Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 10:28



Partager cet article
Repost0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 10:22



 

Alsace liste NPA Yvan Zimmermann 8.550 1, 64%
Aquitaine liste NPA Philippe Poutou 27.264 2, 52%
Auvergne liste NPA Alterékolo Alain Laffont 20.031 4, 19%
Basse Normandie liste NPA PG Christine Coulon 24.046 4, 99%
Bourgogne liste NPA PG FASE Sylvie Faye-Pastor 22.290 4, 32%
Bretagne liste NPA-MOC-MPG Laurence de Bouard 27.401 2, 49%
Centre liste NPA Michel Lasserre 20.341 2, 60%
Champagne Ardennes liste NPA PG Anthony Smith 18.448 4, 87%
Corse    
Franche Comté liste NPA Laurence Lyonnais 13.086 3, 28%
Haute Normandie liste NPA Christine Poupin 14.633 2, 56%
Ile de France liste NPA Olivier Besancenot 90.312 3, 13%
Languedoc Roussillon liste FG NPA René Revol 76.414 8, 59%
Limousin liste FG NPA Christian Audouin 36.634 13, 13%
Lorraine liste NPA Jean-Noël Bouet 14.819 2, 24%
Midi Pyrénées liste NPA MOC Myriam Martin 29.319 2, 89%
Nord Pas Calais liste NPA Pascale Montel 36.869 3, 00%
Pays de Loire liste FG NPA Marc Gicquel 58.897 5, 00%
Picardie liste NPA Sylvain Desbureaux 17.254 3, 00%
Poitou Charentes liste NPA FASE Myriam Rossignol 11.431 1, 85%
Provence Alpes CA liste NPA Alternatifs Pierre Godard 30.810 2, 11%
Rhône Alpes liste NPA Myriam Combet 41.537 2, 43%
Partager cet article
Repost0
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 09:23

25.jpg

Au-delà des piètres scores obtenus par le NPA, même dans les régions dans lesquelles l'unité partielle ou totale de la gauche radicale avait pu se réaliser, des enseignements majeurs émergent des résultats de ce premier tour des régionales. 

 

- L'ampleur de l'abstention de millions de jeunes, de salariés, de chômeurs est significative d'une défiance à l'égard des partis qui se sont succédés au pouvoir en y menant une politique néo-libérale aux effets dévastateurs. C'est aussi un signe de résignation y compris à l'égard des exécutifs régionaux tant la crise sociale semble avoir des effets démobilisateurs. C'est en cela que la "victoire" de la gauche apparaît singulièrement fragile.

 

 

- La vigueur du rejet de la droite et du pouvoir Sarkozyste, fondé de pouvoir des grands actionnaires et des classes possédantes, a nourri la poussée du PS et d'Europe Ecologie qui s'installe comme troisième force politique du pays devant un FN qui a bénéficié de la complaisance d'un racisme d'Etat. Le "Front de gauche", avec un électorat peu volatil car âgé, n'a, malgré tout, engrangé que 5,7 % des voix.

 

 

Quelques rares listes du NPA, avec des partenaires comme les Objecteurs de croissance ou des fragments du Front de gauche, obtiennent un score encourageant mais, globalement, la gauche de gauche n'apparaît pas assez crédible auprès du plus grand nombre pour s'imposer. Il en sera ainsi, à mon sens,  tant que le NPA ne se manifestera pas suffisamment comme une force de proposition.


Pour preuve, dans le Limousin, la large liste d'union "Limousin, terre de gauche, Unis pour la justice sociale, l'écologie et la démocratie",avec un véritable projet régional, obtient plus de 13 % des voix. C'est dans cette direction qu'il convient de travailler sans rien renier de notre radicalité.

 

 

Pour dimanche prochain, il s'agit de confirmer et amplifier les résultats du premier tour en infligeant la défaite la plus importante possible aux listes sarkozystes.


Dans les conditions politiques actuelles, sanctionner la droite est une impérieuse nécessité même si les futures majorités régionales de gauche ne seront pas plus un « bouclier social » dans l'avenir  qu'elles ne l'étaient ces dernières années.


 

Une gauche de gauche éco-socialiste, digne de ce nom, reste à construire. Dans les luttes comme dans les urnes.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 20:52
100314155208955_69_000_apx_470__w_ouestfrance_.jpg


Laurence De Bouard, la chef de file de la liste «Vraiment à gauche» aux régionales (NPA), a voté en début d'après-midi à Poullaouen, près de Carhaix
Partager cet article
Repost0
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 10:15

smith.jpg

« Ni poubelle nucléaire, ni friche industrielle  », « Rassembler, Résister, Riposter » sont les principaux slogans de la liste « Tous ensemble, à gauche ! Liste anticapitaliste, écologiste et solidaire. »

NPA et PG moteurs de l’union

Il a été relativement facile de se mettre d’accord avec le Parti de gauche régional pour constituer une liste NPA- PG, La question de siéger à l’exécutif régional a été évacuée en premier, les camarades n’ayant pas du tout envie d’y aller seuls, sauf dans le cas où les positions de « la gauche de la gauche » seraient majoritaires au soir du premier tour... ce qui renvoie à un futur relativement lointain.
En revanche, l’idée d’une « fusion technique » avec la gauche institutionnelle sans le Modem a été longuement débattue dans le NPA Champardennais et surtout dans les Ardennes.

Dynamique unitaire et recomposition politique

L’élargissement de la liste aux Alternatifs, à une partie des Verts, à des militants du Parti communiste a été la surprise de cette campagne.
Le phénomène de renforcement militant de notre liste s’est enclenché à partir du moment où le PCF régional (surtout ses cadres supérieurs et élus) a voté dans des conditions douteuses, « à l’arrache », de partir encore une fois avec le Parti socialiste dès le premier tour.

Néanmoins, à part une ou deux exceptions dans la Marne et la Haute-Marne, les dissidents du PCF qui existent de façon conséquente dans trois départements ne sont pas présents sur la liste mais, comme à Reims, viennent apporter leur soutien politique et leur promesse de faire voter pour « Tous ensemble à gauche ! »

L’autre événement politique qui a joué en notre faveur, c’est la mainmise sur Europe Écologie d’un parachuté, aux pratiques dénoncées comme « douteuses » par certains, voire carrément « mafieuses » selon d’autres, venu du PS ou de nulle part, qui a fait exploser les Verts dans trois départements sur quatre.

Véronique Marchandier (ex-Vert) est donc tête de liste départementale dans la Haute-Marne et trois militants des Verts figurent sur la liste de l’Aube.
La Haute-Marne, où malheureusement le NPA n’existe pas, révèle une alchimie unitaire inédite puisqu’en plus de Véronique on trouve sur la liste, des militants du Parti de gauche, un ex-vert rallié depuis peu au PG, une militante du POI. Les militants du PCF dissidents se sont malheureusement retirés de la liste, Les Alternatifs sont eux présents dans les Ardennes.

En avant !

Pour donner une cohérence à cet ensemble et établir le programme, les discussions ont été menées bon train !
Il en est sorti deux documents : un simple pour la profession de foi et un détaillé pour notre communication de campagne. Nous étions tout de même prêts juste à temps pour démarrer la campagne sur le terrain en février .
Un comité unitaire régional a été mis en place qui s’est réuni fréquemment, a validé les textes produits par la commission programme et quelques-uns par des individus.

Des comités unitaires départementaux se sont également créés pour organiser les meetings, collages, distributions sur les marchés, porte à porte, passages à la télé, articles de presse...
Un fonctionnement démocratique
salué par tous et que nous avons ressenti comme remarquable : la recherche permanente de convergences pour des prises de position pourtant souvent urgentes, voire délicates.

Une construction unitaire qui a marqué

L’assistance aux meetings s’est révélée variable surtout dans les Ardennes, qui a fait le pari de trois meetings à Sedan, Rethel, Charleville-Mézières. Mais dans l’ensemble de la région, cette expérience s’est révélée un succès, surtout par rapport aux autres forces politiques.

Et notre tête de liste Anthony Smith (NPA), orateur enthousiasmant dans les meetings et débatteur redoutable à la télé, a été très apprécié...
Ce sont sans doute ces qualités qui ont valu à notre liste deux pleines pages fielleuses dans le seul quotidien régional l’Union-l’Ardennais de la part d’un journaliste de droite responsable du secteur politique. Des fois que le score soit trop bon ?

Allons, pas de frénésie ! C’est la fin qui fait le compte, et les comptes, on les aura dimanche soir !
Partager cet article
Repost0
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 10:52

ross.jpg


Le Poitou-Charentes est la région de Ségolène Royal.


Qu’on le veuille ou non, la vie politique en est malheureusement marquée. La liste Royal a débauché plusieurs personnalités des Verts, du Modem, ce qui a privé de places certains au PS et fait grincer bien des dents. On y retrouve aussi le camarade qui a mené la lutte des New Fabris, ce qui nous a beaucoup attristés. Mais la volonté de la patronne de la région de faire alliance avec le Modem dès le premier tour a facilité les premières rencontres unitaires à la gauche du PS (sans LO).


Le PCF a multiplié les obstacles à l’unité en revenant sur les différents consensus acquis lors des rencontres unitaires. La plus grosse fédération du PCF (Charente-Maritime), avec la majorité des élus dans les autres départements, étaient pour une participation à la liste Royal dès le premier tour. Le reste du PCF, majoritaire à la base, ne voulait pas se prononcer pour le maintien au deuxième tour, en cas de dépassement des 10 %, pour ne pas effrayer les électeurs socialistes qui pourraient être tentés par un vote sanction à gauche au premier tour contre Royal.


Les ambiguïtés du PCF et leur volonté hégémonique l’ont isolé au sein des rencontres unitaires et il a fallu tout le savoir-faire manœuvrier de la direction nationale du Parti de Gauche pour que ce parti bascule vers la construction du Front de Gauche dont ils ont hérité la tête de liste. Ces manœuvres laisseront des traces dans le PG. Il aura fallu bien de la patience et de longues négociations pour qu’apparaissent au grand jour les choix politiques de fond : construire une nouvelle force à gauche indépendante ou refuser de couper le cordon ombilical avec le PS !


Les autres participants (Alternatifs, Fase et quelques militants du PG) se sont regroupés au sein d’une candidature unitaire conduite par notre camarade, Myriam Rossignol.


Notre campagne regroupe des militants des classes populaires, bien éloignés des politiciens professionnels qui peuplent les institutions.
Nous mettons l’accent sur les transports en commun gratuits. C’est une urgence sociale mais aussi écologique comme vient de nous le rappeler amèrement la tempête meurtrière qui s’est abattue sur notre région la semaine dernière. Nous participons à la mobilisation contre la ligne à grande vitesse (LGV) Poitiers-Limoges.


La région de Royal est aussi celle de l’entreprise Heuliez. Un aventurier des reprises d’entreprises (du genre Bernard Tapie) a racheté à vil prix cette entreprise sous-traitante de l’automobile. Depuis, à grand renfort de millions, la région finance tout, même les licenciements, pour que cette vitrine reste en place le temps des élections. Elle en profite pour se donner une image « écologique » en promouvant la voiture électrique (malgré ses batteries au lithium rechargées à l’énergie nucléaire).


Le vote pour notre liste intitulée « Pour une Alternative à Gauche » soutenue par les Alternatifs, la Fase et le NPA sera le seul qui permettra de voter à gauche au deuxième tour et d’envoyer des élus vraiment de gauche au conseil régional.


La campagne est courte mais le travail intense permet à des militants d’origines et d’identités politiques diverses d’expérimenter le travail en commun.


Comment finir notre présentation sans parler de notre camarade Gilles Suze. Ce fut l’artisan infatigable des négociations unitaires pour le NPA. Notre liste lui est grandement redevable. Il nous a quittés le soir même du dépôt des listes. Il reste présent sur toutes nos affiches et tracts comme tête de liste dans le département le plus peuplé de la région, la Charente-Maritime. Mais sa place reste cruellement vide à la table des meetings.

http://www.alternativeagauche-poitoucharentes.org/

Partager cet article
Repost0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 10:46



La liste « Vraiment A Gauche !
Liste unitaire anticapitaliste et pour une écologie radicale
soutenue par le NPA, les Objecteurs de croissance et
des militants du Parti de Gauche
regroupés dans l'association Militer pour la Gauche,

 organise une réunion publique à Quimper,
aux Halles St François,
avec Laurence de Bouard, aujourd'hui mardi 9 mars
à 20 h.u


portrait

 

Cliquez pour voir le portrait de Laurence de Bouard sur France 3

Partager cet article
Repost0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 10:23



Partager cet article
Repost0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 10:21



Partager cet article
Repost0
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 08:34

Louis Pape liste unitaire  "Vraiment à Gauche"  sur Bigouden TV


lien
 
Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg