Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 09:49

Video of students assembling


 

12.25pm:

 

Les manifestants protestent près de la salle de conférence, le premier jour du congrès annuel du Parti conservateur à Manchester, le 2 octobre 2011.


Par RFI

Au Royaume-Uni, le congrès des Conservateurs, le parti au pouvoir, s'est ouvert ce dimanche 2 octobre à Manchester dans le nord-ouest du pays. Cette réunion politique se déroule sur fond de grand mécontentement. Ils étaient 35 000 selon la police, salariés du public et du privé, pour dénoncer la politique d'austérité engagée par l'équipe de David Cameron.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix


Plus importante manifestation anti-conservateurs depuis l’ère Thatcher, le mouvement dans les rues de Manchester a donné le ton à l’ouverture du Congrès Tory. Venus à l’appel des syndicats, les nombreux protestataires veulent voir la coalition augmenter les dépenses publiques pour relancer l’économie. (...)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 10:51

 

Extraits d’un entretien avec Paul Willis à propos de son ouvrage 

L’école des ouvriers. Comment des enfants d’ouvriers obtiennent des boulots d’ouvriers (Agone, 2011).

Les éditions Agone publient dans leur nouvelle collection de sciences sociales « L’ordre des choses » un ouvrage classique de la sociologie ouvrière et de l’éducation. Learning to Labour. How Working Class Kids get Working Class Jobs (1977) constitue une recherche fondatrice du courant des cultural studies qui est pour la première fois traduite en français.

Au travers de cette étude menée dans un collège anglais fréquenté  essentiellement par des enfants d'ouvriers, le sociologue britannique Paul Willis analyse comment ils en viennent à accepter, après leurs parents, des positions relativement dominées dans le monde du travail. De l'école à l'usine, ce  livre rend compte de la façon dont, en désorganisant l'encadrement scolaire, en s'opposant aux « fayots », les « gars » privilégient leur sortie du système scolaire, anticipant le fait que l'école ne leur  promet aucun avenir professionnel en dehors du travail manuel. 

Lire la suite ici
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 13:58

 

9782707144027.jpgnouvelle-ecole-capitaliste.jpg



Christian Laval était  l’invité de Laurence Luret sur France Inter, dans sa chronique "Parenthèse" à propos de la grève de mardi.

Pour écouter cette chronique (10 minutes) :

Il y explique de manière claire et circonstanciée, les contre-réformes et les aggravations et régressions diverses des conditions d’éducation en France.


Et aussi sur france Culture:


http://www.franceculture.com/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-ou-vont-l-ecole-et-l-universite-2011-09-16.html

 

Et dans l'Huma

 

Christian Laval : "l’école est au centre des nouvelles luttes des classes" (l'Humanité du 28 septembre)

Merci à l'Ecole Emancipée:

 

 http://www.ecoleemancipee.org/spip.php?article985

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 12:21

787-ecole-en-danger,bWF4LTQyMHgw
Éducation  mardi 27 septembre 2011

 

Près de 54% (53,75%) des enseignants du primaire et 50% de ceux du secondaire dans le public sont en grève ce mardi contre les suppressions de postes dans l'Education nationale. C'est ce qu'ont annoncé les syndicats de la FSU.
Auparavant, le ministère de l'Education avait fait état d'une estimation dans la matinée de 28,89% de grévistes en primaire et 22,3% dans le secondaire, tous ces chiffres, ministériels et syndicaux, correspondant à l'enseignement public.


http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Greve-dans-l-Education-53-75-en-primaire-50-dans-le-secondaire-selon-les-syndicats_6346-1993809-fils-tous_filDMA.Htm

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 10:23
787-ecole-en-danger,bWF4LTQyMHgw
Grève pour l’école le 27 septembre
Les organisations syndicales Finistériennes FSU, Sud-Education,
CGT Educ’action 29, SGEN-CFDT, UNSA Education, refusent la
politique éducative très inégalitaire du gouvernement et les
suppressions de postes. Elles demandent au gouvernement
de mettre en oeuvre une politique éducative ambitieuse qui
donnerait à chaque enfant, à chaque jeune la possibilité du choix
de sa formation et l’assurance d’une vraie place dans la société.
Elles appellent les personnels de l’Éducation à se mettre
en grève 
  mardi 27 septembre 2011 et à manifester à 10h30 :  
                    Brest, place de la Liberté
                Quimper, place de la Résistance
Tous les citoyens qui veulent les soutenir sont invités à participer aux manifestations.
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 12:29

viewer1.jpg

viewer2.jpg

viewer3.jpg

viewer6.jpg

viewer5.jpg

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 12:14

mardi 20 septembre 2011  |  par  Pierre-Emmanuel  | 

En Europe, les plans d’austérité se succèdent à un rythme de plus en plus soutenu : la Grèce, qui sera immanquablement suivie par les autres pays européens à des degrés divers, subit une politique d’asphyxie financière dont les conséquences, sur le plan économique et social, sont désastreuses (baisse des salaires et des pensions, licenciement de milliers de fonctionnaires, privatisations dans tous les services publics …).

 

En France, c’est bien évidemment un plan d’action de grande ampleur qu’il faudrait au mouvement social pour mettre en échec la politique d’austérité du gouvernement. Sous prétexte d’équité, celui-ci prévoit de faire contribuer les plus riches à hauteur de 200 millions d’euros tout en préservant les niches fiscales pour un montant d’environ 140 milliards !

 

Dans ce contexte, les confédérations peinent à proposer des modalités d’action claires pour la journée du 11 octobre prochain et n’envisagent pas pour l’instant de mettre en perspective une euro-grève, à l’échelle européenne, en y associant les mouvements des « indigné-e-s ».

 

La grève du 27 septembre dans l’éducation sera-t-elle l’occasion, à notre niveau, de dynamiser le mouvement social ? C’est ce que nous souhaitons et c’est la raison pour laquelle nous devons nous en emparer pour manifester la colère du monde enseignant sur les conditions de la rentrée scolaire et plus généralement sur l’échec de la politique du gouvernement en matière d’éducation. La question de la RGPP (révision générale des politiques publiques avec la suppression d’un poste de fonctionnaire partant à la retraite sur deux) est plus que jamais d’actualité.

 

Les conséquences de cette politique (-56000 postes dans l’éducation en 4 ans) conduisent à une dégradation sans précédent du service public, dans l’éducation comme dans les autres services publics.

 

On perçoit bien aujourd’hui que cette question va se révéler symbolique de la volonté des classes dominantes de faire payer exclusivement les conséquences de la crise aux salariés, retraités et chômeurs, comme c’est le cas en Grèce, Espagne ou en Italie. Nous devons résister face à cette politique et ses conséquences et réhabiliter l’idée d’un service public fort au service de tous et en particulier des plus fragiles.

 

http://www.ecoleemancipee.org/spip.php?article979

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 09:51
787-ecole-en-danger,bWF4LTQyMHgw
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 09:25

787-ecole-en-danger,bWF4LTQyMHgw

 

 

Dans leurs propositions se rapportant à l'Éducation nationale, les dirigeants du Parti socialiste avancent à pas feutrés, c'est le moins que l'on puisse dire.

Si Aubry, Hollande ou Royal ne sont pas avares de généralités sur la « revalorisation » du métier d'enseignant, les propositions concrètes sont minimes et ne se rapportent qu'à des points marginaux, et tous glissent sur les suppressions de postes effectuées. Et, même si ce n'est jamais dit ouvertement, on peut entrevoir derrière leurs discours une volonté de réformer le statut des enseignants en allongeant leur temps de présence dans les établissements scolaires.

Ainsi, lorsque la droite parle ouvertement de revoir les horaires des professeurs, Martine Aubry parle-t-elle de « nécessaire adaptation à un monde qui a changé » et elle envisage de négocier un nouveau contrat avec les enseignants. « Le travail des enseignants ne commence pas quand ils franchissent la porte de leur salle de classe. Il ne se termine pas quand ils ont fini de corriger leurs copies », a-t-elle dit dans un entretien au Monde.

 

François Hollande est sur la même longueur d'onde quand il demande qu'il y ait une réflexion sur le temps de service. Ségolène Royal, qui avait proposé lors de la dernière campagne pour les élections présidentielles que les enseignants restent 35 heures dans leur établissement, contourne maintenant la question en disant qu'elle allait demander aux régions et départements de leur offrir « les moyens de travailler sur place ». Tout est dans la nuance... Valls et Montebourg, qui ne figurent pas parmi les favoris dans la course à l'investiture lors des primaires du PS, se sentent beaucoup moins gênés, eux, pour afficher clairement leur volonté d'allonger le temps de présence des enseignants.

Quant aux suppressions de postes, « nous ne pourrons pas tout faire tout de suite », disent-ils en chœur. Tout au plus les trois principaux dirigeants proposent-ils un moratoire pour les 12 000 prévues pour la rentrée 2012, mais aucun ne prévoit de revenir sur les quelque 60 000 déjà effectuées et d'embaucher les enseignants et les autres catégories de personnel indispensables pour assurer un enseignement de qualité. Pas plus d'ailleurs qu'ils ne parlent de revenir sur les réformes des retraites, les mesures d'austérité qui frappent la population laborieuse ou les cadeaux de toute sorte aux plus riches.

Les dirigeants du Parti socialiste veulent présenter une image responsable aux yeux de la bourgeoisie. Ils avalisent toutes les attaques du gouvernement contre les travailleurs, les enseignants étant une catégorie d'entre eux, tentant de masquer leur volonté de ne rien changer derrière les phrases creuses et les belles paroles.

Marianne LAMIRAL

 

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2249&id=8

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 09:47
6AdamZyglis.jpg

Première rentrée, rentrée à la fac...
date: 

05/09/2011 - 23:52


Dans sa lettre de mission adressée le 5 juillet 2007 au ministre de l’Éducation d’alors, Xavier Darcos, le président Nicolas Sarkozy fraîchement élu écrivait : « L’école est un maillon déterminant de la civilisation que nous voulons construire et dans laquelle nous voulons vivre »[1].

 

 

Bonnes feuilles de La nouvelle école capitaliste de P. Clément, G. Dreux, C. Laval et F. Vergne

Bonnes feuilles de La nouvelle école capitaliste de P. Clément, G. Dreux, C. Laval et F. Vergne

Lire la suite

 

date: 
 05/09/2011 - 23:22
Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg