Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 10:24
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 16:06

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 19:32






Partager cet article
Repost0
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 19:35

                                Carhaix : 1 / Bachelot : 0
 
                 « Soyons réalistes exigeons l’impossible »

La fermeture des services de maternité et de chirurgie de l’hôpital de Carhaix (Finistère) a été suspendue par décision de justice. C’est une défaite pour le gouvernement, qui a voulu imposer la fermeture de services hospitaliers rendus vitaux par la situation géographique de la région de Carhaix, au centre de la Bretagne et éloignée des grandes agglomérations. Les habitants devaient être réorientés vers les hôpitaux de Brest, de Morlaix ou de Quimper, à une heure de route. Alors que les résultats des soins sont souvent liés à la rapidité de la prise en charge.


Le gouvernement a déployé toute l’armada sécuritaire en sa possession (gardes mobiles, CRS, hélicoptère, grenades offensives…) à l’encontre de manifestants pacifiques. Les femmes enceintes, les enfants, les retraités, les syndicalistes, les élus ont étés gazés, matraqués, piétinés. Ces méthodes n’ont pas eu l’effet escompté : la population s’est indignée et le mouvement s’est élargi. « Sauver notre hôpital » est devenu « Sauver un territoire », un bras de fer d’une petite ville face à un État méprisant, autoritaire et violent.

Après chaque coup dur, interpellations, déclarations de l’agence régionale d’hospitalisation ou du député UMP, Christian Ménard, jugeant le plan Bachelot comme un « moindre mal », fleurissaient dans la presse du lendemain des communiqués de soutien venant de la France entière. Comme celui de l’Association nationale des anciens combattants de la Résistance (Anacr), disant appuyer « le juste combat que Carhaix mène pour sauver son hôpital. Résister doit toujours se conjuguer au présent ».

L’éclectisme des manifestants a été un atout majeur. Le « décloisonnement » social, générationnel, politique et syndical, bref, l’unité de lutte la plus large, a popularisé le combat. Les manifestations commençaient par un chant : « Carhaix, Carhaix, résistance ! » Une mobilisation massive, un combat unitaire, une détermination sans faille, une organisation intelligente ont eu raison d’une restructuration des hôpitaux à la Bachelot. Son but insidieux était de mettre un prix sur une naissance ou un acte chirurgical, un prix sur la vie. Une belle manche a été gagnée, mais il reste à gagner le match. En bons Bretons, la victoire doit d’abord être savourée avant de remettre le bleu de chauffe. Tous ensemble, on peut gagner. Ce qui s’est passé à Carhaix doit servir à l’ensemble des combats sociaux.

                      TOUS ENSEMBLE, ON PEUT GAGNER
 !!! 


                   «
««««

 
Pour un monde sans nucléaire : tous à  Paris le 12 juillet


Après les mobilisations contre le réacteur EPR en 2006 (30 000 manifestants à Cherbourg) et en 2007 (60 000 manifestants dans cinq villes de France), cette manifestation sera fondamentale. En effet, le 1er juillet 2008, le gouvernement français présidera pour 6 mois l’Union européenne. L’énergie et le nucléaire sont deux enjeux majeurs de cette présidence. Le lendemain du rassemblement, soit les 13 et 14 juillet, N. Sarkozy recevra à Paris des dizaines de chefs d’Etat de l’Union européenne et du pourtour méditerranéen (dont le dictateur libyen M. Kadhafi). Le président français entend continuer à promouvoir le nucléaire, en le présentant comme une solution au changement climatique, ce qui est un mensonge pur et simple. Le nucléaire n’est ni propre, ni renouvelable ! Le nucléaire constitue un risque grave et avéré pour les générations présentes et futures. Ne laissons pas construire de nouveaux réacteurs ou sites nucléaires en France ou ailleurs dans le monde (EPR, Bure, ITER…). Comme 90% des Européens, exigeons des investissements massifs dans les économies d’énergie et le développement des énergies renouvelables, seules solutions pour préserver efficacement le climat. Face au changement climatique, le nucléaire n’est qu’une dangereuse illusion.

Tous à Paris, le samedi 12 juillet, pour dire NON au nucléaire et OUI aux alternatives énergétiques, seules porteuses d’avenir
 !


Pour toute info : npa29quimper.over-blog.fr
ou pour prendre contact : 06 59 71 42 21

Partager cet article
Repost0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 23:31

Partager cet article
Repost0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 23:29
Partager cet article
Repost0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 23:22
Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg