Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 14:09

licenciement-caricature-actionnaire.jpg

Économie jeudi 26 juillet 2012  
C’est le magazine Challenges qui l’annonce en précisant que le siège social de la banque, à Quimper, pourrait être réorganisé.

Sur son site Internet, mardi, le magazine Challenges annonce en « exclusivité » que « le Crédit Maritime Bretagne-Normandie ferme des agences » et que « le Crédit Maritime Bretagne-Normandie (BPCE) s’est engagé dans un plan de réduction de coûts ».


Selon le magazine parisien, le Crédit Maritime Bretagne-Normandie (filiale du groupe Banque Populaire Caisse d'Epargne) se serait « engagé dans un plan de restructuration avec la fermeture prévue de sept des 49 agences que compte son réseau réparti sur cinq départements, du Calvados au Finistère. Dans son dernier rapport annuel, la banque ne prévoyait aucune fermeture définitive, se contentant d’évoquer pour 2012 la continuation du plan de rénovations et de réimplantations d’agences ».


Une réorganisation à Quimper ?


Le journal poursuit en annonçant que « le produit net bancaire (équivalent du chiffre d’affaires dans ce secteur d’activité) du Crédit Maritime Bretagne Normandie s’est contracté de 5 % au premier semestre après avoir progressé de 1,5 % sur l’exercice 2011 à 42 millions d’euros et que le résultat net, lui, a été divisé par deux à 2,6 millions d’euros en 2011. L’objectif pour 2012 est de réaliser 2 millions d’euros de résultat net. Outre les fermetures d’agences, cette caisse régionale pourrait « réorganiser » son siège social à Quimper afin de réduire ses coûts.

 

Les actions de promotion et de sponsoring sportif, notamment dans la voile, devraient également être réduites.


Contacté, Patrick Dufour, directeur général de la banque dément « ce que l’article présente aujourd’hui ». Il est aussi visiblement très étonné du contenu. Pour lui, « il n’y a pas de réorganisation du siège social à Quimper et le résultat n’a jamais été divisé par deux ».


Pourtant, selon nos informations, la suppression de sept agences, sur les 49, a bien été évoquée, jeudi dernier, lors d’un conseil d’administration qui a eu lieu à Quimper. « Si la suppression de sept agences ne suffit pas, le Crédit Maritime pourrait en fermer d’autres », annonce une source proche du dossier.


Lors du comité d’entreprise et du comité d’administration, organisés en septembre, le directeur général présentera ses projets pour les années à venir, sans précision sur le contenu, mais insiste qu’il n’y aura « pas de plan de réorganisation ».

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Quimper.-Le-Credit-Maritime-va-t-il-fermer-des-agences-_40820-2099500_actu.Htm

Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 09:44

 

dir fin
mardi 24 juillet 2012

Une centaine de salariés de Père dodu se sont mis en grève pour préserver leurs emplois.

Ils sont plus de cent devant le portail de leur usine pour réclamer le maintien de tous les emplois. « Ce qui est fou dans cette affaire, c'est que personne ne doute de la pérennité du site », confie Jean-Luc Guillart, représentant syndical CFDT. En effet, depuis deux semaines, les salariés déclarent que leur usine est remplie de marchandise et qu'ils ne manquent pas de travail. Mais ils sont suspendus à la décision du tribunal concernant les offres de reprise du groupe et en particulier de la marque Père dodu.


Les offres


L'offre verbale faîte par l'entreprise Tilly Sabco, qui reprendrait la moitié des effectifs, n'a toujours pas été actée. Du côté de Terrena, la proposition n'intègre toujours pas le site de Quimper et « il y a très peu de chance que l'offre individuelle de Turenne Lafayette soit retenue par le tribunal », déclare Jean-Luc Guillart.

C'est aujourd'hui que Charles Doux devrait annoncer son projet. Toutefois, les salariés n'y croient pas. « On n'a plus confiance en lui » confie Marie-Louise Balbous, délégué CGT du site de Quimper.


Colère des salariés


Des ouvriers, comme Denis Madelaine-Nicot, expriment leur colère à son encontre. « Il a usé au maximum ses usines pour en retirer des bénéfices et les fermer ensuite. Et maintenant, il ose déclarer qu'il est ruiné et demande aux salariés licenciés de verser leurs indemnités. Il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles. C'est du poker et nous, on est les jetons. » Après s'être rassemblés devant leur usine, les grévistes sont allés occuper le rond-point du Petit Guélen, bloquant par la même occasion l'entrée de la voie express pendant une quarantaine de minutes.


Soutien de personnalités politiques


À ce moment, les hommes politiques venus apporter leur soutien étaient partis. Ainsi, Jean-Jacques Urvoas, député et président de la commission des lois de l'Assemblée, est venu donner son appui, discutant avec les représentants syndicaux et certains salariés. « Je suis le dossier et nous avons une réunion mercredi avec Stéphane Le Foll et Guillaume Garot pour faire le point avant la décision du tribunal. C'est tout de même plus de 200 emplois qui sont menacés sur le site. »


À noter aussi, la présence de Philippe Poutou, porte-parole du NPA, en vacances dans la région, venu lui aussi apporter son soutien aux grévistes. Pour lui, « il faut résister ensemble et c'est à la population en lien avec les élus locaux et les associations de s'opposer aux fermetures. Il faut un rapport de force contre la machine capitaliste. »

 

Côté municipalité, Jean-Pierre Bigorgne (Verts) est venu apporter son soutien « à des salariés qui ont raison de se battre. » Aujourd'hui, le maire Bernard Poignant, rentré de vacances, doit recevoir les délégués syndicaux à la mairie.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Les-salaries-de-Pere-dodu-en-greve-hier-_40884-2098881------29232-aud_actu.Htm

Repost 0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 13:04

doux vv

Faits de société lundi 23 juillet 2012

Les salariés du site Père dodu de Quimper sont en grève pour sauver leurs emplois.

Dès 6 h ce matin une centaine de salariés du site Père dodu de Quimper (Finistère) bloquaient leur usine.

« On veut que l’on nous regarde, parce qu’il y a deux belles usines » déclare Jean-Luc Guillart, délégué CFDT. Ils étaient un plus de cent, ce matin, à faire le pied de grue devant le portail de leur usine, afin d’être entendus et vus avant la clôture des candidatures pour la reprise du groupe, ce vendredi.

 

Des personnalités politiques sont venues leur apporter leur soutien. En premier lieu, le député et président de la commission, Jean-Jacques Urvoas, qui pense que « depuis le début, on n’a pas le sentiment qu’il joue franc-jeu. » Référence faite au groupe Doux.


Grève non-prolongée


Philippe Poutou, en vacances dans la région; était lui aussi présent et voudrait « qu’il y ait une mobilisation générale de la part de la population, des élus locaux et des associations, derrière cette casse sociale. »

 

Côté municipalité, Bernard Poignant n’est pas venu, mais devrait recevoir les délégués du personnel demain matin. Seul Jean-Pierre Bigorgne représentait la mairie sur les lieux.


Vers 11 h, l’ensemble des grévistes ont occupé le rond-point du petit Guélen pendant une quarantaine de minutes, en scandant « on veut du travail ! » La grève ne sera pas prolongée dans les prochains jours. « On ne peut pas se permettre de perdre plusieurs journées de salaires », déclare un salarié voulant conserver l’anonymat.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper.-Les-salaries-de-Pere-Dodu-en-greve_40820-2098711------29232-aud_actu.Htm


Repost 0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 12:59

-renard

23 juillet 2012 à 11h59 


 

Ce lundi, dès 6 h, une centaine de salariés de l'équipe du matin de Père Dodu a tenu un piquet de grève devant l'entrée de l'usine à Troyallac'h. Un dernier baroud d'honneur avant le dépôt des offres finalisées devant le tribunal de commerce de Quimper vendredi.


Mercredi, un Comité central d'entreprise préparatoire se tiendra à Châteaulin.

 

Les représentants des salariés devraient être informés des dernières améliorations apportées par les repreneurs.
A 11 h, les salariés ont bloqué le rond-point du Petit-Guelen, contraignant les automobilistes à patienter ou à faire demi-tour. Cet après-midi, la grève va se poursuivre avec la seconde équipe de salariés.

 

http://quimper.letelegramme.com/local/finistere-sud/quimper/ville/quimper-les-salaries-en-greve-a-pere-dodu-23-07-2012-1784291.php

 


 


Repost 0
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 12:02

doux vv

Faits de société vendredi 20 juillet 2012

Les organisations syndicales du site Père dodu de Quimper (Finistère) appel à la grève et au blocage de leur usine, lundi prochain.


L’usine quimpéroise du groupe Doux sera bloquée dès 6 h du matin par les salariés, lundi prochain. Jean-Luc Guillart, délégué CFDT, déclare « vouloir sauver les emplois de tous les salariés. » Des élus devraient être présents sur le site, entre autre le député PS, Jean-Jacques Urvoas.


Le site de Kergonan aussi


Les employés de l’usine seront installés à l’entrée de l’usine et devraient occuper par la suite le rond-point du Petit guélen, précédent l’accès à la voie express. Le même jour, un appel à la grève est lancé sur le site de Kergonan, situé à quelques kilomètres du site de Quimper. Ces deux usines sont menacées de fermeture, ce qui occasionnerait la perte d’environ 270 emplois, selon les syndicats.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper.-Appel-a-la-greve-et-blocage-du-site-Pere-Dodu_40820-2098094------29232-aud_actu.Htm


Repost 0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 12:34

charles-doux

19 juillet 2012 à 10h18 

 

A 48 heures du dépôt des offres définitives devant le tribunal de commerce, les salariés de Doux-Père Dodu - le site emploie 239 personnes - ont décidé d'engager un mouvement de grève lundi, pour alerter une nouvelle fois sur leur sort. En l'absence de repeneurs, leurs derniers espoirs reposent sur une nouvelle offre ou sur un plan de continuité de Charles Doux.

 

Les syndicats du groupe Doux appellent les salariés de Père Dodu (environ 280 personnes) à la grève lundi 23 juillet. Le site quimpérois est menacé de fermeture selon un scénario de reprise. Les organisations syndicales entendent « défendre les emplois » de l’une des marques fortes du groupe placé en redressement judiciaire.

 

http://quimper.letelegramme.com/local/finistere-sud/quimper/ville/quimper-preavis-de-greve-chez-doux-pere-dodu-19-07-2012-1780100.php

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Groupe-Doux.-Un-appel-a-la-greve-lundi-chez-Pere-Dodu_40820-2097656------29232-aud_actu.Htm


Repost 0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 12:25

doux vv

Au lendemain du comité central d'entreprise (CCE) qui s'est tenu, le mardi 17 juillet, au siège du groupe de volaille Doux, à Châteaulin (Finistère), la CFDT lance un appel à la grève pour le lundi 23 juillet sur les sites Père Dodu de Quimper et de Kergonan.

Repost 0
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 11:23

 

travail-dim.jpg

 

 

Travail le 14 juillet, le 15 août, les dimanches et jours fériés :

 

soyons solidaires des salariés

des hypermarchés,

refusons de faire nos courses

ces jours-là

 

Les hypermarchés quimpérois sont autorisés à ouvrir

 

Samedi 14 juillet le mercredi 15 août jusqu’à 20h !

 

Ils envisagent de le faire aussi les dimanches 23 et 30 décembre …

Les dates du 14 juillet et du 15 août sont   particulièrement symboliques.

 Elles doivent rester fériées pour tous les salariés du commerce et ne pas être sacrifiées sur l’autel du

profit et du consumérisme.  

 

Telle devait être la position du maire de Quimper.

 

Ces ouvertures « exceptionnelles » sont juste destinées à banaliser l’ouverture les jours fériés et

le dimanche afin d’instaurer progressivement la consommation 7 jour sur 7 sur des plages horaires de

plus en plus larges et de dérèglementer toujours plus le droit du travail et les protections collectives

des travailleurs.

 

Baisse des emplois, contrats précaires, salaires au rabais rendent impossible dans les faits l’appel

au volontariat des salariés qui, contrairement à une idée reçue ne sont pas plus payés ces jours là.

Que les consommateurs ne se laissent pas abuser par des opérations marketing, du style « points

de fidélités », ou « remises exceptionnelles » qui n’ont d’autre but que de les inciter à venir

consommer particulièrement ces jours là et qui contribuent à la hausse des prix.

 

Les salariés ont raison de refuser de travailler ces jours.

Déjà les horaires en semaine - fermeture à 21 h ou 21 h 30 au plus tôt - pèsent lourdement sur la vie

de famille.Les consommateurs doivent être solidaires des salariés.

 

Les uns comme les autres ont tout à perdre dans cette course à la surconsommation et à la

dérèglementation du travail dont les conséquences humaines et écologiques sont catastrophiques.

 

Ce 14 juillet, ce 15 août, les dimanches et les jours fériés,

refusons de travailler,

refusons de faire nos courses

 

 

dans les grandes surfaces

 

Signons la pétition pour que les grandes surfaces quimpéroises

 

n’ouvrent pas ces jours !

Contre le travail des jours fériés et des dimanches

 Les Alternatifs,  NPA , la Fase, le PCF, et le FDG ainsi que la CGT de Géant, Carrefour
et Casino y participent

 

 

 

Repost 0
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 11:37

manifestants-hopital-SUD-copie-1

Santé vendredi 29 juin 2012

Une cinquantaine de manifestants se sont rassemblés ce matin à l’hôpital Gourmelen.

Ce matin, vers 9 h, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à l’hôpital Gourmelen afin de défendre le maintien des urgences psychiatriques sur place.

 

À l’appel de Sud et de la CGT, les manifestants protestent contre le projet de la direction de créer une porte d’entrée unique au Chic (centre hospitalier intercommunal de Cornouaille).


« Cette mesure entraînerait une surcharge du nombre d’entrée à Laennec, s’inquiète Yannick Milin, de la CGT. Le nombre d’entrée passerait de 2 500 à 4 000 par an. La direction reste floue sur les moyens en personnel accordés. »


Dans cette réorganisation, il est prévu de mettre en place une unité d’appui et de régulation gérée par un cadre et un agent. « Mais on ne sait pas qui va faire quoi », ajoutent les syndicats.

 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Quimper.-Cinquante-manifestants-a-l-hopital-Gourmelen-pour-defendre-les-urgences-psychiatriques_40771-2091951-pere-bre_filDMA.Htm


Repost 0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 13:34

manifestants-hopital-SUD-copie-1

Santé mardi 26 juin 2012

Yannick Milin, secrétaire CGT à l’hôpital Gourmelen et Patrice Houart, secrétaire Sud Santé à l’hôpital Gourmelen.

La réorganisation de l’accueil d’urgence de l’hôpital Gourmelen de Quimper (Finistère), dans le cadre du projet d’établissement 2012-2016, inquiète les syndicats.


« Il est prévu de mettre en place une porte d’entrée unique au Chic (Centre hospitalier intercommunal de Cornouaille) », explique Patrice Houart, secrétaire Sud Santé à l’hôpital Gourmelen. Toutes les urgences psychiatriques seront donc orientées vers l’hôpital Laennec de Quimper.

 

« Il y aura un flux important à gérer et les moyens en personnel ne vont pas permettre de le gérer. Il y aura donc des conséquences sur les conditions de travail et d’accueil », s’inquiète Yannick Milin, secrétaire CGT à l’hôpital Gourmelen.


Dans cette réorganisation, il est prévu de mettre en place, au centre médico-psychologique Gourmelin, une unité d’appui et de régulation gérée par un cadre et un agent.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Quimper.-La-reorganisation-des-urgences-psychiatriques-inquiete_40820-2091012------29232-aud_actu.Htm

Repost 0

Contactez le NPA du Finistère

 

faou

 

UNE-190.JPG

 

cgt-gg.jpg

 

affiche_Peillon_Fioraso_BAT_0_0.preview.jpg

 

encart npa taille normale

 

 

nukleel-nam-bo-ket.jpg

accueil
*

Brest

06 42 22 96 37

brest.npa@gmail.com

 

Quimper

06 59 71 42 21

quimper.npa@gmail.com
 

Le blog sur les

questions maritimes

L'autre grenelle de la mer

 

Le blog de solidarité avec

les camarades arabes

Revolution arabe 

 

fermoez-fesse.jpg

Recherche

Actions !

Pour plus de détails voir les liens: 

 

diapo prisonnier palestine

Soirée prisonniers palestiniens

AFPS Brest

mardi 16 avril

20H30

Maison des syndicats

 

sortir-copie-1.jpg


manifestants-hopital-SUD-copie-1


Quimper Gourmelen

Rassemblement

vendredi 19 avril

8 h 45


foto2-205-ebf3f

 

Fermez Cofrents

(pays Valencian)

 

 

laniion.jpg

  Concert à Lannion

 

no nuk

 

Dimanche 28 avril

Brennilis

anti-r-1-r-copie-1.jpg

 


robertbelle5mai13DZ

 

 

Mardi 7 mai

 Yves-Marie Le Lay,

Président de

Sauvegarde du Trégor

  Douarnenez

Librairie l'Ivraie à 20h00

 

nddk.jpg

 

yy.jpg

 

st nnonon

 

grece.jpg