Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 10:08

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 10:03

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 09:16
Transports vendredi 11 février 2011

Un mouvement de grève est en cours depuis hier soir, 18 h 30, à la Guingamp Transport. Cette société de 37 salariés est installée dans les ex-locaux des Etablissements Corre sur la zone de Pors Nuo en Louargat (22), près de Guingamp. Les chauffeurs, avec le soutien de la Fédération nationale des chauffeurs routiers (FNCR) et de la CGT, ont établi une liste de quatorze revendications, qui va du règlement des salaires à la régularisation des congés payés en passant par le respect du personnel et l’application des conventions. Le slogan des chauffeurs est simple : « Pas d’argent, pas de travail, nous tiendrons le temps qu’il faudra. »

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Louargat-22-.-Les-chauffeurs-de-Guingamp-Transport-en-greve-_40798-1689655_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 09:14

Après plusieurs débrayages à l’intérieur du site de DCNS-Lorient, environ 250 salariés sont sortis dans la rue, ce vendredi matin à l’appel de l’intersyndicale (CGT, Unsa, CFDT, FO)). Ils ont décidé de manifester, alors que se tient à Paris, le comité central d’établissement où se discutent les augmentations de salaires. Les employés de DCNS protestent contre le gel des salaires des ouvriers d’état et les augmentations, insuffisantes à leurs yeux pour les plus basses catégories. Ils ont bloqué le carrefour du cours de Chazelles, avant de rentrer vers 10 h, dans l’établissement, pour un autre rassemblement, sur le pont Gueydon à l’intérieur du chantier naval.

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne.php

Partager cet article
Repost0
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 09:12

 

vendredi 11 février 2011

Avec quatre autres collègues de la région parisienne, deux salariées de Lannion ont obtenu 730 000 € de dommages-intérêts pour discrimination syndicale. Condamné en appel, le groupe de télécommunications a accepté de payer après sept ans de procédures. C’est un cas sans précédent dans l’histoire de l’entreprise.

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Les-deux-ouvrieres-font-payer-Alcatel_40805-1690451_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 09:23

 


Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 08:50
Social jeudi 10 février 2011

À l’appel des syndicats Sud et CGT, 160 personnes ont manifesté, ce jeudi à Brest, contre les suppressions de postes d’enseignants programmées dans l’Education nationale à la rentrée de septembre : 40 dans le premier degré et 15 dans le second, au niveau départemental. Une manifestation dans le cadre de la journée de grève des enseignants en cours ce jeudi, suivie, selon Olivier Cuzon, de Sud éducation, « à 25 % dans le primaire. » Parti de la place de Liberté vers 11 h 30, le cortège s’est dirigé vers la permanence UMP, rue Algésiras. Trouvant porte close, les manifestants ont rejoint leur point de départ avant de se disperser.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-a-Brest-160-manifestants-contre-les-suppressions-de-postes-dans-l%E2%80%99Education-nationale_40779-1688595------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 08:38

 

non-a-la-centrale1.jpg
vendredi 11 février 2011

Les opposants à la centrale affirment qu'une implantation serait à l'étude à La Martyre. Rumeur ou hypothèse fondée ?

D'une rive à l'autre de l'Elorn, le collectif Gaspare (Garantir l'avenir solidaire par l'autonomie régionale énergétique) fait des vagues. Lors d'une rencontre qui a réuni plus de 300 personnes à Landerneau mercredi soir, les opposants ont affirmé avoir appris de différentes sources (d'élus, notamment) que la centrale à gaz pourrait tout compte fait s'implanter non plus à Lanvian (sur les communes de Guipavas et de Saint-Divy), comme pressenti jusqu'alors, mais à La Martyre, à quelques kilomètres de Landerneau.
Une information que ni le maire ni le président de la communauté de communes concernées n'ont confirmée, hier. René Kéromnès est dubitatif. Échaudé, le porte-parole de Gaspare se rappelle Plogoff : « Dès que les riverains commencent à s'organiser, on balade le projet. Évoquer un autre possible site d'implantation vise à calmer la mobilisation du côté de Guipavas-Saint-Divy... »

Alors, La Martyre : scénario sérieux ou tentative de diversion ? Difficile à dire mais ce qui est sûr, c'est que la commune est à un carrefour énergétique stratégique. Traversée par des lignes à très haute tension, La Martyre n'est pas non plus très loin des conduits de gaz naturel qui relient Saint-Nazaire à Brest... Et puis La Martyre a le mérite d'être « épargnée » par la loi Littoral. Ce qui n'est pas le cas de Guipavas, note François Collec, vice-président de la communauté de communes du pays de Landerneau-Daoulas. À Goulien et à Plouvien, c'est d'ailleurs cette même loi Littoral qui fait respectivement de l'ombre à la centrale solaire ou aux éoliennes...


Après l'association « Saint-Divy dit non à la centrale », à Saint-Thonan, La Forest-Landerneau et à Guipavas, les opposants s'organisent. Selon les prévisions du pacte électrique breton, la part du nucléaire et des énergies fossiles dans la production électrique va baisser d'ici 2020. Voilà pourquoi le collectif juge « aberrant » le projet de centrale à gaz d'une puissance de 450 MW. 


Les candidats aux élections cantonales devraient bientôt recevoir un courrier à ce sujet. Et le lancement en ligne d'une pétition est imminent.


 

Claire ROBIN

 

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Energie-la-centrale-au-gaz-a-La-Martyre-_40734-1689376------29232-aud_actu.Htm

 

À Landerneau, plus de 300 personnes réunies contre la centrale au gaz
Énergies jeudi 10 février 2011

La réunion d’information sur le projet de centrale au gaz a fait salle comble, mercredi soir au Family, à Landerneau. Le collectif Gaspare (Garantir l’avenir solidaire par l’autonomie régionale énergétique) a compté plus de 300 personnes. Ses membres militent contre l’installation d’une centrale dans le Finistère, dont l’installation est pressentie sur les communes de Guipavas et de Saint-Divy.


Une pétition sera bientôt en ligne et, hier soir, le collectif a annoncé qu’il soumettrait un questionnaire aux candidats finistériens aux élections cantonales. Rappelons que le mois dernier, une précédente réunion avait déjà mobilisé près de 450 personnes à Saint-Divy.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-a-Landerneau-plus-de-300-personnes-reunies-contre-la-centrale-au-gaz_41432-1688404------29019-aud_actu.Htm


Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 08:32

 

Social jeudi 10 février 2011
 

L'entreprise Girex-Mazal, qui fait partie du groupe indien Wockhardt France, vient d'être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commercie de Versailles ce jeudi. Rappelons qu'au sein de ce groupe, l'entreprise Girex -Mazal salarie actuellement 169 personnes sur le site de Quimper.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-L-entreprise-Girex-Mazal-169-salaries-a-Quimper-placee-en-redressement-judiciaire_40820-1688879------29232-aud_actu.Htm

 

 

Girex (170 salariés) en redressement judiciaire
vendredi 11 février 2011
 

A Quimper, le laboratoire pharmaceutique fait face à une situation difficile. La CFDT espère que cette procédure permettra de rechercher un repreneur « de façon transparente ».

Tout s'est joué jeudi

La procédure de sauvegarde, ouverte à la mi-octobre, a été transformée en procédure de redressement judiciaire jeudi, lors d'une audience du tribunal de commerce de Versailles. « Cette décision a été motivée pour cause d'absence de perspective à court terme et par le constat de l'impossibilité, par Wockhard, de présenter un plan concret. » Cette procédure va s'accompagner, sans doute le 23 février, de l'ouverture d'un appel d'offres public à repreneurs. Original, un comité de pilotage (regroupant employeur, administrateur judiciaire, un élu quimpérois et le secrétaire du comité d'entreprise) sera associé. Pour la CFDT, c'est un gage de transparence.


Défiance envers Wockhardt


Le sentiment dominant, à la CFDT, est la défiance envers le groupe indien Wockhardt. Ajay Sahni, le PDG de Wockhardt France, n'a pas la confiance du comité d'entreprise. « Ce monsieur manie bien la langue de bois. Mais... » glisse Pierre Quéau. La goutte d'eau (une de plus) qui a fait déborder le vase, c'est le compte rendu des démarches menées par le cabinet Oneida pour trouver un repreneur. « Le cabinet a contacté 320 entreprises. Sans résultat ! » Pour la CFDT, c'est clair : « Dans ces conditions, la procédure de sauvegarde menait l'entreprise dans le mur. Et on était dans le flou complet. »


Pas de cessation de paiement


Pierre Quéau, secrétaire du comité d'entreprise, insiste sur le fait que le tribunal de commerce de Versailles a ouvert une procédure de redressement judiciaire « alors que l'entreprise ne se trouve pas en état de cessation de paiement ». Selon le responsable CFDT, cette situation est inédite. Reste que la trésorerie de l'entreprise est fragile.


« Il faut se vendre »


L'équipe syndicale a multiplié les rendez-vous durant ces dernières semaines. Auprès des parlementaires, des services de l'État. Une délégation s'est même rendue au Ministère du travail. « Nous avons été reçus par le directeur de cabinet d'Eric Besson. Il avait l'air de connaître l'entreprise. » Toutes ces démarches visent un objectif, démontrer que l'entreprise et son personnel sont encore performants. « C'est ainsi que nous trouverons un repreneur. Il faut se vendre. »


« Priorité, les emplois »


Pierre Quéau avoue que l'ambiance est « tendue » au sein de l'entreprise. « Nous tenons informés les salariés très régulièrement. Ils peuvent même déposer leurs questions dans une urne. Ce dialogue est essentiel. » Essentiel, surtout, la sauvegarde de l'emploi. « Nous ne perdons jamais cela de vue, ces 170 familles. » Le responsable syndical sait que la route sera longue. « On ne pourra pas relancer l'entreprise, si la confiance n'est pas restaurée. C'est notre objectif. »


 

Jean-Pierre LE CARROU
Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 12:19

Olivier Besancenot (NPA) au FSM 2011

 

 

Une semaine après la réunion des « grands de ce monde » à Davos, le désormais traditionnel Forum social mondial s’est ouvert à Dakar, le 2 février dernier. Nos correspondants sur place nous en retransmettent l’ambiance.

Mardi 8 février, les premiers ateliers ont commencé à se tenir, ou plutôt ont cherché à le faire. Les organisateurs et participants ont en effet consacré une grande partie de leur temps à chercher à récupérer le programme des activités, puis à se rendre dans la salle prévue, pour découvrir enfin que celle-ci était en fait occupée par des étudiants venus assister à un cours. La direction de l’Université n’avait en effet accordé les salles que la veille de l’ouverture du FSM, et le Forum s’est mis en place en catastrophe, au sein d’un campus déjà surpeuplé en temps normal.


Par le bouche à oreille, les affichettes manuscrites, les SMS et les mails, les ateliers ont néanmoins fini par se mettre progressivement en place. Et de cette joyeuse pagaille ont alors surgi des échanges d’autant plus riches que tout semblait indiquer qu’ils étaient devenus improbables. Les inconvénients matériels de cette cohabitation se sont finalement transformés en un avantage : de nombreux étudiants ont ainsi eu l’occasion de faire connaissance avec un Forum dont ils ne savaient souvent auparavant que ce que les médias avaient pu en dire.
Bien présomptueux serait celui qui prétendrait avoir une vue globale : tout le monde galère à organiser et/ou à trouver quand et où se tiennent les activités recherchées.


Malgré des conditions difficiles, tout indique que ce Forum social devrait être un succès comme en témoignent, par exemple, le dynamisme des caravanes venues des provinces du Sénégal, du Burkina Faso ou du Mali, ou encore le Forum des femmes de Kaolack qui a regroupé 750 personnes, dont 80 % de femmes.


Signe des temps, toutes les sensibilités syndicales sénégalaises ont réussi à débattre ensemble deux journées de suite sur la crise, les moyens à mettre en œuvre pour que le « travail décent » ne soit pas un simple slogan, ou encore la place des femmes dans le syndicalisme.


Le dimanche 6, la manifestation d’ouverture a vu une affluence que les rues de Dakar n’avaient pas connue depuis de longues années. Le ministre de l’Intérieur sénégalais n’a pas hésité à avancer le chiffre de 70 000 à 100 000 personnes, de quoi réunir, pour une fois, les chiffres de la police et des organisateurs.


En parallèle au programme officiel, d’innombrables échanges ont lieu.


C’est ainsi qu’Olivier Besancenot, accompagné de la délégation du NPA, a été invité vendredi 4 à prendre la parole dans une réunion nationale de YAW, une organisation où se retrouvent nombre de militantEs de la gauche radicale sénégalaise. Dans la foulée, une rencontre a eu lieu entre des organisations anticapitalistes et anti-­impérialistes de divers pays.


Lundi 7, Olivier a rencontré plusieurs responsables syndicaux s’inscrivant dans une orientation de lutte. Un riche échange a eu lieu sur les luttes sociales dans les deux pays ainsi que leur articulation avec les luttes politiques. Au-delà de la diversité des situations, il en ressortait notamment la préoccupation commune d’en finir avec le pouvoir en place dans les deux pays, sans pour autant remettre en selle les politiques menées par les socialistes lorsqu’ils étaient auparavant au pouvoir, en France comme au Sénégal.


Correspondants

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg