Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 10:26

injures

2 juin 2012 

 

Le conflit dans les cantines et haltes d'accueil a connu sa troisième journée, hier, et le mouvement a été reconduit pour la semaine prochaine. La municipalité envisage un dispositif avec des pique-niques, à partir de lundi.

Une nouvelle fois, le mouvement lancé par la section CGT Éducation-enfance de Brest Métropole Océane a largement perturbé, hier, les cantines. Selon le syndicat, trois seulement étaient ouvertes sur 41. Il faisait état, aussi, de la fermeture d'une poignée de garderies. Le service communication de la ville invitait hier les familles à s'assurer lundi, avant de confier leur enfant, de l'ouverture des services en question. On y disait aussi réfléchir à une organisation dès lundi «afin que le mouvement ait le moins d'impact possible pour les parents et les enfants, ce en essayant d'assurer un certain nombre de repas sous des formes simplifiées, tels que des pique-niques, équilibrés».

«Manque de dialogue»

Pour sa part, Éric Pellennec, délégué CGT, se disait désolé des conséquences du mouvement sur les familles. «Parmi nous, des parents sont confrontés eux-mêmes à la situation, mais la responsabilité de ce conflit est celle de l'employeur, qui joue le pourrissement. Manque de bol, le mouvement se durcit». Le délégué appelait hier les agents «à déstabiliser au maximum le fonctionnement, au vu du cynisme et du manque de dialogue de la part de la collectivité».

 

La CGT évoquait par ailleurs des propos qui auraient été tenus par l'adjoint aux finances, lors d'un conseil de communauté, comme quoi «le gel du point d'indice avait permis de faire des économies dans le budget de fonctionnement». Larevendication du syndicat porte sur la revalorisation du régime indemnitaire, en deux temps, de 50€. «Même avec cela, on sera loin du compte, au regard de la perte de pouvoir d'achat», juge-t-il.

Assemblée mercredi

Jean-Louis Le Guen, secrétaire général de la CGT de BMO, a annoncé la tenue d'une assemblée mercredi, à 11h, à la maison du Peuple. Éric Pellennec a évoqué le premier tour des législatives le dimanche 10juin, considérant que le personnel avait certains moyens de pression sur la bonne tenue du scrutin.

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/conflit-dans-les-cantines-le-mouvement-reconduit-02-06-2012-1723498.php

Partager cet article
Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 09:45

brest rural

 

Chris Perrot (les Alternatifs) et Michèle Le Roux (Suppléante NPA)

 

« La sortie du nucléaire, il faut avancer ce dossier. Et on voit que cela ne va pas avancer avec la gauche plurielle ».

 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Legislatives.-Les-candidats-de-Brest-rural-face-a-la-camera_40771-2082678-pere-bre_filDMA.Htm

Partager cet article
Repost0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 09:36

injures

Nous observons seulement qu'il a de l'argent pour un tram ou des festivités gigantesques, mais pas pour les ouvriers», attaque bille en tête Éric Pellennec.


1 juin 2012 - 

 

La grève des agents de la ville, notamment chargés d'assurer le service des cantines scolaires, a continué hier etse poursuivra aujourd'hui. Leservice decevendredi nedevrait pas être assuré.


Remontés! À l'heure de la pause déjeuner, les agents de la ville se retrouvent dorénavant devant la porte de l'hôtel de ville pour répéter leur malaise, au lieu de servir les têtes blondes aux quatre coins de Brest. Entamée mardi, la grève des cantines s'est ainsi poursuivie hier et se poursuivra aujourd'hui. Et sans doute bien au-delà, à en croire la CGT, si leur employeur, la mairie de Brest, continue à faire la sourde oreille à leurs revendications.

 

Hier, seules cinq cantines ont pu accueillir les enfants (Dukas, Algésiras, Quéliverzan, les Quatre-Moulins et Vauban). Aujourd'hui, à en croire Éric Pellennec, secrétaire de la CGT Éducation-Enfance, il n'en restera que trois. «Le mouvement se durcit. Et encore, il peut se durcir davantage. Ce n'est pas notre faute, mais celle de la collectivité. On a essayé le dialogue, elle le refuse. La collectivité prendra donc ses responsabilités».

Jusqu'aux vacances d'été?

Au coeur du problème, le salaire et spécialement l'indemnité versée par la mairie. Elle est aujourd'hui quantifiée à 174€ dans le salaire des agents territoriaux et la CGT souhaite son augmentation à 224€, en deux temps. «Nous sommes des smicards, des agents de catégorie C, poursuit-il, nos salaires sont gelés depuis trois ans, nos cotisations ont été alourdies et, en cas de maladie, nous devons maintenant un jour de carence. Nous sommes moins payés qu'il y a un an».

 

Voici pourquoi ils réclament à François Cuillandre, et son équipe, deux hausses salariales de 30€ net le 1er juillet et de 20€ net en juillet 2013, «Nous ne ferions que compenser la moyenne indemnitaire, qui est de 224€ dans le grand Ouest. Mais il fera comme il voudra.  

 

Nous observons seulement qu'il a de l'argent pour un tram ou des festivités gigantesques, mais pas pour les ouvriers», attaque bille en tête Éric Pellennec.

 

Pour parvenir à leurs fins, les grévistes n'excluent pas non plus de durcir encore ce mouvement largement suivi, au moins dans les cantines scolaires. Ils ont pour eux le temps et l'absence de service minimum imposé dans lafonction publique territoriale. «En faisant grève deux heures par jour, nous tiendrons, sans souci, jusqu'à la fin de l'année scolaire. Nous ne lâcherons rien», promet Éric Pellennec.

Bientôt les garderies...

Il embraye: «jusqu'à présent, nous avons prévenu les parents pour qu'ils puissent s'organiser. Mais il est possible qu'en cas d'absence de négociations, nous fassions tourner la grève entre les haltes d'accueil du matin ou du soir, ainsi que la cantine. Et là, nous ne préviendrons pas. Ce sera la surprise».

 

Fâché tout rouge, le délégué syndical s'étrangle: «C'est quand même terrible que, dans une municipalité dite de gauche, les élus ne comprennent pas la lutte et qu'il faille toucher à l'humain pour faire réagir». Hier, d'autres agents issus d'autres services ont mené une assemblée générale. Une contagion à d'autres compétences municipales n'est donc pas à exclure. «Et puis dans une semaine, il y a des élections. Nous devons ouvrir les bureaux de vote...».

Vaste programme.

  • Steven Le Roy

«Sur les 7.000 repas distribués àl'ordinaire, seuls 600 ont été servis. Nous continuons cevendredi»

  • Éric Pellennec, délégué CGT.

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/greve-des-cantines-le-mouvement-continue-01-06-2012-1722293.php

Partager cet article
Repost0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 10:11
Social mercredi 30 mai 2012

Une solution d'hébergement d'une semaine a été proposée ce soir par le sous-préfet de Brest aux quatre familles demandeuses d'asile.

« Je suis venu ce soir vous annoncer qu’après bien des recherches, vous allez être hébergés », a exposé, ce soir en mairie, le sous-préfet. Jean-Pierre Condemine est en effet allé à la rencontre des familles, demandeuses d’asile, qui ont investi les locaux municipaux mardi soir.

 

Le sous-préfet leur a indiqué qu’elles allaient être hébergées pour une semaine, dans des mobil-home de campings, à l’extérieur de Brest, à Milizac et Plougonvelin.

 

Trois familles albanaises et une famille georgienne s'apprêtaient ce soir vers 19 h 30 à gagner ces communes. Pour les trois personnes célibataires, la municipalité s'est chargée de leur trouver une solution pour cinq nuits.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest.-Demandeurs-d-asile-une-solution-d-hebergement-d-une-semaine_40779-2082202------29019-aud_actu.Htm

 

Commentaire: Quand on veut, on peut! bravo "cass'papiers"

Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 12:30
Éducation mardi 29 mai 2012

Ce mardi midi, à Brest, durant deux heures, selon la CGT, entre « 150 et 200 » agents municipaux des écoles ont débrayé.

 

Le service de cantine n’a pas été assuré dans les trois-quarts des groupes scolaires. Les agents réclament des revalorisations de salaire. Ils ont déjà décidé de renouveler leur mouvement, jeudi, sous la même forme. La Ville invite donc les parents à se renseigner quant à la situation prévue dans l’école de leur enfant.


Selon les informations recueillies ce mardi après-midi, tous les restaurants scolaires seraient fermés sauf : Algésiras, Desnos, Guerin, Lyon, Queliverzan, Vauban. Toutes les haltes d’accueil seront fermées sauf: Kerangoff, Langevin et Lyon.

Les salariés menacent également de reconduire leur mouvement vendredi.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Brest-nouvelle-greve-dans-les-cantines-scolaires-jeudi-31_40779-2081678------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 12:22

manifestants-hopital-SUD-copie-1

Santé mardi 29 mai 2012

Ce mardi matin, à l’appel de la CGT, une quarantaine d’agents du CHU ont débrayé et ont investi le Comité technique d’établissement, qui réunit la direction et les syndicats.

 

En cause : le projet de rénovation des blocs opératoires. Les salariés ont vivement dénoncé l’importante dégradation de leurs conditions de travail : dépassements d’horaire régulier, manque de personnel, etc. La direction répond qu’elle est consciente du problème. L’activité a beaucoup augmenté.

 

Elle va recruter une trentaine de personnes et augmenter les plages horaires des blocs. Mais les salariés demandent des garanties écrites et veulent être consultés…


C’est le troisième mouvement de salariés en un mois (dont un initié par Sud).

 

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Blocs-operatoires-le-ras-le-bol-des-salaries-de-l-hopital-de-Brest_40779-2081657------29019-aud_actu.Htm


 


Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 11:44

29 mai 2012 -

 

Nous concluons ici notre tour d'horizon des candidats aux législatives, des deux ciconscriptions brestoises (*), avec Chris Perrot, pour Brest-rural, soutenu par le mouvement des Alternatifs et le Nouveau parti anticapitaliste.

Candidat sur la circonscription de Brest-rural, Chris Perrot plonge pour la première fois, à 46 ans, dans le grand bain électoral, àl'occasion de ces législatives. Ce chargé de communication en recherche d'emploi, qui demeure à Brest, dans le quartier de Recouvrance et est originaire de Lampaul-Plouarzel, souhaite porter la candidature «d'une gauche sociale, écologiste, féministe et indépendante du PS».

 

Chris Perrot s'est fait connaître dans la région brestoise en participant, depuis dix ans, à plusieurs combats militants, notamment contre l'utilisation des machines àvoter aux élections, une position qui ne va pas jusqu'à entraîner de sa part un boycott des scrutins: «Je suis un partisan du contrôle citoyen des élections. Je participe mais sans cautionner ce mode de votation totalement opaque et incontrôlable. Je ne suis pas le seul à penser ainsi, puisque le Parti socialiste, au niveau national, est également favorable à un moratoire sur le vote électronique».

Centrale à gaz: «Inutile»

Autre combat auquel le candidat aparticipé activement au cours des deux dernières années, celui contre l'implantation d'une usine à gaz dans le Nord-Finistère: «Il s'agit là d'un projet inutile, spéculatif et qui a été imposé sans discuter avec la population, s'indigne Chris Perrot.

 

Une pareille centrale n'apportera rien de bon sur le plan de l'environnement et pourrait même avoir des effets négatifs en matière de santé, en raison de ses rejets toxiques, en particulier pour les personnes les plus fragiles. En fait, il s'agit, au départ, d'un projet technocratique voulu par Le Drian qui a finalement refilé le bébé à la mairie de Landivisiau.

 

L'argent mis dans cette centrale aurait pu servir à autre chose, comme au développement de l'éolien marin». Un autre dossier semble particulièrement lui tenir à coeur: celui d'une réorientation du modèle agricole breton, alors que se profile une renégociation de la politique agricole commune: «Actuellement, 80% des subventions vont à20% des agriculteurs. Il ne s'agit pas d'opposer les agriculteurs conventionnels à ceux qui font du bio. Mais il importe avant tout de remettre les paysans au centre de cette renégociation, en prenant en compte leur contribution environnementale».

(*) Seuls, les candidats du Front national n'ont pas répondu à l'invitation de notre rédaction, afin d'être présentés à nos lecteurs.

  • Patrice Le Berre

Commentaire: Candidat soutenu par le NPA

Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 10:28

erw4.jpg

 

Ce soir à 19h45 coup de projecteur sur la 2éme circonscription

  avec
ErwanQuélennec,

suppléant de Sylvie Gourmelen.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 09:31
Social jeudi 24 mai 2012

Après Paris, Rennes et Brest, le mouvement devrait s'étendre à toute la France.

De 12h00 à 14h00, vingt salariés accompagnés de délégations parisiennes CGT et CFDT, se sont mobilisés pour réclamer « des salaires plus décents » et surtout « l’obtention d’un 13ème mois ».

 

Une demande «légitime» pour les représentants syndicaux car « déjà largement appliquée par les autres enseignes de restauration rapide ».


Aujourd’hui, ils ont cherché à attirer l’attention des clients par une « opération coup de poing ».

 

Occupant l’espace vente à emporter, ils leur ont demandé de régler leurs petites commandes en pièces jaunes, afin de ralentir les ventes.


Côté direction, les revendications ne passent pas. « Notre système de rémunération à l’intéressement garantit déjà de bons salaires et un accord vient aussi d’être signé avec Force Ouvrière pour les élever de 2% » a expliqué Jean-Michel Boquet, directeur des ressources humaines de La Brioche Dorée.

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Brest-greve-CGT-CFDT-a-La-Brioche-Doree-rue-Jean-Jaures_40779-2080094_actu.Htm


Partager cet article
Repost0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 09:16

27 mai 2012

 

Les demandeurs d'asile occupent le hall d'accueil dela mairie depuis vendredi après-midi afin d'obtenir un hébergement durable pour tous.


Depuis vendredi après-midi, soutenues par le collectif Casss Papiers, quatre familles de demandeurs d’asile et un jeune célibataire occupent le hall de la mairie de Brest.

Des matelas à même le sol, des valises…

 

Depuis vendredi, 16 h, soutenus par le collectif Casss Papiers, 17 demandeurs d’asile occupent le hall de la mairie de Brest. Ils y ont dormi. Le Samu social a apporté du pain.


Il y a trois familles albanaises - dont deux mères célibataires - avec deux enfants chacune, âgés de 8 à 15 ans. Il y a également une famille géorgienne avec deux enfants, et un jeune homme âgé de 23 ans. « Vendredi soir, la préfecture a proposé un hébergement pour trois familles, celles qui ont les enfants les jeunes. Mais juste pour le week-end, et avec un changement d’hôtel. La proposition a été refusée, explique un membre de Casss papiers. Ils souhaitent une solution durable, et qui concerne l’ensemble des demandeurs. »


Avant cette occupation, pendant plusieurs jours, ces personnes ont dormi dans un couloir de 10 m2, à l'Aftam. Sur le port de commerce de Brest, c'est l'association mandatée pour accueillir les demandeurs d'asile à leur arrivée à Brest. Mais le foyer est complet.

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Brest.-La-mairie-occupee-par-des-demandeurs-d-asile_40779-2080790_actu.Htm

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg