Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 11:43

 

Hollande avait promis le droit de vote pour les résidents étrangers aux élections locales pendant sa campagne.

 

Comme Mitterand en 1981. Mais déjà l’offensive est engagée au sein du PS contre l’instauration de ce droit élémentaire. M. Valls en première ligne trouve que ce n’est pas « une revendication forte » de la société.

 

Cela sent tellement la reculade que 75 députés socialistes se sont crus obligés de rappeler cette promesse de campagne du candidat au président élu.

 

Ce n’est pas le moment ? Depuis 1981 cela n’a jamais été le moment ?

 

Le droit de vote est un droit fondamental qui doit être instauré au plus vite, en dehors de tout calcul de tactique électorale. Il faut juste un peu de courage politique.


Le NPA continuera à se battre aux côtés de toutes celles et ceux qui refusent les discriminations, exigent des droits égaux et réclament logiquement le droit de vote à toutes les élections pour celles et ceux qui vivent ici.

 

http://www.npa2009.org/content/droit-de-vote-%C3%A0-toutes-les-%C3%A9lections-pour-celles-et-ceux-qui-vivent-ici

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 15:06

 

 

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 13:35
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 13:32

 

 

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 13:43

caricature-besancenot-charb.jpg

 

PARIS, 11 sept 2012 (AFP) 

 

Olivier Besancenot (NPA) a estimé mardi sur RTL que Bernard Arnault, qui souhaite la nationalité belge, avait "envoyé un bras d'honneur" à François Hollande.


Interrogé sur la Une de Libération la veille ("Casse-toi, riche con!") qu'attaque en justice le patron de LVMH, le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste a dit qu'elle l'avait "bien fait marrer". "C'est un clin d'oeil à l'acte politique qu'a fait Arnault", a estimé le dirigeant trotskiste.

 

"Il a envoyé un bras d'honneur, pour ne pas dire plus, à François Hollande au moment où celui-ci devait s'attarder sur des mesures fiscales".


Relancé sur les 20.000 emplois mis en avant par le patron du groupe de luxe, M. Besancenot a ironisé :" On lui doit tout ! Et ses 32 milliards, il les a eus comment ? Avec ses petits bras musclés ?"


"Derrière son choix politique, il nous pose une question de fond : qu'est-ce qu'on fait de la fiscalité dans ce pays" où "plus t'as d'argent, et moins t'es taxé", a argumenté l'ex-candidat à l'Elysée.

 


Partager cet article
Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 09:22

 

doux 2

 

 

 

Communiqué du Comité NPA de Châteaulin :
 
Le couperet est tombé lundi : un milliers de licenciés dans le pôle frais du groupe Doux sur 1700 emplois: des sites de production sont rayés de la carte. D’autres sont amputés de la moitié voire des 2/3 des emplois. Le pôle frais est dépecé entre des groupes de volaillers comme LDC ou DUC et … Doux lui-même ! Malheureusement ce ne sont pas les quelques œufs qui ont taché le veston de Charles Doux au tribunal qui feront office de résistance et de mobilisation.


Parmi les licenciés, des ouvrières et des ouvriers cassés par le travail, atteints de TMS , pleins de haine comme le dit un délégué CGT, mais résignés et impuissants.

Cette vague de licenciements peut en annoncer bien d’autres puisque Charles Doux et la banque Barclays restent aux commandes de l’entreprise c'est-à-dire des pôles « élaborés et surgelés - grand export » et doivent présenter un « plan de relance » pour le 1er Décembre 2012 !

C’est triste à en pleurer sauf pour la famille Doux qui a encaissé 1 milliard de subventions publiques et qui est assise sur des lingots d’or…

Il est encore possible de s’opposer à ce dépeçage mais cela implique une mobilisation unitaire des salariés, un soutien puissant et large de l'ensemble de la population, pour exiger :

- l’ouverture des livres de compte sous contrôle et tutelle publics

- la saisie du patrimoine de la famille Doux pour rembourser l’ensemble des subventions que cette dynastie a perçu pendant 15 ans.

- le maintien des emplois dans le cadre d’une nécessaire refondation de la filière avicole sous contrôle public, pour une production agro-alimentaire de qualité avec la consultation et la participation des éleveurs,des salariés et des consommateurs

4 mois après l'élection de Hollande, c'est toujours les classes populaires qui encaissent les coups pour satisfaire les intérêts des banquiers, des actionnaires et des patrons.


Prenons notre avenir en main: le changement, imposons-le par la lutte!

L'interdiction des licenciements, c'est maintenant !

 

Châteaulin, le 12 Septembre 2012

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 11:22

cridupeuple

 

Hollande et son gouvernement nous prêchent la patience...

 

Comme s’il n’y avait pas déjà plus de 5 millions de chômeurs et 10 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté... comme si la misère, le désespoir, le mal logement ne provoquaient pas assez de drames !


Ayrault proclame que les « salariés ne doivent pas être des variables d’ajustement » au moment même où des groupes comme Air France, PSA, Sanofi, Doux, Fralib, Technicolor, Arcelor vont supprimer des milliers d’emplois, où la politique de non-remplacement de deux fonctionnaires sur trois partant en retraite est confirmée pour les ministères jugés non prioritaires.

 

En effet, si 60 000 postes supplémentaires sont réellement créés dans l’Éducation nationale, ce sera au détriment des autres administrations.


Le changement... vers toujours plus d’austérité ! La comédie peut durer le temps d’une campagne mais pas plus. Il s’agit maintenant de trouver 30 milliards d’euros au nom de la réduction du déficit public. Hollande l’a dit :
« ce plan, je le fais par conviction ».


Quant au traité de l’austérité, le pacte budgétaire négocié par Sarkozy et Merkel, Hollande peut essayer de nous le repeindre en rose avec son « pacte de croissance », il va bel et bien institutionnaliser l’austérité et faire payer la crise aux travailleur-euse-s.


Prenons notre avenir en main


Décidément, non, ce gouvernement n’est pas le nôtre ! En cette rentrée, il y a urgence à reprendre le chemin des luttes car nous n’aurons que ce que nous imposerons. Avec la manifestation unitaire contre la ratification du Traité Européen le 30 septembre, il est possible d’amorcer une première riposte contre l’austérité.

 

Elle devra logiquement se poursuivre contre le budget qui en sera l’application concrète par le gouvernement.

Le 29 les salariéEs de l’usine Ford de Blanquefort appellent à manifester au Mondial de l’automobile.
Le 9 octobre des appels à la grève et à manifester sont lancés dans la filière automobile et les secteurs de l’industrie.

Une manifestation devant le salon de l’auto pour le secteur auto est d’ores et déjà prévue. Elle rejoindra le cortège de
l’ensemble des salariés le mardi après-midi. Ce sont autant d’occasions pour faire converger les combats contre les licenciements et les suppressions de postes.


Mais l’enjeu est aussi de construire un mouvement d’ensemble, pour imposer un véritable plan de sauvegarde contre le chômage et la précarité, notamment l’interdiction des licenciements et le partage du temps de travail entre toutes et tous.
 

Toutes ces échéances sont autant de possibilités, à travers des expériences de luttes menées en commun, de discussions, d’initiatives de rue, de construire l’unité du monde du travail et de ses organisations pour s’opposer à ce gouvernement de la rigueur.


A la fois sociale et politique, unitaire et s’appuyant sur les mobilisations, cette opposition est le seul rempart contre la droite et l’extrême droite.

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 11:06
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 13:14

Olivier Besancenot, du Nouveau Parti Anticapitaliste, a jugé lundi que le président François Hollande avait tenu la veille "à 75% un discours comptable", avec des mesures allant "vers son côté libéral".

 

Il a été "fidèle à lui-même", a commenté l'ex-candidat trotskiste à l'Elysée. "Il n'y a rien de neuf sur le fond politique, si ce n'est des mesures qui, globalement, vont vers son côté de plus en plus libéral, c'est son penchant naturel".


Evoquant le plan en 30 milliards détaillé par M. Hollande pour 2013 (10 milliards d'économies, 10 d'impôts sur les ménages, 10 sur les entreprises), M. Besancenot a pointé "la petite musique qui consiste à dire: on va demander des efforts répartis entre tous.

 

Sauf que, quand vous avez 10 milliards pour l'Etat, ça veut dire concrètement moins de services publics, notamment dans des domaines essentiels" comme "la santé", selon lui.


"Pour résumer, à 75% un discours comptable", selon le porte-parole NPA.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 12:54

L’incendie d’un immeuble insalubre à Saint-Denis a fait 2 morts et une quinzaine de blessés (dont plusieurs très grièvement).

 

Ministre, élus, maire, sont tous venus témoigner de leurs émotions et de leur indignation face à ce drame. Mais ce drame n’est pas le résultat d’un hasard malheureux, car cet immeuble faisait partie des centaines d’immeubles qualifiés de dangereux pour leurs habitants.


A Saint-Denis, la municipalité a identifié pas moins de 2 000 logements concernés, ce qui signifie des milliers de personnes exposées à la menace d’un tel drame.


Depuis des années les associations soulignent la pénurie de logements et principalement de logements sociaux et exigent un plan massif de construction pour répondre à la demande. La rénovation de ces immeubles insalubres n’est pas une question de politique de la ville, mais un enjeu vital pour les populations qui sont contraintes d’y survivre, faute de se retrouver à la rue.


Sarkozy se moquait du logement des plus pauvres et ne répondait que par l’accès à la propriété.

 

La gauche aujourd’hui libère des terrains pour réduire le coût de la construction de nouveaux logements. Mais elle fixe à 25% la part du logement social ce qui est bien loin des besoins, favorise encore l’accès à la propriété. Ces choix condamnent les exclus du logement décent aux solutions précaires inévitablement dangereuses.


Le pire c’est que ces drames incitent les préfets, les maires, les gouvernements à accélérer les expulsions d’immeubles à rénover pour ne pas s’exposer à ce type de situation.

 

C’est ainsi que Manuel Valls insiste sur la nécessité de rénover ces immeubles « pour en finir avec cette misère… » Mais les « rénovations » ne sont pas faites pour ceux qui habitent dans ces immeubles. Pour eux c’est l’expulsion, des mois, des années de galère dans l’attente d’un logement, d’hôtels en hôtels souvent à peine plus salubres que l’immeuble dont ils ont été expulsés, quand ce n’est pas tout simplement la rue. Saint-Denis a connu ainsi 5 expulsions d’immeuble depuis novembre 2011 !


Le NPA réaffirme pour répondre à l’urgence la nécessité de réquisitionner des logements vides, de bloquer le prix des loyers, de construire massivement du logement social, seule façon d’en finir vraiment avec la misère et garantir le droit au logement pour toutes et tous.

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg