Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 08:40

7 septembre 2012 à 12h14 

 

Les quinze demandeurs d'asile originaires du Kosovo et d'Albanie qui squattaient illégalement une maison inoccupée de la rue Guynemer, dans le quartier du Guelmeur à Brest, ont dû quitter les lieux ce matin.

 

Ces familles et leurs enfants, des jeunes couples et deux frères, soutenus par une poignée de militants, ont chargé leur matelas, couvertures et tout leur matériel dans une caravane.

 

Après avoir été éxpulsés de la mairie, puis de l'école Levot, ils ignorent toujours ce midi où ils vont dormir ce soir.

 

Le propriétaire de la maison (et des vingt pavillons de cheminots de la rue), Brest métropole habitat, a immédiatement condamné les locaux à l'aide de panneaux de bois.

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/brest-les-demandeurs-d-asile-expulses-d-une-maison-du-guelmeur-07-09-2012-1830147.php

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 09:49
L'AFPS a le plaisir de recevoir à Brest le 26 septembre, Salah Hamouri, dont vous avez certainement entendu parler. C'est ce jeune homme, étudiant franco-palestinien, qui vient de passer 7 longues années dans les prisons israéliennes, condamné par un tribunal militaire pour de supposées intentions hostiles à l'encontre d'un rabbin d'extrême-droite. Auncune preuve n'a jamais été produite, malgré tous les efforts des militaires israéliens.
Enfin libéré en décembre dernier, Salah, à l'invitation de l'AFPS, fait une tournée en France, afin de témoigner.
Il sera dans nos murs mercredi 26 septembre.
La soirée se tiendra dans la salle des conférences de la mairie de Brest, dès 18h30.
La conférence commencera à 20h. 

ASSOCIATION FRANCE-PALESTINE SOLIDARITE
1 Rue de L'Harteloire
292OO BREST

www.france-palestine.org
Partager cet article
Repost0
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 13:00

6 septembre 2012 

 

En réponse à l'Université d'été de la Défense, organisée lundi et mardi prochains, à Brest, sept associations bretonnes militant pour la paix et le désarmement nucléaire organisent un forum, lundi, de 14h à 19h, à la maison des associations de Brest.

 

Ce forum, ouvert à tous, sera l'occasion de balayer les grands thèmes abordés au cours de cette Université d'été de la Défense (le poids industriel de l'armement en France, l'émergence des sociétés militaires privées au coeur des armées nationales...).

 

Il sera également question de la dissuasion et du programme de modernisation du missile équipant les sous-marins nucléaires (M51).

 

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/forum-pour-la-paix-debat-lundi-a-brest-06-09-2012-1827903.php

Lien

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 13:35
Social vendredi 31 août 2012
*

Après avoir quitté l’ancienne école Levot avant d’être expulsés hier matin, le groupe de quinze sans-papiers a trouvé un nouveau lieu de refuge.

 

Ils occupent désormais une maison située rue du capitaine Guymener (Saint-Marc). La maison appartient à Brest Métropole Habitat (BMH), office public de l'habitat. Un huissier de justice mandaté par BMH a constaté l’occupation des lieux ce matin à 10 h.

 

Une nouvelle procédure d’expulsion est donc engagée.


Selon un militant proche des sans-papiers, une mère célibataire tchétchène les aurait rejoints dans la journée, avec ses 4 enfants. « Le but n’est pas que cette solution soit pérenne » a expliqué le militant. L’ensemble des sans-papiers continue ses démarches auprès de Coallia (ex-Aftam) pour obtenir des solutions de relogement durables. Dans la maison, ils disposent d’électricité mais l’eau aurait été coupée. Selon les services de BMH, la maison était inoccupée car elle nécessite « de gros travaux de mise aux normes ».


La maison occupée appartient à un lot de maison achetées par BMH en avril 2011. Selon Mme Garletti, directrice du département gérance, quatre de ces maisons sont aujourd’hui louées temporairement à Coallia (ex-Aftam) dans le cadre « d’une convention signée début avec les services de l’Etat ».

 

Ces maisons qui nécessitent aussi des travaux, hébergeraient aujourd’hui « plusieurs familles ».

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Nouvelle-occupation-des-sans-papiers-a-Saint-Marc_40779-2108589------29019-aud_actu.Htm


 


Partager cet article
Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 12:06
Social jeudi 30 août 2012

Les sans-papiers ont quitté l'ancienne école Levot ce matin vers 7h

Il n'y avait plus aucun des dix-sept sans-papiers à l'ancienne école Levot quand l'huissier mandaté par la mairie est venu prononcer son ordonnance d'expulsion ce matin, un peu avant 10h. Seule une quinzaine de militants et de citoyens solidaires était sur place.

 

Marc Mathieu, directeur de cabinet du maire, était aussi présent. Le groupe de sans-papiers avait quitté les lieux depuis 7h du matin. Les quelques affaires restantes, matelas, couvertures et ustensiles de cuisine ont été chargées dans les voitures personnelles des militants.


«Ne pas les suivre»


Après de longues discussions hier soir, les sans-papiers ont décidé, par vote, de quitter l'école avant l'expulsion officielle prévue à 10h ce matin. Une décision stratégique selon un militant, «en partant avant 10h, ils voulaient faire en sorte de ne pas être suivis par les services de la mairie et la police».

 

Ils auraient trouvé un autre abri, toujours selon les militants. Pour l'heure, le nouveau lieu de refuge reste inconnu. Les sans-papiers et militants comptent sur le «délai de 48h». En restant 48h dans un lieu sans qu'un constat d'occupation soit dressé par huissier, «la procédure d'expulsion est plus longue».


Le directeur de cabinet du maire a tenu à préciser que si les sans-papiers occupaient de nouveau un bâtiment municipal, « la même procédure d'expulsion serait lancée».

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Les-sans-papiers-n-ont-pas-attendu-l-expulsion-pour-partir_40779-2108168------29019-aud_actu.Htm


Partager cet article
Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 11:36
mor g Et pendant ce temps là, il fait des ronds dans l'eau!

31 août 2012 à 10h01 

 

«Ce n'est pas la peine de parler de sécurité maritime ou de préserver les emplois si l'on arrive à de telles situations».

 

Patrick Landuré, secrétaire général CGT de la métallurgie à Brest et délégué du personnel de Damen n'en revient toujours pas. Le porte-conteneurs MSC-Flaminia, qui continue à faire des ronds dans l'eau à 50km des côtes sud de l'Angleterre, représente pourtant un volume très important d'heures de travail. Pas seulement pour la réparation navale, mais aussi pour l'ensemble des professionnels du port de Brest.


Et Jean-Paul Hellequin d'embrayer:« Dans une période comme celle que nous traversons, c'est un dossier très mal géré». Le président de Mor-Glaz poursuit:«Ce qui est encore faisable aujourd'hui peut tourner à la catastrophe demain si l'on attend. On prend plus de risque en lui faisant traverser le Pas-de-Calais et les 640 navires qui le fréquentent journellement, qu'en le remorquant à Brest».

Ce qui, pour Jacques Loiseau, Ancien commandant de chimiquiers et expert-maritime, était parfaitement faisable, la rade de Brest offrant des fonds suffisants pour recevoir le navire. «Un problème qui serait d'une tout autre ampleur, précise-t-il, s'il s'agissait d'une avarie sur l'un des porte-conteneurs géants qui sortent actuellement des chantiers et auxquels les gouvernements ont donné le feu vert».

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/msc-flaminia-un-dossier-tres-mal-gere-31-08-2012-1822102.php

Partager cet article
Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 09:47

 

images-copie-2.jpg

 

 

Appel collectif

 

Pour un FORUM POUR LA PAIX

 

BREST : Lundi 10 Septembre 2012

 

(Maison des syndicats de 14h à 19h30)

 

L'université d'été de la défense qui  va se tenir à Brest les 10 et 11 septembre 2012 constitue une initiative gouvernementale qui sera une étape importante dans l'élaboration du livre blanc de la défense et de la loi de programmation militaire pour les 5 ou 6 ans à venir.
Cette assemblée est essentiellement constituée de militaires et d'industriels du secteur avec quelques parlementaires spécialisés.
Pourtant les enjeux sont énormes, car à travers la future loi de programmation militaire ce sont des centaines de milliards d'Euros qui sont en cause pour les 5 ou 6 années qui viennent. Il y a des choix fondamentaux à faire qui constituent des enjeux de société qui ont malheureusement été quasiment absents des débats électoraux.
Aussi nous entendons à travers ce Forum pour la Paixpermettre à l'opinion publique d'intervenir, de peser sur ces choix.
Pour notre part, nous entendons mettre dans le débat des propositions alternatives, contestant les politiques de militarisation des relations internationales et d’augmentation des dépenses d’armement mais appelant des politiques visant à construire la paix à travers la promotion et le respect des droits individuels et collectifs et la satisfaction des besoins des peuples.
Nous entendons ainsi répondre à une attente des français qui à 78% souhaitent que le sujet  des dépenses militaires et du budget à attribuer à la Défense nationale dans les prochaines années soit davantage présent dans le débat public.

 

Ce forum, dont les travaux porteront sur le thème « quelles alternatives pour ouvrir la voie à une civilisation de paix » sera ouvert à tous les citoyens ainsi qu’à toutes les organisations et associations préoccupés par la construction d’un monde de paix qui le souhaitent.


Appel lancé par les mouvements de paix suivants en Bretagne : Mouvement de la Paix (Collectif Bretagne),Pax Christi, Mouvement pour une Alternative Non violente (MAN), Artistes pour la Paix, Université Européenne de la Paix, Association Rennaise Pour l’Education à la Paix (AREDAP),ARAC( association républicaine des anciens combattants)


Coordination: Collectif Bretagne du Mouvement de la Paix :

Inscriptions souhaitées au 02.99.51.24.03 // ou par mail à rennes@mvtpaix.org

Facebook: http://www.facebook.com/bretagne.mouvementdelapaix

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 11:43

 

L’Europe du capitalisme financier vote des lois mais ne se sent pas obligée de les appliquer lorsqu’elles défendent les sans-papiers, les sans-voix et les sans-grades.


Aujourd’hui c’est un droit fondamental qui est bafoué avec le refus d’appliquer la législation sur le droit d’asile en France qui implique le droit de bénéficier d’un toit et d’un hébergement décent le temps que les dossiers de demande d’accueil en France des réfugiés soient étudiés.


A Brest cette législation ne semble désormais plus être respectée.Les faibles capacités d’accueil des centres d’hébergement locaux semblent atteintes mais ni le préfet, ni la municipalité PS ne prennent leurs responsabilités, se renvoyant mutuellement la balle.


Victimes de cette situation dans laquelle leurs familles se voient proposer pour seule solution la rue, les demandeurs d’asile eux-mêmes sont entrés en lutte depuis le 10 août en occupant la mairie de Brest, hors ouverture des bureaux au public.


L’unique solution du maire PS François Cuillandre a consisté à dépêcher un huissier muni d’un arrêté d’expulsion de la mairie et le feu vert donné aux forces de l’ordre d’intervenir.

 

La mairie confirmait clairement son acharnement en mandatant dès le lendemain matin l’huissier dans l’école Levot désaffectée qu’avaient préférée rejoindre les migrants pour leur propre sécurité, plutôt que de passer la nuit dehors. Aujourd’hui c’est le status quo et l’expulsion peut intervenir à tout moment.


Face à cette situation le NPA de Brest :


-Dénonce cette politique menée par le PS et son ministre de l’Intérieur Manuel Valls, qui prétendent donner des gages à la droite en expulsant à tour de bras.

-Il prend acte du fait que la loi est aujourd’hui bafouée par les autorités mêmes chargées de la faire respecter.

-Il s’étonne du manque de réaction des élus brestois et particulièrement de ceux du Front de Gauche.

-Il soutient sans réserve les demandeurs d’asile dans leur lutte et leurs démarches.

 

Il appelle toutes les bonnes volontés à leur venir en aide à l'école Levot et à chercher des solutions avec ceux et celles qui sont déjà à leur côté.


Brest, le 29 août 2012

Partager cet article
Repost0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 09:52

30 août 2012

 

Brest. Les sans-papiers ont quitté l'école Levot

30 août 2012 à 10h32 -

 

Les 17 sans-papiers, réfugiés depuis quelques jours à l'école Levot, devaient être évacués ce matin à 10 h, après constat d'huissier. Mais, ils ont préféré prendre les devants. Vers 7 h, ils ont plié bagage et ont pris la direction d'un lieu, à cette heure inconnu. Le collectif des cass'papier, qui leur apporte aide et soutien, a choisi de garder ce lieu secret, au moins pendant 48 heures, pour rendre plus difficile toute nouvelle évacuation forcée.

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/brest-les-sans-papiers-ont-quitte-l-ecole-levot-30-08-2012-1821558.php

 

Hier après-midi,  (mercredi) peu après 15 h 30, des représentants de la municipalité, accompagnés d'un huissier et de plusieurs policiers, se sont rendus à l'école maternelle Levot (quartier de Sanquer), où 16 sans-papiers, principalement Serbes, Kosovars et Albanais, ont trouvé refuge dans la nuit de jeudi à vendredi dernier.


En raison de l'absence de certains parents, et en accord avec les soutiens des ressortissants, l'expulsion n'a pas été prononcée tout de suite. L'huissier a annoncé qu'il reviendrait ce jeudi avant 10 h, afin de lire l'ordonnance d'expulsion, qui prendrait alors effet immédiatement. L'école sera fermée à 10 h.

  • La rédaction de Brest

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/brest-les-sans-papiers-expulses-ce-matin-de-l-ecole-levot-30-08-2012-1820685.php

 

Sans-papiers. Évacuation imminente de l'école Levot

30 août 2012 - 

 

Une délégationde la mairie et un huissier ont signifié, hier, aux occupants de l'école Levot qu'ils doivent quitter les lieux au plus tardce matin. Une seconde expulsion en moins d'une semaine pour ces étrangers.


Hier, peu après 15h30, la tension est montée d'un cran aux abords de l'école Levot, à Sanquer, lorsqu'une délégation de représentants de la municipalité de Brest, accompagnée d'un huissier de justice, s'est présentée au-devant des demandeurs d'asile qui occupent l'école désaffectée en compagnie de leurs soutiens.

 

Une estafette de police s'était postée non loin de l'établissement, alors que des policiers en civil avaient pris place aux abords de la cour. Au nom de la mairie, Marc Matthieu, directeur de cabinet du maire, François Cuillandre, s'est présenté devant les occupants, tandis qu'à l'intérieur, l'huissier de justice signifiait aux ressortissants étrangers qu'ils devaient quitter l'école.

 

«Il s'agit du même cadre de procédure que l'évacuation de la mairie, a précisé Marc Matthieu, ce n'est pas parce que l'école est désaffectée qu'elle ne sert plus», le collaborateur du maire évoquant des formations et des activités associatives à la rentrée. Alors que l'on s'acheminait vers une expulsion, celle-ci n'a pu intervenir hier: certains des demandeurs d'asile étaient en ville ou à l'organisme Coallia (ex-Aftam). «Certains adultes étaient absents, mais leurs enfants étaient là, a expliqué Bernard, du collectif Casss-Papiers.

 

Or, ce sont les parents qui doivent prendre la responsabilité des enfants».

 

Prenant en compte ce paramètre, les représentants de la municipalité et l'huissier de justice ont annoncé aux personnes présentes le déroulement des opérations: «En accord avec les personnes qui accompagnent les demandeurs d'asile, ces derniers peuvent occuper les lieux jusqu'à ce jeudi, à 10h», heure àlaquelle les lieux seront fermés, aconclu Marc Matthieu.

 

Ce matin, l'ordonnance d'expulsion sera lue aux demandeurs d'asile, qui quitteront l'école pour un lieu indéterminé. «On avait réuni les sans-papiers hier, ils s'attendaient à ça, indique Bernard, du Casss-Papiers. Maintenant, ils sont un peu perdus, stressés, ils ont peur et ne savent pas quelle attitude adopter».

  • Stéphane Siohan

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/sans-papiers-evacuation-imminente-de-l-ecole-levot-30-08-2012-1821119.php

Partager cet article
Repost0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 10:25
Social lundi 27 août 2012

Après avoir occupé la mairie, seize sans-papiers se sont réfugiés à l'ancienne école Levot

Après un week-end passé à l'abri dans l'ancienne école Laënnec-Levot (rue Sally Prud'homme), le groupe de 16 sans-papiers est toujours menacé d'expulsion. Ordonnée par la mairie de Brest, l'expulsion devrait intervenir au plus tard ce mardi en fin de journée. Ce sera la seconde expulsion prononcée, après celle du hall de la mairie de Brest, que les sans-papiers ont occupé du 10 au 23 août.


Pour l'heure, les ressortissants albanais, kosovars, macédoniens, tchétchènes, arméniens et somalien peuvent toujours manger et dormir dans les salles de classe qu'ils occupent depuis la nuit de jeudi 23 août.

 

L'entraide a continué à fonctionner ce week-end : des Brestois solidaires leur ont apporté vivres, matelas et couvertures et du matériel électro-ménager d'occasion récupéré « à droite, à gauche». Pour la distribution de colis alimentaires, les sans-papiers ont pu aussi compter sur la Halte Accueil (rue Boileau), ouverte le samedi et dimanche.


Parmi les sans-papiers réfugiés à l'école Levot, un couple de jeunes albanais a surmonté une autre épreuve douloureuse ce week-end. Suite à l'expulsion du hall de la mairie, la jeune femme, enceinte de 3 mois et émettant « des craintes grandissantes concernant sa grossesse» avait été hospitalisée au CHRU La Cavale Blanche. Elle a été victime d'une fausse couche ce dimanche. Un couple dont le dossier n'avait pas été jugé prioritaire pour un logement d'urgence par Coallia (ex-Aftam) la semaine dernière.

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Brest.-Nouvelle-journee-d-attente-pour-les-sans-papiers-a-l-ecole-Levot_40779-2107405_actu.Htm

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg