Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 11:20

louboutin-cnl.jpg

 

Louboutin de la Confédération Nationale des Locataires

 

cass-pp.jpg

 

cass-2.jpg

 

cass-3.jpg

 

cass-4.jpg

 

cass-5.jpg

 

Le Cass Papier et la CNL se sont retrouvés ce matin à 10h devant la sous-préf. Les uns pour demander le blocage et la baisse des loyers, certaines familles n'y arrivant plus, les autres pour les réfugiés.


Les demandeurs d'asile sont à la rue depuis une semaine avec leurs enfants : il n'y aurait plus d'argent pour payer les hôteliers. Une hôtelière a décidé d'en loger gratuitement. De même de nombreuses personnes, dont des membres des services sociaux s'activent. Rappelons que ces personnes refugiées politiques venues chercher asile, sont logées de droit selon les traités internationaux.

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 09:23

 

 

 

Des représentants syndicaux du magasin d’ameublement étaient présents. Ils ont informé que les salariés sont appelés à cesser le travail demain, samedi, de 14 h à 18 h.


Une affaire nationale


L’affaire a été révélée par le Canard Enchaîné mercredi dernier. Puis le week-end, Médiapart a indiqué être en possession d’une liste de mails. Ces derniers révélaient que 190 des 250 salariés du magasin IKEA de Brest, ouvert en mars 2007, auraient fait l’objet d’une enquête réalisée par une officine privée.

 

Une plainte a été déposé et une enquête est ouverte. IKEA a désapprouvé ces pratiques et annoncé une enquête interne.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Fichage-a-IKEA-Brest.-Les-syndicats-appellent-a-un-debrayage-%5BVideo%5D_40779-2053242------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 09:21

9 mars 2012 à 09h24

 

Envoyer l'article à un ami

Depuis lundi soir, 24 demandeurs d'asile, dont une dizaine d'enfants, n'ont plus de toit.

 

Expulsés faute de financement par l'Etat des hôtels où ils étaient hébergés, ils dorment dehors, au port de commerce de Brest, dans le petit hall de l'AFTAM.

 

Ces migrants sont des personnes qui demandent l'asile politique à la France. Selon l'association des Casss-papiers, "les conventions internationales font obligation à l'Etat français de les héberger le temps de l'étude de la demande.

 

En refusant de leur donner un toit, l'Etat bafoue le droit international". A Brest, cette attitude a fait réagir.

 

Le collectif Cass-papiers appellent ainsi les citoyens à se réunir devant la sous-préfecture, ce samedi, à 10 h 30, "pour réaffirmer le droit au logement de tous".

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/brest-manifestation-de-soutien-aux-demandeurs-d-asile-demain-09-03-2012-1627719.php

Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 10:11

Communication du Casss-PaPIERs (Collectif d'actions, de soutien et de solidarité envers les sans papiers)


Depuis lundi soir, 24 demandeurs d'asile, dont une dizaine d'enfants, n'ont plus de toit. Expulsés faute de financement par l'Etat des hôtels où ils étaient hébergés, ils dorment dehors, au port de commerce, dans le petit hall de l'AFTAM.


Chaque jour qui passe, la réponse de la DDCS (ex-DASS, qui gère l'hébergement d'urgence) est de plus en plus insupportable. Les premières nuits, les familles avec les plus petits enfants étaient encore logées à l'hôtel. Hier soir, une famille tchétchène avec un enfant de un an et demi a eu un refus de prise en charge.


Ces migrants sont des personnes qui demandent l'asile politique à la France. Les conventions internationales font obligation à l'Etat français de les héberger le temps de l'étude de la demande. En refusant de leur donner un toit, l'Etat bafoue le droit international et renie sa signature.


A Brest, cette attitude a fait réagir de nombreux travailleurs sociaux, des membres d'associations qui travaillent avec les étrangers, des personnels des écoles dans lesquelles sont scolarisées les enfants, des voisins, un restaurateur, un hôtelier.

 

Hier, la solidarité a joué à plein : apport de nourriture, accès à des toilettes privatives, temps d'échange et de discussions, accompagnement des enfants à la patinoire, et, hier soir, hébergement militant de tous les enfants pour leur éviter de passer une nouvelle nuit dehors.


Face à ce déni de droit de l'Etat qui bafoue la procédure d'asile, notre solidarité avec ces migrants à la rue reste entière. Le Collectif d'action, de soutien et de solidarité avec les sans-papiers (Casss papiers) appelle les citoyens à se réunir devant la sous-préfecture, samedi à 10 h 30, pour réaffirmer le droit au logement de tous.


Le Casss-PaPIERs

 

http://brestlarouge.hautetfort.com/archive/2012/03/09/soutien-a-des-personnes-sans-papiers-sans-logement-a-brest-a.html

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 10:04
Faits de société mardi 06 mars 2012

Une partie des demandeurs d’asile qui se retrouvent sans hébergement.

Depuis ce lundi une vingtaine de demandeurs d’asile, dont neuf enfants, dort dans le hall de l’Aftam, au port de commerce à Brest.

 

Albanais, Macédoniens ou Tchétchènes, ils sont arrivés à Brest voici plusieurs mois. L’étude de leur demande d’asile ayant été acceptée, ils étaient, jusqu’à lors, logés à l’hôtel.  

 

« Comme la loi le prévoit, le temps de l’étude », indique Olivier Cuzon, porte-parole de l’association Casse-Papier. Mais dans un courrier adressé lundi, par l’Aftam, ils ont appris « qu’en raison d’une saturation des dispositifs d’accueils », la préfecture n’était « plus en mesure de leur proposer une solution d’hébergement ».

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-a-Brest-plus-d-hotel-pour-les-demandeurs-d-asile_40779-2052168------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 09:58
mercredi 07 mars 2012
Pour montrer sa solidarité avec le peuple japonais à l'occasion de l'anniversaire de la catastrophe de Fukushima, le collectif Nukleel Er Maez (sortir du nucléaire) organise le
dimanche 11 mars au Faou
une journée d'animations, débats, atelier et expressions publiques diverses.

Au programme, de 11 h à 15 h 30, temps de débat et pique-nique, ateliers et tables rondes.

 

Jusqu'à 17 h 30, expressions publiques diverses, avec ondes sonores de tambours (apporter instruments), chaîne humaine.

 

Côté animations, scène ouverte aux musiciens dès 11 h, et de 16 h 30 à 19 h, Hot Socks et The Raiders se produiront devant les participants.


Dimanche 11 mars, à partir de 11 h au Faou.

 

Contact : nukleelermaez2012@gmail.com

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Le-Faou-accueille-l-anniversaire-de-Fukushima-_40734-2052268------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 09:59

2 mars 2012

 

La préfecture du Finistère vient dese faire renvoyer dans ses buts par un jugement du tribunal administratif de Rennes, qui lui a imposé d'accorder un titre de séjour...

 

 

Partager cet article
Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 11:06

sob-3.jpg

sob-2.jpg

sob-1.jpg

sob-4.jpg

 


Le candidat du NPA était à Brest mardi 28 février 2012. Sa venue était dominée par la Sobrena, l'entreprise de réparation navale civile en difficulté depuis le mois de septembre dernier. Il a rencontré les représentants syndicaux des salariés de cette entreprise, dont Olivier Le Pichon, vers 18 h 20 dans la permanence locale du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), après un entretien donné pour la chaîne Tébéo et avant une réunion publique avec les militants et sympathisants du NPA à la maison des syndicats à 20 h 30.

Les salariés de la Sobrena ont pu expliquer pendant près de trois quarts d'heure la situation préoccupante de leur entreprise et de la réparation navale civile dans le bassin d'emploi de Brest depuis le mois de septembre. Car outre que la Sobrena concerne directement 250 emplois, sa disparition mettrait en péril en même temps environ un millier d'emplois induits.

 

Olivier Le Pichon a retracé devant Philippe Poutou l'historique de la crise de la Sobrena depuis septembre 2011, quand l'entreprise a été mise sous administration judiciaire et que le patron, M. Meunier est parti. Puis, les actions menées par le personnel depuis comme les manifestations, dont celle du 18 novembre « qui avait rassemblé de nombreux Brestois », rappelle Olivier Le Pichon. Ou comme la pétition organisée à la fin de l'année dernière et qui a recueilli environ 23 000 signatures d'après le délégué local de la CGT. Depuis la mise en redressement judiciaire de l'entreprise le 13 décembre, trois industriels se sont présentés pour reprendre l'affaire.

 

Ce sont le groupe Eiffage, spécialisée dans les énergies marines renouvelables, Gibdock, groupe américain présent en Espagne et l'hollandais Damen, « groupe de réparation navale connu dans le monde entier ». M. Le Pichon a bien insisté sur le savoir faire civil de la Sobrena transmis par le compagnonnage, car aucune formation n'existe pour cette activité. Philippe Poutou lui a demandé : « Combien de temps ça peut durer comme ça ?

 

C'est dingue parce que le patron s'est cassé. Visiblement c'était déjà plus ou moins prévu ». Olivier Le Pichon lui répond alors que pour l'appel d'offres, « les courtiers vont chercher les bateaux à réparer mais les armateurs peuvent couper la pompe si ils se disent qu'il y a un danger à envoyer des bateaux à réparer dans tel endroit ». Avec la concurrence libre et non faussée, la Sobrena est directement en concurrence avec les ports de Pologne ou d'autres pays à plus bas coût de salaires. « Toutes les aides publiques doivent être conditionnés à l'emploi, car chaque année plusieurs millions d'euros sont investis dans la réparation navale », énonce M. Le Pichon. « Nous, on exige 0 licenciements, car l'activité répond à un besoin ».

 

« Et le candidat du peuple ? » demande Philippe Poutou. « Sarkozy, puisqu'il se présente lui-même comme le candidat du peuple », précise le candidat trotskyste à Olivier Le Pichon surpris. Celui-ci répond : « On se méfie d'une intervention présidentielle ». Philippe Poutou témoigne à la fin de la rencontre de sa propre expérience : « Nous, on était dans une usine de fabrication de boîtes de vitesse pour voitures (ABFEN) et on demandait 0 licenciements et on a eu une sacrée victoire ».

 

Il apporte aussi sa pierre au combat des Sobrena : « Nous, on ne va pas vous faire le coup de Sarko, pas plus que celui de Hollande. Beaucoup de choses dépendent d'en bas. On est solidaires de ce que vous proposez. Moi, ce que je peux faire c'est en parler à la télé ». Après cette réunion avec les représentants de la Sobrena, le candidat du NPA était attendu à la Maison des syndicats pour une réunion publique. Philippe Poutou est en effet un candidat qui a au moins un point commun avec ses concurrents dans la course présidentielle, un emploi du temps chargé. En effet, on peut dire qu'il est « overbooké grave », car le matin même il était à Carhaix, pour rencontrer le personnel de l'hôpital et Christian Troadec, le maire de la ville du centre Bretagne avant un passage sur Tébéo.

Marc Gidrol

 

http://www.brest.maville.com/actu/actudet_-Actualit%C3%A9-philippe-poutou-a-la-rencontre-des-sobrena_-2111927_actu.Htm

 


Partager cet article
Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 11:05

gas-1.jpg

 

gas-2.jpg

 

viewerg1.jpg

viewergfff.jpg

Partager cet article
Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 11:01

meet-1.jpg

 

pp-13.JPG

 

Photo: Stephane Esteban, les autres Npa Brest

 

meet-2.jpg

 

meet-3.jpg

 

meet 5

 

meet-6.jpg

 

meet-7.jpg

 

meet-4.jpg

L'AFPS tenait une table de presse

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg