Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 09:56

 

1934,

la grève générale à San Francisco

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 09:48

1605925799.jpg

Agriculture mardi 06 juillet 2010

La Confédération paysanne de Bretagne joint sa voix à l’ensemble des protestations qui se sont élevées face à l’amendement voté par l’assemblée nationale, vendredi, permettant d’alléger les procédures administratives pour les regroupements et modernisation d’élevages.

 

Le syndicat ne siégera plus au comité de suivi du plan d’action algues vertes « tant que cet amendement sera maintenu, au motif que sa participation à des instances de concertation n’a aucun sens si des décisions essentielles sont prises ailleurs en petit comité et sous l’influence directe de groupes de pression, en l’occurrence ici de l’agroalimentaire breton ».

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 09:38

7 juillet 2010 - Le Télégramme


Vingt-cinq salariés en grève sur les 33 à Nutréa, à Cast, se sont rendus, hier matin, à Landerneau, au siège de Coopagri pour porter leurs revendications aux dirigeants.

 

Coopagri (récemment devenue Triskalia) détient aujourd'hui 55% du capital de l'ancienne filiale «aliment d'élevage» d'Unicopa (les 45% restant sont à Terrena). Une petite délégation de grévistes, dont le délégué syndical René Gourvès (CGT), ont été reçus par Hervé Tallec (directeur de la branche nutrition animale de la Coopagri) et Jérôme Croizat-Viallet (DRH).

 

La réunion n'a cependant pas permis de régler la crise, la direction ayant seulement promis de donner aujourd'hui une demande à l'intégration des neuf chauffeurs de camions du site de Cast au plan de sauvegarde de l'emploi et a évoqué la possibilité de reconvertir un ou deux postes à l'unité Coopagri de Loperhet.

 

À l'issue de cet entretien, les salariés sont retournés dans le Porzay où ils continuent de bloquer deux camions. Rappelons qu'un PSE doit être signé à Nutréa-Cast le17juillet. Seuls deux salariés pourraient être conservés dans un site transformé en plate-forme de stockage. Les grévistes réclament de meilleures indemnités de licenciement.

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 13:39

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 13:34

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 13:31

 

Économie lundi 05 juillet 2010 Ouest France

De nombreux salariés des usines Doux de Châteaulin et Père Dodu de Quimper avaient le sourire ce matin. 380 ouvriers du groupe volailler ont reçu une feuille de paie où apparaît une somme supplémentaire de 1 000 € brut comme « provision selon décision du tribunal du 4 mai 2009 ».

 

Après des années de procédure, le groupe Doux a accepté le 25 juin dernier le versement d’une provision de 2000 euros en deux fois (deuxième versement en août). Le solde devrait intervenir en octobre après le calcul d’un expert-comptable.


Ces sommes correspondent au paiement du temps de pause, dont le groupe Doux sétait dédouané après le passage aux 35 heures en 2004.

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 13:24

6 juillet 2010 à 08h51 - Le Télégramme


«On ne lâchera pas le morceau». À Cast, sur le site du Nutréa nutrition animale, le ton monte au rythme de la chaleur des pneus et des palettes qui brûlent à l'entrée de l'usine. La totalité des 33 salariés sont en grève «illimitée». Hier, ils ont bloqué deux camions de Coopagri Bretagne, leur actionnaire principal. «Ils ne sont pas prêts de repartir», s'enflamme un gréviste.

Un reclassement réclamé


On sait, depuis le 17mai, que la coopérative landernéenne a décidé d'arrêter la fabrication, en décembre prochain, pour transformer l'usine de Mesdon en simple centre de stockage. Une décision qui entraîne la suppression de 24postes. Le conflit s'est durci vendredi sous l'impulsion des neuf chauffeurs lesquels entendent, comme leurs collègues, être intégrés au Plan de sauvegarde de l'emploi.

 

«Cela fait des semaines qu'on nous balade de réunion en réunion. Nous voulons un reclassement dans les usines de Coopagri les plus proches: Loperhet, Concarneau ou Quimperlé», martèle René Gourvès, délégué CGT. À défaut d'emploi, le syndicaliste réclame une prime de 60.000€ pour chaque salarié, plus 3.500€ par année d'ancienneté. Demain, une nouvelle réunion a lieu à Languidic (56), au siège de Nutréa. Le matin avec les actionnaires, l'après-midi avec les syndicats.

  • Loïc L'Haridon
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 13:20

1605925799.jpg

6 juillet 2010 - Le Télégramme


De la source à la mer, Côtes-d'Armor Nature Environnement et Eau et Rivières ne comptaient pas participer à la réunion du comité de suivi du Plan de lutte contre les marées vertes aujourd'hui, car elles «ne supportent plus l'incohérence des décisions de l'État».

 

Elles estiment que l'absence d'opposition du gouvernement à l'amendement Le Fur visant à faire reculer la législation applicable aux élevages industriels n'est pas acceptable: «Au moment même où les contribuables vont devoir supporter les coûts exponentiels provoqués par les marées vertes et où les élus locaux doivent fermer les plages au public, cette remise en cause vient perpétuer la politique de l'autruche que critiquait pourtant la secrétaire d'État à l'Environnement, ChantalJouanno (*), l'été dernier.

 

Cet amendement permettra de concentrer encore plus les cheptels animaux, notamment en amont des baies envahies par les algues vertes... Cela est d'autant plus choquant et incompréhensible que ce vote fait immédiatement suite à celui du Grenelle II!

 

Nos associations ne sauraient cautionner ce mauvais coup porté à la prévention des pollutions et servir d'alibi au plan d'action de lutte contre les marées vertes qui ne pourra, dans ces conditions, atteindre les objectifs fixés. Ce recul risque de démobiliser tous ceux qui avaient cru que le problème des nitrates et des algues vertes était devenu une priorité pour la Bretagne». La Confédération paysanne Bretagne a également annoncé qu'elle ne viendrait pas.

* Qui viendra, en compagnie du ministre de l'Agriculture, le lundi 19juillet, au Smictom de Launay-Lantic, sur le site de la plate-forme de traitement des algues vertes.

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 13:14


6 juillet 2010 à 08h45 - Le Télégramme

Placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Brest le 26mai dernier, l'entreprise générale de bâtiment Colesco, à Ploudaniel (29), a confirmé, hier, la mise en place d'un plan social d'entreprise (PSE) pour juillet.


 

 

«Il concerne 42 personnes moins trois salariés, reclassés dans l'entreprise», a indiqué Philippe Belmont, président-directeur général. C'est un tiers de l'effectif de la société coopérative ouvrière de production (Scop) - dont 57% des salariés sont associés et propriétaires -, qui va être licencié.

«Un redimensionnement de l'entreprise»


«Ce plan social s'inscrit dans la suite logique du placement en redressement judiciaire. Nous procédons à un redimensionnement de l'entreprise en fonction du marché et à un recentrage de l'activité». Les salariés touchés par le PSE font partie principalement de la structure, de l'encadrement, avec, également, un allégement de certains services pour une mise en adéquation avec les démarrages de chantiers. «Nous allons ajuster la production en fonction de la visibilité certaine que l'on a aujourd'hui». Colesco dispose d'un carnet de commandes supérieures à 12millions d'euros.

 

«Ce redimensionnement, vécu très durement en interne, est nécessaire pour être sûr - même si on ne l'est jamais - de passer la période de redressement judiciaire, tout en gardant une marge de manoeuvre». Un premier plan social, a minima, de 20 ou 21licenciements, avait été envisagé. «Mais le risque pour la pérennité de l'entreprise était là trop important».

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 09:48

 

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg