Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 11:18

nd d landes

12 novembre 2012 à 10h05

 

Envoyer l'article à un ami

AE2D (Agir pour un environnement et un développement durable) et le groupe local Greenpeace de Brest apportent leur soutien aux opposants au projet de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes:

 

«Pour réaffirmer leur opposition et témoigner de leur indignation face aux expulsions en cours depuis le 16octobre», ils appellent à la réunion, «ouverte à toutes et tous», de constitution d'un collectif brestois, ce mardi à 20h30, à l'espace Vauban.

 

Ils appellent également à la manifestation de réoccupation samedi, à partir de 11h, de la zone A. Un déplacement en car est programmé au départ de la gare routière de Brest à 7h avec des arrêts possibles à Daoulas, Châteaulin et Quimper. Le retour est prévu dans la soirée. Tarif: 10 €.

Inscriptions pour mercredi par courriel à bucher.christian@free.fr ouau 06.18.85.13.16 en indiquant les coordonnées précises (courriel et téléphone).

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/notre-dame-des-landes-constitution-d-un-collectif-brestois-12-11-2012-1903418.php

 


Partager cet article
Repost0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 07:32
Photo F.vignette paysage
Bien triste nouvelle pour les familles, (et honteuse pour les institutions) :

comme nous le redoutions, les familles qui avaient trouvé refuge depuis plusieurs semaines dans le petit couloir de Coalia (ex AFTAM, sur le port de commerce) viennent d'être convoquées en vue de leur "expulsion" jeudi 15 nov, à 9h au tribunal d'instance sur le port de commerce.

C'est indécent, on ne laisse même plus un malheureux couloir aux familles pour qu'elles puissent s'y (re)poser.

Même si l'occupation de ce couloir d'accès à une résidence sociale pose de réels problèmes avec les usagers (par définition, des personnes éprouvant des difficultés sociales, ce qui engendrait des comportements parfois agressifs de ces habitants à l'encontre des familles étrangères), il est inacceptable de chasser ces demandeurs d'asile et autres sans papiers sans leur proposer une solution d'hébergement digne de ce nom.

Concrètement, s'ils sont mis dehors du couloir de l'AFTAM, il ne leur restera pour dormir... que la rue  !

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 12:52
flyers_recto-bbb06.jpg
par Michel Briand

Depuis plusieurs mois, une dizaine de producteurs issus du territoire de la Communauté de Communes de Landerneau Daoulas travaillent sur la création d’un MAGASIN DE PRODUCTEURS afin de faciliter la distribution de leurs produits issus d’une agriculture paysanne ou bio, et d’ouvrir aux consom’acteurs un lieu d’achat centralisé et facile d’accès.


Maraîchers, producteurs bovins, ovins et porcins, pêcheurs, paysans boulangers, producteurs de lait et autres produits laitiers, herbes aromatiques, fruits, œufs... tous ces produits seraient mis à disposition dans ce lieu unique, géré par les producteurs eux-mêmes et les consom’acteurs.


De plus, une association de consom’acteurs pourrait être créée afin d’ouvrir au maximum la gamme des produits disponibles et offrir aux habitants de notre territoire une vraie alternative de consommation.


Les producteurs ont besoin de votre soutien


Ce projet peut se concrétiser grâce à vous : C’est pourquoi, des réunions publiques d’échanges sont organisées tous le mois de novembre et ouvertes à tous dans les communes :

  • A Logonna Daoulas : le 19 novembre à 20h30 à la salle des anciens
  • A Daoulas : le jeudi 22 novembre à 20h30 à la salle Keromnès (complexe sportif)
  • A l’Hôpital-Camfrout : le 20 novembre à 20h30 salle « Sein »o
  • A Irvillac : le mercredi 21 novembre à 20h30 (petite salle)
  • A Loperhet : le mardi 13 novembre à 20h30 (Foyer Saint-Yves)
  • Au Faou : le lundi 12 novembre à 20h30 au siège du Parc d’Armorique …
  • Contact : Association Les P’tits Pot’Iront - Guerniec 29460 Daoulas
  • Courriel : lesptitspotirons@gmail.com

http://www.eco-sol-brest.net/Projet-de-magasin-de-producteurs.html

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:22

NDDL Vinci dégage !

AE2D et le Groupe Local Greenpeace de Brest apportent leur soutien aux opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes que coordonne l’ACIPA http://acipa.free.fr/index.htm, et se déclarent solidaires de celles et ceux qui luttent pour un monde vivable https://zad.nadir.org/

 

Depuis plusieurs années maintenant, des citoyen-ne-s luttent sur le site du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes pour revendiquer le droit de vivre et cultiver sur place. Ce projet prévoit la disparition de 2 000 hectares de terres et touche 50 fermes.

 

Pour réaffirmer notre opposition au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et pour témoigner de notre indignation face aux expulsions en cours depuis le 16 octobre dernier, nous appelons à :


- la réunion, ouverte à tous, de constitution d'un collectif brestois de soutien aux expulsés de Notre-Dame-des-Landes et d'opposition à la construction de l'aéroport, mardi 13 novembre, 20h30, à l'Espace Vauban, (face au Quartz).

- La manifestation de réoccupation, le samedi 17 novembre à partir de 11h00, sur la Zone A Défendre https://zad.nadir.org/spip.php?article66
 

Nous proposons un déplacement en car pour le samedi 17 novembre:

- Départ à 7h00, parking de la gare routière de Brest.

- Arrêt possible au parking de co-voiturage de Quimper Nord à 8h00 (c'est au bord de la voie express, sortie Pont-l’Abbé)

- Autres arrêts possibles (Daoulas, Châteaulin....)

- Retour prévu dans la soirée

- Tarif 10€ (plus pour celles et ceux qui le peuvent)

 

Merci de vous inscrire avant le 14 novembre en envoyant un courriel à bucher.christian@free.fr en indiquant vos coordonnées précises (avec mail et téléphone) ! En cas de taux de remplissage insuffisant, le car sera annulé et vous serez prévenus. En fonction des réponses, nous mettrons en place un co-voiturage.

   

Agir pour un Environnement et un Développement Durables (A.E.2.D)

Association agréée au titre de la protection de l'environnement.

Lauréate des trophées bretons du Développement Durable 2006 & 2007.

Locaux associatifs - 10 rue Hegel - 29200 BREST

Tél : 09.62.60.16.92

Site : http://www.ae2d.infini.fr    

Courriel : ae2d.eco@gmail.com

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 09:05

ayraul port
 A 20h30  bar l'Odyssée (en face de la mairie).

Le collectif CALLMM (Collectif pour une alternative de luttes locales pour un monde meilleur) est un jeune collectif des pays de l'Iroise qui milite pour le développement de modes de vie respectueux, solidaires et d'écocitoyenneté.

 

Ses membres souhaitent promouvoir  les circuits courts du commerce, sont favorables à une agriculture biologique ou direct à la ferme et à la culture pour tous.

  En 1ère partie le film "Notre Dame des Landes, au cœur de la lutte" afin d'informer sur le non sens de cet aéroport. Puis en 2ème partie le court métrage "Vainquons vinci".

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 08:13
Photo F.vignette paysage

 

 

 A l'heure où commence la trêve des expulsions, où les températures baissent, où la vie de sans abri est potentiellement en danger, il serait paradoxal que des femmes et hommes


demandeurs d'asile, ayant fait appel à la France, terre de Liberté et de Fraternité, passent l'hiver dans la rue, faute de propositions d'hébergement qui, rappelons le, incombent à l'État.

Le ministre du logement a récemment rappelé les pouvoirs de l'État en matière de réquisition de logements vides. Nos organisations demandent que l'application de ce droit de réquisition soit mis en oeuvre rapidement sur la région brestoise afin que l'on en finisse avec ce scandale.

A cet égard, nos organisations rappellent l'inoccupation actuelle des bâtiments qui hébergeaient les familles de gendarmes à Harteloire. Il nous semble que la mise à disposition de ces locaux serait tout à fait appropriée. L'État et ses services pourraient en assurer la gestion.

Nous appelons les citoyens qui pensent comme nous que cette situation inhumaine ne peut plus durer, à se rassembler mercredi 7 novembre, à 18h, devant l'ancienne gendarmerie, rue de l'Harteloire.

Signataires :
Les Alternatifs, casss-papiers, FASE, Gauche Anticapitaliste, Ligue des Droits de l'Homme, Solidaires, Alternative Libertaire, EELV, NPA, FSU
Partager cet article
Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 10:30

 

 

Villes concernée:

 

Antibes,  Antony,  Arcueil,  Épernay,  Bagnolet,  Blain,  Bois-Colombes,  Boulogne-Billancourt,  Bourges,  Brest,  Bry-sur-Marne,  Castanet-Tolosan,  Chazay-d'Azergues,  Châtenay-Malabry,  Couëron, Courbevoie,  Issy-les-Moulineaux,  Le Havre,  Le Mans,  Les Herbiers,  Marignane,  Massy,  Meylan,  Moissy-Cramayel,  Mougins,  Mulhouse, Nevers,  Orange,  Orvault,  Ploërmel,  Ploemeur,  Pornichet,  Rosny-sous-Bois,  Saint-Chamond,  Saint-Laurent-du-Var,  Savigny-le-Temple,  Sèvres, Stains,  Strasbourg,  Suresnes,  Toulouse,  Valbonne,  Vauréal,  Villeneuve-le-Roi, et Voiron.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 10:03
http://chris-perrot.hautetfort.com/images/francois-hollande.jpg à Brest aussi on est "moderne"

Par Agnès Rousseaux (5 novembre 2012)


Le fonds d’investissement détenu par la famille du candidat républicain à la Maison Blanche est lié à une entreprise qui fabrique des machines de vote électroniques, Hart InterCivic.

 

Ces mêmes machines utilisées pour le scrutin présidentiel dans plusieurs États clés, dont l’Ohio. Aux États-Unis, la polémique enfle sur ce conflit d’intérêt sans précédents.

 

L’affaire pourrait embarrasser Mitt Romney. Ou même remettre en question l’intégrité du scrutin présidentiel. En cause : les liens du candidat républicain avec l’un des principaux fabricants de machines de vote aux États-Unis ! L’entreprise Hart Intercivic fournit des outils de vote électronique à de nombreux États américains. Malgré des liens assez rapprochés avec Mitt Romney et son entourage, mis en lumière par plusieurs journalistes ces dernières semaines.

Au cœur de la polémique : Solamere, un fonds d’investissement de plus de 200 millions de dollars, crée en 2008 par Tagg Romney, fils du candidat républicain, avec Spencer Zwick, responsable financier de la campagne de Romney. Mitt Romney lui-même y a investi une petite partie de sa fortune – 10 millions de dollars –, ainsi que son frère et sa femme.

 

Des machines de vote fabriquées par des soutiens de Romney


De part son statut, le fonds Solamere ne peut pas investir directement dans des entreprises [1]. Il est donc « partenaire » d’un autre fonds d’investissement, HIG, basé à Miami. Celui-ci investit son capital de 8 milliards de dollars notamment dans le secteur pharmaceutique, dans le BTP ou les transports. Rien de nouveau sous le soleil capitaliste. Et rien d’étonnant de la part du multimillionnaire Mitt Romney.

 

Sauf qu’en juin 2011, HIG annonce un « investissement stratégique » » dans Hart InterCivic, troisième entreprise du pays dans le secteur des machines de vote. Basée à Austin (Texas), ses machines de vote électroniques sont utilisées dans des centaines de circonscriptions dans tout le pays : du Texas à Hawaii en passant par l’Ohio... L’un des États décisifs de cette élection.


« HIG partage notre vision, nos valeurs », déclare alors Gregg Burt, président de Hart InterCivic, qui veut assurer avec le fonds d’investissement son leadership dans le domaine de « l’industrie des élections ». Suite à cette acquisition, son entreprise accorde trois sièges sur cinq à HIG au sein de sa direction exécutive.


La connexion entre Mitt Romney et l’entreprise Hart InterCivic est certes indirecte. HIG, l’intermédiaire, minimise le lien, affirmant que le fonds Solamere est un investisseur mineur [2], et qu’aucun de ses investissements n’est directement lié à Hart InterCivic. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que cette connexion n’est pas politiquement très opportune.


Surtout, les liens entre HIG et Mitt Romney ne s’arrêtent pas là. Tony Tamer, co-fondateur de HIG, a travaillé pour Bain, la société de gestion d’actifs fondée par Mitt Romney dans les années 80. Il est un soutien important de la campagne Romney, comme trois autres directeurs de HIG, détaille le magazine Forbes. Est-ce si anecdotique que l’entreprise HIG qui gère Hart InterCivic et ses machines de vote, soit autant connectée au clan Romney ?

 

Fraudes et défaillances dans le vote électronique


Selon les données collectées par OpenSecrets.org, le plus important site états-unien sur les financements politiques et réseaux d’influence, HIG (avec ses salariés) est le 11ème contributeur national à la campagne de Mitt Romney ! En mai dernier, deux directeurs de HIG ont ainsi donné chacun 50 000 dollars en soutien à la campagne du candidat républicain. Les trois dirigeants de Hart InterCivic mandatés par HIG sont aussi d’anciens salariés de Goldman Sachs, JP Morgan et Citigroup Inc, trois entreprises financières qui font partie des dix principaux contributeurs de la campagne, soutiens inconditionnels de Mitt Romney. Coïncidence ?

 

L’un d’entre eux, Jeff Bohl, a fait un don de 2 500 dollars à la campagne de Romney. Le dirigeant d’une entreprise fabricant les machines de vote électronique peut-il ouvertement soutenir un candidat ? Une entreprise responsable de milliers de machines de vote dans tout le pays, qui se doit d’être non-partisane, peut-elle avoir autant de liens avec l’un des candidats ? Quant au richissime Mitt Romney, il a le droit d’investir son argent où il le souhaite. Sauf peut-être dans le fonds financier qui contrôle une entreprise directement impliquée dans le décompte des bulletins de vote !


Ces connexions suscitent d’autant plus de méfiance que le vote électronique a déjà été l’objet de nombreuses critiques. En 2007, une étude sur les machines à voter est effectuée à la demande des autorités de l’Ohio, l’un de ces États qui peuvent faire basculer l’élection présidentielle. Conclusion : les cinq systèmes de vote utilisés dans l’État – y compris celui de Hart InterCivic – avaient des « défauts critiques » pouvant compromettre l’intégrité des élections. Dans les bureaux de vote, il était possible de crocheter les serrures des machines de vote pour accéder aux cartes-mémoires et introduire de faux votes ou des logiciels malveillants dans les serveurs, rapportait le New York Times en décembre 2007.

 

Vers une situation identique en France ?


En 2004, dans l’Ohio, rappelle le média indépendant TruthOut, dans la nuit suivant les élections présidentielles, le dépouillement du vote électronique avait connu un renversement « statistiquement impossible » en faveur de George W. Bush. Mais « au mépris d’une injonction fédérale, 56 des 88 comtés de l’Ohio avaient détruit tous les enregistrements des élections, rendant le recomptage impossible ». Autant d’éléments qui devrait inciter les candidats à une extrême prudence face à tout possible conflits d’intérêts – ou à ce qui pourrait être perçu comme tel.

 

« Hart InterCivic a suffisamment de liens dans son ADN avec des donateurs de la campagne Romney pour déclencher une sérieuse angoisse dans la blogosphère libérale sur le sort des votes dans l’Ohio », souligne un article du Washington Post. C’est dans cet État-clé que l’élection pourrait se jouer le 6 novembre. L’impact des entreprises dans le processus électoral s’est considérablement renforcé aux États-Unis depuis qu’un arrêt de la Cour Suprême a levé quasiment toute limite au soutien financier des entreprises aux candidats. Mais on passe ici la limite entre le lobbying effréné, et le manque de transparence du processus de vote lui-même.

 

En France, une telle problématique peut sembler bien lointaine...

 

Ce serait oublier les conditions de mises en œuvre du vote par internet, lors des dernières élections législatives. Celui-ci a été sous-traité à cinq entreprises, dont Atos, chargée d’« héberger la solution » de vote électronique. Une entreprise dirigée par Thierry Breton, ancien ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie de Nicolas Sarkozy, et par Nicolas Bazire, membre du conseil de surveillance de la Banque Rothschild et directeur général du Groupe Arnault [3] (lire notre enquête). Ne devrait-on pas exclure définitivement les entreprises privées de tout processus électoral et démocratique avant qu’il ne soit trop tard ?

 

Agnès Rousseaux

 

@AgnesRousseaux sur twitter

 

Sur les élections aux États-Unis, lire aussi :


 Monsanto dépense des millions de dollars pour empêcher l’étiquetage des OGM

 Ces groupes français qui aimeraient se débarrasser d’Obama et financent l’ultra-droite américaine

Notes

[1] Ce qui ne l’empêche pas, via ses partenaires, d’investir dans des entreprises et secteurs fortement liés à des contrats d’État – comme par exemple le secteur de la santé –, ce qui en cas de victoire de Mitt Romney posera de nombreux problèmes et conflits d’intérêt, les décisions gouvernementales pouvant alors se traduire par d’importants profits pour le fonds d’investissement. Source

[2] Il représenterait 5 % des actifs gérés par HIG.

[3] Et également administrateur de LVMH, Suez Environnement et Carrefour, directeur de cabinet d’Édouard Balladur et mis en examen dans le cadre de « l’affaire Karachi », et... témoin de Nicolas Sarkozy lors de son mariage avec Carla Bruni.

 

Cet article vous a intéressé ? Basta ! a besoin de ses lecteurs
pour poursuivre son travail, faites un don.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 12:00

col 1

 

 

col3-copie-1.jpg

 

col 4

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 07:01

col1.jpg

 

col2.jpg

 

col3.jpg

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg