Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 11:02

 

 

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 14:33

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQ2oAkKUM0mdib82t5yLkOvmQo0w_mf2NRIUbEZ-8FJ8LhXKNOY

Il est facile de suivre la trace de Montebourg et Hollande dans le paysage social :

 

partout ils sont passés pour s’engager à sauvegarder l’emploi, les sites sont aujourd’hui fermés ou menacés de fermeture.

 

Depuis 6 ans les salariés du site Goodyear d’Amiens se battent contre les licenciements que la Direction du groupe tente d’imposer.

 

Pourtant le groupe Goodyear a annoncé un doublement de ses bénéfices en 2012 à hauteur de 85 millions de dollars (plus de 60 millions d’euros), mais les actionnaires demandent toujours plus.

 

Depuis 6 ans les salariéEs ont mené conjointement batailles juridiques et mobilisations tout en étant à l’initiative de l’indispensable coordination des luttes contre les licenciements et les fermetures de sites.


Le NPA dénonce cette nouvelle annonce de suppressions de milliers d’emplois (1200 chez Goodyear et donc 5 ou 6000 en emplois indirects) et affirme son soutien total à la lutte des Goodyear.

 

Cette annonce rend encore plus indispensable la participation au rassemblement à l’initiative des Licenc’ielles, des Goodyear et des salariés d’une vingtaine d’entreprises, le mardi 29 janvier du ministère du travail, rue de Grenelle à 14h, jusqu’à l’Assemblée Nationale.


Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 12:41

 

 

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 12:21

rom

Faits divers vendredi 25 janvier 2013
*

Six jeunes routards et leurs six chiens ont été expulsés d’un squat, 111, rue de Fougères, à proximité de la fac de droit, à Rennes, ce vendredi.

*

Un squat occupé depuis des mois. Une quinzaine de policiers ont débarqué dans le logement, un peu après 14 h. Les routards avaient été prévenus la veille par deux huissiers. Certains avaient déjà déménagé. Les autres avaient préparé leurs affaires.


Ce squat était occupé par douze personnes et 23 chiens, selon Julien, dit Brésil, l’un des marginaux. « Moi, je suis arrivé début juillet. Ce squat a toujours été plus ou moins ouvert depuis des années. Nous, on a remis une serrure. Chacun avait sa clef. »


« On va errer »


Les routards ont été expulsés, alors qu’il fait - 3°, à Rennes, ce vendredi. Les autorités justifient cette expulsion, sur décision de justice, par le délabrement de la maison et le risque pour ses occupants.


Que vont faire les jeunes gens maintenant ?

 

« Je ne sais pas, soupire Brésil. Le problème, c’est qu’on a tous des chiens. L’hébergement d’accueil d’urgence, ce n’est pas possible avec. On va errer, chercher un autre squat. Pas le choix. Ou aller planter nos tentes aux prairies Saint-Martin. » Une de ses camarades enchaîne, très énervée : « On va se balader avec les chariots transportant nos affaires en ville, voilà ce qu’on va faire ! J’en sais rien où on va aller. »

*

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Rennes.-Des-routards-expulses-d-un-squat-par-3-C-%5Bvideo%5D_40823-2157262_actu.Htm

*

Commentaire:

*

Un pouvoir socialiste çà doit répond à l'urgence sociale! 1/ Les pauvres à la rue. 2/ Soigner les patrons dans leur recherche de profits. ..

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 12:17

le-projet-de-notre-dame-des-landes-suscite-une-vive-opposit

*

Environnement jeudi 24 janvier 2013
*

Vers 18 h 30, à Joué-sur-Erdre, des manifestants anti-aéroport ont perturbé la cérémonie de vœux de la communauté de communes du pays d’Ancenis (Compa).

*

Les manifestants ont bloqué l’entrée du parking de la salle de l’Auvinière où devait se dérouler la cérémonie. Les anti-aéroport ont redit leurs arguments : un gâchis pour le porte-monnaie des contribuables, l’aéroport Nantes-Atlantique est actuellement suffisant, des terres agricoles qui disparaissent… Les échanges avec les élus présents ont été calmes. Les opposants ont quitté les lieux à 19 h 30.

*

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Pays-d-Ancenis-les-anti-aeroport-s-invitent-aux-v%C5%93ux_40815-2157049_actu.Htm

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 12:13

 

 

Faits de société vendredi 25 janvier 2013

Après des artistes comme Emily Loizeau, Gilles Servat, ou Tryo, voici que des illustrateurs, dessinateurs, auteurs de BD, rejoignent la contestation de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

60 auteurs et 16 éditeurs s’associent pour « informer sur le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, dénoncer le caractère absurde et obsolète de la logique qui le gouverne et soutenir ses opposants ». Ils ont édité un ouvrage de 144 pages qui doit sortir pour le salon d’Angoulême.

 

« Détachez vos ceintures »,

 

c’est son titre, est annoncé en librairie le 15 février. Parmi les auteurs on trouve Etienne Davodeau, le journaliste nantais Nicolas de la Casinière, le dessinateur Quentin Faucompré, l’historien naturaliste breton François de Beaulieu, etc. L’ouvrage de textes et dessins sera vendu 10 €, et les bénéfices versés à l’Acipa, principale association d’opposants.

*

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-60-auteurs-contre-l-aeroport-de-Notre-Dame-des-Landes_40815-2157297_actu.Htm

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 11:37

sos-taudis-abbe-pierre-mal-logement 31


APPEL UN TOIT POUR TOUS :


Dans le cadre de la journée nationale d'action pour le droit inconditionnel à l'hébergement d'urgence 24/24h, le collectif « Urgence un Toit pour tous »  comité DAL56


appelle à une manifestation départementale le
30 janvier, à Lorient
à 17h devant la sous préfecture
et à 18h place Paul Bert


( pétition "réquisition de 100 000 logements", vin chaud solidaire, rencontre avec les membres des organisations du collectif)


Dans de nombreuses villes de France, des collectifs de citoyens, de militants associatifs, syndicaux, politiques, de travailleurs sociaux, de sans logis mèneront des actions le 30 janvier afin que l'Etat associe à ses bonnes intentions une réaction urgente à la hauteur de la situation sociale.


Alors que certains mettent leur grande richesse à l'abri, 700 000 personnes sont sans logement. Les plus démunis sont obligés de faire appel aux dispositifs d'urgence (115) totalement engorgés puisqu'en décembre, plus d'un appel sur deux est resté sans réponse.


En Bretagne, ce sont les migrants qui souffrent le plus de cette situation ; des personnes françaises sont aussi concernées. Quelle que soit leur origine ce n'est plus acceptable, cela contribue à opposer entre eux les plus démunis pourtant victimes du même pouvoir financier international.


A Vannes, à Lorient : des familles avec enfants, des personnes isolées ont été laissées à la rue. Des mobilisations importantes ont permis d'en limiter le nombre. Rien n'ayant été fait pour éviter que de telles situations ne se présentent à nouveau, de fortes craintes demeurent pour les semaines à venir.


L'hébergement de toutes les personnes doit être une priorité nationale.


N'acceptons plus que les services de l'Etat se cachent derrière l'argument économique alors que le manque de place l'oblige à financer des nuitées d'hôtels extrêmement coûteuses ou à être condamné à payer des astreintes conséquentes pour non respect des lois sur l'hébergement et le logement.


Exigeons que l'Etat :


- réquisitionne immédiatement suffisamment les logements vacants pour que plus une famille avec enfants, plus une personne isolée, demandeuse d'hébergement d'urgence au 115 ne passe une nuit à la rue et que le recours aux nuitées d'hôtel soit exceptionnel.
- mette en oeuvre une politique qui respecte réellement le droit inconditionnel à l'hébergement d'urgence toute l'année, 24h/24, sans remise à la rue par manque de place. Cet hébergement dans des structures adaptées aux besoins fondamentaux (s'alimenter, être scolarisé, demander l'asile à la France.....) doit être maintenu jusqu'au relogement.
- augmente réellement le nombre de places dans les autres structures d'hébergement ( Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale, Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile.....) et favorise la construction de logements sociaux afin de désengorger les dispositifs d'urgence.
- attribue à tous les dispositifs des moyens humains supplémentaires afin que les personnes accueillies dans ces structures puissent bénéficier d'un accompagnement social professionnel, les conduisant à plus d'autonomie.
.
Des citoyen(ne)s indigné(e)s et solidaires:


Asceap, Casi, CCFD-Terre solidaire, Celem, CGT Chomeurs rebelles 56, Cimade, CNL, Comité Dal 56, Crisla, CSF 56, EELV, Emmaus Quimperlé-Rédéné, FCPE 56, FSU, Gauche Unitaire, Halem, Mouvement de la paix, NPA, Parti de Gauche, PCF, RESF, SUD Etudiants, UDB, UD CGT, Union Syndicale Solidaires.


tel : 07 80 03 91 43

contact56@untoitpourtous.net

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 10:37

un bâtiment public laissé inocupé , pourquoi pas pour les migrants

Un bâtiment public laissé inoccupé,  pourquoi pas pour les migrants? 20 janvier  2013

*

A Brest, dimanche dernier ils étaient encore 45 migrants à Quizac, 6 à Saint Pierre et 4 dans le couloir de Coallia.

Les jeunes albanais de Saint Pierre font leur possible pour s’intégrer. Ils ont beaucoup de courage au vu des conditions de vie dans la maison qu’ils occupent parce que les autorités ne les logent pas, il faut le rappeler. Le gouvernement ayant pourtant parlé de réquisition par l’intermédiaire des ministres Cécile Duflaut et Manuel Valls.

Les 45 migrants qui survivent à Quizac, chiffre datant d’une semaine, sont aidé-e-s par le secours populaire, les restos du coeur, la halte d’accueil et des personnes bénévoles. Certains soutiens avaient décidé de caresser les autorités dans le sens du poil, espérant que ces dernières feraient preuve d’humanité. Mais la déception est grande car l’état ne fait que profiter d’eux et économise ainsi l’argent des lieux et du personnel qu’il devrait utiliser pour accueillir les migrants. Pire, un chantage est apparu qui demande à ces bénévoles au grand coeur de persuader certains migrants de quitter la France qui ne veut pas d’eux, en échange de la prise en charge des autres !


Quant à la famille qui est maintenant depuis 2 semaines dans les couloirs de Coallia, mais au dernier étage afin qu’elle ne soit pas visible, elle vient de Quizac où elle séjournait depuis l’ouverture de ce lieu. C’est à son retour de l’hôpital que le papa malade et sa famille se sont vu refuser l’entrée du refuge.


Même si quelques familles sont prises en charge, nous sommes loin de ce que le gouvernement fait miroiter en parlant de réquisition de lieux publics inutilisés.

 

Les solutions sont toujours très provisoires et coûteuses, hôtels et mobil-homes, comparées à des locations mensuelles d’appartements vacants. Les solutions brestoises de chez Coallia semblent être en majorité des T1, la demande est constituée de familles avec enfants ! Faut il attendre que Coallia propose des logements plus grands, est-ce un monopole ? L’état ne peut il pas traiter avec BMH directement ? N’y a t’il vraiment pas de lieux publics inutilisés ?


Petites notes optimistes, deux familles sont parties en CADA (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile) à Quimper dans des appartements. Nous leur avons rendu visite et la reprise d’espoir qui les habite fait plaisir.

*

http://www.galeresdebrest.fr/2013/01/20/les-migrants-de-brest-au-20-janvier-2012/

*

Commentaire:

Il va y avoir de plus en plus de réfugiés, en particulier à cause du climat. Il n'est pas question de se fâcher avec leurs gouvernements qui nous achètent des tas d'armes indispensables à leur maintien. La question est donc: va-t-on se résigner à vivre une société à deux vitesses où la rue sera le logement unique et obligatoire des migrants, avec interdition de les aider?

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 10:29

Atelier cuisine chez les migrants de Brest au refuge de Quizac

Atelier cuisine chez les migrants de Brest au refuge de Quizac 25 janvier 2013

 

Ce soir l’information est tombée qu’un huissier allait passer à Quizac pour notifier l’expulsion. En milieu de semaine prochaine, nous dit-on, les personnes albanaises seront logées, une famille Tchétchène avec bébé aussi, mais pas les autres de cette nationalité qui seront 16 à la rue. Il y a 2 femmes enceintes et de nombreux enfants en bas age.

Que faire pour ces 16 personnes ?

*

http://www.galeresdebrest.fr/2013/01/25/brest-migrants-quizac-cest-fini/

*

Commentaire:

 

Quizac est un quartier avec une grande église désaffectée, où les migrants occupaient des locaux de l'évêché.

Repost 0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 14:51

1990_desstardi.jpg

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 179 (24/01/13)

*

François Hollande a sa guerre, l'occasion pour lui, jugé « mou », « indécis », de prendre la pose du chef d’État, chef des armées et homme de décision, pour tenter d'imposer son autorité.

 

Jean-Marc Ayrault a salué, lors du débat parlementaire, « l’esprit de responsabilité dont toutes les forces politiques ont témoigné depuis le 11 janvier ». Jean-François Copé lui a fait écho, « l’esprit d’union nationale doit s’imposer à tous ». « Le rôle d'un responsable politique, c'est de penser à l'intérêt de la France et des Français » selon Marine Le Pen qui a jugé « légitime » l’intervention.

*

À gauche aussi, même discours. Europe Écologie-les Verts « approuve l’intervention militaire française » tout en regrettant, comme le Front de gauche, que le Parlement n’ait pas été consulté.


Personne parmi eux n’a osé contester le bien-fondé de l’intervention, dénoncer ses véritables objectifs.

 

Les travailleurs, toute la population n’ont, eux, aucune raison d’être solidaires du gouvernement. La nouvelle aventure militaire dans laquelle il engloutit des millions d’euros ne défend en rien les intérêts des populations déshéritées du Mali. Quand bien même la « menace islamiste » y est bien réelle, elle provient, avant tout, de l’impasse économique et sociale des politiques libérales imposées par la France et l’impérialisme qui hypothèquent le développement et condamnent les peuples à la misère et à la domination.


« L’objectif, c’est la reconquête totale » a déclaré Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. Mais la reconquête au profit de qui ?

 

Cette guerre ne vise pas à servir la liberté contre le terrorisme ou les pratiques inhumaines des groupes islamistes mais les intérêts géostratégiques et économiques des multinationales qui, ici, mènent leur guerre sociale contre le monde du travail. Comme en Afghanistan, elle participe de l’offensive des grandes puissances contre les peuples.


À leur union nationale, nous opposons la solidarité des travailleurs et des peuples, par-delà les frontières. Le peuple malien a besoin de développement, de dignité et de prospérité, pas de bombes et de servitude. C’est à lui de chasser les bandes islamistes armées qui veulent imposer leurs lois. C’est à lui de décider librement de son sort.


Yvan Lemaitre

Repost 0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg