Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 10:11

 


Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 10:10

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 10:06

25 janvier 2011

mainpropres

"Allez oust! Remballez vos panneaux et vos pancartes révolutionnaires. La récréation est finie!"
C'est étonnant d'entendre de plus en plus ces rabat-joie nostalgiques de l'ordre et de la sécurité qui nous chiffrent en millions de dinars le coût par jour de la révolution. Cette culture d'épiciers prêts aux compromis mous nous a acculé à 23 ans de dictature. Il est pourtant clair que si des citoyens sont morts pour libérer le pays ce n'est certainement pas pour que des anciens apparatchiks continuent à sévir en haut de la pyramide de l'État même dans un gouvernement dit transitoire...
Un remaniement ministériel est attendu aujourd'hui. Espérons qu'à défaut de mains propres nos sages sauront montrer pattes blanches face aux revendications de la rue.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 09:39
naziposter181.jpg547692398
Par Céline Caudron le Lundi, 24 Janvier 2011


 

 

 

Les organisateurs de la manifestation « Shame » de ce 23 décembre évaluaient d'abord assez réalistement le nombre de participant-e-s à 25.000… jusqu'à ce que la police comptabilise généreusement 30.000 marcheurs/euses et que la presse lui emboite le pas, évoquant « plus de 34.000 manifestant-e-s » (jusque 50.000 pour la RTBF !).

 

Gonflette impressionnante des bienveillants médias dominants qui n'ont pas lésiné sur les moyens pour promouvoir à outrance cette mobilisation. Au vu de ce battage — dont ne bénéficient évidemment jamais les manifestations syndicales et réellement subversives — la « marche pour un gouvernement » n'était finalement pas un succès si énorme.


Les directions syndicales, en s'abstenant de mobiliser largement autour de mots d'ordres clairs en faveur de la solidarité nationale et internationale, pour la sécu et nos droits sociaux et pour battre en brèche le populisme, le racisme et le sexisme, ont ouvert la porte à ce genre d'initiatives. Celle de dimanche étant tellement floue et confuse qu'elle rassemblait jusqu'à l'extrême droite. Outre un groupe de skins néonazis qui défilait avec une banderole « Oui à la dissolution de tous les partis – Oui à un roi qui gouverne ! », les fascistes de Nation se sont félicités de leur apparition médiatique, relayée notamment par le JT de la RTBF pour lequel l'un d'entre-eux, déguisé en mouton, a été interviewé le plus naturellement du monde en tant que simple manifestant.


Cependant, les personnes qui se sont déplacées étaient là pour exprimer un ras-le-bol légitime. Si sombrer dans le poujadisme ou le populisme (de droite comme de « gauche ») n'est certainement pas la solution — pas plus que de réclamer la constitution d'un gouvernement — ce ras-le-bol mérite un prolongement politique qui soulève les vrais enjeux et prenne position pour une alternative. C'est pour cela que, sans appeler à cette manifestation surmédiatisée et ambigüe et tout en refusant de manifester aux côtés des fascistes et des populistes, la LCR y a simplement distribué un tract sur l'urgence actuelle de se battre ensemble contre les mesures d'austérité, le racisme et le sexisme, et pour défendre la sécu et nos droits sociaux.


Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 09:31

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 09:29

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 09:27

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 09:16

Une petite délégation du NPA avec Olivier Besancenot, porte-parole, se rendra en Tunisie mardi 25 et mercredi 26 janvier pour soutenir le processus révolutionnaire en cours.
Elles sera reçue par les organisations de la plate-forme du 14 janvier, regroupement unitaire de la gauche, récemment constitué.
Des rencontres sont prévues avec Hamma Hammami, dirigeant du PCOT, des dirigeants de la Ligue de gauche travailliste, des syndicalistes des postes et télécommunications, des associations des droits de l'homme.

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 09:05
hopital2.jpg
mardi 25 janvier 2011
 
Le comité de défense des urgences de Concarneau, celui de Pont-l'Abbé et le comité des usagers de l'hôpital de Douarnenez se mobilisent. Ils prévoient des actions de sensibilisation auprès des élus et de la population. « Nous nous inquiétons des conséquences de l'union hospitalière de Cornouaille, affirme Yves Jardin, secrétaire du comité de Douarnenez. Des groupements de coopération sanitaire sont créés. Des activités sont mises en commun. Mais les petits établissements vont-ils garder leur autonomie ? »

Et après minuit ?


Des inquiétudes s'expriment sur la pérennité des urgences de Pont-l'Abbé. « Nous craignons clairement que la mise en place, en février, de la maison médicale de garde n'entraîne, à terme, la fermeture des urgences de nuit, précise Yves Jardin. Cette maison est notamment mise en place pour prendre en charge la petite traumatologie de 20 h à minuit. Pour nous, elle ne peut se substituer à un service hospitalier. »

D'autant que l'avenir du Smur est également posé, si les urgences disparaissent. « Quand on voit le temps qu'il faut pour se déplacer d'un bout à l'autre du Pays bigouden, on se rend compte de l'importance des établissements de proximité », ajoute Théo Le Faou du comité de Pont-l'Abbé.


Les membres des comités s'interrogent également sur l'avenir des services de chirurgie. « Certains documents évoquent déjà la fermeture éventuelle, dans trois ans, du service de chirurgie de l'Hôtel-Dieu, informe Yves Jardin. Il faut faire très attention de ne pas surcharger Quimper déjà en suractivité chronique. De plus, les conditions d'accueil sont souvent meilleures quand on est soigné près de chez soi. »


Davantage de kilomètres


Par ailleurs, ils réclament la réouverture de la maternité de Douarnenez. Tous redoutent en effet que tout soit centralisé sur l'hôpital Quimper qui devrait ainsi prendre en charge 3 000 accouchements par an. « Qu'en sera-t-il de l'accueil des jeunes mères qui sortent parfois au bout de 48 heures ? demande Yves Jardin. Quand on sait que certaines maladies du nourrisson réapparaissent, en France, faute de soins ou de suivi après la naissance. »


Les représentants des comités vont faire circuler des pétitions au sein de la population. « Il faut mobiliser les patients pour qu'ils se rendent compte que demain, ils devront peut-être faire beaucoup plus de kilomètres pour se soigner correctement, conclut Yves Jardin. Nous allons également écrire aux élus et notamment aux candidats des élections cantonales. » Une manifestation est également envisagée.


 

Lucile VANWEYDEVELDT.
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 13:12
Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg