyse de la CFDT duFinistère qui a considéré que les conditions n'étaient pas réunies pour un 1er-Mai authentiquement syndical. Dans ce contexte de confusion et de récupération politique, laCFDT du Finistère ne participera pas aux initiatives du 1er-Mai».

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/1er-mai-union-intersyndicale-partielle-a-10h30-a-brest-30-04-2012-1684940.php


Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg