Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 12:54

arton354

Social mercredi 28 novembre 2012
*  
Techniciens de laboratoire, secrétaires médicales, coursiers et infirmières. 80 % des salariés des laboratoires Ty Bio étaient en grève ce mercredi. Ils réclament une reconnaissance de leur travail par la direction, ainsi qu’une prime de fin d’année dont ils sont privés.
*

Pour le retour d’un dialogue social

*

Les salariés des huit laboratoires Ty Bio (Quimper, Pont l’Abbé, Concarneau, Douarnenez, Pont-Croix) du Finistère sud sont « épuisés physiquement par le travail et nerveusement par la gestion sociale de la société ». Une majorité de salariés a le sentiment de manquer de reconnaissance, de considération et ne se sent pas récompensée à la hauteur de son investissement.


« Nous ne comptons pas nos heures, nous sommes une profession médicale, qui travaille avec l’humain.

 

Nous avons tous une conscience professionnelle qui n’est pas reconnue aujourd’hui », ajoute la déléguée syndicale CFDT. Le syndicat réclame le retour d’un dialogue social et une prime de fin d’année de 1 000 €.« La prime sollicitée a surtout une importance symbolique pour les salariés. »


La direction n’est pas joignable pour le moment.

*

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Quimper.-Plus-de-70-salaries-des-laboratoires-Ty-Bio-debrayent_40771-2138056-pere-bre_filDMA.Htm

 


Repost 0
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 09:26

sos-taudis-abbe-pierre-mal-logement 31

*

Le logement, crises et perspectives
 
La question du logement est au cœur des préoccupations de nos concitoyens. Elle est également au cœur de la crise. C’est un facteur de stabilité, un facteur de dignité.

C’est aussi un des facteurs qui a contribué à la paupérisation continue de la société ces dix dernières années avec une flambée des prix qui a pesé de plus en plus lourd pour les ménages et le renforcement de la problématique de la précarité énergétique.
 
 
Au cœur du logement, des questions fondamentales en matière de vivre ensemble : la mixité sociale, la régulation des zones de tension locatives, le libre choix des modes de résidence, le droit au logement opposable, le parcours résidentiel tout au long de la vie, la dignité des conditions de logement.
 
Avant un échange qui nous l’espérons sera le prélude à un travail collaboratif et contributif plus vaste sur le territoire de Quimper, il nous est apparu nécessaire de revenir sur les fondamentaux de cette question, au travers d’une conférence animée par le responsable du groupe de travail national de la LDH sur la question du logement Jean Frouin.

Nous vous invitons à venir nombreux pour échanger sur cette problématique,
le 5 décembre 2012, 20h30, Halles Saint François, Quimper.
Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 13:35

arton354

 

Social mardi 27 novembre 2012
*  
À trois reprises aujourd’hui, des salariés d’Alkopharm-Alkochym, un laboratoire pharmaceutique quimpérois, vont cesser le travail.
*

Ils manifestent ainsi leur solidarité envers trois collègues mis à pied, convoqués ce mardi par leur direction. Ces entretiens peuvent déboucher sur des sanctions allant jusqu’au licenciement.

*

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper.-Une-centaine-de-fonctionnaires-des-finances-publiques-reunis-aujourd-hui_40820-2137650------29232-aud_actu.Htm


Repost 0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 14:17

 

Israel Palestine

Publié le 19/11/2012 à 15:23 par matthieugain

 

À Quimper, plusieurs associations et partis politiques appellent à une manifestation de soutien au peuple palestinien, mercredi 21 novembre.


« Nous sommes à nouveau face à une situation dramatique dans la bande de Gaza. » Six jours après le début de l’opération “pilier de défense” lancée par l’armée israélienne, l’association France-Palestine solidarité du pays de Cornouaille appelle à un rassemblement et à une  
Manifestation mercredi 21 novembre, place de la Résistance, à 18 h.

C’est ce qu’ annoncé son président Yves Jardin lundi en début d’après-midi lors d’une conférence de presse à Quimper. « Face à ce risque d’une nouvelle guerre, a-t-il expliqué, il s’agit de demander l’arrêt de l’attaque israélienne contre la bande de Gaza ainsi que la levée du blocus qui condamne le population palestinienne à une mort lente. »

Europe écologie les Verts, le parti communiste, le Mouvement pour la paix et plusieurs associations (Peuple solidaire, le CCFD Terre solidaire, Amnesty International, Attac…) relaient cet appel à manifester. « Le peuple palestinien a besoin de ce soutien citoyen », a souligné pour sa part Yvonne Rainero, du PCF de Quimper.

 

http://www.cotequimper.fr/2012/11/19/rassemblement-de-soutien-a-la-palestine-mercredi/

 

Commentaire: Le NPA soutient ce rassemblement

 

 

 


 

 

Repost 0
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 10:33

arton354

mercredi 14 novembre 2012

Trois mises à pied.

Et le personnel cesse de travailler. Mardi en fin de matinée, une bonne partie des 90 salariés d'un laboratoire pharmaceutique quimpérois (1) a débrayé. Un mouvement qui traduit la tension sociale qui va en grandissant au sein de ce groupe. Les élus CFDT racontent : « L'ensemble des salariés se sent une nouvelle fois harcelé : après des courriers recommandés, des avertissements adressés à la majorité des salariés, un projet de licenciement annoncé la veille des vacances (N.D.L.R. : 22 postes visés), suivi d'un silence complet, le climat social se tend une nouvelle fois. »

La direction conteste


Le syndicat n'hésite pas à parler de « coup de massue ». Trois salariés d'Alkopharm (un cadre, un agent de maîtrise et un chef d'équipe) font l'objet de mises à pied conservatoires « totalement injustifiées et abusives ». Des mises à pied intervenues la semaine dernière, pour deux d'entre eux, et lundi pour une autre. « Ces salariés sont consignés à leurs domiciles dans l'attente d'une convocation pour connaître la sanction qui pourrait aboutir à un licenciement ». Une pétition, « signée par 98 % des salariés » demande la réintégration des trois salariés.


Valery Monin, gérant de Pharminvest et directeur général d'Alkochym, conteste en bloc les affirmations de la CFDT. « Nous cumulons des retards dans les fabrications. Un incident a provoqué la destruction d'un lot provoquant un préjudice financier notable. Ce n'est pas par plaisir que nous prenons ces décisions disciplinaires qui font suite à une faute grave. » Le dirigeant s'inscrit en faux au sujet des accusations de harcèlement.


(1) Alkopharm, Alkochym, Pharminvest, Irqbios.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Trois-mises-a-pied-les-salaries-debrayent-_40734-2132708------29019-aud_actu.Htm

Alkopharm : trois salariés mis à pied

Publié le 13/11/2012 à 11:46 par matthieugain

 

Mardi matin, les salariés d'Alkopharm, Alkochym, Pharminvest et d'IRQ Bios se sont rassemblés devant l'usine.


Après un projet de 22 licenciements dévoilé en juillet puis une action collective devant le conseil des prud’hommes de Quimper le mois dernier, le climat social reste tendu au sein des sociétés Alkopharm, Alkochym, Pharminvest et IRQ Bios (anciennement Girex et Mazal).


Mardi matin, les salariés des quatre entreprises ont débrayé devant les grilles de l’usine, zone de Kernévez à Quimper. « L’ensemble des salariés se sent une nouvelle fois harcelé (…), écrivent les délégués syndicaux CFDT dans un communiqué. Un coup de massue supplémentaire s’est abattu en fin de semaine dernière : trois salariés d’Alkopharm (un cadre, un agent de maîtrise et un chef d’équipe) sont touchés par des mises à pied conservatoires totalement injustifiées et abusives. »


Pétition


« On leur reproche d’avoir donné l’ordre de détruire un lot de matières premières, explique Alain Perrot, de la CFDT. Or, ce lot est toujours en quarantaine. » Les représentants syndicaux ont fait circuler une pétition pour demander à la direction d’Alkohparm la réintégration des trois salariés et l’annulation de la procédure. « Elle a été signée par 98 % du personnel des quatre entreprises », affirment les délégués syndicaux. Le débrayage, mardi matin, visait aussi à soutenir leurs trois collègues.

 

http://www.cotequimper.fr/2012/11/13/alkopharm-trois-salaries-mis-a-pied/


Repost 0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 14:07

logoNPA29

Situation sociale «particulièrement dégradée», opposition au Plan transports, soutien à Aurore Martin et aux opposants à Notre-Dame des Landes... C'est un NPA particulièrement offensif qui fait sa rentrée. 


Le Nouveau Parti Anticapitaliste apporte en premier lieu sonsoutien aux salariés de Boutet-Nicolas. Et d'énumérer la dégringolade du groupe Doux, les inquiétudes «d'une délocalisation rampante vers la Turquie» des salariés de Cummins, celles des employés d'Alkopharm...

 

«La situation sociale se dégrade de manière importante. Malgré cela, une majorité qui a tous les leviers du pouvoir mène une politique de cadeaux aux grandes entreprises», déplorent Gérard Mas et Michel Kernaléguen, qui appellent de leurs voeux «une loi interdisant les licenciements». Ils martèlent: «Il y a eu les "pigeons", les oeuvres d'art finalement non retenues dans l'assiette de l'impôt sur la fortune, les dépassements d'horaires... À chaque fois, le gouvernement prend des décisions qui vont dans le sens des nantis».


 «Valls essaie de faire mieux que Guéant» 

 
 Face à cet état de fait, le NPA appelle «toute la gauche de la gauche à se rassembler pour fonder une vraie opposition pour contrer la  mortifère du gouvernement».

 

Le NPA se dit aussi solidaire des  opposants du projet d'aéroport, jugé inutile» de Notre-Dame des Landes. Enfin, l'arrestation d'Aurore Martin ne passe pas non plus. «Valls essaie de faire mieux que Guéant et c'est très préoccupant».

 

Au plan local, le NPA se déclare opposé au Plan transports, «pas sur les mêmes arguments que les commerçants. Nous sommes, nous, pour une rupture écologique radicale, en bannissant la voiture du centre-ville et en proposant la gratuité des transports, avec des fréquences régulières et des parkings gratuits autour du centre-ville».

Repost 0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 09:10

autocollant-gaspare 19-02-2011

Politique vendredi 09 novembre 2012

L’ambiance n’est pas aux échanges d’amabilité à Briec, entre les socialistes et les Verts. Cela chauffe déjà en vue des municipales.


Suite aux déclarations de l’élu Vert Patrick Debaize (Ouest-France du 7 novembre) qui qualifiait, entre autres, la gestion municipale comme, « du gâchis », le maire de Briec Jean-Paul Le Pann a décidé de lui retirer sa délégation au Plan local d’urbanisme (PLU).

 

Défiance


Dans un courrier à l’élu d’Europe-écologie Les-Verts, le maire s’en explique fermement mais en gardant le tutoiement. « Tes récentes déclarations publiques expriment fortement une défiance à mon égard et à l’égard de la plupart des membres du bureau municipal. Elles viennent confirmer tes déclarations publiques précédentes exprimant aussi des désaccords profonds avec l’ensemble des membres de la majorité, et enfin, et surtout, ton refus de voter le précédent budget, ce qui est, comme tu le sais, n’étant pas à ta première expérience municipale, la condition sine qua non d’appartenance à la majorité municipale".

 

(Patrick Debaize s’était en effet abstenu lors de la séance du 5 avril, manière pour lui de redire son opposition au projet de centrale à gaz contre lequel il était farouchement opposé). 

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Municipales.-Cela-chauffe-entre-les-socialistes-et-les-Verts_40820-2131211------29232-aud_actu.Htm

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 09:17

Bernard Poignant 440

Politique mercredi 07 novembre 2012

La polémique sur le mariage homosexuel continue de faire couler beaucoup d’encre. Dans son édito des Inrockuptibles, paru ce mercredi, Audrey Pulvar attaque de plein fouet la position de Bernard Poignant, maire de Quimper et proche de François Hollande.


Dans le magazine l’Express, Bernard Poignant déclare. « Le réactionnaire, c’est celui qui ne pense pas à l’enfant », exaspéré par « les associations LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), ces petits groupes de trois fois rien ».


Une vision que ne partage visiblement pas Audrey Pulvar, dans son édito des Inrockuptibles. La compagne d’Arnaud Montebourg n’hésite pas à le tacler. « On attend donc de savoir quelles mesures urgentes il a conseillées à son président d’ami concernant les 50 000 cas de maltraitance sur enfants survenant chaque année en France […] On se permettra de l’inciter, lui et ceux des élus ou ministres de gauche pas tout à fait à l’aise avec l’homoparentalité, à se pencher sur les difficultés mises sur le chemin des homosexuels parents […] »


Un projet de loi présenté ce mercredi


Avant de terminer son édito par : « Oui, être homosexuel et parent est difficile, complexe, courageux. Et non, des enfants en couples homos ne grandissent pas plus homosexuels que des enfants de couples hétéros ! »

Et qui est donc ce maire, qu’Audrey Pulvar cite, un peu plus haut dans son édito ? « Ainsi de ce maire estimant à propos du mariage de personnes de même sexe que moralement, anatomiquement, physiologiquement, c’est contre nature ».


Contacté par notre rédaction, Bernard Poignant n’a pas souhaité réagir.


À noter que ce mercredi matin, la garde des Sceaux Christiane Taubira a présenté en Conseil des ministres, le projet de loi qui ouvre le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. Le Parlement l’examinera en janvier.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Mariage-homosexuel.-Audrey-Pulvar-tacle-Bernard-Poignant_39382-2130552_actu.Htm

 

Commentaire:

Qu'il doux, après avoir été stupidement de gauche dans sa jeunesse, de finir sa vie en bon bourgeois catho réac de province! 

Repost 0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 09:59

004345.jpg

Cool!
Social jeudi 01 novembre 2012

C’est la triste réalité à laquelle sont confrontées quatre associations humanitaires qui se mobilisent pour le maintien de l’aide alimentaire européenne (PEAD). Elles lancent un S0S.


La Banque alimentaire, les Restos du cœur, le Secours populaire et la Croix-Rouge, quatre associations présentes dans le Finistère, tirent la sonnette d’alarme. Bientôt, elles ne pourront peut-être plus aider les plus démunis. Une aide primordiale pourrait leur être enlevée.


Mise en place en 1987 pour aider les plus pauvres, l’enveloppe du programme européen de l’aide alimentaire aux plus démunis (PEAD) pourrait être revue à la baisse. Elle passerait de 500 millions par an à 360 millions par an. Soit une diminution de 28 %. « C’est une catastrophe ! Nous sommes très inquiets », lance Bernard Yvin, secrétaire général du secours populaire. Si le programme disparaît en 2014, les quatre associations devront budgéter un supplément d’achat de produits alimentaires.


Du côté des Restos du cœur, avec la diminution de l’aide financière, « nous perdrions 20 tonnes de marchandises sur les 65 tonnes que nous distribuons », constate Bernadette, la responsable de l’antenne quimpéroise.


Un appel à la mobilisation


Pour ces associations, les produits alimentaires obtenus par ce programme européen représentent une grande partie des produits distribués aux personnes accueillies dans les permanences. « Il nous est indispensable de compléter l’apport européen », lancent les représentants des associations.


Unis dans ce même combat, celui de pouvoir faire le maximum pour aider les plus démunis, les associations humanitaires lancent une grande chaîne de solidarité autour de la sauvegarde de l’aide alimentaire. « Il faut que les Européens de tous les pays fassent pression sur leur gouvernement et sur la Commission européenne », a lancé Julien Lauprêtre, le président national du Secours populaire.


Pour défendre cette aide, les quatre associations proposent « de se filmer pendant un repas où l’on fait semblant de manger, avec des assiettes vides. On poste cette vidéo sur www.theairfoodproject.com. Ensuite, on peut diffuser l’information via les réseaux sociaux et appeler ainsi à la mobilisation ».


Les antennes quimpéroises lancent aussi une pétition qui sera disponible le samedi 10 novembre dans les rues de Quimper.


Jeudi 15 novembre. De 9 h à 16 h 30 (accueil des participants dès 8 h 30). À la Maison des sports de Quimper, journée d’information et d’échanges sur « Les financements européens pour les associations, les coopératives, et les mutuelles. Bilan et perspectives pour la Bretagne ». Au programme, échanges et débats.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper.-Les-associations-caritatives-face-a-l-assiette-vide_40820-2128644------29232-aud_actu.Htm

Repost 0
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 12:10

arton354

Économie lundi 29 octobre 2012

Cummins filtration : une stratégie mondiale qui inquiète


Depuis 2009, et un rude conflit social, les syndicats de Cummins filtration (ex-Fleetguard) s'expriment rarement. Il y a une semaine, CGT et CFDT sont sorties de leur silence pour dire leur inquiétude. Le groupe américain, spécialisé dans la fabrication de moteurs, a annoncé 1 500 suppressions d'emploi (sur 44 000) au niveau mondial. Une décision prise « pour anticiper les difficultés ».


Par le passé, des annonces similaires n'ont pas été systématiquement suivies d'effets à Quimper, la première usine bâtie à l'étranger par le géant américain. C'était en 1981. Excepté en 2009, justement, lorsque le groupe avait annoncé, depuis son siège social de Colombus (Indiana), 600 suppressions de postes. Cela s'est traduit par 62 licenciements à Quimper.


Que va-t-il se passer aujourd'hui ? L'inquiétude des salariés se base sur un constat : baisse de l'activité localement et montée en puissance d'une usine en Turquie.


Alkopharm-Alkochym : tension sociale et incertitudes


Loin de l'univers du motoriste Cummins, Alkopharm et Alkochym évoluent dans le monde très réglementé de la pharmacie.

Ces sociétés ont pourtant un point commun, elles sont nées dans les années 80, lorsque la Datar encourageait l'implantation d'usines au titre de l'aménagement du territoire. A l'époque (1983), le laboratoire pharmaceutique s'appelle Girex-Mazal (groupe Negma). Revendu à l'Indien Wockhardt en 2007, Girex subit le déremboursement de ses médicaments vedettes. Et comme le développement de nouveaux médicaments n'a pas été assuré...


L'aventure indienne sera de courte durée. Elle débouche sur un redressement judiciaire. La reprise de l'activité par Genopharm, en juin 2011, est porteuse d'espoir malgré de nouvelles pertes d'emplois.

Hélas... En décembre, l'Agence nationale de sécurité du médicament met en cause Genopharm. L'usine de Quimper n'est pas concernée par la suspension des autorisations d'activités de deux établissements Alkopharm.

Mais, depuis, l'investissement est en panne (affirmation contestée par les dirigeants) et le dialogue social est très tendu. Les prud'hommes sont saisis par la CFDT. Plus préoccupant encore, un projet de 22 licenciements a été présenté en juillet.


Doux-Père Dodu : la crise, jusqu'où ?


Dans la tourmente qui frappe le groupe Doux (dont le pôle frais a été liquidé), l'usine Père Dodu de Quimper a jusqu'ici évité le pire. Implantée depuis 1991, l'unité est spécialisée dans les produits élaborés à base de poulet (saucisses, escalopes...). Le transfert de 30 postes vers d'autres sites a été annoncé. On ne connaît pas les conditions matérielles de ces transferts.

Lundi dernier, les syndicats ont soulevé ce point. Sans obtenir, pour le moment, de réponse de la direction.

Jean-Pierre Le Carrou

 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Quimper.-Cummins-Pere-Dodu-Alkopharm-l-emploi-menace-_40771-2127706-pere-bre_filDMA.Htm

Repost 0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg