Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 12:56

Solidarité avec la lutte du Joint 1972

*

Social lundi 28 janvier 2013
*

La CGT du groupe Hutchinson France appelle à la grève l’ensemble des salariés du groupe demain mardi.

*

Dans un communiqué, le syndicat détaille ses motivations : « réduction continuelle des effectifs, politique salariale désastreuse, et sous investissement, les sujets de colère sont nombreux. » « Les négociations salariales qui viennent de se dérouler (décembre 2012) prouvent une nouvelle fois que le dialogue social est bafoué au nom de la rentabilité maximum et dicté par les actionnaires. […] À peine 1 % en moyenne d’augmentation générale des salaires pour 2013, quand ils ne sont pas purement et simplement bloqués. »

*

L'entreprise emploie aujourd'hui près de 500 personnes à Saint-Brieuc. Elle produit principalement des joints pour l'automobile.

*

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Saint-Brieuc.-Salaires-la-CGT-annonce-un-debrayage-au-Joint-Francais_40771-2158044-pere-redac--22113-abd_filDMA.Htm

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 12:46

1923732 alcatel11

*

28 janvier 2013 à 12h05 

*

Agrandir le texte

Ce lundi matin, le responsable opérationnel France d'Alcatel-Lucent, Pascal Homsy, a été intercepté à l'aéroport de Lannion par les syndicats, comme prévu.

*

On lui a notamment reproché "l'incohérence de [ses] discours" et les "erreurs de stratégie successives" du groupe qui ont mené au plan social. Pour rappel, 1.353 emplois du pôle Alcatel France sont menacés, dont 1.174 sur le sol français et 934 pour la filière Alcatel-Lucent. A Lannion, 140 postes sur 861 sont concernés. A 14 h, Pascal Homsy se rendra sur le site d'Alcatel-Lucent pour rencontrer les salariés.

*

http://www.letelegramme.com/local/cotes-d-armor/lannion-paimpol/ville/alcatel-lucent-le-patron-france-accueilli-fraichement-par-les-syndicats-28-01-2013-1986687.php

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 11:21

 

*

Social jeudi 24 janvier 2013
*

Une cinquantaine de personnes ont manifesté ce jeudi soir contre l’accord flexibilité-emploi. Un nouveau mode d’action qui a surpris les Lorientais.

*

Cercueil et lampions

*

À l’appel des unions locales CGT de Lorient et de Lanester, une cinquantaine de personnes ont participé à une manifestation ce jeudi soir. À 18 h, éclairé par des lampions, le petit cortège s’est dirigé de la place Alsace-Lorraine en direction de la sous-préfecture.

*

Elles entendaient dénoncer l’accord paraphé par trois autres syndicats sur la flexibilité de l’emploi, projet qui sera soumis aux parlementaires en mai prochain. Un accord que les manifestants souhaitent « enterrer », d’où le cercueil porté par quatre syndicalistes au cœur du cortège.

*

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Social.-La-CGT-manifeste-de-nuit-a-Lorient-pour-l-emploi_40811-2156995_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 11:13

caudan

*

Social jeudi 24 janvier 2013
*

Un protocole de fin de conflit a été signé, ce jeudi après-midi, entre la direction et les syndicats de la fonderie de Bretagne, à Caudan. Après le blocage de l’usine, le travail a repris.

*

Blocage total ce matin

*

La journée de jeudi avait pourtant mal démarré, avec le blocage total de l’usine, filiale du groupe Renault. La quasi-totalité des 450 salariés de la fonderie, installée dans la zone de Kerpont à Caudan, avaient cessé le travail dès mercredi.

*

Accord de compétitivité

*

Dans le collimateur des grévistes, l’accord de compétitivité qui se négocie actuellement au niveau national entre Renault et les partenaires sociaux. Les fondeurs défendus par la CGT considèrent en effet que leur entreprise n’est pas concernée, dans la mesure où elle a un accord d’entreprise qui lui est propre, depuis sa reprise par le groupe automobile français, en 2009.

*

Après discussions, toute la matinée avec la direction, qui a mis en avant la situation économique de l’usine toujours déficitaire, les représentants de la CGT et de la CGC ont accepté de signer un protocole d’accord de fin de conflit.

*

Première réunion à la mi-février

*

Il fixe un calendrier, pour débattre en interne de la compétitivité à la fonderie. Une première réunion est prévue à la mi-février. Selon la direction, il faudra sans doute que les salariés acceptent quelques concessions. Les syndicats quant à eux restent fermes. « Pas question que les acquis sociaux soient remis en cause. » Le travail a repris normalement ce jeudi à 14 h.

*

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Social.-Le-travail-a-repris-a-la-fonderie-de-Bretagne-a-Caudan_40811-2156926_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 10:48

1923732 alcatel11

*

25 janvier 2013 

*

Environ 150 salariés d'Alcatel-Lucent ont manifesté hier matin, devant la sous-préfecture. Réclamant sans détour l'intervention de l'État et fustigeant «l'inertie» du gouvernement, les syndicats ont promis de durcir le ton. Notamment lundi, pour la venue du boss.

*

«Faudrait faire comme si tout allait bien/Ne rien dire, ne rien voir et surtout passer son chemin» 11h, hier, au pied de la sous-préfecture. La sono de l'intersyndicale CGT-CFDT-CFE/CGC bat le rappel des manifestants, distillant, avec ironie, un titre de HKet les Saltimbanks, une mélopée sociale bien dans le ton du rendez-vous. Tandis qu'à l'Assemblée nationale, une délégation met au même moment la pression sur les parlementaires, à Lannion, on fait chambre d'écho sous la fenêtre du représentant de l'État. Quitte à hausser le ton par rapport aux derniers débrayages et manifs, cantonnés depuis l'annonce du plan de restructuration, au seul plateau télécom.


«Notre cri n'a pas été entendu»

«Il semblerait que notre cri de citoyen n'ait pas été entendu, puisqu'à ce jour le gouvernement n'annonce aucune solution alternative qui permettrait de sauver notre travail» tonne au micro Bruno Laouénan, de la CGT. Galvanisant les maigres troupes (environ 150 personnes sur les 861salariés trégorrois), le déléguéCGT se fait le porte-voix d'une colère grandissante, d'un sentiment d'abandon, explique-t-il, alors que 140 emplois sont localement sur la sellette. L'État lâcherait-il Alcatel-Lucent comme le déplorait déjà mercredi la CGC, dans un communiqué? «Le gouvernement oserait-il oublier ses promesses électorales et son étiquette qu'il prétend sociale?», renchérit Bruno Laouénan.

«Arrêter les discours hypocrites»

Pour les syndicats, la réponse est manifestement dans la question. «Il est temps d'arrêter les discours hypocrites» embraye le leader cégétiste qui digère mal l'absence d'engagement financier de la part de la ministre Fleur Pellerin, rencontrée le 17 janvier à Paris. «Que fait-il (le gouvernement) pour lutter contre les excès de la finance? Comment ose-t-il affirmer que les télécommunications - et donc Alcatel-Lucent France - sont des enjeux stratégiques pour notre pays?» Dans l'assemblée, des visages acquiescent, d'un hochement de tête.

 

«Le site de Lannion setrouve encore plus fragilisé par la création d'un pôle unique Alcatel-Lucent France à Villarceaux»,développe Bruno Laouénan. «Déjà satellite de moindre importance depuis plusieurs années, sa visibilité et, de fait, son importance dans la stratégie d'ALF tend dangereusement vers le point de non-retour: sa disparition totale». Un discours bien plus tranché que ces dernières semaines. Et qui n'apparaît pas outrancier pour Paul Le Bihan, présent parmi les manifestants. Premier adjoint au maire de Lannion, l'ingénieur connaît bien la maison: il y est développeur «depuis 82». Problème: pour cet «énième plan social», l'avenir est plus que jamais en balance. «On n'a aucune perspective à moyen terme», résume l'élu qui trouve la situation «très inquiétante».

Le Trégor à nouveau debout?

Une inquiétude qui, pour les syndicats, mérite d'être prise en compte à l'échelle du territoire, «car un emploi détruit chez nous, c'est trois emplois de perdu en Trégor» assène Bruno Laouénan, pour qui le plan de revitalisation, «c'est du pipeau». Appels lancés à tous les élus du secteur? «Il va falloir se faire entendre» résume, en tout cas, le représentant de la CGT qui avant d'être reçu, en délégation, par le sous-préfet, annonce un changement de braquet. Première salve d'une nouvelle étape dans le plan de lutte médiatique: le comité d'accueil qui attend le patron d'ALF à son arrivée, lundi prochain, à l'aéroport (la visite du 17 janvier avait été reportée à cause de la neige). Àsuivre, une grande manifestation, le 16février. Le début d'une nouvelle épopée, façon «Trégor debout»? Comme dirait la sono qui reprend HK et les Saltimbanks à fond la gomme: «On ne lâche rien!».

  • Arnaud Morvan

http://www.letelegramme.com/local/cotes-d-armor/lannion-paimpol/ville/alcatel-lucent-on-risque-de-disparaitre-25-01-2013-1982817.php

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 10:28

logo unitaire-3

*

25 janvier 2013 

FSU. «Défendre la fonction publique et le service public» (le Télégramme)

La Fédération syndicale unitaire(FSU), c'est l'Éducation. Mais pas seulement.

 La FSU22, c'est aujourd'hui 25 syndicats dans l'Éducation, donc, mais aussi dans des secteurs aussi divers que la recherche, l'emploi (Pôle emploi), l'action sociale (assistantes sociales), les infirmières, l'enseignement agricole,etc. Un grand ensemble de syndicats qui s'est réuni, mercredi, au lycée Jean-Moulin à Saint-Brieuc, à l'occasion de son congrès départemental, organisé tous les trois ans.

 

«C'est pour nous l'occasion de revenir sur les trois dernières années écoulées, de faire le point sur les actions, les réflexions menées, avec, à chaque fois, un débat à la clé entre nous», explique Jean-PierreLecoq, l'un des trois co-secrétaires départementaux. Ce congrès permet aussi aux syndicats FSU de se projeter sur l'avenir et de définir les grands axes de son action future. L'un concernera notamment «la défense de la fonction publique et du service public, avec un appel à la grève pour le 31 janvier prochain (*)», annonce la fédération. Car, même si le gouvernement a décidé de réenclencher les recrutements de professeurs, c'est encore loin d'être suffisant aux yeux de la FSU. «La priorité à l'école, oui, c'est bien, mais cela va se faire au détriment du reste de la fonction publique», souligne Marylène Le Maux, co-secrétaire départemental.

* Avec la CGT et Solidaires, rassemblement départemental, place de la préfecture, à Saint-Brieuc, à 10h30.
*

http://www.letelegramme.com/presse-ecole/fsu-defendre-la-fonction-publique-et-le-service-public-25-01-2013-1982712.php

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 14:20
caudan

*

Social mercredi 23 janvier 2013
*

Les salariés de la fonderie de Bretagne, filiale de Renault et implantée à Caudan, se sont mis en grève ce mercredi.

*

Ils protestent contre la remise en cause de leurs acquis, dans le cadre des négociations en cours au niveau national entre le groupe automobile et les partenaires sociaux.

*

Hier soir, après avoir rencontré le directeur du site, les salariés ont décidé de poursuivre le mouvement, dans l'attente d'une nouvelle rencontre ce jeudi avec la direction.

*

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Caudan-greve-a-la-fonderie-de-Bretagne_40811-2156578------56121-aud_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 14:12
1923732 alcatel11

*

Économie jeudi 24 janvier 2013
*

Environ 150 salariés d’Alcatel-Lucent France ont manifesté ce jeudi matin devant la sous-préfecture de Lannion.

*

Hier, la première phase de la procédure du plan de réduction des effectifs s’est terminée sur par l’examen des mesures d’accompagnement. Hier encore, l’agence d’informations financières Bloomberg a annoncé que le prêt de 1,6 milliard avait obtenu un tel succès à la bourse que les banques prêteuses, le Crédit suisse et Goldman Sachs, ont accepté de le porter à 2 milliards avec des intérêts revus à la baisse. Syndicats et salariés interpellent aujourd’hui l’Etat sur plusieurs points et depuis des positions différentes.


Diminuer le nombre de suppressions d’emplois


Avec 1 430 suppressions de postes prévus en France, sur 9 000 salariés, il est très probable que la période de départs volontaires et les conditions d’accompagnement prévues dans le plan ne soient pas suffisantes et que des lettres de licenciements tombent. Difficile de voir où retrouver du travail à Lannion où 140 emplois sur 861 sont menacés.

 

La Direction des ressources humaines de l’équipementier télécoms a évoqué, en décembre, des reclassements dans le domaine de la Défense, sans donner de détails. Les salariés en appellent à l’Etat pour les aider à diminuer le nombre d’emplois supprimés dans la négociation qui va bientôt s’ouvrir. Des élus suivant le dossier se souviennent de la promesse d’Alcatel-Lucent de ne pas toucher aux effectifs de Recherche et Développement et défendent le caractère stratégique de l’activité (Alcatel-Lucent fournit les équipements des réseaux de télécommunication dont se servent les opérateurs de téléphonie).


Modifier les conditions du prêt


Le groupe Alcatel-Lucent est lourdement endetté. Le prêt passé maintenant de 2 milliards a été obtenu en gageant les brevets du groupe. En cas de défaillance du groupe dans ses remboursements, les prêteurs pourraient exiger ces brevets. Cela signifierait le démantèlement rapide du groupe. Le 16 novembre, dans cette sous-préfecture de Lannion, Fleur Pellerin, la ministre de l’économie numérique, avait évoqué avec les syndicats la possibilité d’une intervention de l’Etat via le Fonds stratégique d’investissement lui-même financé par la caisse de dépôts et consignations.

 

Mais hier, selon le syndicat CFE-CGC, « le gouvernement aurait aujourd’hui renoncé à étudier toute solution alternative du prêt Goldman Sachs et Crédit Suisse et envisagerait plutôt d’intervenir comme pompier » en cas de difficulté et de demande des prêteurs d’être remboursé. Dans cette situation, alors qu’il reste quelques jours pour signer ce prêt, les syndicats attendent au minimum, que « le gouvernement clarifie publiquement sa position ».


Favoriser le marché d’Alcatel-Lucent


Le groupe franco-américain Alcatel-Lucent est soupçonné d’« américanisation », notamment parce que les marchés sont plus importants aux USA qu’en Europe et ce pour deux raisons. La première : les Etats-Unis bloquent le développement des équipementiers chinois qui ont pris des parts de marché à Alcatel-Lucent en Europe. La deuxième, c’est le bas niveau des réseaux américains sur de vastes territoires. Les opérateurs américains sont prêts à investir massivement dans des réseaux 4G alors qu’en Europe, les réseaux 3G existent déjà et l’investissement nécessaire pour développer la 4G est important. Dans ce contexte, le plan en faveur du numérique du gouvernement qui doit être annoncé d'ici deux semaines est très attendu.


Des syndicats aux positions différentes


La manifestation de ce matin a donné l'occasion aux représentants de deux syndicats de s'exprimer. Et leurs discours ont été sensiblement différents. Pour Bruno Laouenant, représentant CGT, «les salariés ne peuvent pas comprendre qu'une entreprises qui est devenue un fleuron de l'industrie française soit ainsi laissée à l'abandon par leur gouvernement». Cette position rejoint celle de la CFE-CGC qui s'est exprimé hier. Pour Hervé Lassalle, de la CFDT, le travail avec l'Etat est encore d'actualité: «Alcatel-Lucent est une piève maîtresse sur l'échiquier numérique pour la France et pour l'Europe et nous pensons que l'Etat joue un rôle pivot pour amener des initiatives qui pérénise cet atout», a-t-il déclaré.

*

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Lannion.-Les-salaries-d-Alcatel-Lucent-demandent-l-intervention-de-l-Etat_40805-2156810------22113-aud_actu.Htm

*

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Alcatel-Lucent-le-pret-gonflerait-les-conditions-de-departs-proches-du-minimum-legal_40805-2156576------22113-aud_actu.Htm

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 12:38

1923732 alcatel11

*

24 janvier 2013 à 12h18

*

Entre 150 et 200 personnes se sont rassemblées ce jeudi matin devant la sous-préfecture de Lannion pour protester contre le plan de restructuration.

*

Ce jeudi, l’intersyndicale Alcatel-Lucent organisait une manifestation devant l’Assemblée Nationale. A Lannion, les syndicats avaient appelé les salariés à donner de l'écho à cette initiative de protestation contre le plan de restructuration (140 emplois localement menacés) en manifestant devant la sous-préfecture à partir de 11 h.

Une délégation devait être reçue par le sous-préfet, Pierre Simunek.

*

http://www.letelegramme.com/local/cotes-d-armor/lannion-paimpol/ville/lannion-des-salaries-d-alcatel-lucent-manifestent-devant-la-sous-prefecture-24-01-2013-1982379.php

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 12:31
Éducation mercredi 23 janvier 2013
*

Une soixantaine d’enseignants se sont rassemblés devant l’inspection académique, ce matin, pour exiger que la réforme des rythmes et de l’organisation de la semaine scolaire se fasse en concertation avec les enseignants.

 

*

Ils dénoncent « une réforme bâclée ». « Qui pourrait croire que passer seulement de 4 jours à 4,5 jours va améliorer la réussite des élèves ? », a interpellé Martine Derrien, déléguée du Snuipp devant les grilles de l’inspection. « Alors qu’aucune garantie n’est apportée sur la qualité du temps périscolaire et que les mairies peuvent décider seules de l’organisation de la semaine, éventuellement contre l’avis des enseignants… »

*

Les manifestants estiment par ailleurs que les 12 postes accordées au département dans le cadre de la carte scolaire « ne seront pas suffisants pour faire baisser les effectifs par classe. » Ils critiquent aussi le fait que l’on limite à 20 % d’une classe d’âge, l’inscription des enfants de moins de trois ans. Une délégation d’enseignants a été reçue à l’inspection.

*

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-A.-Vannes-des-enseignants-manifestent-contre-une-reforme-des-rythmes-baclee-_40771-2156441-pere-redac--56121-abd_filDMA.Htm

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg