Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 13:36
prises-accessoires-mer-nord

  le 30 octobre

à partir de 10 heures

les comités NPA Ouest Bretagne

 organisent à Penmarc'h


"L'autre grenelle de la mer"

 

__________________________________________

 

 


En dépit de l’opposition des ONG, la France soutient la pêche en eaux profondes:

17 septembre 2010

 

La pêche, contestée, des espèces profondes - grenadier, flétan, sabre, lingue bleue, etc. - devrait continuer à être pratiquée en France, et défendue par Paris au niveau international. La mission « Pêches profondes », mandatée par les ministères de l’agriculture et de l’écologie dans le cadre du Grenelle de la mer de juillet 2009, a rendu un rapport, jeudi 16 septembre, qui préconise la poursuite de cette activité, moyennant certaines améliorations. Et ce, malgré l’opposition des associations de protection de l’environnement qui réclament son arrêt total, considérant que la mission « entérine la destruction des écosystèmes profonds ».


Le sujet est très polémique. Les organisations non gouvernementales (ONG) ont quitté, début juillet, la mission présidée par le député (UMP, Loire-Atlantique), Philippe Boënnec, qualifiant son travail d’« imposture ». « L’enjeu, ce n’est pas seulement l’activité de pêche dans les zones sous juridiction française, qui sont assez limitées, estime Charles Braine, du Fonds mondial pour la nature (WWF). C’est aussi le positionnement de notre pays au niveau européen, où un nouveau règlement est en train d’être négocié, et au niveau international, où des discussions se déroulent aux Nations unies. » Le groupe réunissait, outre les écologistes, des représentants des pêcheurs, et des scientifiques.


Selon les ONG, les poissons qui vivent dans les grandes profondeurs (au-delà de 200 mètres) ne devraient pas être considérés comme de la nourriture. Leur longévité exceptionnelle (jusqu’à 160 ans pour l’empereur) et leur rythme de reproduction très lent les rendent particulièrement vulnérables. De plus, toujours selon les écologistes, les chaluts qui raclent les fonds ont des conséquences dramatiques sur les écosystèmes marins, détruisant coraux et éponges.


« Grande vulnérabilité »


La mission, dont le rapporteur est Alain Biseau, responsable halieutique à l’Institut français pour l’exploitation de la mer (Ifremer), partage ce constat. Elle se dit « particulièrement consciente de la très faible productivité et de la très grande vulnérabilité des espèces et milieux profonds ». Cependant, elle introduit une distinction entre espèces. L’exemple de l’empereur, dont les stocks ont baissé de 80 % en vingt ans, « ne semble pas représentatif ». Elle considère ainsi qu’une exploitation « durable » de la lingue bleue et du sabre noir « semble envisageable ». Elle est « partagée » en ce qui concerne le grenadier.


La mission préconise une série de mesures afin de limiter l’impact sur les écosystèmes : exploration préalable de toute nouvelle zone soumise à autorisation ; mise en place de zones de protection ; améliorations techniques des engins...


« A part les ONG, tous les autres membres de la mission se sont prononcés en faveur de ce scénario, rappelle le président, M. Boënnec. On ne peut pas arrêter toute cette économie d’un coup. » Cette activité constitue en effet « un pilier fort de plusieurs économies portuaires locales, notamment les places de Boulogne et de Lorient », relève la mission. Une quarantaine de navires ont débarqué 7 300 tonnes en 2008, soit 79 % des prises communautaires. La mission recommande la « poursuite de la réflexion pour développer des produits de substitution », et l’écolabellisation des pratiques « durables ».

Gaëlle Dupont


* Article paru dans le Monde, édition du 18.09.10.. | 17.09.10 | 14h31

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 10:42

prises-accessoires-mer-nord

Le 30 octobre 2010, le Nouveau Parti Anticapitaliste organise une journée de discussions et de débats entièrement dédiés au thème de la mer

 Voici plus d'un an que le gouvernement avait, en grande pompe, après des simulacres de concertations, édité le document du "Grenelle de la mer". Nous attendons toujours les mesures qui devaient voir le jour à l'issue de  cette parution.    

                                                                                                                                           
Le 30 octobre, à partir de 10 heures, les comités NPA Ouest Bretagne, organisent à Penmarc'h "L'autre grenelle de la mer" pour débattre et construire ensemble à partir des réalités  et des urgences économique, sociale et écologique.

 
Trois grandes thématiques seront abordées autour de personnalités politiques, syndicales ou associatives reconnues pour leurs compétences, leurs engagements et leurs combats qui éclaireront et animeront les débats.

  Le matin :  

    
  La mer et l'industrie (énergie, construction et déconstruction navale, agro-alimentaire, tourisme...)

L'après-midi :

  La mer, biodiversité fragile, l'eau, zones humides, marées vertes...
  La pêche : quel avenir pour le métier ?
 
 Hormis ces forums débats, nous invitons les associations locales qui agissent dans le cadre de la protection de l’environnement maritime qui tiendront des stands d’exposition présentant leurs actions et interventions.

La série de débats se conclura par des interventions .

Chaque débat fera l’objet de prises de notes et de relevés de conclusions avec expression de revendications et de propositions.

Une plaquette ou document qui servira de texte cadre ou fondateur de décisions sera édité à l’issue de cette journée. Ce document s’appellera: "Les actes de Penmarc'h ".

Nous souhaitons élaborer ce document de façon unitaire avec les organisations politiques de gauche, les syndicats, les associations, les citoyennes et citoyens intéressés par ces problématiques. Nous désirons cette élaboration unitaire afin de constituer une force capable de porter ces revendications et propositions au niveau des institutions européennes, nationales et régionales.
 
*  Accès
par Avion : Quimper Pluguffan,
par le rail :Quimper,
par la route : Quimper, Pont l’Abbé, Penmarc’h.
La salle Cap Caval sera fléchée à partir de Penmarc’h
Signalez votre heure d’arrivée,  possibilité  de navettes jusqu’à Penmarc’h.

le-pape.masson@orange.fr

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 12:31
Social lundi 06 septembre 2010 Ouest France
Une forte mobilisation est attendue dans les écoles publiques de Pont-l’Abbé. Les écoles maternelles de Kerarthur, Merville seront fermées. À l’école primaire Jules-Ferry, un tiers des enseignants sera présent et un service minimum sera assuré.
Partager cet article
Repost0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 11:12

humour noir mamie
jeudi 17 juin 2010 (14h18)


De Bigoudène


Vous avez lu (ou entendu, même sur TF1...) que le gouvernement va franchir un pas de plus dans son dessein d’étrangler les moins favorisés d’entre vous ; (TF1 ne le dit pas tout à fait comme ça mais il est toujours possible de se renseigner auprès de son voisin qui, lui, écoute France Culture)


Les bla-blas sur l’allongement inéluctable de la durée de vie, basés sur des chiffres datant de plusieurs années et qui ne tiennent pas compte de la réalité de la vie des personnes actuellement en retraite ou y parvenant ne trouvent pas de contradicteurs : les élus de la pseudo opposition ignorent, tout comme ceux de la majorité, les conditions subies par les enfants nés avant la guerre dans les familles à moyens limités. La faim subie pendant la croissance ne garantit pas de finir centenaire !


Les mêmes et leurs rejetons ont eu droit à toutes les saloperies vendues dans les grandes surfaces à partir des années 60 et aux produits miraculeux de l’agriculture intensive. Et voilà qu’ils ne peuvent même pas espérer devenir nonagénaires !


L’heureuse génération dite du "baby-boom" a bénéficié des conditions de travail de la période des "trente glorieuses" : mise en place des 3/8, même pour produire des biscuits et autres inutilités ; Vlan, 7 à 8 ans d’années de vie en moins ! ça réduit l’espérance à 80 ans !
Il ya eu des particulièrement gâtés : ceux travaillant au milieu de l’amiante ou autres produits reconnus maintenant hautement pathogènes (il y en aura d’autres...)


Bingo, on descend à 70 de moyenne dans ces catégories.
Parallèlement, vous avez ceux ayant pratiqué des métiers à grande production de stress, exemple le contremaître d’usine, entre le marteau et l’enclume qui se fait engueuler et par ses anciens copains de "classe ouvrière" et par sa hiérarchie. Vous avez aussi les masos qui ont choisi l’enseignement, l’éducation spécialisée ou les soins en psychiatrie etc. à forte proportion de maladies cardio-vasculaires et de suicides. La moyenne de leur durée de vie chute notablement.


Si on enveloppe tout ça dans les conditions générales de durée du transport, du bruit dans certains quartiers et leurs conséquences, on va finir par mourir avant d’avoir commencé à demander son bilan retraite !


S’il n’y avait que cet argument-là à opposer aux copains de Sarkozy, cela suffirait à mettre à bas leur projet. Mais il y aussi tous les arguments économiques.


Voir la bonne presse... Là je n’ai pas trop le courage de développer... je veux profiter de ma retraite une petite heure de plus !



De : Bigoudene
jeudi 17 juin 2010

Partager cet article
Repost0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 13:06

Flyer-copie-1.JPG

Partager cet article
Repost0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 09:53

 

7 avril 2010


La crèche associative Ti-Liou sera fermée demain car l'ensemble du personnel sera en grève. Comme il y a un mois et avec le même slogan: «Pas de bébé à la consigne!».


Il y a quatre semaines, les seize salariés de la crèche associative Ti-Liou s'étaient mis en grève. Des professionnels de la petite enfance qui entendaient ainsi manifester leurs inquiétudes face aux conclusions du rapport Tabarot. Un rapport qui devrait conduire le gouvernement à présenter un projet de loi permettant d'assouplir les règles d'accueil collectif des jeunes enfants.

Plus d'enfants moins d'encadrement

La loi assouplirait notamment deux règles. Celle du nombre d'encadrants par places et celle du nombre d'encadrants diplômés par équipes. Exemple. Aujourd'hui à Ti Liou, il y a un encadrant pour cinq enfants qui ne marchent pas et un pour huit qui marchent.

 

Et la moitié des encadrants sont diplômés. La loi permettrait d'augmenter de 15% le nombre d'enfants par encadrant et de réduire à 40% le taux de diplômés. «Il faudrait accueillir plus d'enfants avec le même nombre d'encadrants mais moins formés», résume, amère, Delphine Caro, directrice de la crèche.

 

"Certes, personne ne nous empêcherait d'embaucher plus d'encadrants que requis mais avec quel argent?", fait remarquer Mariella Landais, coordinatrice de l'association. La situation financière dans les crèches est déjà drastique. Les communes nous soutiennent, certes, mais elles ne pourront pas aller au-delà de ce qu'elles font déjà. Je suis vraiment inquiète. C'est une proposition du ministère qui n'est pas viable».

La qualité de l'accueil en question


«Comment, dans ces conditions, pourrons-nous préserver la qualité de l'accueil, qui est le fondement de notre travail? Cette loi vise avant tout à permettre d'ouvrir un maximum de places d'accueil, sans moyens supplémentaires», résume Mariella Landais.

 

Demain, avec des parents et leurs enfants, la présidente de l'association, Marie Ducoq, en tête, toute l'équipe ira donc grossir les rangs de la manifestation départementale qui se déroulera à Quimper, à partir de 10h30, quai Dupleix, à l'appel du collectif national qui regroupe associations de professionnels et de parents et qui s'est baptisé «Pas de bébé à la consigne!».

Pétition en ligne sur www.pasdebebealaconsigne.com et à Ti Liou.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 08:43

29 mars 2010 


La marche de protestation contre la banalisation des pesticides a rassemblé près de 500 personnes, hier après-midi, à la pointe de La Torche, à Plomeur (29). Dans le cortège, militants écologistes, apiculteurs et simples citoyens se sont mobilisés à l'occasion de la Semaine pour les alternatives aux pesticides. L'occasion de dénoncer, dans la bonne humeur, tant les pratiques des particuliers que des collectivités ou des agriculteurs.
Partager cet article
Repost0
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 07:49

27 mars 2010


Demain, à l'appel d'une quinzaine de collectifs et d'associations, une grande marche sera organisée à pointe de La Torche, à Plomeur, dans le Pays bigouden, pour dénoncer l'utilisation des pesticides.

Alerte à l'ouest, le Groupement des agriculteurs bio, S-Eau-S, Eau et rivières de Bretagne ou encore le Syndicat des apiculteurs de Bretagne, le panel des protestataires est large, mais souhaite avant tout s'adresser au grand public.

 Les organisateurs de la marche voient dans les pesticides un véritable problème de santé publique, aux allures de terrible bombe à retardement.

Associations et collectifs demandent à ce que les décisions du Grenelle de l'environnement soient appliquées, et notamment la diminution annoncée de 50% de pesticides dans l'agriculture.
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 08:18
Pot-d-adieu (Affiche des apiculteurs)

Un collectif d’associations demande des mesures pour réduire l’utilisation de ces produits par les particuliers, les agriculteurs et les collectivités. Dans le cadre de la Semaine sans pesticides lancée par le Mouvement pour le droit des générations futures (MDGF), ces associations appellent les particuliers sensibles à la cause à venir marcher depuis la pointe de La Torche jusqu’à Tronoën soit un périple de 6,6 km.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 08:31














LES PESTICIDES SONT PARTOUT


Dans l’air que nous respirons, dans l’eau des rivières où meurent poissons et batraciens, dans les pluies, dans la brume du matin, dans le brouillard qui nous enveloppe, dans les terres que nous cultivons, dans l’eau du robinet que nous buvons, dans la nourriture que nous mangeons. On en trouve jusque dans le sang du cordon ombilical et le liquide amniotique. Avant même de naître, nous baignons dans ces poisons.


LES PESTICIDES SONT DANGEREUX


De nombreuses études ont montré leur dangerosité pour la santé humaine : développement de cancers, stérilité, maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer et autres réjouissances. Ils détruisent la vie partout où ils sont utilisés — détruire la vie est d’ailleurs leur fonction — mettant en danger la biodiversité indispensable à notre espèce. Derrière les chiffres, il y a les drames qu’engendrent les maladies, ces maladies qui entraînent toujours plus d’utilisation de médicaments qui, à leur tour, vont aggraver la situation écologique puisqu’on en trouve des résidus dans les rivières.


LES PESTICIDES NE SONT PAS UNE FATALITÉ


Des agriculteurs qui s’attaquent aux industriels de l’agrochimie et gagnent leurs procès, des victimes (agriculteurs et particuliers) qui s’organisent pour agir contre les pesticides, des apiculteurs qui entreprennent des actions contre ceux qui massacrent les abeilles,… Un peu partout les victimes se rebiffent. Et elles ne sont pas seules : malgré une politique agricole qui encourage les pratiques polluantes, de plus en plus d’agriculteurs conventionnels se tournent vers une autre agriculture, celle qui leur permet de reprendre contact avec la terre.

Nous sommes partie prenante de ce mouvement qui prend de l’ampleur.

Si vous aussi vous avez fait le choix de la vie contre la chimie, de la santé contre l’empoisonnement, faites-le savoir en venant à la


MARCHE POUR UNE TERRE SANS PESTICIDES - dimanche 28 mars 2010 - 15h00 - Pointe de la Torche PLOMEUR - FINISTÈRE


www.alerte-alouest.info

AE2D - Alerte à l’Ouest - Bretagne vivante - Cap bio - Collectif eau pure - Eau et Rivières de Bretagne - GAB29 - Goyen environnement - L’eau et la terre - O.C.E - Réseau Cohérence - S-eau-S - Sauval - Syndicat des Apiculteurs Professionnels de Bretagne

Partager cet article
Repost0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg