Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 10:09

 

viewerf
vendredi 02 mars 2012

En marge de la réunion publique de Laurent Fabius, hier à Saint-Thégonnec, les opposants à la centrale ont tenu à se montrer.
Les opposants réaménagent leurs agendas et organisent leur action à Landivisiau. Tandis que Direct Energie et les élus donnent la priorité au calendrier de la concertation.
Surpris par une annonce qui ne devait arriver qu'à la fin du mois de mars, les opposants à la centrale à gaz profitent de chaque occasion pour maintenir la pression. Hier soir, à la salle des fêtes de Saint-Thégonnec, ils ont posé des autocollants et des affiches pendant le discours de Laurent Fabius, ancien Premier ministre en campagne pour le candidat socialiste François Hollande.
Mais pas de prise de parole intempestive : les membres de l'association Non à la centrale à Landivisiau ont attendu la fin du meeting pour venir en délégation autour de l'homme politique. Un dialogue de sourd, qui s'est terminé par une pirouette du député de Seine-Maritime, qui devait prendre son avion quelques dizaines de minutes après : « Vous en débattrez avec Marylise Lebranchu ».

Les opposants ne comptent pas en rester là. Dès ce soir, ils organisent une réunion publique, à l'espace des Capucins de Landivisiau. « Au départ, c'était une réunion d'information, explique Florent Laot, membre de l'association Non à une centrale à Landivisiau. Mais on va raccourcir cette partie pour s'organiser pour la suite, avec les autres associations de Briec, Brennilis, S-eau-S, les pêcheurs de l'Elorn, etc. »


En ligne de mire, la marche organisée samedi, à partir de 10 h, depuis le centre de Landivisiau jusqu'au site de la future implantation, zone du Vern. « Une fois arrivés à la zone du Vern, nous reviendrons vers la place Jeanne-d'Arc, où nous organiserons des prises de parole », précise Florent Laot. Une sorte de mouvement des indignés version léonarde.


Dès la semaine prochaine, le mouvement promet d'enfler, annoncent les opposants, qui comptent bien s'inviter aussi à la conférence de presse qui sera organisée dans les prochains jours par le maire de Landivisiau, Georges Tigréat, avec Direct Energie.

 

Cette réunion permettra de répondre à « une première urgence, souligne Fabien Choné, directeur général délégué de Direct Energie, lancer la concertation. » La méthode ? « Nous organiserons des groupes de travail pour répondre à chacune des questions, depuis l'impact sur l'environnement, à la santé, en passant par les retombées économiques, indique-t-il. On fera toutes les réunions locales nécessaires pour convaincre. »


 

Liza MARIE-MAGDELEINE

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Centrale-a-gaz-les-opposants-s-organisent-_40734-2050543------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:59
Separation-enfant_R.jpg

2 mars 2012

 

La préfecture du Finistère vient dese faire renvoyer dans ses buts par un jugement du tribunal administratif de Rennes, qui lui a imposé d'accorder un titre de séjour...

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:52

viewerf

2 mars 2012 à 07h47 

 

Après l'annonce de l'implantation d'une centrale au gaz sur la zone artisanale du Vern, à Landivisiau, les opposants au projet appellent à la mobilisation.


Ainsi, l'association «Landivisiau doit dire non à la centrale» et le collectif Gaspare organisent une réunion d'information, ce soir, à 20h30, à Landivisiau (espace des Capucins).

 

Demain matin, toujours à Landivisiau, une marche citoyenne de protestation partira à 10h de la place Jeanne-d'Arc. Plusieurs autres collectifs et partis politiques appellent à manifester leur rejet de cette centrale à l'occasion de ces deux rendez-vous.

 

C'est le cas, notamment, de «Brennilis doit dire non à la centrale ici et ailleurs», d'Europe Ecologie-Les Verts ou encore de l'UDB. À noter, enfin, qu'à l'occasion de la visite de Laurent Fabius, hier après-midi à Saint-Thégonnec et à... Landivisiau, une délégation d'opposants a été reçue quelques minutes par l'ancien Premier ministre socialiste.

 

«Il s'est montré à notre écoute et s'est dit indigné qu'il n'y ait pas eu de débat public sur ce sujet», indique Louis Pouliquen, porte-parole de l'association landivisienne.

 

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/centrale-au-gaz-mobilisation-ce-soir-et-demain-a-landivisiau-02-03-2012-1618790.php

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:40

Fakir-s-attaque-au-geant-Casino reference

29 février 2012 à 15h08 - 

 

Ce mercredi, dans le cadre d'une journée européenne contre "l'austérité", les confédérations CGT, CFDT, FSU, Unsa, Solidaires appellent à des mobilisations. Des rassemblements étaient prévus dans la plupart des grandes villes bretonnes en fin de matinée ou en fin d'après-midi. 15 rassemblements ont été organisés en Bretagne par la CGT.

 


FINISTERE


La CGT, la FSU, l'Unsa et Solidaires ont appelé l'ensemble des salariés du Finistère à participer à une journée de grève et de manifestations. A 11 heures, ils étaient près de 200 à 250 personnes rassemblées place de la Liberté à Brest et une centaine à Quimperlé.


A Quimper, 450 personnes ont battu le pavé en fin de matinée. De même, ils étaient plus de 300 personnes à Morlaix ce matin.

La CFDT qui "n’appelle pas, au niveau national, à des arrêts de travail" prévoyait un rassemblement à 12 h 15, devant les locaux de la Maison de l’Europe, au 16, rue de l’Harteloire, à Brest; une distribution de tracts sur la voie publique à Quimper et, à Morlaix, une demande d’entretien à Agnès Le Brun, maire de la ville et députée européenne. 

MORBIHAN

 
A Lorient, ils étaient près de 500 personnes à manifester ce matin, dès 10h, à l'appel de la CGT, Solidaires et FSUA Vannes, 200 manifestants ont répondu à l’appel à manifester contre l'austérité de la Confédération européenne des syndicats.


D'autres rassemblements étaient prévus : la CGT et la FSU appelait à manifester à Pontivy, à 11h, sur la Plaine; à Belle-Ile-en-Mer, à 10h30, sur le port.

 
COTES-D'ARMOR

 
A Saint-Brieuc250 personnes se sont réunies devant la préfecture  à 11h30, à l'occasion d'un meeting organisé contre l'austérité. Plusieurs autres rassemblement étaient prévus : à 11h à Guingamp (11h) et Lannion (La Poste, 11h30). Le cortège lannionnais a rassemblé 350 personnes alors que celui de Guingamp, une petite centaine.

 

La CFDT a annoncé qu'elle s'adressera directement aux salariés avec une distribution de tracts.

 

ILLE-ET-VILAINE

 
FSU et UNSA appellent à des rassemblements à Rennes (11h30, place de la Mairie), St Malo (11h30, sous préfecture), Fougères (17h30, sous préfecture) et Redon (17 h 3O, sous-préfecture).


La CFDT appelle, elle, à un rassemblement départemental à Rennes devant la maison de l'Europe (10 place du parlement) à Rennes à 12h00.
 
LOIRE-ATLANTIQUE

 
Des rassemblement sont prévus à Nantes (10h30, Place du Commerce) et à Saint-Nazaire (10h30, Place d’Amérique). 

  • J.B.

 

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/journee-europeenne-contre-l-austerite-les-mobilisations-en-bretagne-29-02-2012-1617214.php

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:17

che Guevarrec2

 

Promettez-vous d’entamer sérieusement et de favoriser le processus de la réunification de la Bretagne ? Allez-vous développer la décentralisation en donnant plus de compétences et de ressources aux régions ?


Valérie Hamon (Nathalie Arthaud - Lutte Ouvrière)


Réorganiser les régions, leur donner plus de moyens et développer la décentralisation ne changerait rien au fait que ce sont ceux qui ont le pouvoir économique qui imposent leur loi.

 

Le groupe Bolloré, d’origine bretonne, mène son activité à travers le monde. Le groupe coréen STX possède les chantiers navals de Saint-Nazaire et de Lorient. Dans la filière automobile où, rien qu’en 2011, 1.700 emplois ont été supprimés, PSA décide de bien des emplois. Les groupes de l’agroalimentaire imposent leur loi aux producteurs comme aux salariés du secteur. Les banques, dont le Crédit Agricole, s‘enrichissent dans la spéculation contre les Etats et exigent des sacrifices intolérables des populations !

 

Les salariés et les exploités doivent exiger que les profits des grands groupes servent à maintenir l’emploi et les revenus des classes populaires.

 

Maryvonne Loiseau (Jean-Luc Mélenchon - Front de Gauche)


La question démocratique est au centre du programme. L'humain d'abord. Une assemblée constituante sera convoquée pour fonder une 6e république.

 

Nous voulons renforcer et amplifier la souveraineté directe du peuple. Le référendum pourra être initié par voie de pétition réunissant un pourcentage conséquent de la population. Ainsi la question de la taille de la région Bretagne pourra être débattue et tranchée par la population elle-même.

 

La réforme de 2010 des collectivités territoriales sera abrogée. La coopération entre régions remplacera leur mise en concurrence. La décentralisation sera organisée pour permettre une prise de décision conforme à l'intérêt général au plus près des populations. L’autonomie des collectivités territoriales devra être assurée grâce à une réforme de la fiscalité locale.

 

Katell Rivoal (Philippe Poutou - NPA)


 
Nous sommes pour la Bretagne à 5 départements, même si nous sommes conscients que cela ne règlera rien des problèmes fondamentaux (emploi, précarité…). Les habitants de Loire-Atlantique doivent être consultés, après un vrai débat démocratique éclairant l’histoire et les enjeux.


Toute compétence dévolue par l’Etat aux collectivités territoriales doit automatiquement s’accompagner du transfert des moyens correspondants.

 

Il faut à la fois que les décisions soient prises à l’échelon le plus pertinent et préserver un cadre commun. Pour l’énergie, par exemple, les populations locales doivent pouvoir décider démocratiquement de ce qu’il faut produire, et comment, pour satisfaire les besoins, dans le cadre d’un service public national qui préserve l’égalité des territoires entre eux.

 

http://www.letelegramme.com/presidentielle-2012/presidentielle-reunification-de-la-bretagne-et-decentralisation-les-reponses-des-militants-29-02-2012-1617220.php

 

Note du bloggueur :

 

Tous nos amis bottent bien évidemment en touche, car s'il est un tabou en gauche française c'est bien celui de la "Nation" . Il n'y en a qu'une la Nation française et il n'y a pas de "minorités nationales", de peuples basque, breton et corse. Et pourtant c'est passé dans le vocabulaire courant ! Le peuple breton existe au sein de la République française: "Mod se ema " (C'est comme çà!) ! Il a droit à son assemblée, non pour des raisons "techniques" , mais parce qu'il y a une identité bretonne, une culture spécifique, une histoire, une tradition d'accueil des étranger(e)s, un FN très bas... C'est pour cela "qu'on a droit" à une assemblée! Parce que comme disent les enfants !

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 08:38

basque-forte.jpg

 

retraite-chapeau.jpg

 

les miserablesfree-go.jpg

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 08:18

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 17:46

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 13:39
images-copie-2

Par Sophie Chapelle (1er mars 2012)


L’installation des compteurs électriques dits « intelligents », comme le Linky en France, qu’Éric Besson veut généraliser, est loin de faire l’unanimité. Intrusion dans la vie privée et risque de piratage des données, multiplication des ondes électromagnétiques avec des effets néfastes sur la santé, « racket » des abonnés, suppression d’emplois chez les distributeurs d’électricité... De Paris à la Californie, en passant par le Québec, la contestation grandit. Tour d’horizon des résistances.

 

Lire la suite ici

Partager cet article
Repost0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 13:08

 

injures

Emploi jeudi 01 mars 2012

Ce jeudi matin, une quinzaine de salariés sont restés sur le parking réservé au personnel de l’entrepôt

À la veille des négociations salariales qui se dérouleront ce vendredi à Paris, les syndicats CGT, UNSA et CFTC ont appelé les salariés à débrayer sur l'ensemble de la France.

 

A Ploumagoar, l’entrepôt de Lidl emploie entre 120 et 130 préparateurs de commandes.

 

Ce matin une quinzaine d’employés était présents sur le site. Les syndicats jugent « méprisables » les propositions de la direction visant notamment à supprimer la participation au bénéfice.

 

« Et l’augmentation des salaires proposée est de 1,4 % alors que l’inflation est de 2,4 % selon l’Insee », indique le délégué syndical CGT qui invite également le personnel travaillant en magasin à débrayer.

 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Une-journee-de-debrayage-a-l-entrepot-Lidl-de-Ploumagoar-_40771-2050274-pere-bre_filDMA.Htm

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg