Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 10:11

toc-toc

19 septembre 2010 -Le Télégramme

Se retrouver seul devant une classe sans pratiquement aucune formation pédagogique: c'est le sort de centaines de jeunes professeurs stagiaires, en Bretagne, cette année. Fanny, 24 ans, et Anne(*), 25 ans, racontent leur rentrée. La galère, pour tout dire.


Ce métier de professeur, Fanny et Anne ont toujours voulu le faire. «Une vocation», lancent les deux jeunes femmes. Après un master 1 d'anglais pour l'une et un master 2 de biologie pour l'autre, elles ont décroché, l'année dernière, le Graal : le très difficile concours du Capes. Devenues professeures stagiaires, les deux jeunes femmes attendaient cette rentrée avec excitation mais avec aussi pas mal d'interrogations. Mais d'abord, il leur a fallu être très patientes avant de connaître le nom de l'établissement où elles effectueraient leur baptême du feu. Fanny et Anne ne l'ont su que le 26 août, soit seulement cinq jours avant la rentrée des professeurs.

Kit de survie

Nommée dans un collège de la région brestoise, Fanny, originaire de Vannes, a eu à peine le temps de se retourner. «Il a fallu trouver un logement, aller à Rennes le 30 pour la réunion au rectorat, être de retour à Brest le lendemain pour une réunion à l'IUFM. Et le mercredi, c'était la rentrée».

 

Même parcours du combattant pour Anne qui, elle, vient de Bordeaux. Nommée dans un lycée de Quimper, elle n'avait jamais mis les pieds en Bretagne. «Cette académie ne faisait pas partie de mes voeux». L'une et l'autre n'avaient jamais enseigné devant une vraie classe. À part deux petits stages d'observation, elles n'ont bénéficié d'aucune formation professionnelle.


La veille de la rentrée, elles ont eu droit, à l'IUFM de Brest, à quelques conseils pour prendre en charge une classe. Un «kit de survie » en quelque sorte. «Des conseils bien utiles mais ça ne remplace pas une vraie formation», soulignent les deux jeunes profs. Cette rentrée, Anne s'en souviendra sans doute longtemps. «J'ai appris ce que j'enseignais le jour de la rentrée». Sa matière, la biotechnologie, peut en effet se décliner en une trentaine d'enseignements différents. Alors, pas question de prendre le temps de se restaurer à midi. Il a fallu préparer les cours, faire des photocopies, essayer de s'informer sur le niveau des élèves...

18 classes...

Jusqu'à la Toussaint, Anne n'aura, si l'on peut dire, que neuf classes. Dans sa grande bonté, l'Académie de Rennes a accepté de décharger les professeurs stagiaires de neuf heures de cours pendant deux mois. Mais après, elle devra affronter pas moins de 18 classes, 18 fois une heure de cours. «C'est du suicide», commente l'enseignante qui assure, jusqu'à la Toussaint, les neuf autres heures, une TZR, comme on les appelle (Titulaire sur zone de remplacement). Une TZR qui a décidé, pour aider sa jeune collègue, de travailler avec elle en binôme, même si rien ne l'y obligeait. «Je lui donne des petits trucs pour qu'elle s'en sorte. C'est de la survie».

 

Fanny est un peu mieux lotie. Pendant deux mois, elle n'aura que deux classes. Mais après, ce sera cinq. Et pour elle aussi, c'est très compliqué. «Question gestion de la classe, ça s'est plutôt bien passé. Mais personne ne nous dit comment faire. Comment, en particulier, évaluer les élèves. On ne sait pas. ?Allez voir sur internet?, c'est un peu ce que l'on nous répond. On est un peu seule, même si les collègues sont accueillants».

Pas de tuteurs pour l'instant

Normalement, Fanny et Anne devraient avoir un tuteur pour les accompagner. Mais pour l'instant, les enseignants, dans leur grande majorité, pour protester contre les conditions de la rentrée, refusent de jouer le jeu. «Je comprends leur position, dit Fanny. Mais ils font quand même le maximum pour nous aider». Grande question quand même : faute de tuteur, qui va les évaluer?

 

Parce que, de cette évaluation, dépend leur titularisation. L'année promet donc d'être sportive pour les deux jeunes femmes. «Heureusement qu'on n'a pas d'enfants», disent-elles. Leur seule certitude, pour l'instant, c'est qu'à la fin de cette année, elles iront dans une autre académie. «Sans doute Créteil ou Paris», dit Fanny. Elles ne le sauront, évidemment, qu'au dernier moment. Sinon, ça serait vraiment trop beau. Ainsi va la vie des jeunes enseignants.

(*) La jeune femme, souhaitant conserver l'anonymat, nous a demandé de changer son prénom.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 09:58

09 septembre 2010

Manifestation contre le projet retraite

Jour pas comme les autres ce mardi 7 septembre, car j'ai décidé d'être solidaire de tous mes copains, qui en France défendent notre "beefteck". J'ai donc manifesté contre ce projet de loi portant sur la réforme des retraites, que nous mitonne le gouvernement. J'étais un peu seul dans la "rue principale", mais qu'importe. Ici, nous sommes tellement déconnectés du monde réel, qu'une piqure de rappel à la réalité ne peut faire de mal...


  • Manif3_DDU

 



 
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 15:48
iter-robot.jpg
Politique samedi 18 septembre 2010 Ouest France

Des dizaines de milliers d'Allemands ont manifesté samedi à Berlin contre l'allongement de la durée de vie des centrales nucléaires annoncé par le gouvernement d'Angela Merkel, a constaté l'AFP.


"Energie nucléaire: ça suffit!", "Energie nucléaire, non merci!", lisait-on sur les drapeaux, banderoles et ballons jaunes et verts qui s'étiraient à perte de vue depuis la gare centrale, face à la chancellerie de Mme Merkel.


Jeunes et vieux, en famille ou entre amis, avec des poussettes et des bambins juchés sur les épaules, 100.000 personnes se sont mobilisées selon les organisateurs, au moins 37.000 selon la police, à l'appel de diverses associations antinucléaires et de défense de l'environnement, soutenues par l'opposition (Verts, sociaux-démocrates du SPD et gauche radicale Die Linke).


Le gouvernement conservateur-libéral a fait tomber début septembre la date butoir de 2022 fixée pour la fin du nucléaire civil en Allemagne par l'équipe précédente social-démocrate/écologiste (1998-2005), à l'époque du chancelier Gerhard Schröder.


Berlin voit là le seul moyen de tenir les objectifs climatiques, en attendant que les énergies renouvelables puissent prendre la relève.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 14:53
degage

Dans son discours de remerciement à la reine, le pape appelle à méditer « les leçons de l'athéisme extrême du XXe siècle ».


Que le pape défende la foi, rien de plus normal. Mais qu'une fois de plus, le chef de l'Eglise catholique établisse un lien entre athéisme et nazisme, et laisse entendre que la « négation de Dieu » puisse conduire à la pire barbarie du XXe siècle, on est dans l'amalgame et le dérapage. C'est évidemment de Benoît XVI qu'il s'agit, qui a encore frappé au premier jour de son voyage officiel au Royaume-Uni.


Dans son discours de remerciements à la reine Elizabeth, venue l'accueillir à Edimbourg -avec sa double casquette de souveraine et de chef de l'Eglise anglicane-, le pape ne s'est pas contenté de remarques de politesse.

« De notre vivant, nous pouvons nous souvenir de la manière dont la Grande-Bretagne et ses dirigeants se sont dressés contre la tyrannie nazie qui voulait éradiquer Dieu de la société et nier toute humanité à certains, en particulier les juifs, qui étaient jugés indignes de vivre.

Tandis que nous méditons sur les leçons de l'athéisme extrême du XXe siècle, n'oublions jamais comment l'exclusion de Dieu, de la religion, et de la vertu de la vie publique conduit finalement à une vision déformée de l'homme et de la société, et donc à une vision réductrice de l'individu et de son destin ». (Ecouter le son, en anglais, à partir de la 30e seconde)

 

Une déclaration « surréaliste »

Ces phrases sont difficilement admissibles pour tout adepte de la laïcité à la française, pour qui la religion doit au contraire être exclue de la vie publique. Laisser entendre de cette manière qu'une telle vision du monde puisse conduire au nazisme est aussi malhonnête que de penser que le catholicisme conduit inexorablement à l'Inquisition et aux guerres de religion.


Selon la BBC, la déclaration du pape a immédiatement provoqué la réaction indignée des laïques britanniques. L'Association humaniste britannique a qualifié cette déclaration de « surréaliste », et de « diffamation contre tous ceux qui ne croient pas en Dieu ». L'association relève :

« L'idée que ce sont les personnes non-religieuses qui, dans la Grande-Bretagne d'aujourd'hui, veulent imposer leur vision aux autres est surréaliste, venant d'un homme dont l'organisation agit internationalement pour imposer sa norme morale étriquée et excluante et saper les droits des femmes, des enfants, des homosexuels et de beaucoup d'autres. »

Photo : la reine Elisabeth II et le pape Benoît XVI à Edimbourg, Ecosse, le 16 septembre 2010 (Dave Thompson/Reuters).

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 14:35

OF-1

 

OF-12-copie-1.jpg

 

OF-13.jpg

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 09:57

Pont-de-Brest-Plougastel-16-sept-2010-021.jpg

 

Pont-de-Brest-Plougastel-16-sept-2010-020.jpg

 

Pont-de-Brest-Plougastel-16-sept-2010-019.jpg

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 09:51

agua.jpg

 

 

Le Collectif Eau 2010 de Quimper "Pour une retour de l'eau en régie publique" (Alternatifs, ATTAC, CNT29, l'Eau et la Terre, Eau Secours 29, Forums Sociaux de Cornouaille, Kersaliou-Le Quinquis, NPA, Quartier de Prat Maria, Rozelenn, Les Verts) demande aux Conseillers municipaux de Quimper d'adopter un amendement pour un sursis de la décision concernant la gestion de l'eau.

 

Le règlement intérieur du Conseil Municipal de la ville de Quimper adopté lors de la séance du 11/07/2008 

Article 2.2.5 : amendements

Des amendements ou contre-projets peuvent être proposés sur toute affaire soumise au conseil municipal.

Le conseil municipal se prononce sur ces amendements à la majorité absolue des suffrages exprimés

 

Le vote de l'amendement proposé permettrait que le débat et le vote sur cet amendement ait lieu avant le vote sur la délibération. Son vote par une majorité de l'Assemblée devrait entrainer le retrait de la délibération prévue.

 

Dans la remise de la liste des signataires lors du Conseil Municipal du 24 septembre à 18 h à laquelle tous les quimpérois sont invités à participer, seules les signatures de Quimpérois seront prises en compte.

 

TEXTE DE LA PÉTITION

* Conformément à l'article 2,2,5 du règlement intérieur du Conseil Municipal de la ville de Quimper adopté  lors de la séance du 11/07/2008 

* Conformément aux engagement du Maire qui prévoyait "une consultation publique sera lancée sous forme de débats, afin de présenter les conclusions et de recueillir les avis."

* Conformément à la délibération du Conseil Municipal du 23 octobre 2009 GESTION DU SERVICE DE  DISTRIBUTION D'EAU POTABLE DE QUIMPER - RAPPORT SUR LE PRINCIPE DU RECOURS À LA DÉLÉGATION DU  SERVICE PUBLIC DE L'EAU POTABLE prévoyait explicitement la possibilité d'"interrompre la procédure de délégation...prolonger le contrat d'affermage pour créer et organiser la régie".

 

nous demandons aux conseillers municipaux de soumettre au vote de l'assemblée au titre d'amendement  au projet de délibération sur la délégation de service public de l'eau 

"le conseil municipal réuni le 24 septembre 2010 décide de surseoir à sa décision pour permettre

- un véritable bilan de la gestion de l'eau et de l'assainissement 

- un débat public contradictoire s'appuyant sur un audit réalisé par un expert indépendant

- une votation citoyenne au terme de laquelle les citoyens décideront du choix de gestion de la  distribution d'eau potable de la Ville de Quimper"

 

la pétition est là

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 16:07

 


Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 15:32

 




Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 15:31

 




Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg