Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 13:29

IMG_1447-copie-1.jpg

 


Employée, infirmière, enseignant, agent EDF, secrétaire, bûcheron, cheminot, ouvrier… Les candidatEs du NPA sont à l’image de la société : des travailleurEs qui n’ont que leur force de travail à vendre.

 

La moyenne d’âge des candidatEs est légèrement supérieure à 40 ans, ce qui révèle que notre organisation reste l’une des meilleures représentantes de la jeunesse.


Le NPA sera sans doute la seule organisation à devoir payer l’amende sur la parité hommes-femmes pour avoir présenté… plus de femmes que d’hommes. Un déséquilibre dont nous sommes fiers, à l’heure où les autres partis présentent seulement 40 % de femmes, dont une bonne partie sur des circonscriptions où ils sont certains qu’elles ne seront pas élues. Nous avons enfin essayé de mettre en avant des militantEs animant des luttes ces dernières années.


Obtenir une telle composition sociologique n’est pas une tâche facile : il faut en effet convaincre de présenter des salariéEs, des jeunes, des femmes, et de ne pas tomber dans la facilité en proposant des hommes qui se sont déjà présentés trois ou quatre fois. Ce n’est pas évident car, dans cette société, tout nous pousse à considérer que nous ne sommes pas légitimes à nous exprimer, que les élites, les experts sont mieux placés que nous. Sans oublier que de nombreux camarades n’ont pas pu se présenter parce qu’ils travaillent dans le privé ou parce qu’ils cherchent un emploi. Pour ces camarades, se présenter, être connu comme militant politique, équivaudrait à un licenciement à moyenne échéance ou à ne pas trouver de travail.


Présenter des candidats à l’image du monde du travail est un vrai effort militant pour les membres du NPA et les sympathisantEs qui ont accepté de se présenter.

Des candidatures anticapitalistes ouvertes


Sur le plan politique, le NPA présente 340 candidatures, dont 40 se réclamant de son courant public « Gauche anticapitaliste » et soutient 30 candidatures d’autres organisations. Dans la plupart des cas, ces dernières sont mises en place dans le cadre d’accords unitaires départementaux. La majorité de ces accords sont noués avec les Alternatifs et le Mouvement des objecteurs de croissance (MOC), qui n’ont pas souhaité dans certains départements se présenter avec le Front de Gauche et ont voulu au contraire maintenir une indépendance politique anticapitaliste vis-à-vis de ce courant. Dans cette situation, le NPA a souhaité œuvrer à un rassemblement des courants anticapitalistes. C’est le cas en particulier avec les candidatures NPA-Alternatifs-­MOC en Drôme, en Ardèche et en Isère.


Parfois, des candidatures unitaires ont été nouées avec des organisations du Front de Gauche, lorsque les sections locales ont assumé une certaine forme de rupture programmatique avec leurs directions nationales, comme par exemple l’indépendance complète vis-à-vis du PS et la sortie du nucléaire. D’autres candidatures unitaires sont issues des droits de la Gauche anticapitaliste, en tant que courant public du NPA, à défendre son orientation dans plusieurs circonscriptions même si cela ne rencontrait pas l’assentiment de la majorité du NPA.

Et maintenant, la campagne !


Malgré les difficultés actuelles des anticapitalistes et des révolutionnaires, nous avons fait le choix de nous présenter partout où c’était possible, partout où nous estimions pouvoir organiser une campagne militante.


Et c’est l’étape suivante : il nous reste deux semaines et demie pour réaliser une campagne de masse : aller à la rencontre des salariés, faire connaître nos idées, proposer à tous ceux qui ont été intéressés par la campagne de Philippe Poutou de militer avec nous. Deux semaines et demie, c’est le temps qu’il a fallu à ce dernier pour gagner en notoriété et doubler son score dans les sondages. Alors pourquoi pas, cette fois, pour les législatives ?


L’enjeu n’est rien moins que de renforcer le courant à gauche le plus indépendant du PS. À l’heure où celui-ci, après quelques mesurettes choisies pour faire plaisir à gauche, va se glisser petit à petit dans le sillage de ses camarades sociaux-libéraux d’Espagne et de Grèce, il est nécessaire de renforcer le courant qui se bat à la fois pour une rupture anticapitaliste face à la crise et pour un front unitaire de lutte contre l’austérité de gauche.


Chaque voix qui se portera sur les candidats du NPA sera un encouragement à lutter pour une autre société !


Antoine Larrache

La liste de la totalité des candidatEs se trouve sur www.npa-legislatives.org

Partager cet article
Repost0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 16:18

viewer.png

Partager cet article
Repost0
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 09:33

15 mai 2012 

 

Après le syndicat Sud, le 3 mai, qui appelait les personnels des blocs opératoires du CHRU de Brest à un débrayage, c'est au tour de la CGT d'appeler ces mêmes personnels à une journée de grève aujourd'hui.


 Le syndicat souligne «les difficultés dénoncées depuis un an concernant l'épuisement professionnel et les mauvaises conditions de travail des agents des blocs opératoires du CHRU». La CGT «se félicite de la mise en oeuvre d'un projet de création de 27 postes aux blocs mais aussi dans les services partenaires (stérilisation, brancardiers). Il n'en demeure pas moins que des difficultés récurrentes persistent.

 

En particulier, les débordements quotidiens d'horaires pour l'ensemble des acteurs des blocs, médecins y compris, ayant une incidence importante sur leur activité professionnelle, la diminution de l'accès aux formations continues et leur vie de famille. La situation particulière des personnels participant à l'évacuation des déchets et des matériels des blocs opératoires est très préoccupante», ajoute la CGT, qui dénonce «de nombreux accidents de travail».

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/blocs-operatoires-du-chru-de-brest-la-cgt-appelle-a-la-greve-aujourd-hui-15-05-2012-1703288.php

 


 


Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 07:57
faits de sociétévendredi 11 mai 2012

Partager cet article
Repost0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 15:53

8 mai1

 

8mai-2.jpg

 

8mai3.jpg

 

Rassemblement à l'initiative de l'Université Européenne de la Paix

Partager cet article
Repost0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 12:07

logoNPA a

 

Au terme d'une campagne qui a pris un tour de plus en plus réactionnaire, celui qui se voulait le «candidat du peuple» a été dégagé et c'est tant mieux.


Hollande est donc élu Président .

Son programme n'est pas la rupture, pourtant nécessaire, avec l'orientation de son prédécesseur. Il ne s'est même pas engagé à défaire les contre-réformes de Sarkozy, à commencer par les retraites.

Au contraire, s'inscrivant pleinement dans la politique des socialistes européens et de l’Union Européenne, gestionnaires loyaux de la crise, l'élection de Hollande annonce une politique d’austérité pour les catégories populaires, au nom de la rigueur et de l'équilibre budgétaire.

Il faut donc nous préparer à mener de nouvelles batailles, à fédérer les résistances contre des mesures et des politiques qui ne seront rien d'autre qu'une austérité de gauche.

Le NPA veut construire de larges cadres unitaires pour faire converger les luttes contre l’austérité.
Dans la suite de la grande mobilisation du 1er mai, réunissons-nous et préparons ensemble dès à présent la riposte dont nous avons besoin. 

C’est cela qu’attendent les millions de personnes qui se sont mobilisées ces dernières années et qui ont porté au premier tour leurs suffrages sur les candidatures à la gauche du PS, et même plus largement celles et ceux qui se revendiquent de la gauche.

Dans cette situation l’objectif du NPA est de construire une véritable opposition à toutes les politiques d’austérité de droite comme de gauche.

C’est aussi pour défendre cette perspective que le NPA présentera des candidats et des candidates aux élections législatives sur les circonscriptions  BREST-VILLE et BREST-RURAL .
Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 11:46

viewer

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 10:46

plougastel-calvaire-3.jpg

 Fête ou défaite de la nature à Plougastel ? 

Samedi 12 mai de 10h30 à 12h30 

                                    Découverte de la biodiversité   

dans un bocage en cours de destruction 

et deux chemins ruraux en voie de privatisation

 

autour de Treastell sur le site du projet de réalisation

du centre de formation et d’entraînement des professionnels du Stade Brestois 29

Participation  d'un animateur nature

Départ à 10h30 du parking près de l'école de Keravel.

Bonnes chevilles et bottes nécessaires

 

Organisation Solidarité Ecologie.


Renseignements : solidarite-ecologie@laposte.net

 

Accès : Au super U prendre la direction du  bourg puis aux feux prendre à droite

 

Mémo : L’enquête publique en vue d’une révision simplifiée du PLU pour transformer en zone constructible de 10 ha classés actuellement en zone agricole et zone naturelle afin de permettre la réalisation de ce centre du Stade Brestois, s’est déroulée en avril, tout ceci au nom de « l’intérêt général ».

Une nouvelle enquête publique se déroule du 10 au 25 mai à la mairie de Plougastel pour le déclassement et la désaffectation des deux chemins ruraux inclus dans la zone du projet...

 

Ces deux chemins, non entretenus et actuellement utilisés comme exutoires des eaux pluviales du bourg, permettent de relier, par les chemins, le bourg au GR, au pont de l’Iroise, à Roc’h Nivelen, à Keraliou...

 

N’hésitez pas à aller donner votre avis sur le registre d’enquête avant cette nouvelle étape du bradage de notre patrimoine.


Partager cet article
Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 12:46

flics-noir

Laïla est marocaine. Safille, Ines, 3ans, est née en France. Assignée à résidence depuis le 29 février, Laïla craint d'être expulsée. Elle a été reçue, hier, en sous-préfecture. Elle demande une carte de séjour.


Le 29février, Laïla était convoquée avec sa fille au commissariat de Brest. «On m'avait demandé d'apporter mon passeport». Laïla et Inès ont satisfait à cette convocation, bien sûr. «J'y suis allée sans mon passeport, je craignaisd'être expulsée». Mais escortée d'une quarantaine de sympathisants. «On m'a assignée à résidence pour 45 jours». La mesure a été renouvelée le 12 avril. «Je dois me présenter au commissariat tous les deux jours pour signer un registre de présence. Y compris le dimanche et les jours fériés. Dernièrement, j'ai été contactée par le consulat du Maroc et la préfecture m'a également demandé une photo de ma fille pour lui faire un laisser-passer». 

«Ils veulent accélérer la procédure» 


«Ils veulent accélérer la procédure d'expulsion», interprètent les soutiens de la jeune femme (27 ans). Elle est venue en France, à Brest, en 2006, pour y suivre des études de chimiométrie. Elle est depuis, diplômée d'un master pro. Et, en 2008, est née Ines. «Cette expulsion que la préfecture manie comme une épée de Damoclès envahit leur quotidien et les empêche de faire tout projet d'avenir.


Inès est née hors mariage et cette expulsion mettrait leur vie en danger. Le Maroc étant un pays où les Islamistes sont des plus puissants et où la charia fait office de loi», juge Olivier Cuzon, de l'association CaSSS-paPIERS. «Je suis là en France, pour ma fille, Inès», appuie Laïla. Inès qui n'est ni française ni marocaine. «Elle est apatride», sourit sa maman. 

«Aucune garantie pour la suite» 

À 10h, hier, devant la sous-préfecture, une trentaine de personnes lui a manifesté son soutien. Parmi elles, Jacqueline Héré, adjointe au maire du quartier de Bellevue. «J'avais appelé le commissariat quand elles avaient été convoquées.


Inès est scolarisée dans une école du quartier de Bellevue. Je suis sensible à cette situation. Notre rôle est de les soutenir et d'éviter leur expulsion». «François Cuillandre, maire de Brest, s'est aussi engagé à soutenir Laïla», abonde Olivier Cuzon.


«Cette situation est inadmissible, juge aussi Christiane Fitamant, de la Ligue des droits de l'Homme. Nous nous insurgeons contre ça». Une délégation, encadrant Laïla, aété reçue en sous-préfecture dans l'après-midi.


«Nous avons défendu le dossier point par point. M. le sous-préfet a dit qu'il transmettrait au préfet. Nous n'avons obtenu aucune garantie pour la suite. Mais nous avons eu la confirmation qu'il y avait une volonté d'expulsion». Les soutiens de Laïla et Inès espèrent, dimanche, un changement de majorité présidentielle. «Nous voulons mettre un terme à cette procédure d'expulsion».

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/expulsion-une-manifestation-de-soutien-a-laila-et-ines-03-05-2012-1689579.php

Partager cet article
Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 11:41

brestb.jpg

bresta

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg