Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 11:16
Par Panagiotis Sotiris, Nikos Symeonides le 19-06-2011

La seule façon de décrire les récents développements socio-politiques en Grèce consiste à les caractériser comme une insurrection populaire pacifique. Les rassemblements massifs sur les places centrales des principales villes grecques continuent à dicter l’élan du mouvement. Le dimanche 5 juin, Athènes et les principales [...]

Lire la suite  ici

 

Repost 0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 11:06

laposte

Social lundi 20 juin 2011

Les facteurs de Châteaulin entament leur sixième jour de grève.


Les facteurs de Châteaulin (Finistère) poursuivent leur grève entamée mercredi dernier. Ils protestent contre la restructuration de la distribution du courrier sur les communes de leur secteur : Châteaulin, Saint-Coulitz, Dinéault, Port-Launay, Cast. Une délégation est partie ce matin à Quimper pour négocier avec la direction.

 

Le désaccord porte sur le nombre de tâches inclues dans la future organisation. Pour les syndicats, CGT et CFDT, le nombre de tâches répertoriées par La Poste est inférieur à la réalité. La Poste a mis en place un service de distribution des colis et des lettres recommandées.

 

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Chateaulin.-Les-facteurs-toujours-en-greve_40771-1841200-pere-redac--29019-abd_filDMA.Htm

 

Repost 0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 11:01

 

Social lundi 20 juin 2011
Ils n’ont obtenu que 1,8 % d’augmentation de salaire et aspirent à +4,3 % « en raison de la pénibilité du travail » relaie David Morel, secrétaire de l’union CFDT du pays de Fougères. Depuis ce matin, environ 160 salariés de l’unité des Abattoirs industriels de la Manche (AIM), basée à Antrain, sont en grève, suite à un préavis déposé en fin de semaine dernière. « Nous le resterons jusqu’à au moins demain soir. Ensuite, nous voterons ou non la reconduction du mouvement ».

Le site du pays de Fougères est spécialisé dans l’abattage de bovins. Il dépend du siège social, basé à Sainte-Cécile, près de Villedieu-les-Poêles (50), où sont employées à peu près 500 personnes.

 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Environ-160-grevistes-aux-abattoirs-d%E2%80%99Antrain-depuis-ce-matin_40771-1841190-pere-bre_filDMA.Htm

Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 12:57

17998458884993809593.jpg

 

 

 

Pub "totalement apolitique" sur le site de "France Inter".

Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 11:48
Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 11:47

 

Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 11:22

Trois mois après la catastrophe à la centrale nucléaire de Fukushima, ce samedi devait marquer le début de la phase de décontamination. Las, la découverte d'une radioactivité bien plus élevée que prévue a fait stopper net les opérations.

En seulement cinq heures, la radioactivité cumulée a atteint 4 mSv/h, dose qui devait être atteinte, selon les calculs des industriels sur place, en un mois. Tepco a annoncé la suspension des travaux dans l'attente d'une analyse des causes de cet imprévu. (Voir la vidéo)


Rappelons qu'à la suite du séisme et du tsunami du 11 mars, l'urgence avait été de refroidir par tous les moyens les réacteurs, après la panne du système de refroidissement. Tout avait été tenté pour acheminer de l'eau : hélicoptères, lances incendie et, finalement, pompage d'eau de mer.

Au total, environ 100 000 tonnes (ou m3) d'eau radioactive seraient encore contenues dans l'enceinte. Il va falloir les évacuer avant un éventuel retour des travailleurs sur le site. Michèle Rivasi, députée européenne (EELV) et fondatrice de la Criirad, de retour du Japon, explique l'enjeu des travaux qui devaient commencer :

« C'est un souci majeur de récupérer cette eau radioactive, car tant qu'ils ne peuvent l'évacuer, ils vont continuer à en relarguer une partie dans le Pacifique.

D'autre part, cette eau rend impossible l'accès au cœur du réacteur. Or on n'a aucune idée dans quel état se trouve le combustible fondu, jusqu'où le corium s'est répandu. »

Areva ne peut commencer la décontamination

Début avril, l'opérateur Tepco avait demandé de l'aide à Areva et d'autres entreprises spécialisées pour monter une usine de décontamination de cette eau radioactive. Un porte-parole du géant français du nucléaire explique le plan de bataille mis en œuvre par ces entreprises venues du monde entier :

  • « La première étape est le “déshuilage” : l'eau s'est mélangée à des fluides présents sur place. Elle est huileuse. Toshiba a procédé à l'isolation de cette eau radioactive ;
  • la seconde est la “prédécontamination” : la startup américaine Kurion devait prédécontaminer l'eau en captant une partie du césium radioactif, mais la colonne d'absorption des cristaux s'est révélée mal dimensionnée pour supporter une telle radioactivité ;
  • ensuite, Areva et Veolia Water devaient appliquer leur technique de “coprécipitation” : ils devaient injecter des réactifs permettant de capter le reste du césium et le strontium. Les particules radioactives devaient se concentrer sous forme de boues, traitées ensuite comme des déchets ;
  • Hitachi devait procéder au désalement de l'eau de mer récupérée, afin que cette eau soit réutilisée dans le circuit de refroidissement, qui pourra fonctionner alors en circuit fermé. »

Cette station de décontamination concentrait tous les espoirs. Comme l'explique encore Areva, la radioactivité de l'eau devait diminuer « de 1 000 à 10 000 fois ». Sur le papier. Maintenant, « tant que Kurion ne trouve pas les pièces adaptées pour ce contexte particulier de radioactivité, toute l'installation est à l'arrêt ». Et tout espoir de reprendre en main la suite des opérations envolé.

Ailleurs sur le Web

http://www.rue89.com/

Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 10:22

aurore-martin200.jpg

France Info - Hier, 20:30

Elle vivait cachée depuis six mois, pour échapper à un mandat d’arrêt européen : Aurore Martin est réapparue ce soir, en coulisses d’un colloque à Biarritz sur - justement - le mandat d’arrêt européen.
Militante de Batasuna, que l’Espagne a interdite car elle le considère comme le bras politique d’ETA, elle peut être arrêtée à tout moment. Surexcitée à l’idée de retrouver les siens, mais réaliste à la perspective d’être arrêtée sans tarder... Aurore Martin est donc sortie de l’ombre aujourd’hui. Six mois qu’elle se cachait. Elle a choisi de réapparaître lors d’un colloque, à Biarritz, consacré au mandat d’arrêt européen. Car Aurore Martin fait précisément l’objet d’un mandat de ce type. Elle est recherchée pour "participation à une organisation terroriste" par l’Espagne, qui poursuit les militants de Batasuna, au motif que la formation est considérée comme le bars politique d’ETA. Batasuna est interdit de l’autre côté de la frontière, mais légal en France... “Je me suis préparée psychologiquement, judiciairement la boucle est bouclée, je ne me fais pas beaucoup d’illusions, je vais être arrêtée et incarcérée dans les geôles espagnoles”, a-t-elle expliqué ce soir.

 

  Aurore Martin s’est exprimée pour la première fois en public, et a fait référence à la récente victoire de la coalition basque aux municipales en Epsagne...  (0'51")
   
Ses soutiens en France - nombreux, à l’instar du sénateur-maire de Biarritz, Didier Borotra - accusent la justice française de se faire l’exécutrice des décisions espagnoles.

D’autant, ajoutent-ils, qu’Aurore Martin n’est qu’une militante ; qu’elle ne fait que prononcer des discours, sans avoir recours à la violence...

Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 10:18

France Info -

France Info ©Reuters/ Vincent Kessler  

 

L’ex-dissidente soviétique Elena Bonner, veuve de Andrei Sakharov, est morte à Boston aux Etats-Unis des suites d’une longue maladie. Elle avait 88 ans.

 

En 1975, le prix Nobel de la Paix est décerné à Andreï Sakharov qu’elle a épousé en 1972. Mais il n’obtient pas le visa qui lui permettrait de se rendre à Oslo. C’est Elena Bonner qui le remplacera et qui prononcera le discours de réception à sa place. Figure essentielle de la dissidence pendant l’époque soviétique, elle avait continué son combat pour les droits de l’homme dans la Russie d’aujourd’hui, à travers notamment les actions du Centre Sakharov. Elle était notamment très critique vis à vis de Vladimir Poutine, une menace selon elle pour les libertés et les droits de l’Homme en Russie.

"Ma vie a été typique, tragique et belle"

En 2009, dans un texte intitulé “Lamentations à Oslo”, Helena Bonner avait elle même qualifié sa vie de “typique, tragique et belle”. Une vie pourtant hors norme.

“A l’âge de 14 ans, je suis restée sans mes parents. Mon père a été exécuté, ma mère a passé 18 ans en prison et en exil. Ma grand-mère nous a élevés, moi et mon jeune frère...Puis est arrivée la guerre. Ma génération a été coupée presque jusqu’aux racines par la guerre ; mais j’ai eu de la chance, j’en suis revenue. Je suis revenue dans une maison vide. Ma grand-mère était morte de famine dans le siège de Leningrad. Puis est venue l’époque d’un appartement commun, l’époque des études de médecine, pendant six années de privations, l’époque de l’amour, de mes deux enfants et de la pauvreté d’un médecin soviétique. Mais je n’étais pas la seule, tout le monde vivait ainsi. Puis vint ma période de dissidence suivie de l’exil. Mais Andreï Sakharov et moi étions ensemble, et c’était un vrai bonheur ! Aujourd’hui, si je fais un bilan de ma vie (à l’âge de 86 ans j’essaie de faire cela chaque jour où je suis encore vivante), je peux le faire avec trois mots. Ma vie a été typique, tragique et belle.”

 

 

Note: Notre courant politique est le seul à avoir défendu les dissidents soviétiques "quelques soient leurs opinions politiques". Pour un aperçu des débats des années 70 sur les "dissidents" :

 

http://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/la-revue-lutte-de-classe/serie-1972-1977-bilingue/article/les-organisations-trotskystes-et

 

Pour le contexte des années 20/30, n'oublions pas que droite comme gauche à l'époque défendaient Staline contre ses dissidents, parce que ceux-ci étaient à sa gauche. Quand ils seront sur sa droite, ce sera une autre affaire.

Les trotskystes en U.R.S.S.

 



Repost 0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 10:03

frachon-vu-par-nono.jpg

Irène Frachon

Salle du Chapeau Rouge -
rue du Paradis - QUIMPER
Jeudi 23 Juin 2011- 20h00

L’affaire du Médiator démarre en 2007, quand Irène FRACHON, , médecin pneumologue à Brest, alerte les autorités sanitaires. En effet elle constate des problèmes cardiaques chez ses malades qui utilisent un médicament, le Médiator, comme coupe-faim. Elle dénonce alors la position et les agissements des laboratoires Servier dans son livre « Le Médiator, combien de morts ? ». Depuis, cette « affaire » a mis en évidence des conflits d’intérêt et de graves lacunes en matière de santé publique.

Avec Irène Frachon, nous chercherons à mieux comprendre les questions de santé qui nous concernent au quotidien :
- Quelle place pour les médecins comme lanceurs d’alerte ?
- Quel est le rôle des agences de sécurité sanitaire ? celui des politiques ?
- Comment se mettre à l’abri des conflits d’intérêt ?
- Sommes-nous bien protégés de nouveaux scandales analogues ?
- Sommes-nous assez vigilants ou exigeants ?
- En cas de faille du système, qui doit payer ?
- Saurons-nous en tirer les leçons ?

 

Et vous madame la french first lady, avec vous quelque chose à déclarer sur le médiator?

 

mediator.jpg

 

Merci!

 


Repost 0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg