Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 13:22


Après une intense nuit et matinée dans les piquets de grève (Izquierda Anticapitalista était présente aux piquets du métro et dans de nombreux quartiers, plusieurs militants ont été matraqués ou arrêté par la police) et après avoir constaté que le suivi de la grève était bien plus important que les estimations les plus optimistes, nous avons participé aux manifestations de l'après midi.

 

IA avait décidé d'être présent tant dans la manifestation UGT-CCOO (avec un cortège critique et combatif) que dans celle de la CGT et de la Plateforme « Hay que Pararles los Pies » (« Il faut les arrêter »), avec un cortège plus réduit mais visible. Nous pensions qu'il aurait été souhaitable de constituer un grand bloc critique dans la manifestation majoritaire, afin de rendre plus visible l'émergence d'une gauche syndicale de combat et non de concertation, mais cela ne fut pas possible. Ainsi, nous avons été présents aux deux.


Dans la manifestation UGT-CCOO, qui fut immense (près de 500.000 manifestants-es, NDT), de même ampleur que celles contre le PP en 2002 et 2003, IA avait un cortège de plus de 500 personnes, combatif, festif et critique envers la politique de « dialogue social » des sommets syndicaux (« basta ya de pactar, es la hora de luchar »; « les pactes ça suffit, il est temps de lutter »), composé essentiellement de jeunes, et qui a marché pendant près de 3 heures, jusqu'à l'arrivée à la Porte du Soleil en chantant l'Internationale.


Dans la manifestation de la CGT ( anarcho-syndicaliste mais proche de ce que représente "Solidaires" chez nous note du Blog) et de la Plateforme « Hay que Pararles los Pies », il y a eu également beaucoup de monde, entre 8.000 et 10.000 personnes, avec une ambiance où dominait constamment la nécessité de continuer à lutter et de ne pas s'arrêter avec cette grève. On notait la présence nourrie de syndicalistes de la CGT. IA a organisé un cortège de 60 personnes, très animé lui aussi, et qui a rassemblé pas mal de monde tout au long du trajet. Comme cette manifestation s'est terminée avant celle des syndicats majoritaires, nos camarades ont pu rejoindre l'autre cortège d'IA à hauteur du Ministère de l'Education, dans la rue Alcala.


En définitive, le 29 septembre constitue déjà un événement historique, le bilan est bien plus positif que ce qui était attendu et doit servir de point d'appui pour ouvrir un nouveau cycle de luttes, avec, rapidement, de nouvelles grèves et manifestations. Dans ce combat, IA continuera à investir toutes ses forces.

Izquierda Anticapitalista (Madrid)












Voir ci-dessus

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 13:16



Le 1er octobre, environ deux mille infirmiers anesthésistes, sur les 7 500 qui exercent cette spécialité dans le pays, ont manifesté à Paris dans le quartier vitrine des Champs-Élysées. Ils avaient l'intention d'être reçus par la ministre de la Santé, mais Roselyne Bachelot avait éludé avec désinvolture, prétextant qu'elle voit « des délégations toutes les semaines ».

À défaut de ministre, ce sont les CRS matraques en main qui les ont accueillis, avec une brutalité que des caméras ont enregistrée.

Mobilisés depuis mars, les IADE, les infirmiers anesthésistes diplômés d'État, réclament la reconnaissance de leur spécialisation, qui leur impose, au-delà des trois ans d'école spécialisée post-baccalauréat de tous les infirmiers diplômés, deux années et demie supplémentaires pour acquérir leur qualification spécifique. Cette reconnaissance devrait se traduire par une augmentation de leur salaire.

Ils dénoncent aussi un protocole initié en février dernier par le gouvernement qui permettrait de remplacer, dans les blocs opératoires, un infirmier anesthésiste par un collègue non spécialisé, dans le seul but d'économiser sur le coût d'une intervention chirurgicale.

En grève dans plusieurs villes, Le Mans, Laval, Douai, Perpignan, Périgueux..., malgré les assignations, les IADE ont contraint des établissements hospitaliers à repousser les interventions d'une ou deux semaines. Cette fois, alors qu'elle pratiquait depuis plusieurs mois la politique de la sourde oreille, Bachelot aurait admis avoir « écouté et entendu » les manifestants.

De là à ce qu'elle comprenne, et surtout revienne sur la catastrophique politique d'économies tous azimuts que le gouvernement applique à l'hôpital public - politique dont le problème particulier des IADE n'est qu'une conséquence-- il y a sans doute un grand pas. C'est de toute façon toutes les catégories de personnel des hôpitaux publics, ouvriers, secrétaires, manipulateurs, agents, personnel soignant, médecins compris, qui sont attaquées par cette politique et doivent réagir, ensemble, avec les millions de patients que nous sommes. Il y a urgence.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 13:08

manif banderole

 

Quelque 1 500 lycéens, selon la police, ont parcouru jeudi matin le centre-ville de Rodez, et 250 autres ont bloqué une avenue devant leur établissement à Toulouse, pour protester contre la réforme des retraites.


A Rodez, les manifestants voulaient exprimer "leur désaccord avec la réforme des retraites et leur ras-le-bol du gouvernement", ont-ils dit en défilant dans la bonne humeur. Aucune banderole n'était visible. Ils ont annoncé qu'ils participeraient aux manifestations prévues le 12 octobre par les syndicats.


A Toulouse, plus de 200 élèves du lycée d'enseignement professionnel Galliéni ont pour leur part bloqué une partie de la matinée l'avenue menant à leur établissement, avec des palettes et des poubelles. Ils ont établi un barrage filtrant à l'entrée du lycée, sous l'œil de policiers et de CRS et ont accroché sur les grilles de l'établissement une banderole indiquant : "La retraite à 67 ans. Pourquoi pas à 69 tant qu'à se faire baiser."

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 12:59
 
dc2aa84e-copie-1.jpg
selon Thibault sur RTL
Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 12:52
ensemble

C’est dans un concert de casseroles, poêles que les manifestants se sont mobilisés ce jeudi midi devant la sous-préfecture de Brest. Une cinquantaine de personnes étaient réunies vers 12 h 30.

 

« Une casserolade pour dire au gouvernement qu’il fait fausse route. Il doit être attentif aux revendications des salariés », a dit au micro le cégétiste Olivier le Pichon. Une « mise en jambe » avant la manifestation de mardi prochain. « Tout nous laisse penser qu’il y aura beaucoup de monde », estime le militant au nom de l’intersyndicale CFDT, CFTC, CGC, CGT, FSU, Unsa et Solidaires.


Le point de rassemblement du 12 octobre est fixé à 11 h, place de la Liberté à Brest. « Nous effectuerons le grand tour », explique l’intersyndicale. Par l’avenue Georges-Clémenceau, Salaun-Penquer, la rue Roosevelt et celle du Château. « On y va à fond les ballons et si cela ne suffit pas, on continue ! »

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 12:47
2
Social jeudi 07 octobre 2010 Ouest France

Depuis ce matin, 150 élèves bloquent le lycée professionnel Victor-Lepine, dans le quartier Sainte-Thérèse, et plus de 200 le lycée Fresnel, à la Grâce-de-Dieu. Où le mouvement a démarré vers 10 h, sur fond de contestation de réforme des retraites. Dans une très grande pagaille, les lycéens ont investi la rue devant l’établissement et les voies du tram. La circulation automobile est également perturbée. Le lycée a fermé ses grilles d’entrée. Des cours se poursuivent ont lieu à l’intérieur.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 12:46

Une cinquantaine d’ex-salariés du fabricant de chaudières, Chaffoteaux et Maury se sont symboliquement réunis sur le site de l’usine à Ploufragan ce matin. Ils souhaitent attirer l’attention et alerter les autorités concernant leurs retraites. Le Sénat discute actuellement des préretraites des salariés qui ont travaillé au contact de l’amiante dans le cadre du projet de réforme des retraites. Martial Collet, ancien leader syndical (FO) de Chaffoteaux, explique leur crainte.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 12:43
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 18:06

charpalisr
publié le mercredi 6 octobre 2010


Collectif national pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens


 

L’AFPS appelle tous ses militants, sympathisants, tous les Français et Françaises qui se réclament du droit et de la justice, à signer la pétition ci-dessous sur le site

Par des opérations non-violentes et symboliques, des élu-e-s et militant-e-s, dont une parlementaire, ont souhaité attirer l’attention de l’opinion publique sur le refus de l’Etat d’Israël de se conformer aux principes inscrits dans les traités européens et dans les accords d’associations qu’ils ont signé, à savoir le respect des Droits Humains et celui de la traçabilité des produits à l’exportation.


Par la même occasion, ils dénoncent l’impunité dont bénéficient les autorités israéliennes, impunité qui cautionne ces violations répétées du droit international et l’injustice que subit au quotidien le peuple palestinien du fait de l’occupation coloniale.


Pour avoir osé user de leur liberté d’expression dans le respect des principes républicains, ces élu-e-s et militant-e-s sont aujourd’hui poursuivi-e-s devant la justice pour provocation à la discrimination raciale, voire pour antisémitisme. Il s’agit d’un chantage fondé sur un amalgame inacceptable !


La critique de la politique du gouvernement israélien relève du débat d’idées et s’exerce dans le respect des grands principes fondamentaux de notre droit, dont celui de la liberté d’expression. En aucun cas, les actions menées par ces élu-e-s et militant-e-s ne peuvent être considérées comme des actes, paroles ou propos « discriminatoires à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes, à raison de son origine ou de son appartenance ou non appartenance à une nation ».


Nous dénonçons cet amalgame qui voudrait nous faire taire devant cette injustice qui heurte nos valeurs universelles.

 



Premières personnalités signataires :

* Stéphane Hessel, Ambassadeur honoraire * Catherine Tasca, Vice-Présidente du Sénat (PS) * Eva Joly, députée européenne, Députée européenne - Présidente de la Commission du Développement (Europe Ecologie) * Monique Cerisier ben Guiga, sénatrice (PS) * Adrien Gouteyron, sénateur (UMP) * Yael Lerer, éditrice et membre du groupe de citoyens israéliens « Boycott de l’intérieur » * Nourredine Abdi, socio-économiste, chercheur CNRS * Gilbert Achcar, politologue, Universités de Londres et de Paris-8 * Patricia Adam, députée (PS) * Françoise Alamartine * Lysiane Alezard, conseillère municipale d’Issy les Moulineaux * Laurent Alcini, conseiller municipal de Taverny (PCF) et syndicaliste * Omar Alsoumi, président de Génération Palestine * Jean Claude Amara, président de Droits Devant * Sylvette Amestoy, Adjointe à la mairie de Courdimanche * Eliane Assassi, sénatrice de la Seine Saint-Denis * Jean-Baptiste Ayrault, président du DAL * Francine Bavay, conseillère régionale Europe Ecologie * Nejiba Bakhtri, responsable du Parti “TUNISIE VERTE” * Olivier Besancenot, porte parole du NPA * Jean-Paul Besset, député européen (Europe Ecologie) * Malika Benarab-Attou, députée européenne (Europe Ecologie) * Tarek Ben Hiba, président de la FTCR * Amar Benoun, Président du CIVIC * John Berger, écrivain * Michel Billout, sénateur de Seine et Marne * Marie Blandin, sénatrice (Les Verts) * Nicole Borvo Cohen-Seat, sénatrice de Paris * Liliane Boudia, conseillère municipale - Adjointe au Maire d’Aubagne * Michel Bourguain, maire de l’Ile st Denis * José Bové, député européen (Europe Ecologie) * Patrick Braouezec, député (communistes unitaires et citoyens) * Henri Braun, avocat au barreau de Paris * Robert Bret, sénateur * Jean Brafman, ancien conseiller régional et membre de la FASE * Jean Paul Boré, conseiller Régional * Ian Brossat, président du groupe communiste au Conseil de Paris * Maurice Buttin, avocat honoraire (Président du CVPR PO) * Nahla Chahal, coordinatrice nationale de la Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) * Abdelaziz Chaambi, Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie * Mohieddine Cherbib, président de la Fédération des Tunisiens citoyens des deux rives (FTCR) * Viviane Cohen, UJFP * Eric Coquerel, Secrétaire national du Parti de Gauche, Conseiller régional d’Ile de France * Monique Crinon, sociologue, philosophe * Patrice Crunil, Conseiller municipal Lutte Ouvrière d’Argenteuil * Violette Daguerre, présidente ACHR * Véronique De Keyser, députée européenne (Vice présidente du Parlement européen) * Guy Delcourt, Député-Maire de Lens (PS) * Karima Delli, députée européenne (Europe Ecologie) * Christine Delphy, auteur, chercheuse au CNRS * Jean Desessard, sénateur de Paris (Les Verts) * Sylvain Desmets, conseiller régional (Europe Ecologie) * Bernard Dreano, président CEDETIM * Isabelle Durant, députée européenne, Vice-Présidente du Parlement européen * Françoise Duthu, ancienne députée européenne * Ali El Baz, coordinateur de l’ATMF * Driis El Kherchi, president national de l’ATMF * Mireille Fanon-Mendès France * Jacques Fath, Membre du Comité exécutif national du PCF, Responsable des relations internationales * Sonia Fayman, sociologue * Hélène Flautre, députée européenne (Europe Ecologie) * Jacques Gaillot * Bernard Garzon, Maître de conférences honoraire * Ali Gedikoglu, Président de Cojep International * Jérôme Gleizes, Responsable de la commission transnationale des Verts français * Nathalie Goulet, sénatrice (UC) * Maxime Gremetz, député de la Somme (PCF) * Abdelhamid Haimeur, journaliste politique * Djilali Harfouche, journaliste * Bertrand Heilbronn, Président d’Evry Palestine * Catherine Grèze, députée européenne (Europe Ecologie) * Yannick Jadot, députée européenne (Europe Ecologie) * Serge Janquin, député du Pas de Calais (PS) * Kamel Jendoubi président du Réseau Euro Méditerranéen des Droits de l’Homme * Alain Joxe sociologue, directeur d’études à l’EHESS, président du CIRPES * Nicole Kiil-Nielsen, députée européenne (Europe Ecologie) * Alain Krivine * Barbara La Barbera, conseillère municipale Aubagne * Mehdi Lallaoui, réalisateur * Carlos Latuff, dessinateur BD * Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF, Conseiller régional de l’ Ile de France * Olivier Lecour-Grandmaison, universitaire * Patrick Le Hyaric, député européen (Front de Gauche) * Jean-Claude Lefort, président de l’Association France palestine Solidarité, député honoraire * Gilles Lemaire, ATTAC * Claude Léostic, vice-présidente de l’Association France Palestine Solidarité * Dominique Lesparre, Vice Président du Conseil Général du Val d’Oise, Maire de Bezons * Michèle Loup, syndicaliste, ex conseillère régionale (Les Verts) * Zohra Mahi, avocate * Noël Mamère, député (Les Verts) * Dominique Mariette, Conseiller municipal Lutte Ouvrière d’Argenteuil * Caroline Mécary, avocate, conseillère régionale (Europe Ecologie) * Akli Mellouli (PS) * Jean-Pierre Michel, sénateur (PS) * Mostafa Motia, Ingénieur * Jacques Muller, sénateur (Les Verts) * Christophe Oberlin, professeur en médecine, chirurgien * Roger Ouvrard, ancien maire d’Argenteuil, ex-conseiller général Val d’Oise * Jean-Jacques Paris, secrétaire général de l’Association nationale des élus communistes et républicains * Roger Parmentier, Pasteur Eglise réformée de France * Jean Christophe Poulet, maire de Bessancourt * Annie Poursinoff, députée (Europe Ecologie) * Marc Prunier, conseiller municipal (NPA) * Michèle Rivasi, députée européenne (Europe Ecologie) * Ali Romdhane, Porte parole d’Etre de Gauche 95 * André Rozevègue, Co-président de l’UJFP * Jean-Michel Ruiz, Secrétaire départemental du PCF Val d’Oise * Catherine Samary, Maître de conférence (Université Paris Dauphine) * Aharon Shabtai, poète et universitaire israélien * Yoav Shemer, représentant de l’organisation israélienne “Le courage de refuser” * Michèle Sibony, Co-présidente de l’UJFP, enseignante * Boualem Snaoui, Président du REseau SOlidaire et CItoyen - RESOCI - * Djamila Sonzogni, porte parole Europe Ecologie – Les Verts, conseillère régionale * Odile Tobner, Présidente de Survie * Michel Vampouille, Ancien Vice-président du Conseil Régional Ile-de-France * Patrick Vassallo, conseiller municipal délégué de Saint-Denis * Marie-Christine Vergiat, députée européenne (Front de gauche) * Dominique Vidal, historien, journaliste * Dominique Voynet, sénatrice (Les Verts) * Jean Pierre Zolotareff, psychothérapeute, directeur général d’un réseau de Lutte contre l’exclusion sur l’Ile de France, Président du Collectif

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 13:17
linguamuta.jpg
Communiqué du NPA.

A la suite de leur condamnation pour le détournement, en 2005, en plein conflit social, du Pascal Paoli, A. Mosconi et F. Da Grégorio avaient reçu une convocation pour le prélèvement de leur empreinte génétique, convocation à laquelle ils n'avaient pa donné suite.


Aujourd'hui, à cause de ce refus, ils doivent comparaître devant le tribunal correctionnel de Bastia.


Le NPA est solidaire d'A. Mosconi et de F. Da Grégorio dans leur combat de syndicalistes du STC contre l'état français qui cherche à faire un exemple contre les militants, atyant participé au détournement du Pascal Paoli.

Solidaire de ceux qui refusent le fichage des militants, le fichage de la société, pratique qui se répand aujourd'hui.

 

En effet, des militants de l'UTG, en Guadeloupe, doivent également être traduits en justice, les 22 octobre et 5 novembre, à Pointe-à-Pitre, pour avoir refusé le prélèvement d'ADN.

Alors qu'en 2002, il y avait eu 30 000 pélèvements d'ADN, aujourd'hui, le million de prélèvement a été dépassé.


A l'occasion de ce procès, le NPA réaffirme son opposition au fichage et autres mesures réglementaires qui conduisent à ficher les militants, tous ceux qui s'opposent aux politiques libérales mises en oeuvre par le gouvernement, les pouvoirs publics.

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg