Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 14:00

 

Un ramassis de vieux réactionnaires, qui s’octroient en plus le statut de "sages", vient d’annuler la timide mesure de taxation à 75% des revenus au dessus de 1 millions d’euros, prise par le gouvernement Hollande-Ayrault.

 

Sans vergogne le Conseil Constitutionnel valide par contre le crédit d’impôts de 20 milliards donnés aux entreprises.

 

Les riches, même battus électoralement, utilisent tous les artifices possibles pour remettre en cause la moindre tentative, même marginale, de répartition des richesses.

 

Ils prennent tout ce qu’ils peuvent prendre et ne lâchent rien.

 

C’est dire si les salariés doivent prendre leurs affaires en mains et ne compter que sur eux-mêmes s’ils veulent qu’un minimum de justice sociale soit mise en œuvre.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 11:44
manu-9-strip418.gif

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 175 (20/12/12) Crédit Photo: Faujour

"Assez minable" selon le Premier ministre, le départ de Gérard Depardieu pour Néchin, village belge situé à la frontière avec la France.

 

Il va y retrouver quelques grandes fortunes comme la famille Mulliez, propriétaire de Auchan. « Tout cela pour ne pas payer d'impôt, pour ne pas en payer assez » insiste Ayrault. « Quand j'entends les niveaux de rémunération des dirigeants du CAC 40, je me dis qu'on a bien fait d'augmenter la fiscalité pour les hauts revenus (...). Parce qu'on a besoin de solidarité dans notre pays. »


Que Depardieu, soutien de Sarkozy, n'attire pas la sympathie, c'est évident.

 

Mais l'indignation feinte de cette déclaration faite à l'issue de la conférence nationale sur la pauvreté est pour le moins hypocrite. Non seulement ce gouvernement ne s'attaque pas aux grandes fortunes, mais il est tout entier dévoué à leur cause. Il vient de leur faire cadeau de 20 milliards alors qu'il augmente les impôts pour le plus grand nombre et en particulier les taxes qui frappent les plus pauvres.


Les frasques indécentes des riches soulèvent un coin du voile sur les scandaleuses fortunes accumulées par une minorité.

 

Au moment même où Depardieu s'exile dans les champs de betterave, il vend sa propriété parisienne : « Propriété de 1 800 m² habitables comprenant l’hôtel de Chambon construit au XIXe siècle, inscrit aux Monuments historiques, agrémentée d’un jardin et de terrasses. De l’autre côté du jardin, un second bâtiment de type loft, éclairé par un puits de lumière, superbe pièce d’architecture et de design (…) Ascenseur, balcon, piscine, cuisine équipée ». Le tout pour quelque 50 millions d'euros !


Pour échapper au fisc, Depardieu se dit citoyen du monde, celui du fric et de la richesse mondialisée…


Yvan Lemaitre

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 15:39
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 15:35

 

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 10:31

Bernard Poignant 440

 

Sur le blog de Bernard Poignant, dans un article « Confiance et progrès », il prend la pose du moderne éclairé face à tous ceux qui, selon lui, s’opposeraient au progrès, parmi lesquels les opposants à l’aéroport de Notre Dame des Landes.


Il termine par une citation de Saint Simon en 1816 : « Tout pour l’industrie, tout par elle ». Dans la même veine, il aurait pu citer Louis Figuier, dans sa préface à « Les merveilles de l’industrie » en 1873 : « Un peuple dont l’industrie est florissante a devant lui l’avenir (…) C’est en effet l’industrie, appuyée par la science, qui a imprimé au monde moderne la plupart de ses progrès ».


Ce crédo « industrie = progrès » est aujourd’hui bien anachronique. La pensée de M. Poignant n’est-elle pas restée bloquée un ou deux siècles en arrière, comme si l’impasse du productivisme ne se manifestait pas chaque jour un peu plus.


Aucune pensée politique du 3ème millénaire ne peut ignorer des connaissances aujourd’hui bien établies et bien partagées : notre monde et ses ressources sont limités ; les conditions mêmes de la vie sur notre planète résultent d’équilibres fragiles.


Pour notre part, nous disons oui à la production et oui à l’industrie. Mais pas n’importe lesquelles, pas à n’importe quel prix.


Pour ne donner qu’un exemple, n’est-ce pas la monomanie d’EDF et des gouvernements pour la seule industrie nucléaire, pour l’EPR aussi ruineux que dangereux, qui a interdit à notre pays de développer des filières industrielles dans l’éolien, l’hydrolien et le solaire ?


Il faudra à M. Poignant et aux partisans de l’aéroport de Notre Dame des Landes, d’autres postures que les amalgames grossiers, le mépris ou la répression. Il leur faudra argumenter sur les choix de société.

 

L'article de Poignant:

*

http://www.bernard-poignant.fr/Articles-Confiance-et-progres-351-276-0-1.html

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 13:05

 

 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 13:01

 

Michel Sapin a annoncé une hausse du SMIC de 0, 3% soit un peu moins de 4 euros de hausse mensuelle au 1° janvier 2013. Il l’a qualifié de juste et mesurée.

*

Avec 3 centimes de l’heure, il est clair que le ministre a le sens de l’humour d’autant que les patrons du CAC 40 se sont octroyés, eux, des hausses pour l’année 2011 d’au moins 4%.

 

Avec le coup de massue que va représenter la mise en œuvre de la RGPP de gauche, la MAP, modernisation de l’action publique comme ils disent, qui prévoit des économies de 65 milliards sur 5 ans, on voit bien que le souci premier de ce gouvernement n’est ni la justice ni la mesure.

 

On ne peut pas d’un côté, donner aux patrons 20 milliards de crédit d’impôts et de l’autre augmenter le SMIC à 1700 euros, ce que nous revendiquons et qui coûterait autant. Le gouvernement a choisit.

 

Nous aussi et nous devons combattre sa politique.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 09:35

patrons.jpg

Augmentation du Smic : 24 Euros/mois 

Augmentation du RSA : 10 Euros/mois 

Cherchez l'erreur !

 

 

Les salariéEs payéEs au Smic n'auront ni cadeaux de Noël ni étrennes…


Le ministre du travail vient de l'annoncer : la hausse du Smic sera de 0,3 %, soit 5 euros par mois !

La revalorisation du Smic, chaque 1er janvier, est composée de trois éléments : le niveau de l'inflation de l'année précédente, la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire ouvrier et éventuellement un « coup de pouce » au bon vouloir du gouvernement.


Sur a hausse de 2% accordée au 1er juillet 2012 par le gouvernement nouvellement élu, 1,4 % était en fait une avance sur la partie de l'augmentation due à l'inflation et le « coup de pouce » ne représentait que 0,6 %. Les 0,3 % du 1er janvier représentent le reste de l'augmentation légale,  la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire ouvrier.

Il n'y a donc aucun nouveau coup de pouce.


Au total, sur l'année, le SMIC aura été augmenté de 2,3 % (24 Euros) dont seulement 0,9% en pouvoir d'achat, le reste est « mangé » par l'inflation.

 

…Celles et ceux qui touchent le RSA non plus !


Quelques jours auparavant Jean-Marc Ayrault, a annoncé les grandes lignes de son futur « Plan quinquennal de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale ». Les près de neuf millions de pauvres ont certainement été heureux d'apprendre que la mesure phare du quinquennat de François Hollande pour lutter contre la misère en France sera d'augmenter le RSA de 10 % sur 5 ans !

 

Cette largesse gouvernementale fera passer en 2013 le montant mensuel du RSA, pour une personne seule, de 475 € à 485 €. Comme le déclarait le premier ministre : « Il est impossible de vivre avec le montant actuel du RSA !». Si l'on ne peut pas vivre avec 475 € par mois, sera-t-il plus facile de s'en sortir avec 10 € de plus ?

 

Mais pour les grands patrons c'est Noël tous les jours !


Au même moment tombaient d'autres chiffres : La rémunération des patrons du CAC 40 a augmenté de 4,75 % en 2011, pour atteindre une rémunération annuelle moyenne de 4,2 millions d'Euros. Les plus gâtés sont le PDG de Publicis avec 19,6 millions d'Euros, puis Carlos Ghosn de Renault, devant ceux  de Dassault, LVMH, et L'Oréal…

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 15:06

 

 

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 13:23
lissitzky_coin_rouge(20).jpg
Lissitzky - Affiche - 1920 - Avec un coin rouge enfonçons les blancs
*

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 173 (06/12/12)

*

Depuis l’arrivée du PS au pouvoir en mai dernier, le Medef a la banane.

*

Il faut dire que le gouvernement Ayrault-Hollande satisfait tous les désidératas du patronat depuis le premier jour de son quinquennat. Certes, de temps en temps, il y a des couacs.

 

Des « gros mots » sont émis par certains ministres, comme par exemple en proposant de nationaliser « de façon temporaire » pour sauver des emplois.

 

Mais très vite tout cela est remis en ordre, oublié. Le budget 2013 est à l’image de cette capitulation, budget d’austérité répondant encore une fois aux volontés des financiers ayant comme fil rouge la réduction des dépenses publiques. Cerise sur le gâteau, via un petit amendement déposé à la va-vite par le gouvernement dans la loi rectificative de fin d’année, un crédit d’impôt de 20 milliards d’euros va être accordé aux entreprises. Joyeux Noël !


Face à cette politique, pas d’hésitation à avoir.

 

Il faut clairement être dans l’opposition de gauche à ce gouvernement. Faire en sorte de rassembler toutes celles et ceux qui ne s’aplatissent pas devant la finance. Mais aussi au-delà des paroles, montrer dans les actes également le refus de cette politique, comme par exemple voter contre le budget global et ne pas seulement s’abstenir comme le font les députés du Front de Gauche.


Face à ce gouvernement, il faut un autre pouvoir, un autre gouvernement pour rompre avec les politiques d’austérité, s’appuyant sur les mobilisations sociales.

 

Et pour cela, un changement de personne, comme le souhaite Mélenchon qui dit vouloir être Premier ministre dans ses dernières interviews, ne sera pas suffisant. Pense-t-il qu’Hollande et le Parti socialiste, avec qui se font actuellement les majorités, puissent faire une autre politique ? En ce qui nous concerne, nous ne le pensons pas.


C’est cela que nous proposons à toutes les forces politiques qui refusent de participer au gouvernement : organiser une véritable opposition de gauche pour définir les axes d’une politique alternative et proposer un débouché politique aux mobilisations sociales. Nous ne lâcherons rien sur ce point car il n’y a pas d’autre issue pour redonner espoir.


Sandra Demarcq

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg