Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 12:39
Daniel Schneidermann | Fondateur d'@rrêt sur images
*

Que dans les hautes sphères de l’Etat on croit encore à la magie, le « déplacement présidentiel en province » en offre périodiquement l’illustration.

*

On peut moquer la pompe du conclave, le ballet pourpre des cardinaux place Saint-Pierre, la République laïque ne fait rien d’autre : offrir une image pieuse – celle du président accessible au peuple – à l’adoration des fidèles. Les images de la première journée de Hollande en Bourgogne auront été totalement réussies, contrastant parfaitement avec celles des escadrons de gendarmerie et des bataillons de CRS qui encadraient les sorties « sur le terrain » du prédécesseur. 


S’y ajoute l’accent mis sur la durée de la visite. Imaginez : deux jours pleins, et une nuit dans une vénérable relique : le lit de Charles de Gaulle. C’est dire si l’immersion aura été complète, le président allant jusqu’à confier le Sommeil Suprême à la nuit bourguignonne.

Loin des contingences politiciennes

Evidemment, une poignée de trublions gueulards ont été prestement évacués, sous l’œil attentif des envoyés spéciaux. On sait d’avance que les JT y consacreront la proportion réglementaire (entre le tiers et la moitié) de leurs reportages du soir. Transmetteurs de l’image magique, les JT doivent garder la crédibilité du messager, qui ne se confond pas avec l’auteur du message. Mais cela vient finalement confirmer, a contrario, que l’on n’avait pas interdit aux trublions d’accéder au cortège.


Le plus notable sur les images, c’est ceux que l’on n’y voit pas : gardes du corps et ministres.

 

Les gardes du corps se cachent, ils savent le faire, ils le faisaient sous Sarkozy (on vous l’avait raconté en détails ici), et ils continuent à le faire sous Hollande.

 

L’absence totale de tout ministre est plus intéressante.


Ainsi l’Elysée tente de dissocier l’image du président, au-dessus des contingences politiciennes, de celle du gouvernement, qui grapille milliard après milliard, écorne les retraites et la protection sociale, enterre promesse après promesse, dans l’application d’une austérité sans fin.

 

Au président les ballons de vin de messe au cassis dans les bistrots dijonnais. A Cahuzac, Montebourg et Moscovici les couacs et l’administration de la douleur. Ça peut marcher un certain temps, si l’on décide de croire à la magie.

*

http://www.rue89.com/2013/03/12/le-conclave-de-dijon-240470

Partager cet article
Repost0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 14:59
483893 390275074413569 916177614 n

*

Le gouvernement Ayrault-Hollande vient donc d'envoyer sa lettre de cadrage aux différents ministères pour le budget 2014.

*

Le couperet est tombé : ce sera donc 5 milliards d'euros d'économies supplémentaires qui s'ajoutent à celles déjà prévues.

*

Avec ces nouvelles annonces c'est bien l'austérité sans fin que le gouvernement Ayrault-Hollande va mettre en place.

*

Tous nos acquis vont y passer: retraite, allocations chômage, sécurité sociale. Sans oublier une hausse de la fiscalité pour financer en particulier les 20 milliards d'euros donnés aux entreprises.

*

Cette politique, menée partout en Europe, n'a qu'une seule conséquence : détruire les acquis sociaux, servir les intérêts des financiers.

*

Il y a urgence à mettre un coup d'arrêt à cette folie. Il y a urgence à imposer une autre politique qui refuserait de payer les intérêts de la dette, en mettant en oeuvre un audit public de celle-ci pour imposer son annulation, en expropriant les responsables, les banques, pour créer un service public bancaire qui serve la marche de l'économie et des services publics.

*

http://www.npa2009.org/content/gouvernement-ayrault-hollande-laust%C3%A9rit%C3%A9-sans-fin

Partager cet article
Repost0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 14:49
manuel valls 2

*

Pour quelques œufs, bombes à peinture lancés, et des pneus brûlés, Manuel Valls, chef des flics d'un gouvernement qui se porte garant des intérêts du patronat, vitupère contre les salariés de Goodyear, dénonce les agressions contre les forces de l’ordre et promet même des sanctions.

*

Face aux quelques centaines de salariés qui avaient fait le déplacement depuis Amiens, le déploiement des forces de l’ordre était démesuré, avec engins anti-émeutes et canon à eau.

*

Les patrons peuvent tout se permettre.

*

Fermer des usines, licencier par milliers des salariés, casser des vies. Et augmenter leurs profits sans vergogne. Manuel Valls veille au grain en bon petit soldat du capital. Il leurs assure le coup et tente au passage de criminaliser la révolte sociale légitime quand elle s’exprime.

*

Face au patronat et à ceux qui en sont les défenseurs, le NPA sera toujours aux côtés des salariéEs, de leur colère, de leur révolte légitime.

*

http://www.npa2009.org/content/les-salari%C3%A9s-de-goodyear-ont-raison-de-se-r%C3%A9volter

Partager cet article
Repost0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 10:01

arton4123-530x337.jpg

 

Évoquant l’engagement de Stéphane Hessel en faveur du peuple palestinien, lors de son discours d’hommage, jeudi 7 mars, le président français a fait part d’une certaine « incompréhension ».

*

Décidément, le conflit israélo-palestinien ne connaît jamais de trêve.

 

Alors qu’il rendait un hommage solennel à Stéphane Hessel, jeudi matin dans la cour des Invalides, François Hollande a cru devoir porter un coup de griffe inattendu en cette circonstance au grand résistant disparu : « Il pouvait aussi, porté par une cause légitime comme celle du peuple palestinien, susciter par ses propos l’incompréhension de ses propres amis. J’en fus. La sincérité n’est pas toujours la vérité. »


Saura-t-on quelle est cette vérité que Stéphane Hessel aurait méconnue et que le président de la République connaîtrait ? Un peu plus tard, au cimetière Montparnasse, faisant l’éloge du défunt, Michel Rocard invitait ceux qui ont critiqué Stéphane Hessel sur son engagement en faveur des droits des Palestiniens à « faire d’abord leur examen de conscience… »


Les applaudissements ont jailli d’une foule nombreuse et recueillie.

 

http://www.politis.fr/Le-mot-malheureux-de-Francois,21253.html

Partager cet article
Repost0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 15:13
Le-M.O.-p-75.jpg

En déplacement hier à Blois, Hollande a réaffirmé haut et fort sa promesse « d’inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année ».

 

Et pour cela, il nous ressort des veilles recettes qui depuis plus de 30 ans ont prouvé leur inefficacité.


Hollande face aux 5 millions de chômeurs propose donc comme solution miracle :

 

un accord sur la compétitivité, des aides à l’investissement, des contrats aidés et désormais une réforme de la formation professionnelle. Il continue donc la même politique qui depuis plus de 30 ans ne combat en rien le chômage mais qui précarise, flexibilise, réduit les droits des salariéEs et des chômeurs tout en augmentant les cadeaux fiscaux aux entreprises.


Face à l’explosion du chômage, il faut une vraie politique de gauche :

 

réduire le temps de travail pour permettre à tous et toutes de travailler et garantir un revenu décent, interdire les licenciements. Mais pour cela il faudrait oser s'en prendre aux intérêts des financiers, des riches et non s'y soumettre comme le fait le gouvernement Ayrault-Hollande !

Partager cet article
Repost0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 13:46
poutine2.gif

Le même jour où s’ouvrait un procès à Moscou contre des opposants de gauche au régime de Vladimir Poutine, François Hollande, en visite en Russie, est venu parler contrats, accompagné d’industriels, dont les patrons de Total et d'Areva, et non de droits de l’homme et de démocratie.

*

Le président nous montre une fois de plus son sens des droits de l’homme à géométrie variable. Pour faire la guerre au Mali il endosse son costume de sauveur de populations opprimées, par contre en Russie ou aux Emirats-Arabes-Unis, où il s’est rendu au début de l’intervention française au Mali, c’est pour y vendre des rafales et des centrales.

 

C’est cette politique hypocrite que le NPA dénoncera en participant, ce soir, à un rassemblement de solidarité avec des militants de la gauche russe, emprisonnés et jugés injustement.

 

Ce rassemblement aura lieu devant l’ambassade Russe à 18h30 à Paris avec:

 

Alternative Libertaire, Les Alternatifs, Europe Écologie Les Verts, la Gauche Anticapitaliste, Lutte Ouvrière, le Parti communiste Français, le Parti de Gauche, l'Union Syndicale Solidaires et à Strasbourg devant le consulat russe à 17h30.

Partager cet article
Repost0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 14:08
tetes changent

*

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 184 (28/02/13)

*

François Hollande est allé en Grèce le 19 février. D’un côté, il a prodigué la bonne parole, saluant les Grecs pour leurs efforts et leurs sacrifices, notant qu’ils étaient sur la bonne voie, et affirmant la solidarité de la France : « Je refuse une Europe qui condamnerait le pays à une austérité sans fin ». De l’autre, il a appelé cyniquement les patrons français à faire de bonnes affaires avec les privatisations en cours : « Les entreprises françaises doivent être présentes. »


Après avoir énuméré les secteurs, « énergie, gestion de l’eau, transports et chemins de fer », les perspectives pétrolières en mer Égée ont été également évoquées. Total serait intéressé… L’Union européenne impose à la Grèce non seulement l’austérité, mais une restructuration globale de son économie et de la société : des règles du contrat de travail à la propriété des services publics.


On mesure la déchéance de la social-démocratie à cette attitude d’un Président qui soutient les plans d’austérité à répétition imposée à la Grèce et incite les entreprises françaises à participer au dépeçage des services publics. Tout en assaisonnant le réel de quelques déclarations hypocrites.


L’énergie commerciale de Hollande en Grèce, après celle récemment déployée dans son voyage en Inde, correspond à une pensée capitaliste primaire qui confond intérêts des entreprises et bien-être du pays. On croirait entendre le PDG de General Motors qui déclarait dans les années 50 : « ce qui est bon pour General Motors est bon pour les États-Unis ».
Les trois visages de la misère


Pendant que Hollande fait le représentant de commerce, la croissance s’effondre et le chômage progresse. Selon les dernières prévisions économiques de la Commission, après une croissance nulle en 2012, l’économie française stagnerait en 2013 (+ 0, 1 %). Et le taux de chômage continuerait de progresser et passerait à 10,7 % en moyenne. La politique impulsée par Hollande et les autres dirigeants européens amène la perpétuation de la récession en 2013

( -0,3 %  pour la zone Euro). 32 000 emplois industriels ont été détruits en France en 2013 sur 68 000 destructions d’emplois au total. Malgré cet échec évident, Hollande et Ayrault persistent et signent : « Ce qui compte c’est la trajectoire. Nous allons la poursuivre. Nous allons dans la bonne direction », a déclaré Ayrault le 13 février.


Ce modèle économique est soutenu par le capital mondialisé assoiffé de profit et détaché des territoires nationaux. Mais il conduit les peuples à la misère. Par ailleurs, dans la hiérarchie des puissances, le capitalisme français recule par rapport à d’autres pays, l’Allemagne au premier chef. Il y donc un lien entre les trois faces de Hollande : le voyageur de commerce en Inde et en Grèce, le chef de guerre au Mali et le défenseur de l’austérité en France. Il s’agit d’une politique de soutien au capital français et à sa place dans le monde en panachant trois instruments : les mesures de restriction et de démantèlement des droits sociaux en France, la diplomatie économique et le déploiement militaire.
Face à cette politique globale, dans les semaines qui viennent, il s’agira d’articuler les luttes dans les entreprises et l’éducation, la pression contre l’Accord national interprofessionnel et la dénonciation globale d’une action gouvernementale cynique et menteuse.


Henri Wilno

Partager cet article
Repost0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 13:57
kiosque 181195
*

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 183 (21/02/13)

 La politique économique de Hollande subit un échec cinglant. Celui-ci avait claironné sur tous les tons que la France devait absolument revenir à 3 % de déficit public en 2013. En fait, non seulement, l’objectif ne sera pas tenu mais la France, avec l’ensemble de l’Europe, s’enfonce dans la récession.

*

Au 4e trimestre 2012, le PIB (ensemble des richesses produites) de la France a baissé de 0,3 % et sa croissance a été nulle sur l’ensemble de l’année. Le gouvernement va être obligé de revoir ses perspectives pour 2013. En fait, c’est toute l’Europe qui replonge : le PIB de la zone Euro a diminué de 0,5 % en 2012. Chacun des pays subit l’impact de sa propre austérité et de celle de ses voisins à travers ses exportations. Même l’Allemagne ralentit.

 

Question de « sérieux »…


Pas un moment, Hollande, Ayrault et plus largement les responsables européens, ne s’interrogent sur leurs responsabilités dans la faiblesse de la croissance. Certes, la crise capitaliste est mondiale, mais c’est en Europe qu’elle est la plus forte. Et les dirigeants européens se considèrent comme ni responsables ni coupables. Les ministres des finances du G20 se sont réunis le 16 février à Moscou et leurs préconisations sur l’austérité sont certes un peu plus prudentes que d’habitude. « La prise en compte de la situation économique doit nous permettre de ne pas ajouter l’austérité à la récession », estime Moscovici. Mais il ajoute immédiatement « tout en conservant une orientation de moyen terme qui soit ancrée dans le sérieux ».

 

Valls en chien de garde de l’austérité


Ayrault persiste et signe : « Ce qui compte, c’est la trajectoire. Nous allons la poursuivre. Nous allons dans la bonne direction. » Le gouvernement français s’apprête donc à plancher sur de nouvelles mesures d’austérité qui seront annoncées en mars-avril. Certaines coupes sont déjà assurées, comme celle des dotations aux collectivités locales qui devront se débrouiller pour gérer les aides sociales dont la responsabilité leur a été transférée. Et la réforme des retraites se profile.


Le cap est donc fixé. Cela éclaire le sens des déclarations répétées de Manuel Valls sur les risques de « dérapages » dans les conflits sociaux. Au-delà du souci de l’individu de se mettre en avant, il s’agit de donner des assurances au patronat et aux autres gouvernements européens sur le fait que l’État français est prêt à « tenir » face à d’éventuels mouvements sociaux offensifs. Valls, si nécessaire, suivra l’exemple d’un Jules Moch (lui aussi socialiste) qui mobilisa CRS et militaires face aux grèves de 1947…


Henri Wilno

Partager cet article
Repost0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 11:08

centrale-holande-copie-1.png

*

 Les médias français en attestent, le grand chef de guerre François Hollande est accueilli par des foules en liesse partout où il passe.

 

Il est probablement le meilleur Sarkozy que nous ayons eu depuis Sarkozy ! Après avoir libéré la moitié de l'Afrique, le voici qui apporte la lumière (radioactive) aux foules déshéritées de l'Inde.

En réalité, il y a eu de nombreuses manifestations contre les projets que le pouvoir de New Delhi tente d'imposer à sa population avec la coopération de la France. Des antinucléaires ont été arrêtés, mais il en reste en liberté : va-t-on rappeler MAM pour former la police indienne à la répression ? (Rappel : http://bit.ly/epgFch )

En réalité, à l'occasion de la visite de Hollande, comme le rapporte The Times of India, le drapeau de « la-patrie-des-droits-de-l'homme » a été brulé en public, accusé à juste titre de ne représenter que les intérêts d'Areva et pas ceux des peuples.  Mais la réalité n'existe que quand elle passe dans les médias et, principalement, dans les JT de 20h. Or, on n'y a rien vu de tout ça. Donc cela n'a pas eu lieu. CQFD.


Article d'Ecolight : http://bit.ly/12UKngf  
« Hollande à New Delhi : des antinucléaires arrêtés durant son séjour »
Times of India :
http://bit.ly/XmvYmh  
« Anti-nuclear protesters burn French national flag »

 

Source: Observatoire du nucléaire

Partager cet article
Repost0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 12:49
1019542

La promesse du PS d'en finir avec le cumul des mandats n'est pas nouvelle puisqu'elle date de 2010.

 

Le candidat Hollande en avait également fait une de ses grandes promesses électorales pour une "République exemplaire". Le non cumul des mandats devait être appliqué avant les municipales de 2014 et avait été l'un des grands chantiers de la commission Jospin qui en novembre dernier préconisait d'interdire aux ministres d'exercer un mandat et recommandait que les parlementaires ne puissent cumuler leurs fonctions avec la présidence d'un exécutif local.


Mais le "lobby" des cumulards a été puissant et avant même l'élaboration de la réforme, le gouvernement, vient d'annoncer le report à la fin du quinquennat, en 2017, de l'entrée en vigueur de l'interdiction du cumul des mandats.


Sous prétexte de "difficultés" pour sa mise en place, le gouvernement PS, une nouvelle fois renonce à cette promesse.

Pour le NPA, seule une véritable rupture démocratique réhabiliterait la politique, en créant de nouvelles institutions, en les libérant de l'emprise du marché, en instaurant une république sociale et démocratique fondée sur le système proportionnel, et sur le contrôle des éluEs et des gouvernants par la population.

 

Cette rupture démocratique suppose entre autre d'instaurer la proportionnelle intégrale à toutes les élections, le mandat unique, la limitation dans le temps des mandats pour laisser la place à ceux et celles que l'on ne voit jamais : des femmes, des Noirs, des Arabes, des ouvriers, des jeunes. Bref, 90% de la population. Mais de cela à priori, nos politiques actuels n'en veulent pas en entendre parler !

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg