Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 09:09

28 octobre 2012 

 

Événement culturel de ce début d'automne, le Festival du livre en Bretagne se poursuit jusqu'à ce soir à l'Espace Glenmor, à Carhaix.


Jean Bothorel préside cette 23e édition du Festival du livre en Bretagne, placée sous le thème du livre et du dessin politiques. «Carhaix a réussi à maintenir une identité bretonne forte», s'est réjoui le journaliste et écrivain lors de l'inauguration. Jean Bothorel a ensuite appelé à «briser le carcan centralisateur et à bâtir une Europe des Régions». Un souhait partagé par Christian Troadec, qui milite également pour une «émancipation des régions». Le maire de Carhaix a par ailleurs tenu, au cours de cette cérémonie, à saluer Charlie Grall, «cheville ouvrière du festival depuis sa création» (*).

Panorama complet de l'édition

Ce 23e millésime tient toutes ses promesses: public nombreux, auteurs tout sourire, signatures tous azimuts. L'état d'esprit présidant au lancement du festival perdure au fil des ans. «Faire que chacun puisse accéder aux livres et à la lecture», comme le rappelle l'équipe d'Egin, organisatrice de la manifestation. Un leitmotiv qui trouve son illustration jusque dans la démocratisation de l'accès aux stands. Les organisateurs tiennent à ce que les petites maisons d'édition associatives puissent, elles aussi, tirer leur épingle du jeu. Cette année encore, le festival propose un panorama complet de l'édition bretonne. Tous les genres y sont représentés: romans, polars, contes, bandes dessinées. Le jeune public n'y est pas oublié, un espace lui est même spécialement dédié.

Trois auteurs primés

Trois prix ont été décernés hier. Claire Fourier a reçu le prix du roman de la ville de Carhaix pour son roman «Les silences de guerre». Le prix Xavier de Langlais, récompensant un ouvrage en langue bretonne, a été décerné à Pierre-Emmaunuel Marais pour «Alje 57». Enfin, «Répético», de Kristian Ar Braz, a reçu le prix de la nouvelle en langue bretonne.

Le programme du jour

Le Festival du livre en Bretagne se poursuit aujourd'hui, de 10h à19h. Deux débats seront organisés: le premier, à 10h30, sur la traduction de livres breton-français et le second, à 15h, sur le thème «Le livre politique en Bretagne: quelle influence sur le peuple breton?». Une lecture musicale pour les enfants, avec Hervé Bellec et SoïgSiberil, sera proposée à 15h.

* Charlie Grall a été condamné jeudi, en appel, à deux ans de prison avec sursis pour association de malfaiteurs par la cour d'appel de Paris, dans l'affaire du vol d'explosifs de Plévin (22), en 1999.

 

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/carhaix-la-belle-envolee-du-festival-du-livre-28-10-2012-1887794.php

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 10:37
che Guevarrec2
Justice jeudi 25 octobre 2012
*

Dans son réquisitoire prononcé ce matin, l’avocat général de la cour d’assises spéciale de Paris, qui juge en appel depuis lundi le journaliste carhaisien Charlie Grall dans le cadre de l’affaire du vol d’explosifs de Plévin commis en 1999, a demandé deux ans de prison avec sursis.

 

Place cet après-midi aux plaidoiries de la défense représentée par Maîtres Yann Choucq et Henri Leclerc. Le verdict devrait être connu dans la soirée.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Proces-Charlie-Grall.-Le-procureur-demande-deux-ans-avec-sursis_40781-2126468

 

Vol d'explosifs à Plévin. Charlie Grall condamné à deux de prison avec sursis

25 octobre 2012 à 19h01

 

L'autonomiste breton Jean-Charles Grall a été condamné ce jeudi en appel à deux ans de prison avec sursis par la cour d'assises spéciale de Paris pour association de malfaiteurs dans l'affaire du vol de plus de huit tonnes d'explosifs à Plévin (22) en 1999. Cette peine est conforme aux réquisitions de l'avocat général.


 

Le 28 septembre 1999, un commando armé avait neutralisé les quatre chauffeurs du dépôt d'explosifs de la société Titane SA, et, en moins d'une heure, avaient fait main basse sur 8,7 tonnes de dynamite, 6.500 détonateurs et plus de 10 km de cordeaux détonants.


Selon l'accusation, les explosifs volés à Plévin (Côtes-d'Armor) auraient été utilisés en Espagne dans 12 attentats de l'ETA qui ont fait 18 morts et une centaine de blessés entre 2000 et 2001 et, côté breton, dans trois attentats et six tentatives revendiqués par l'ARB.


"Charlie" Grall est considéré par l'accusation comme ayant fait l'"interface" entre l'Armée révolutionnaire bretonne (ARB) et l'organisation séparatiste basque ETA.


Journaliste, il a toujours clamé son innocence, expliquant qu'il avait rencontré le membre de l'ETA, considéré comme le chef du commando de Plévin (condamné à 20 ans de prison) quelques jours avant le vol, dans l'espoir d'interviewer un responsable de l'organisation séparatiste, mais qu'il ignorait le projet de vol.


L'avocat général a estimé que l'accusé ne pouvait ignorer "un seul instant la portée" de cette rencontre, même s'il a expliqué qu'il ignorait "ce que M. Grall savait du projet de l'ARB et de l'ETA".


"Compte tenu du temps passé", le magistrat a estimé que la peine de six ans de prison à laquelle il avait été condamné n'aurait "aucun sens", requérant ainsi deux ans avec sursis "pour sanctionner un comportement ponctuel ancien".


En première instance, en juin 2005, 14 des 15 militants basques et bretons poursuivis avaient été condamnés par la cour d'assises spéciale de Paris à des peines allant de deux ans d'emprisonnement à vingt ans de réclusion criminelle. Seul Jean-Charles Grall, qui comparaît libre, avait fait appel. La décision est attendue ce jeudi soir.

  • AFP

http://www.letelegramme.com/local/cotes-d-armor/rostrenen-loudeac/maelcarhaix/plevin/vol-d-explosifs-a-plevin-charlie-grall-condamne-a-deux-de-prison-avec-sursis-25-10-2012-1885118.php

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 10:31
Justice lundi 22 octobre 2012

L’autonomiste breton et journaliste Jean-Charles Grall, dit « Charlie », est jugé jusqu’à vendredi, à Paris, pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un acte de terrorisme ». En première instance, en 2005, il avait été condamné à six ans de prison.


8,7 tonnes d’explosifs volés


Le 23 septembre 1999, Jean-Charles Grall, dit « Charlie », rencontre Asier Oyarzabal, membre de la direction de l’ETA. Le journaliste et autonomiste breton assure que cette rencontre a pour but d'obtenir une interview exclusive d’un membre de la direction du groupe indépendantiste basque.


Cinq jours après ce rendez-vous, des hommes armés volent 8,7 tonnes d’explosifs à Plévin, dans les Côtes-d’Armor, tout près de Carhaix (Finistère). Les enquêteurs soupçonnent Charlie Grall d’avoir aidé à la préparation de cette opération commando, qui a valu 20 ans de réclusion criminelle à Asier Oyarzabal, chef présumé de l’opération.


Condamné en première instance, il réclame l’acquittement


En 2005, six ans après le vol des explosifs, Charlie Grall avait été jugé devant la Cour d’assises spéciale en charge des affaires liées au terrorisme, à Paris. Condamné à six ans de prison pour association de malfaiteurs, il avait fait appel.

Le nouveau procès a débuté lundi et doit s’achever vendredi, soit sept ans après le premier procès. « C’est aberrant et incompréhensible », peste Me Henri Leclerc, avocat de l’accusé, qui comparaît libre.


Depuis le début, Charlie Grall clame son innocence. « Ce dossier ne tient pas debout, il n’y a rien dedans », proteste Me Henri Leclerc qui demande à ce que son client soit acquitté.


Rosemary BERTHOLOM.

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Explosifs-de-Plevin.-Debut-du-proces-en-appel-de-Charlie-Grall_39382-2125288_actu.Htm


Partager cet article
Repost0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 09:35

22 octobre 2012 à 09h10

 

Treize ans après les faits et sept ans après le premier jugement, le procès en appel du vol d'explosifs de Plévin va avoir lieu à partir d'aujourd'hui et toute la semaine, devant la cour d'assises spéciale de Paris. Il sera à nouveau question des 8,7 tonnes d'explosifs dérobées à la société Titanite SA. Mais cette fois, il n'y aura qu'un seul homme dans le box. Sur les seize accusés basques et bretons de l'époque - qui avaient écopé de deux à vingt ans de prison -, seul Charlie Grall a fait appel du jugement. Le 29 juin 2005, il avait été condamné à six ans d'emprisonnement.

 

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/paris-proces-en-appel-du-vol-d-explosifs-de-plevin-22-10-2012-1881250.php

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 09:20

logoNPA29

11 octobre 2012 -


Dans un communiqué intitulé «Le traité européen d'austérité et Richard Ferrand: oui, point barre», le NPA Kreiz-Breizh s'en prend au député socialiste Richard Ferrand au sujet du vote du pacte budgétaire.

 

«Que Richard Ferrand arrête de se noyer dans des explications fumeuses et peu crédibles pour son vote à l'Assemblée nationale en faveur du pacte budgétaire.

 

Il est où le Richard Ferrand qui s'opposait, à juste titre, en 2005 au traité constitutionnel?

 

Devrait-on conclure qu'un conseiller général devenant député revêt le costume du bon petit soldat obéissant? Bravo les convictions. En votant oui, Richard Ferrand cautionne et accepte que la crise doive être payée par les salariés, les chômeurs, les retraités, bref par tous ceux qui n'ont aucune responsabilité dans les désordres du capitalisme.

 

Oui, une autre Europe est nécessaire.

 

Elle passe par le rejet du traité d'austérité et par des mouvements sociaux et politiques capables d'imposer des mesures anticapitalistes, le partage des richesses et du temps de travail, l'annulation de la dette, la réquisition des banques dans un service public.

 

Nous espérons que bientôt la rue ira de l'avant pour lui rappeler «son oui de marche arrière».

 

En conclusion, Richard Ferrand et ses collègues sociaux-démocrates, en votant oui au pacte budgétaire, ont voté pour une austérité permanente. Merci, on s'en souviendra».

 

 http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix/carhaix/pacte-budgetaire-le-npa-tacle-richard-ferrand-11-10-2012-1868310.php

 

 


Partager cet article
Repost0
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 10:04

Affiche-officielle-POUTOU-2012_0.preview.jpg

 

 

Philippe Poutou s'est rendu aux vieilles charrues avant d'aller rencontrer les travailleurs en lutte du Groupe Doux

Père Dodu  à Quimper

demain 23 Juillet 2012 dès 8h du matin.

Merci de venir nombreux...

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 11:53

21 juillet 2012 

 

Mercredi, est sorti, en salle, le film «Bowling», basé sur le combat des Carhaisiens pour le maintien de leur maternité. EnFrance, d'autres services obstétriques deproximité sontmenacés defermeture. Carhaixfait figure d'exemple.

Le film Bowling, sorti mercredi, qui s'inspire de la lutte des Carhaisiens, devrait faire un carton dans les villes françaises concernées par une fermeture de maternité. Là où souvent les élus et la population se démènent comme de beaux diables pour faire reculer l'échéance. Christian Troadec, le maire de Carhaix, qui avait mené la fronde pendant 17 semaines en 2008, reçoit des demandes de renseignements émanant d'autres maires qui tentent de sauver leur maternité. «Ils veulent savoir comment s'y prendre. Généralement, on leur communique lejugement du tribunal administratif de Rennes qui avait annulé la décision de fermeture de l'Agence de l'hospitalisation au motif que la sécurité sanitaire n'était plus assurée en Centre-Bretagne». Une décision qui fait vraiment référence à présent.

2011: 22 naissances en moins

On connaît la suite. Dans les mois qui avaient suivi, l'hôpital de Carhaix et le CHU de Brest avaient fusionné. «Ça a été une très bonne chose, poursuit le maire. Maintenant, des personnels de santé travaillent sur lesdeuxsites, dont certains professeurs qui ont très bonne réputation.Les gens ont confiance». Pas suffisamment, toutefois, pour faire décoller l'activité duservice obstétrique de proximité: en 2011, 213 bébés y ont vu le jour, soit 22 de moins qu'en 2010. Il a été établi que 36% des Carhaisiennes, enceintes l'an dernier, ont décidé d'aller accoucher ailleurs.

 

Et pas pour des questions de grossesses à risques, qui nécessitent des prises en charge plus lourdes. Pour autant, Christian Troadec ne baisse pas les bras. Demandant régulièrement à ses administrés de jouer le jeu. Même si l'avenir de la maternité de Carhaix n'est plus conditionné à un quelconque seuil fatidique d'activité. À plusieurs centaines de kilomètres de là, dans la région lyonnaise, Chantal Ducroux-Scouvey, présidente du Collectif interassociatif autour de la naissance (le Ciane), confie qu'elle ira voir «Bowling».

1.340 maternités en 1975 540 en 2011

«Le nombre de maternités en France a chuté de1.340en 1975, à 540 en 2011. Carhaix est un symbole. La fermeture de ces services, cene sont pas simplement des locaux qu'on abandonne. C'est aussi, dans certains secteurs, prendre le risque de morceler le suivi des grossesses. Et de voir les séjours écourtés avec, parfois, des complications, parce que la mère qui vient de mettre au monde se sent seule, loin de sa famille. Si certaines fermetures nous inquiètent, d'autres sont parfaitement justifiées. Car il existe des établissements qui ne présentent plus suffisamment de garanties au niveau de la sécurité sanitaire. Tout doit être analysé au cas par cas».

 

La décision la plus aberrante reste, sans nul doute, celle concernant la Seyne-sur-Mer, dans le Var. Dans cette ville de 60.000 habitants, au coeur d'un bassin de population de 200.000 habitants, la maternité-où naissaient chaque année plus de 1.500 enfants - a fermé. Désormais, les parturientes sont obligées d'accoucher à l'hôpital de Toulon. À certains moments de la journée, il faut plus d'une heure de voiture (*) pour parcourir les 15 km qui séparent les deux agglomérations, suivant le quartier où l'on se trouve.

 

Le maire socialiste, MarcVuillemot, a tout fait pour éviter cette fermeture. Il a même rejoint Paris à vélo avec, dans son sac, une pétition signée par 20.000 personnes. Rien n'y a fait. Rien à voir avec la manière forte choisie par les Carhaisiens, quatre ans plus tôt. Ces derniers avaient pris d'assaut les grilles de la préfecture à l'aide d'un camion bélier. La poignée de policiers qui étaient en faction à l'intérieur, ce jour-là, en tremble encore d'effroi.


Didier Déniel

 

* Le délai maximum reconnu comme acceptable au-delà duquel le danger est réel pour les parturientes est de 45 minutes.

 

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/maternite-carhaix-a-fait-ecole-21-07-2012-1781639.php

Partager cet article
Repost0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 11:52
2 mai 2012 
 Avec environ 400 personnes mobilisées, le retour du 1er-Mai à Carhaix a été un succès. À cinq jours du second tour de l'élection présidentielle, le rassemblement était forcément syndical et... politique.

Voilà quatre ans que les Carhaisiens n'avaient plus fêté le 1er-Mai dans les rues de la ville. Cela leur manquait, si on en juge par la mobilisation enregistrée, hier. Ils étaient environ 400 à avoir répondu à l'appel des syndicats et des partis politiques. 400 dont trois invités surprise: le soleil, la fanfare «Auprès de ma blonde» et... la CFDT.


Les deux premiers ont donné de la couleur au défilé en ville et du baume au coeur des manifestants. Le dernier a finalement rejoint le cortège au dernier moment, alors que son union départementale n'avait pas appelé à manifester pour cette fête du travail. Juchés sur une table et des chaises devant la Maison des syndicats, c'est donc une déclaration unitaire que les représentants syndicaux CGT, FSU, Solidaires, Unsa et CFDT ont lue d'une seule et même voix. L'occasion d'exprimer leur volonté de «faire entendre les priorités sociales et les préoccupations des salariés, des demandeurs d'emploi, des jeunes et des retraités en France et en Europe». Mais aussi de se battre «pour la défense des droits fondamentaux et des libertés partout dans le monde» et «faire reculer la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme». 

Message aux futurs élus

L'élection présidentielle et le score de Marine Le Pen au premier tour étaient évidemment dans toutes les têtes. Àcinqjours du second tour, ce 1er-Mai avait forcément un accent plus politique qu'à l'habitude. PS, Front de gauche, NPA, UDB, les partis de gauche étaient là en rangs serrés, ainsi que les militants et aussi les élus, dont Christian Troadec et Richard Ferrand, tous deux candidats aux élections législatives en juin. Présidentielle et législatives, deux tournants sur lesquels les syndicats ont leur idée. Et des espoirs. En cette période de crises, leur message aux futurs élus est clair: «Priorité à l'emploi en particulier des jeunes», «lutte contre la précarité qui touche un nombre croissant de salariés», mais aussi «priorité à la promotion des salaires et du pouvoir d'achat».


http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix/carhaix/1er-mai-400-personnes-et-un-retour-en-fanfare-02-05-2012-1688312.

 


Partager cet article
Repost0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 09:44

30 avril 2012 à 14h45 

 

À l'initiative de l'intersyndicale, un rassemblement aura lieu demain, à 10h30, à la maison des syndicats, à l'occasion de la Fête du travail (nos éditions des 27 et 28 avril).

 

L'Union locale CFDT de Carhaix appelle à son tour ses militants et sympathisants à participer à la manifestation, estimant qu'en cette période, «elle peut être un signe fort de pression pour être écoutés par le nouveau gouvernement».

 

Christian Troadec et la municipalité se joignent également à l'appel au rassemblement.

 

http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/chateaulin-carhaix/carhaix/1er-mai-rassemblement-a-carhaix-a-10h30-30-04-2012-1686815.php

Partager cet article
Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 14:35

mat-guil.jpg

 

France-Bleue, demain jeudi 29 à 18h,
entre
Matthieu Guillemot, les Verts et Dupont Aignan.
Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg